Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'arnaque du réchauffement climatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11154
Age : 43
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: L'arnaque du réchauffement climatique   13/12/2009, 22:41



L'intérêt à promouvoir ce réchauffement comme une cause essentiellement humaine est d'empêcher les pays pauvres de se développer, faire passer l'énergie nucléaire en énergie propre, s'enrichir davantage et le but ultime pour certains de ce monde et c'est tout à leur avantage de nous faire croire à ce mensonge.

Mais les gouvernements s’acharnent sur cette peur et manipulation afin d’imposer également une nouvelle taxe sur le carbone, qui profitera aux bien nantis.

Pour les indécis visionnez aussi ceci : http://www.solidariteetprogres.org/sp_HP-Climat.php3

Sources : http://www.enterprisemission.com/_articles/05-14-2004_Interplanetary_Part_1/Interplanetary_1.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ump25.probb.fr/forum.htm
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   16/3/2010, 20:01


Marcel Leroux, climatologue non people

Pêché sur un post de l'inestimable OmbreBlanche, j'ai trouvé que ce morceau de choix avait une place privilégiée ici aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malba

avatar

Féminin Nombre de messages : 1281
Localisation : Partout
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   20/3/2010, 11:03

Excellent ! Je regrette que l'Cha ne soit plus là et qu'il ne visionne pas cette vidéo, car je me souviens d'une discussion vive sur le sujet entre lui et moi, sur un autre forum.

La manipulation faite par des Hulot, Bertrand et compagnie cache des intérêts financiers et purement financiers. Quand on voit ce que touche Hulot sur TF1 ainsi que sur les produits dont il fait la promotion, c'est bien normal qu'il continue son prêche bidon. Le pire, c'est que c'est grace à ce personnage que la taxe carbone est entrée en piste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   20/3/2010, 11:26

Bonjour Malba ! sunny

Mon opinion est plus nuancée : j'ai le sentiment que nous sommes pris exactement dans le rôle des "idiots utiles" si chers à Lénine pour servir à la construction de son paradis sur Terre.

Mais bon, pour ce que j'en dis... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malba

avatar

Féminin Nombre de messages : 1281
Localisation : Partout
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   20/3/2010, 14:46

ET bien, en ce qui concerne les polutions, il est clair que "gendarmer" le monde ne pourra pas faire de mal. Mais halte à la peur distribuée généreusement par les incompétents notoires et divulguée par des médias stupides. Des changements climatiques, depuis que le monde existe il y en a eu un paquet. Il s'agit de cycles sans cesse renouvelés. Monsieur Allègre a été un des premier à s'insurger quant au saupoudrage des mensonges divers sur le sujet du reste il est cité dans la vidéo.

Moi je ne suis pas modérée quand il s'agit de manipuler les masses pour des avantages purement économiques, ça me révulse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   20/3/2010, 15:44

Et ben voilà !

Même si je suis très circonspect sur la nature "intérêts économiques" de cette nouvelle religion, le reste ets quasiment évident.

J'ajouterais que lutte contre les pollutions ne rime pas nécessairement avec écologisme : ne pas jeter des canettes de Coca, papiers et autres détritus par terre, être propre et respectueux chez soi et des bien communs, ce n'est pas de l'écologisme mais du civisme et de la bonne éducation.

Je note aussi que lors du premier choc pétrolier dans les années 70, les grands motoristes mettaient au point des motors à charge stratifiée et mélange pauvre, bref, pratiquement propres, et que c'est (indirectement) sous la pression des Grünen en pleine éclosion dans l'Allemagne de l'Ouest qu'ils on dû abandonner leur commercialisation.

Enfin, le dioxyde de carbone tant décrié n'a jamais été un polluant mais un composant naturel de l'atmosphère nécessaire à la vie surtout végétale...
Et en matière d'effet de serre, sans lequel la vie serait impossible sur terre, la vapeur d'eau est un gaz beaucoup plus "coupable" que le dioxyde de carbone...

Et encore : si Claude Allègre a été un des premiers scientifiques en France a critiquer publiquement la nouvelle religion, il y a eu partout dans le monde, avant et après lui, quantité d'autres scientifiques a en faire de même.

Mais la bêtise a la dent dure, d'autant plus que depuis Jacques Chirac elle est constitutionnalisée...

Après tout la Terre est plate et c'est le Soleil qui tourne autour, n'est-ce pas ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   3/4/2010, 11:50

Que les choses soient bien claires;
jusqu'à preuve du contraire je soutiens la thèse "officielle" maintenant; cele du réchauffement dû à l'homme ,parce que

a) le réchauffement va finir par nous tuer .
b) la seule chose que nous puissions changer c'est une cause "humaine" .

Maintenant,si on trouve la vraie cause,et qu'elle est indépendante de l'homme,alors là on est foutu .

Donc je me raccroche jusqu'à preuve du contraire çà l'hypothèse humaine .


Tout ça pour dire que hier sur Arte,il y a eu une émission très intéressante qui parlait non pas du rôle de l'homme,mais du rôle du soleil et de la voie lactée dans l'élaboration des nuages .

Le raisonement s'appuyait sur le fait que le système solaire tout entier parcourt une orbite complete autour du centre de la Voie lactée en 250.000 ans,et que sur son chemin il rencontre successivement 4 bras de la constellation qui font que la masse ionisée formant les nuages varie aucours de ce périple céleste .

Bon,c'est "interpellant" .

Maintenant,rien ne dit qu'il n'y a pas les deux à la fois,jouant sur des périodicités différentes et avec des ampleurs différentes ,
et que la limitation de la pollution limiterait en partie des dégats inévitables .

En fait on se trouverait dans le cas de figure : marrée haute + phase de la lune + vent + dépression athmosphérique = catastrophe sur le littoral .

Dans ce cas de figure ,on ne sait rien changer .

Si un paramètre pouvait être changé ,il faudrait d'abord se demander si il faut perdre son temps,son énergie et son argent à le changer,ou au contraire se préparer à la catatsrophe inéluctable pour essayer de mieux l'encaisser .

J'aime être honnête dans mon discours et faire entendre tous les sons de cloches du moment qu'ils sont "censés" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hadrianwall.site.voila.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   17/4/2010, 01:54

Revenir en haut Aller en bas
Malba

avatar

Féminin Nombre de messages : 1281
Localisation : Partout
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   17/4/2010, 08:07

Tiens, ce nuage là est annoncé aussi sur la France, ça nous change !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exodus

avatar

Masculin Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   13/6/2011, 19:33

Tout d'abord, bonjour tout le monde, il s'agit de mon premier message sur libre propos, forum dont le descriptif à l'entrée a fortement attisé ma curiosité, et interpellé mon perpétuel désarrois quant au "lois" implicites qui régissent, limitent et amputent absolument tout type de conversation humaine dans ce très beau pays qu'est la France, avec ses nombreux tabous qui, malheureusement je le pense, nous mènerons inévitablement vers une guerre civil d'ici les 20 prochaines années.

Ça c'est de la présentation..

Mon "nom" est Exodus, ou Exo pour ceux qui me connaissent depuis longtemps, mais un jour ça viendra.



Je n'interviens pas dans ce topic pour me présenter, même si j'en profite pour le faire, mais pour réagir à propos de l'écologie, car, c'est un vaste sujet qui domine très largement les conversations de nombre de nos concitoyens.

Voici ce que je pense de l'écologie;

En fait, il s'agit d'un concept plus que louable, puisqu'il invite chacun d'entre nous, à tous les niveaux de notre environnement, à nous rapprocher un peu plus de là d'où nous venons, à savoir, la nature.

C'est donc, sur ce postulat que bien des spéculations vont émerger et, malheureusement agir sur d'un coté les comportements individuelles, des choses que nous ne pourrons plus dire ou faire, et de l'autre, les comportements globaux, dans les décisions qui vont être prises notamment à l’échelle politique qui seront sous la contrainte de ce fameux constat: l'écologie c'est "bien".

Je ne peux poursuivre mon idée sans définir précisément ce qu'est l'écologie. Est ce la volonté de préserver la planète? Est ce le fait de manger BIO? Est ce le fait de réduire constamment la pollution? Lutte contre le nucléaire?
Vous l'avez compris, en soi, l'écologie n'est pas un terme dont le sens n'est pas proprement déterminé.

Préserver la planète. En commençant bien sur, par réduire les émissions de gaz à effets de serre. Ah bon?

-Première question: Comment peut on affirmer, en ayant qu'un infime presque négligeable échantillon de statistiques, que c'est l'Homme qui est responsable du taux de CO2 dans l'atmosphère.. Réfléchissez à deux choses: D'abord, depuis quand mesures t-on le taux de CO2 dans l'atmosphère, ou quand bien même, jusqu'à quand peut-on remonter dans le temps pour connaitre les statistiques correspondantes? Ensuite, comparez avec l'âge supposé, de la planète. Pour finir, je vous laisse en tirer les conclusions.

-Seconde question: La plus importante car elle se situe au centre de ma réflexion relative à l'écologie.
Les écologistes entendent bien nous faire comprendre que c'est l'Homme qui est à l'origine du sois-disant déclin de l'état de la planète Terre. En êtes vous si surs? L'Homme est petit, l'Homme est une poussière sur cette planète, et enfin, l'Homme ne fait que passer, sur cette planète. Considérons que tout ce qui a un début, a une fin, croyez vous vraiment que nous serons toujours là lorsque le tocsin sonnera? J'en doute.
Tout ceci pour mettre en évidence une chose: L'Homme. Est-il véritablement capable (dans le sens avoir la main sur), avoir le pouvoir de, d'une manière ou d'une autre d'influencer, d'impacter, d'affecter la planète? Ne serait-ce pas une façon de comparer l'Homme à... Dieu?
C'est pour cette raison que j'aime bien le terme de religion pour désigner l'écologie.
Cependant, distinction faite: L'Homme ne croit plus en Dieu, l'Homme, ici, se prend pour Dieu. Et ça, c'est condamnable scientifiquement.

Manger BIO. Il s'agit de l'activité la plus incohérente du XXIe siècle. Voilà des siècles que l'Homme (occidental pour le moins) petit à petit acquière les compétences de plus en plus pointus afin de nourrir le plus grand nombre de personne qui constitue la population, et que par voie de conséquence on est arrivé à une production suffisamment large pour permettre à l'Homme de se payer de luxe d'en mettre une bonne partie à la poubelle.. Croyez vous qu'il est possible de nourrir toute la planète avec du BIO? Si non, à quoi bon en parler? Que chacun fasse ce qu'il veut dans son chez-soi, qu'il cultive son potager BIO comme il l'entend, mais qu'on ne vienne pas faire croire, un mensonge grand comme eux, qu'avec le BIO tout est possible..
Ou alors, pour être cohérent, il faut dire clairement qu'une partie de la planète crèvera de faim, s'il on garde seulement ce mode de production.

Lutte contre le Nucléaire. J'en dirais que deux mots car le temps manque à l'appel, et il est important de souligné tout de même ce phénomène, qui à la suite des évènements qui ont pris place au Japon, c'est dingue à quel point l'eau a été versé dans le moulin des écologistes.. Dire non au nucléaire, j'ai rien contre ceux qui disent, qui proclame l'arrêt du nucléaire. Cependant, j'ai une et une seule question à leur poser: Êtes vous prêt à laver votre linge à la main, ne plus regarder que l'écran noir de votre moniteur TV (ce qui ne serait qu'un moindre mal), dire adieu à votre portable, PC et par là même internet, et j'en passe et des meilleurs?
Oui c'est exactement ça qu'il va se passer si on compte sur l’énergie hydrolique, héoliène,.. être dépendant du vent, de la sécheresse avec l'eau, car les mêmes vont vous dire que l'eau va manquer?
AH non... C'est avec du pétrole qu'on va produire de l'énergie.... (ne parlons pas du CO2... non non non..)
Lutter contre le Nucléaire...ou Comment lutter contre quelque chose d'aussi complexe dont 90% des personnes peuplant ce beau pays en ignore parfaitement le fonctionnement et le procédé?

Quant à la pollution, je rejoins tout à fait Biloulou quand il dit que lutter contre la pollution relève entièrement du civisme ainsi que l'éducation, qui par ailleurs fait défaut en France. J'ajouterai qu'un élément est essentiel à ce niveau c'est la lutte contre le gâchis c'est insupportable, non pas parce qu'il y a dans le monde des petits africain ou asiatique ou autres qui crèvent de faim, mais simplement parce que ce n'est pas rationnel, c'est égoïste, et anti-autruie (si ça se dit^^ mais vous m'aurez compris je l'espère).

La seule définition de l'écologisme qui me convienne et qui me semble être tout à fait légitime, c'est le concept de recyclage, car il s'agit précisément du cercle vertueux de l'économie.

Fiou, pour un premier message c'est du message! Je m'excuse d'avance pour les éventuelles fautes d'orthographes, je m'applique quotidiennement à améliorer mon écriture..
De même, si des incohérences sont visibles faites le moi savoir, j'écris à la vitesse de mes pensés, et parfois... Je m'embrouille..

Je vous remercie,
Exodus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   13/6/2011, 19:36

Pourquoi ce nom "Exodus" ?

C'est pas discret ça comme pseudo !

La Hasbara te l'a pas dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hadrianwall.site.voila.fr
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   13/6/2011, 19:47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hadrianwall.site.voila.fr
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   13/6/2011, 20:26

Ungern a écrit:
Pourquoi ce nom "Exodus" ?
C'est pas discret ça comme pseudo !
La Hasbara te l'a pas dit ?

Ungern, sage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exodus

avatar

Masculin Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   13/6/2011, 21:37

Ungern a écrit:
Pourquoi ce nom "Exodus" ?

C'est pas discret ça comme pseudo !

La Hasbara te l'a pas dit ?

Alors, non La Hasbara (je ne sais d'ailleurs pas de qui il s'agit) ne m'a rien dit.

Par rapport à quoi ce n'est pas un pseudo "discret" ?

Pour finir, Exodus tout simplement parce que ce mot me plait, que c'est le nom d'un album et d'un titre de chanson d'un très grand artiste, que c'est le nom latin et anglais de l'Exode biblique, et le sens du mot Exode me fascine.

Ah oui, aussi parce que cela fait 10ans que j'utilise ce pseudo et que j'y tiens.

Dans l'espoir d'avoir répondu à toutes tes interrogations,
Exodus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   13/6/2011, 21:40

Pas de problème pour le pseudo .
Il y a bien un "groupe de Rock" qui a pris comme nom "Nacht und Nebel",et qui en prime ne savait pas ce que ça voulait dire ...

Tu vois que tout est possible ...

Coco me l'a bien confirmé ...
clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hadrianwall.site.voila.fr
Exodus

avatar

Masculin Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   14/6/2011, 18:38

Re,

Je reprend là où j'en étais car j'ai oublié d'aborder un point clé de l'écologie: Préservation des espèces..

Pour que la forme corresponde,

Préservation des espèces. Voilà un point qui me fascine outre mesure, essayez de vous projeter quelques millions d'années en arrière, et "observez" fictivement autours de vous.
Que voyez vous? Voyez vous des espèces animales qui vont sont familière? Non. Non bien sur, pour deux raisons bien simple: certaines espèces ont d'ores et déjà disparu, d'autre ne sont pas encore apparus et, pour beaucoup, n'ont pas évolué encore au stade où ils en sont au jour d'aujourd'hui.
Voici les conclusions que j'ai pu en tiré:
Des espèces "apparaissent" et que d'autre disparaissent. Ou est le drame? Vous vous voyez cohabiter avec les Dinosaures? J'en doute.
Encore une fois, c'est la nature qui décide (ou Dieu pour certain) de qui reste, et qui ne reste pas. Alors, une fois de plus, l'écologiste se prend pour Dieu, et affirme qu'il faut préserver certaine espèce "en voie de disparition". Dans quel but? Des tas et des tas d'espèce ont disparus au fil du temps, qui a bien pu s'en apercevoir?
Par ailleurs, je pense que les écologistes, indépendamment de leur volonté manifeste et de leurs pratiques à court terme, ne mettent qu'une seule chose au centre de leurs intérêts: L'Homme. En parlant de la disparition des différentes espèces animales, ils parlent en fait de leur propre disparition. Ils omettent une chose: L'Homme est une espèce animale au même titre que n'importe quel autre animal. De ce fait, il est probable que l'Homme, lui aussi disparaisse un jour...
Vous imaginez les Chimpanzés qui nous classifieraient dans la catégorie "en voie de disparition" ? ^^

Pour finir, mais il s'agit de mes convictions personnelles, je ne demande à personne d'y adhérer, ON EN A RIEN A FAIRE que des espèces animale disparaissent! Comme je l'ai déjà dit tout ce qui a un début a une fin, l'Homme né, et meurt, la planète c'est la même chose, quand et de quelle façon, personne ne peut savoir, les écologistes feraient mieux de se tourner vers l'extérieur, l'espace, car la Terre a une durée de vie limitée, ça n'a donc pas de sens de vouloir, et en plus de cette façon, la protéger.. Ce qui ne relève absolument pas de la main de l'Homme. L'Homme est probablement apparu et disparaîtra sur Terre comme toutes les autres espèces. L'Homme n'est pas au dessus de l'animal. C'est un animal comme les autres, avec, en effet des capacités minimes à l'échelle planétaire, qui le distingue de l'animal, C'est tout.

Bien sur tout ceci est un peu brouillon, je vous demande pardon d'avance, je l'améliorerai au fil du temps.
J'ai beaucoup de mal à exprimer fidèlement ma pensée, je me suis aussi inscrit sur ce forum de qualité afin de tâcher d'améliorer mes capacités d'expression, et de partage de réflexion.

Je vous remercie pour la lecture de ce "pavé".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   14/6/2011, 18:55

Ah ton choix me semble tout à fait raisonable; si tu as envie de crever parce que des espèces animales disparaissent,c'est "ton choix".
Mireille Thomas l'aurait d'ailleurs dit .

Est ce que c'est "con" de crever alors qu'on aurait pu l'éviter ?
Oui certainement,mais quand on crie "Mort aux cons" il faut être prèt à un génocide .
Et tout le monde ne l'est pas .
Ensuite ,le terme même de "génocide" a un Copy Right !
C'est dire !

Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hadrianwall.site.voila.fr
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   4/11/2012, 18:40

La vitesse de montée moyenne des mers depuis la fin du Würm et jusqu'aujourd'hui a été en moyenne de 0,66 mètre par siècle !
Actuellement les mesures scientifiques admises indiquent : 0,20 mètre de vitesse moyenne pour le 20ème siècle (CNRS-Centre National de la Recherche Scientifique).





Cette courbe de variations de niveau, valable pour la mer du Nord, permet de tirer des conclusions édifiantes :
  • Des hausses et des baisses de niveau marin très rapides ont eu lieu notamment ces derniers 1000 ans: 0,4 et 0,8 mètres par siècle !
  • Ces valeurs importantes de variation à courte période sont sous tendues par une montée moyenne modeste de 0,1 mètres par siècle depuis 3000 ans.
Ces deux observations montrent :
  • Qu'il est donc totalement aberrant de juger de l'évolution du niveau des mers sur la planète sur des délais courts et même très courts comme le font les récents relevés satellitaires actuellement.
  • Que des variations importantes et rapides n'ont pas attendu le CO2 anthropogénique pour se mettre à l'œuvre !
Les causes de ces variations naturelles sont évidemment toujours actives aujourd'hui !

Conclusion : Est-ce le CO2 anthropogénique qui a fait varier le niveau de la mer du Nord ( et les autres mers ) aussi rapidement lors des derniers siècles ? CERTAINEMENT PAS !


Source : http://co2thetruth.e-monsite.com/pages/francais/variations-observees-du-niveau-des-mers-dans-les-siecles-passes.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   17/7/2014, 10:21

L’alarmisme climatique est la « plus grande fraude scientifique » selon un astronaute d’Apollo 7


Dans une récente interview, Walter Cunningham, astronaute d’Apollo 7, critique sévèrement la position des alarmistes climatiques.





L’alarmisme climatique est « la plus grande fraude dans le domaine de la science » et la revendication de consensus à 97% est absurde, a dit Walter Cunningham astronaute d’Apollo 7 à MRCTV dans une interview exclusive en avant-première de sa présentation à la prochaine conférence sur le climat du Heartland Institute, du 7 au 9 juillet.

« Depuis l’an 2000 environ, j’ai de plus en plus approfondi ce domaine, et je n’ai pas trouvé une seule des revendications alarmistes qui ait une base solide en quoi que ce soit. Et c’était un peu comme une évidence d’arriver à cette conclusion. »

Cunningham rejette la notion de climat anthropique, non seulement comme un fait – mais aussi d’avoir même à la qualifier de vraie « théorie » : « Dans les médias, elle est appelée théorie. Évidemment, ils ne savent pas ce qu’une théorie signifie vraiment », dit Cunningham qui a un BS en physique (Bachelor of science, avec les honneurs) de l’Université de Californie à Los Angeles et un MS (Master of science) avec distinction à l’Institut de Géophysique et des Sciences Planétaires, pour ses travaux de doctorat en physique.

« Si nous revenons à l’hypothèse réchauffiste – pas une théorie, mais une hypothèse –, depuis le début ils ont dit que les niveaux de CO2 sont anormalement élevés et que des niveaux élevés de dioxyde de carbone sont mauvais pour les humains ; ils ont pensé que des températures plus chaudes sont mauvaises pour notre monde, et que nous étions en mesure de remplacer les forces naturelles pour le contrôle de la température de la terre. Alors, j’ai approfondi ces assertions, et le problème que j’ai découvert – parce que je n’ai pas trouvé qu’elles étaient correctes – c’est que ce ne sont certainement pas des théories, mais juste des propositions de ce qu’ils aimeraient bien trouver dans les données qu’ils étudient. »

Cunningham exhorte les Américains à regarder les données et à décider pour eux-mêmes, au lieu de prendre pour mot ce qu’en dit quelqu’un d’autre : « Sortez et jetez un coup d’œil et vous trouverez que beaucoup sont de pures absurdités et des vœux pieux de la part d’alarmistes qui recherchent de plus en plus d’argent à faire tomber entre leurs mains. « Ne croyez pas tout, simplement parce que le professeur l’a dit. » Vous devez aller y jeter un coup d’œil. Revenez en arrière et regarder l’histoire de la température et du CO2. Regardez la valeur de dioxyde de carbone, et quels en sont les avantages aujourd’hui. »

Cunningham note que les alarmistes craignent que l’atmosphère contienne actuellement 400 parties par million (ppm) de CO2, alors que ce n’est seulement qu’un dixième du niveau que son vaisseau spatial devait atteindre avant d’être une source de préoccupation. Dans son vaisseau Apollo, une alarme ne se déclenchait que si le CO2 atteignait 4000 ppm et, dans la navette spatiale d’aujourd’hui, le signal est mis à 5000 ppm. Dans les sous-marins où les membres d’équipage peuvent avoir des missions de trois mois, le CO2 doit atteindre 8000 ppm avant que l’alarme ne soit activée.

« D’un sujet à l’autre, nous trouvons ces gens trop préoccupés, d’abord par un danger qu’ils essaient de nous mettre sur le dos, puis par l’affirmation que nous pouvons d’une façon ou d’une autre, contrôler la température de la terre » dit Cunningham. « Je ne peux pas dire que nous n’avons pas d’impact du tout, mais il serait si minuscule et si insignifiant, qu’il ne vaudrait pas le moindre effort. »

La température de la Terre est donc dictée par quoi ? Cunningham dit qu’il est bien établi que les « principes contrôleurs » sont des forces naturelles comme le soleil, la température des océans, et même l’activité volcanique.

Ainsi, il appelle l’alarmisme climatique « la plus grande fraude du domaine scientifique » : « Pour moi, il est vraiment risible de trouver quelqu’un qui prétend être un scientifique sérieux et qui y croirait. Donc, je me pose vraiment des questions sur quelqu’un qui prétend être un scientifique et entre dans ce jeu. Alors, ce qu’ils font est d’essayer d’en contrôler la sémantique, le verbiage. Pour moi, et c’est presque risible, c’est la plus grande fraude du domaine de la science, du moins au cours de ma vie, et peut-être la plus grande de tous les siècles. »

« Si vous revenez en arrière et regardez les données qui ont été bien documentées au fil des ans, vous pouvez voir, par exemple, qu’en ce moment, à la fois le CO2 et la température sont simultanément à l’un des niveaux les plus bas au moins des derniers 600 à 800 millions d’années. La dernière fois qu’ils étaient tous deux ensemble à ce bas niveau, c’était il y a plus ou moins 300 millions d’années, et si vous revenez 500 à 600 millions d’années en arrière, le CO2 était 15 fois plus élevé que ce qu’il est maintenant. Donc, ce que je veux dire, c’est que l’histoire vous montre que presque tout ce réchauffement climatique anthropique d’aujourd’hui est tout simplement absurde. »

« Et, le plus étonnant pour des personnes comme moi … est qu’il y ait des gens qui croient à ces absurdités dont on les gave. »

« Les médias sont en grande partie à blâmer pour ces idées fausses – non pas parce qu’ils trompent intentionnellement le public, mais parce qu’ils ne veulent pas prendre le temps et la peine de chercher. S’ils cherchent et regardent par eux-mêmes, ils deviennent beaucoup plus neutres dans leur présentation. »

Le pire de tout, dit Cunningham, est que les médias font la promotion de la revendication « absurde » qu’il y aurait un consensus scientifique à accepter l’hypothèse du climat modifié par l’homme : « Quand ils évoquent ces soi-disant 97% de scientifiques qui croient que les hommes contrôlent la température – je dis que c’est le chiffre le plus absurde et le plus stupide du monde – et que tout ce qu’ils ont à faire est une petite recherche sur Google. Je ne vais pas le faire pour eux – allez jeter un œil et vous trouverez que c’est une déclaration ridicule que font les gens – y compris le président. »

« Si vous procédez à une enquête totalement anonyme de vrais scientifiques impliqués dans ce domaine, je peux presque vous garantir que vous allez trouver une majorité qui ne sera pas d’accord avec les alarmistes. »

« Je peux seulement vous dire que, même au temps d’Apollo, nous n’avons pas eu à faire face à ce genre de bêtises », conclut Cunningham.

(Avec un merci appuyé à Charly)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23621
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   13/10/2015, 17:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23621
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   2/11/2015, 08:17

Philippe Verdier ouvre sa lettre de licenciement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   2/11/2015, 10:57

Charly a écrit:
Philippe Verdier ouvre sa lettre de licenciement

Ah ? Je pensais qu'il allait la lire !
Mais bon, on sait à quel point les climatocrédules (ou mus par des biens autres raisons que la crédulité) jouissent des appuis dans les sphères de l'information et du pouvoir...

À vomir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23621
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   26/9/2017, 09:44

Crise climatique : les incroyables magouilles de l’IPCC

Pour faire passer la toxicité du CO2 vis-à-vis du climat l’IPCC a d’abord construit la courbe de réchauffement dite en crosse de hockey, une fabuleuse escroquerie, qui a été ensuite effacée des rapports annuels (Assessment Reports) destinés aux décideurs politiques et aux parasites qui veulent se goinfrer avec toutes les technologies dites « vertes » en passant par les universitaires pas très scrupuleux travaillant peu ou prou sur des sujets ayant une liaison directe ou très indirecte avec le « changement climatique ». Ces climatologues d’opérette, plus motivés par leur idéologie que par la déontologie scientifique de base, ont donc « trafiqué », comme on dirait dans n’importe quel laboratoire de recherche en mal de notoriété, les données existantes et bien réelles pour masquer l’effet du Soleil sur le climat et faire ainsi ressortir artificiellement celui du CO2. C’était le but de la magouille qui après une propagande internationale fantastiquement bien organisée a été imprimée dans les esprits tant des politiciens que du grand public qui de toutes les façons sont perméables à toutes sortes de racontars puisqu’ils n’y comprennent rien du tout.

L’activité du Soleil se manifeste par ce que les spécialistes appellent l’irradiance c’est-à-dire l’énergie sous forme de radiations électromagnétiques, ultra-violet, visible et infra-rouge atteignant la surface de la Terre en provenance du Soleil. Il existe toutes sortes d’indices appelés « proxys » pour recalculer ce flux d’énergie exprimé en watt par mètre-carré durant les années passées et depuis l’arrivée des satellites il est encore plus facile de mesurer cette énergie à une distance du Soleil de une unité astronomique, la distance moyenne entre la Terre et le Soleil. Cette reconstruction a aussi pu être corrélée au nombre de taches solaires depuis que l’on dispose d’observations fiables et régulières depuis le début du XVIIIe siècle. L’irradiance solaire a ainsi pu être rapprochée de ce nombre de taches solaires et des proxys, que ce soient les cernes de croissance des arbres, l’abondance en carbone-14 et béryllium-10 (pour l’activité magnétique solaire) et oxygène-18 (pour les températures) dans les carottes de glace, les concrétions calcaires ou encore les coraux et les coquilles de mollusques. Bref, le scientifique dispose d’une quantité immense de données toutes disponibles au public.

Il suffit donc pour un scientifique un tant soit peu honnête d’analyser ces données et de constater que le climat est intimement dépendant de l’activité du Soleil et par voie de conséquence de l’irradiance solaire qui varie en gros entre 1364 et 1367 W/m2 à la surface de la Terre dans la zone intertropicale, par temps clair et quand le Soleil est au zénith. Il est intéressant de noter ici que la mission satellitaire SORCE a mesuré l’irradiance solaire dans l’espace à une distance de une unité astronomique du Soleil entre les années 2003 et 2013 et est arrivée à la conclusion qu’au cours d’une année cette grandeur varie entre 1319 et 1407 W/m2 soit un variation de 6,5 % par rapport à la moyenne de 1360 W/m2 pour deux raisons : l’orbite de la Terre est une ellipse et l’axe de rotation de la Terre n’est pas perpendiculaire au plan de son orbite autour du Soleil. Néanmoins une grande partie de cette énergie est captée par les hautes couches de l’atmosphère, en particulier par l’ozone, dans les longueurs d’onde de l’ultra-violet lointain, le rayonnement le plus énergétique provenant du Soleil, puis elle se dissipe dans l’espace.




Les variations passées du climat depuis le début du XVIIe siècle sont bien documentées et elle suivent très fidèlement les variations de l’irradiance solaire telle qu’elle a pu être reconstruite à l’aide de ces proxys. Malheureusement pour les fonctionnaires de l’IPCC ces observations allaient à l’encontre de l’hypothèse de l’effet de serre du CO2 et des conséquences de cet effet de serre sur l’évolution du climat. Ces spécialistes, ou auto-proclamés comme tels, ont donc tout fait pour masquer l’effet de l’activité solaire sur le climat terrestre, quitte à carrément devenir malhonnêtes. Ce fut le cas grossier de la courbe en forme de crosse de hockey mais quel a été le cheminement de cette incroyable imposture ? Elle date de la fin des années 1990 et a été constamment modifiée pour satisfaire la mise en place du forcing radiatif provoqué par le CO2. Les curieux peuvent aller se délecter en lisant le rapport décrivant le « Coupled Model Intercomparison Project Phase 5 » (CMIP5) utilisé dans les rapports de l’IPCC (voir le lien). Pour établir une comparaison et faire ressortir cette imposture le Docteur Willie Soon du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, en collaboration avec deux scientifiques irlandais indépendants (voir le lien) ont pris la peine de mettre dans une même illustration les évolutions réelles de l’irradiance solaire en regard des données trafiquées par les sbires de l’IPCC en normalisant à la même échelle toutes ces représentations et c’est tout à fait clair : il y a eu de la grosse magouille, une grosse magouille inacceptable pour n’importe quelle personne ayant un tant soit peu d’esprit critique mais que les politiciens du monde entier ont pris pour argent comptant !

L’autre falsification sciemment organisée a concerné le choix à faire par l’IPCC entre deux cas de figure : un Soleil avec une variabilité réelle – telle qu’elle a été déduite de tous ces proxys mentionnés ci-dessus – ou une activité solaire réduite. Car pour faire « passer » l’effet de serre du CO2 et le forcing radiatif en résultant, l’activité solaire sous forme d’irradiance totale (TSI) réelle et telle que mesurée par ces proxys et rapprochée du comptage des taches solaires constituait une véritable épine dans le pied de ces menteurs patentés et mandatés par les Nations-Unies. Même chose ! Ils ont falsifié toutes les données en mettant au point des modèles uniquement écrits pour cette falsification finale.




L’illustration ci-dessus demande quelques explications. Les tracés en rouge représentent l’irradiance solaire totale telle que reconstruite à partir des divers proxys disponibles et en pointillés bleus le nombre de taches solaires (SSN) selon les observations disponibles. La courbe supérieure est la plus proche de la réalité. Elle a pourtant été réactualisée par le même auteur entre les années 1995 et 2000 pour des raisons obscures. Ces même données ont été à leur tour reprises par Wang et collaborateurs en 2005 et n’importe quel enfant de 5 ans dira que ce ne sont pas les mêmes courbes alors que les mêmes données ont été utilisées pour en arriver à ces représentations graphiques très différentes les unes des autres. La courbe de Wang et al. est plus conforme aux hypothèses de l’IPCC car un quelconque effet significatif de l’activité solaire sur les variations du climat terrestre ne peut plus être invoqué.

Toute cette histoire rocambolesque de réchauffement climatique provoqué par le CO2 est basée sur des mensonges réitérés et ça n’a pas l’air de déranger qui que ce soit, en tous les cas certainement pas le ministre français de pacotille en charge de la transition énergétique solidaire, je crois que c’est à peu près le libellé de son maroquin, qui prend des décisions totalement injustifiées quand les mensonges de l’IPCC sont ainsi dévoilés clairement, que ce soient les primes à la casse pour les vieilles voitures, la construction de milliers d’éoliennes dans la campagne profonde française ou encore le combat contre le chocolat qui provoque la disparition des forêts tropicales humides de la Côte-d’Ivoire (objet d’un prochain article) entrainant donc une insupportable augmentation du CO2 atmosphérique. Pour un ancien scientifique que je fus j’en reste ahuri de stupeur …

Source : Willie Soon, Ronan Connolly, Michael Conolly, Earth-Science Reviews (2015) « Re-evaluating the role of solar variability on northern hemisphere temperature trends since the 19th century«
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10260
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   26/9/2017, 10:17

Jusqu'à preuve du contraire, c'est le soleil qui réchauffe notre planète. Des variations d'intensité d'un radiateur entrainent, en général, des variations de température...mais ce n'est pas politiquement correct de l'affirmer, ni intéressant pour les caisses de l'état !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden

avatar

Féminin Nombre de messages : 5635
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   26/9/2017, 13:22

kalawasa a écrit:
Jusqu'à preuve du contraire, c'est le soleil qui réchauffe notre planète. Des variations d'intensité d'un radiateur entrainent, en général, des variations de température...mais ce n'est pas politiquement correct de l'affirmer, ni intéressant pour les caisses de l'état !

rhô rhô !! attention au prochain contrôle fiscal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arnaque du réchauffement climatique   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arnaque du réchauffement climatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: