Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du côté de la Belgitude...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40, 41  Suivant
AuteurMessage
Alice

avatar

Féminin Nombre de messages : 729
Age : 41
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Du côté de la Belgitude...   14/11/2008, 14:57

Rappel du premier message :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
JACKLELOUP



Nombre de messages : 9859
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   26/10/2009, 12:27

BHV: Van Rompuy dispose de 120 jours pour sauver son gouvernement


Les germanophones vont enclencher une procédure de conflit d'intérêt afin de neutraliser la proposition de loi déposée en 2007 par les députés flamands. Une décision qui irrite les partis du Nord du pays. Pour Van Rompuy, par contre, il s'agit sans doute d'une bouée de sauvetage.









Belgique - Politique 11:50
Plusieurs dizaines de militants flamands ont parcouru les rues d'Eupen, samedi, pour tenter de faire changer les germanophones d'avis. En d'autres termes, essayer de les dissuader d'enclencher ce lundi une procédure en conflit d'intérêts afin de neutraliser la proposition de loi déposée en 2007 à la Chambre par les députés flamands visant à scinder l'arrondissement bien connu BHV (Bruxelles-Hal-Vilvorde) sans concession pour les francophones.

4 mois pour trouver une solution négociée
Si la plupart des flamands voient cet acte germanophone d'un mauvais oeil, il y en a un qui souffle. En effet, cette manoeuvre accorde 120 jours de répit au Premier ministre, Herman Van Rompuy. Quatre mois donc pendant lesquels il va devoir trouver une solution négociée, offrant la scission aux Flamands et des concessions au francophones.

Dernier recours...
Ce lap de temps "offert" par les germanophones est la dernière bulle d'oxygène pour les politiques. Après le recours du parlement de la Communauté française, le parlement wallon et la Cocof bruxelloise, il s'agit de la dernière voie de recours qui s'offre aux francophones. Van Rompuy n'a donc pas le choix. Dans 4 mois, il devra trancher. En cas de blocage, son gouvernement n'ira pas plus loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JACKLELOUP

avatar

Masculin Nombre de messages : 9859
Age : 77
Localisation : Bruxelles .
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   26/10/2009, 12:31

Inspection pédagogique: une motion à Linkebeek égalemen




Belgique - Politique 11:42 Le Conseil communal de Linkebeek aura lundi soir à son ordre du jour une motion qui, dans la foulée de celle votée par à Drogenbos, demande à la Communauté française d'organiser matériellement et financièrement l'enseignement francophone des six communes à facilités.
Cette motion fait suite au vote au Parlement flamand d'un décret attribuant à la Communauté flamande l'inspection pédagogique dans les écoles francophones situées dans les communes à facilités, a rappelé lundi le bourgmestre (non nommé) de Linkebeek Damien Thiéry (UF-FDF). (NLE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JACKLELOUP

avatar

Masculin Nombre de messages : 9859
Age : 77
Localisation : Bruxelles .
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   27/10/2009, 18:18

BHV: La N-VA veut aller en justice


La N-VA envisage d'attaquer en Justice le conflit d'intérêts voté lundi par le parlement de la Communauté germanophone contre la proposition de loi scindant l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde










Belgique - Politique 16:03
Le conflit d'intérêts voté par la communauté germanophone a irrité bon nombre de politiques flamands. A tel point qu'à la N-VA, les hommes de Bart De Wever envisagent de s'y attaquer en Justice, a dit mardi, en Commission de l'Intérieur de la Chambre, le député Ben Weyts dans une interpellation au premier ministre Herman Van Rompuy. Portés en "sauveurs du gouvernement", les Germanophones ont permis à Herman Van Rompuy de gagner 120 jours par leur action.
> VIDEO : LE REPORTAGE DU JOURNAL

La N-VA a déjà introduit un recours devant la Cour Constitutionnelle contre un précédent conflit d'intérêts concernant la même proposition de loi mais la Cour s'est déclarée incompétente. "Le tribunal de première instance est le dernier instrument juridique auquel nous pouvons avoir recours", a dit M. Weyts.
Dans sa réponse, le premier ministre a rappelé que le répit obtenu par ce nouveau conflit d'intérêts doit être mis à profit pour trouver une solution négociée sur la problématique de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Il a ajouté qu'il regrettait les insinuations de certains qui prétendent que des conditions auraient été liées au déclenchement de ce conflit d'intérêts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   27/10/2009, 20:02

Salut à tous .

Je sais "tout" ce qui se passe en Israël,
parcontre je sais rien de BHV ....

Si quelqu'un était assez gentil pour m'expliquer l'affaire en termes simples et clairs ...

Et je suis sérieux .

Malheureusement ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hadrianwall.site.voila.fr
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   27/10/2009, 20:13

Hummm... je sais tout ce qui se passe en Israël et que tu ignores Razz, mais BHV... j'ai déjà lu et entendu ce sigle très souvent mais aucune idée de ce qu'il veut dire.

Désolé ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   27/10/2009, 20:31

HUM,

BHV.....


Wikidi : BAZAR DE L'HÔTEL DE VILLE......









@Biloulou a écrit:
Hummm... je sais tout ce qui se passe en Israël et que tu ignores Razz, mais BHV... j'ai déjà lu et entendu ce sigle très souvent mais aucune idée de ce qu'il veut dire.

Désolé ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   27/10/2009, 20:41

C'est la scission de l'arrondissement de Bruxelles Halle Vilvorde .

Alor j'ai beau être belge, comme les 9/10° des belges, je n'ai aucune idée des VRAIES raisons pour lesquelles on s'entretue sur cette question depuis des années ....

Si qq sait m'éclairer ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hadrianwall.site.voila.fr
JACKLELOUP

avatar

Masculin Nombre de messages : 9859
Age : 77
Localisation : Bruxelles .
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   27/10/2009, 22:08

Inspection pédagogique: Crainhem adopte à son tour une motion




Belgique - Politique 21:59 Le conseil communal de Crainhem a adopté, mardi soir, une motion demandant à la Communauté française d'organiser matériellement et financièrement l'enseignement francophone des six communes à facilités de la périphérie bruxelloise, suivant ainsi l'exemple de Linkebeek, Drogenbos et Wezembeek-Oppem.
Cette motion intervient à la suite de la décision du parlement flamand d'attribuer à la Communauté flamande l'inspection pédagogique dans les écoles des communes à facilités de la périphérie bruxelloise. Dans la motion adoptée, cette décision est qualifiée de grave entorse unilatérale à l'équilibre institutionnel de notre pays. Selon les auteurs du texte, cette décision a pour unique but de causer des dommages à un enseignement de qualité suivi par 2.600 élèves. Elle met en outre l'existence même de cet enseignement en danger, prend les élèves en otages et menace le statut et l'emploi du personnel enseignant. La Communauté française ne doit donc pas se satisfaire, dans ce contexte, de saisir la Cour constitutionnelle, mais doit trouver des mesures structurelles, ajoute la motion. (GFR)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JACKLELOUP

avatar

Masculin Nombre de messages : 9859
Age : 77
Localisation : Bruxelles .
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   27/10/2009, 22:10

Qu'impliquerait la scission de "BHV" ?
<table border=0 cellPadding=3 align=center><tr><td></TD></TR></TABLE>Bruxelles-Hal-Vilvorde (BHV) réunit les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale et les six cantons de Hal-Vilvorde (Asse, Hal, Lennik, Meise, Vilvorde et Zaventem) au sein d'un même arrondissement judiciaire et d'une même circonscription électorale.
Cette entité hybride, à cheval sur la Région flamande et la Région de Bruxelles-Capitale, garantit l'accès à un appareil judiciaire bilingue aux habitants de la périphérie bruxelloise (qui vivent dès lors en Région flamande) de même que la possibilité de voter pour des candidats francophones bruxellois lors des élections législatives et européennes.
En octobre dernier, les partis flamands ont introduit une proposition de loi visant à scinder la circonscription électorale de BHV. Selon ce scénario, la Région de Bruxelles-Capitale deviendrait sa propre circonscription, et les cantons de Hal-Vilvorde seraient rattachés à l'arrondissement de Louvain. Et si la proposition flamande actuelle ne concerne pas la scission de l'arrondissement judiciaire de BHV, cette dernière constitue néanmoins une revendication flamande incontournable.
Pour les francophones de Hal-Vilvorde, la scission de la circonscription électorale et de l'arrondissement judiciaire de BHV mettrait fin aux droits dont ils jouissent actuellement. Autrement dit, ils ne pourraient plus voter pour des candidats bruxellois aux élections législatives et européennes, ni se faire entendre en français devant les juridictions. Les partis francophones sont par conséquent opposés à tout projet de scission de BHV.
Le problème n'est pas nouveau. Il remonte en fait à 1963, lors de la création de la frontière linguistique. Mais la question a pris une nouvelle dimension lorsqu'il fut décidé de calquer les circonscriptions électorales en vigueur lors des élections législatives sur les provinces (à la place des arrondissements). Actuellement, neuf provinces sur dix correspondent exactement à leur circonscription électorale, à l'exception du Brabant flamand, "amputé" de Hal et Vilvorde, qui forment leur propre circonscription avec la région de Bruxelles-Capitale.
Un arrêt de la Cour d'arbitrage de mai 2003 stipule d'ailleurs que le maintien de la circonscription électorale de BHV est incompatible avec le découpage électoral en provinces pour les législatives. Les partis flamands y voient dès lors l'occasion d'exiger la scission de BHV une fois pour toutes ; les partis francophones arguent que d'autres solutions existent, comme un retour éventuel au précédent système d'arrondissements (tel que défendu dans une proposition de loi introduite par le PS et le CDH) ou la re-création de l'ancien Brabant (suggéré par le MR dans une autre proposition de loi).
C'est la commission de l'Intérieur de la Chambre qui est chargée d'examiner les différentes propositions. Cette commission n'est cependant pas considérée comme un lieu idéal de débat, les néerlandophones y étant majoritaires. C'est pourquoi il a été décidé de déplacer le débat au sein d'une conférence interministérielle des réformes institutionnelles, chargée de chercher une réponse à l'arrêt de la Cour d'arbitrage.
Cette conférence interministérielle a l'avantage d'être équilibrée linguistiquement. Elle est composée de 17 membres (4 représentants du gouvernement fédéral, 5 du gouvernement flamand, 3 du gouvernement bruxellois, 2 du gouvernement de la Communauté française, 2 du gouvernement wallon et 1 du gouvernement germanophone). Sa première décision a été de créer un groupe de travail de six francophones et six néerlandophones, coprésidé par les vice-premiers ministres et ministres des affaires institutionnelles Didier Reynders (MR) et Johan Vande Lanotte (SP.A.).
Ce groupe de travail se réunira tous les mercredis, à dater du 2 février, ont annoncé Didier Reynders et Johan Vande Lanotte à la commission de l'Intérieur de la Chambre, le 26 janvier. Lors de la première réunion du groupe, ces derniers ont expliqué qu'ils utiliseraient la "technique du confessionnal" dans un premier temps, à savoir rencontrer séparément tous les membres du groupe de travail d'ici à la mi-février. Les deux ministres rendront compte de ces réunions devant la commission de l'Intérieur.
L'annonce de Reynders et Vande Lanotte a déclenché l'ire du CD&V et de la N.VA. Les deux partis ont d'ailleurs décidé de ne pas participer au groupe de travail, estimant que le VLD et le SP.A (à la fois membres du gouvernement fédéral et régional flamand) les avaient trahis. CD&V et N.VA les accusent d'avoir violé l'accord de gouvernement flamand en "gelant" provisoirement les travaux de la commission de l'Intérieur sur la question, au profit du groupe de travail. Cet accord de gouvernement renseigne en effet que la scission de BHV se doit d'avoir lieu sans délai, et sans contrepartie pour les francophones.
La situation pourrait donc à terme menacer la viabilité du gouvernement flamand. Le CD&V, qui a fréquemment manifesté son mécontentement à l'égard de l'attitude - jugée trop conciliatoire - du VLD et du SP.A, pourrait éventuellement décider de quitter le gouvernement (même si cela reste très hypothétique). Le départ du CD&V n'impliquerait cependant pas la tenue d'élections anticipées, au contraire de ce qui peut parfois se passer au fédéral. Quoi qu'il arrive, il n'y aura donc pas d'élections régionales avant 2009, ce qui condamnerait dès lors un gouvernement "amputé" à vivoter pendant plus de quatre ans… L'autre possibilité dont disposeraient VLD et SP.A serait de constituer une nouvelle majorité, soit en convaincant Groen! de les rejoindre (ce qu'ils avaient initialement refusé), soit en faisant appel au Vlaams Belang (ce qui constituerait une entrave majeure au cordon sanitaire).
Le gouvernement fédéral est également en danger. En effet, si la proposition de loi flamande sur BHV est examinée en commission de l'Intérieur de la Chambre sans négociation préalable, elle connaîtra forcément l'approbation des parlementaires flamands - qui sont majoritaires - et sera donc adoptée. Dans ce cas de figure, il y aura fort à parier que les francophones actionneront la procédure de la "sonnette d'alarme", qui permet à un groupe linguistique de demander une suspension des procédures de vote entre le vote en commission et le vote en séance plénière. La proposition de loi sera alors renvoyée au gouvernement fédéral (qui a l'avantage d'être paritaire nord/sud), qui aura 60 jours pour trouver un compromis. En cas d'échec, c'est l'explosion, ce qui impliquerait soit la constitution d'une nouvelle majorité, soit la tenue d'élections anticipées.
La demande de scission est avant tout symbolique. En effet, en cas de compromis, il se pourrait que l'arrondissement soit effectivement scindé mais que les francophones de Hal-Vilvorde conservent néanmoins leurs droits, en tout ou en partie. On estime par ailleurs qu'une scission "pure et dure" nuirait électoralement aux néerlandophones, qui pourraient perdre un siège ou l'autre dans l'opération, les Flamands de Bruxelles se retrouvant marginalisés. Cette revendication de scission s'inscrit plutôt dans l'idée - chère aux partis flamands - que la Région flamande est unilingue, et que les francophones qui décident d'y vivre doivent s'intégrer. De leur côté, les présidents de partis francophones ont pris la tangente en envisageant l'élargissement du territoire régional bruxellois.
Les "facilités" n'ont rien à voir avec tout cela. La scission de BHV constituerait indubitablement un pas de plus vers la fragilisation du principe des facilités, mais les "facilités" en tant que telles, qui ne concernent que six communes au sein de BHV (Rhode-St-Genèse, Linkebeek, Drogenbos, Wemmel, Crainem et Wezembeek-Oppem) et se limitent aux rapports avec l'administration communale, ne seraient pas directement remises en cause par la scission de BHV.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JACKLELOUP

avatar

Masculin Nombre de messages : 9859
Age : 77
Localisation : Bruxelles .
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   28/10/2009, 10:42

Six policiers violents inculpés à Bruxelles


Six policiers fédéraux de la gare du Midi, dont trois femmes inspectrices, ont été inculpés par le parquet de Bruxelles. Ils sont poursuivis pour des exactions à répétition, violences et traitements dégradants commis en 2006 et 2007 sur plusieurs marginaux.









Votre région - Bruxelles 10:28
Au moins huit faits successifs sont reprochés aux inculpés. Au départ, l'enquête portait sur neuf membres de la police fédérale des chemins de fer. Cinq d'entre eux sont inculpés pour des faits de violence et des traitements humiliants infligés à des sans-papiers et des sans-abris. Une des inspectrices est inculpée de non-assistance pour avoir laissé faire ses collègues.
Il est également reproché aux policiers d'avoir réalisé de faux procès-verbaux, proféré des menaces, et endommagé des voitures de collègues qui dénonçaient les faits.
Les policiers inculpés ne travaillent plus à la police fédérale de la gare du Midi, indique un quotidien francophone. Le parquet de Bruxelles doit maintenant prendre des réquisitions et fixer l'audience devant la chambre du Conseil. Le procès n'est plus attendu en 2009.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23292
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   28/10/2009, 15:11

Un fonctionnaire fait un "trou" de 110 millions au Trésor




Un fonctionnaire du SPF Finances a coûté plus de 110 millions d'euros au Trésor public en raison de revenus TVA non perçus, indique mercredi De Tijd.

Ce fonctionnaire était percepteur dans un des bureaux les plus importants du fisc en Belgique. Il ressort d'un échange de courrier confidentiel entre l'administration des Finances et la Cour des comptes que des "anomalies sérieuses" et de "lourdes fautes" commises par ce fonctionnaire entre 1990 et 2005 ont coûté plus de 110 millions d'euros à l'Etat.

Le ministre des Finances, Didier Reynders, n'a pas encore fait citer ce fonctionnaire de 60 ans devant la Cour des comptes, alors que courent les délais de prescription. (belga/ca)

28/10/09 09h29

Lui,c'est un gentil,il ne faisait pas payer la TVA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   28/10/2009, 18:27

Ohhhhh....
Une erreur est "humaine".....
Ce n'est pas Reynders qui dira le contraire .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hadrianwall.site.voila.fr
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23292
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   29/10/2009, 14:55

Le sondage qui n'a jamais été publié

En juin, "la RTBF et Vers l'Avenir ont liquidé un sondage politique qui contredisait leurs sondages précédents", écrit jeudi La Libre Belgique qui précise que cette mesure aurait été prise dans un souci de crédibilité. Cependant, c'est ce sondage non publié qui était exact.
Entre le 10 mai et le 2 juin dernier, la RTBF, Vers l'Avenir et Dedicated Research avaient publiés une série de sondages politiques qui prédisaient la déroute du PS, une stagnation du cdH, une légère hausse du MR et une forte avancée d'Ecolo.

Or, il apparaît aujourd'hui que l'institut de sondage, soucieux de consolider ces enquêtes déjà publiées, a diligenté une deuxième série de sondages, procédant ainsi à un "refresh" selon la terminologie des sondeurs. Le résultat de cette nouvelle série de sondages remettait complètement en cause celui de la série déjà publiée.

L'institut a alors contacté les deux commanditaires et une réunion a été organisée lors de laquelle il a été décidé de passer ces nouveaux résultats sous silence, essentiellement pour des raisons de crédibilité. Or c'est cette série de sondages qui s'avérera exacte après les élections.

Le patron de l'institut de sondage n'a pas voulu commenter cette information. A Vers l'Avenir on affirme que la décision de ne pas publier cette seconde série de sondages avait été prise avant même d'en connaître le résultat. A la RTBF, Jean-Pierre Jacqmin, le directeur de l'information, affirme que c'est "Dedicated Research lui-même qui nous a recommandé de ne pas publier ni évoquer cette seconde vague". (belga/mb)

29/10/09 07h06

Comme j'ai déjà dit,les sondages et audits,on en fait ce qu'on veut,selon le
désir des commanditaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   29/10/2009, 21:22

Il faut toujours bien savoir poser les bonnes questions .

Par exemple dans mon coin, il y a une usine qui déverse du mercure dans la rivière .
Tout le monde le sait .

Comment "bien faire" l'étude ?

Le mercure est très lourd (densité 13.58 de mémoire) ,et il faut donc le doser dans les sediments .

Non....
T'as "rien compris" : il faut "pas trouver de mercure" ...
Comment faire alors ?

Facile... il faut doser le mercure dans l'eau de la rivière ....
On voit bien alors que toutes les allégations de ces prétendus écologistes c'est de la foutaise ...
Il n'y a pas un poil de mercure dans l'eau ....

Et tout le reste est à l'avenant .

Ce monde me fait gerber .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hadrianwall.site.voila.fr
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23292
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   30/10/2009, 08:03

Demande de renvoi en correctionnelle contre Me Hissel





belga



<BLOCKQUOTE class=chapeau>Le parquet de Liège a requis jeudi matin devant la chambre du conseil de Liège le renvoi de Me Victor Hissel devant un tribunal correctionnel. L'avocat, poursuivi pour avoir visionné des images à caractère pédopornographique, sera fixé sur son sort le 5 novembre prochain. </BLOCKQUOTE>

Rédaction en ligne

Inculpé en février 2008 d'avoir visionné des images à caractère pédopornographiques, Me Victor Hissel a comparu devant la chambre du conseil de Liège qui doit statuer sur la demande du parquet de Liège de renvoyer l'affaire devant le tribunal correctionnel de Liège. L'ex-avocat des parents de Julie et Mélissa, deux des victimes de Marc Dutroux, a limité ses commentaires à la sortie de l'audience. Il a précisé que cette convocation devant la chambre du conseil de Liège constitue une étape normale dans une procédure de ce type.
Me Hissel était accompagné de son avocate, Me Sandra Berbuto. Celle-ci a confirmé que le parquet a présenté un réquisitoire de renvoi en correctionnelle et que la décision de la chambre du conseil est attendue le 5 novembre prochain. L'avocate n'a pas souhaité dévoiler les termes exacts de sa plaidoirie.
"Il reste à voir si la décision d'inculpation est toujours d'actualité, a-t-elle précisé. Mais nous avons de bons espoirs par rapport à ce que nous avons plaidé. Dans un souci d'apaisement, nous ne nous exprimerons sur ce dossier que lorsque la chambre du conseil aura rendu sa décision."

Eh oui,c'est lui qui était le défenseur des victimes de Dutroux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23292
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   30/10/2009, 17:10

Les taxes de circulation sont perçues illégalement




Les taxes de circulation sont perçues illégalement en Belgique, a jugé la cour d'appel d'Anvers. De ce fait, de nombreuses personnes contestent ces taxes et exigent de récupérer leur argent, selon une information de vtm.

Concrètement, ces taxes sont déterminées par le fisc sur base des données qu'il reçoit automatiquement de la DIV. Or, cette transmission automatique viole la loi sur la vie privée, explique la télévision flamande.

Conséquence: de nombreuses personnes ont saisi la justice afin de contester cette taxe, qui s'élève à une fourchette allant de 300 à 500 euros par an. La décision de la cour d'appel apporte une pierre supplémentaire à ces contestataires qui pourraient dès lors obtenir gain de cause. Les autorités, elles, peuvent toujours aller en cassation. (belga/ca)

30/10/09 15h15

Voilà,on peut déposer plainte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   30/10/2009, 18:29



N'empèche qu'il avait raison quand il disait qu'il y avait des "réseaux" ,
et que si on avait mieux cherché on aurait du trouver ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hadrianwall.site.voila.fr
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   30/10/2009, 18:46

charlycharly1940 a écrit:
Les taxes de circulation sont perçues illégalement

Et sa fille Marine elle est restée en France ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23292
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   31/10/2009, 08:06

Le prince Laurent a fait congeler son chien mort




Le prince Laurent et ses chiens, dont son bouvier bernois (à gauche) décédé il y a peu.
Le prince Laurent a fait congeler son chien il y a trois mois par le département vétérinaire de l'université de Gand parce qu'il n'était pas en mesure de se séparer tout de suite de son animal de compagnie, rapporte mercredi la vrt. Le prince a demandé en début de semaine de décongeler l'animal.

Le Bouvier bernois du prince Laurent était décédé l'été dernier des suites d'un cancer. L'animal était resté aux côtés du prince pendant sept ans.

Le prince Laurent avait remis le cadavre de son animal préféré à la faculté vétérinaire de l'université de Gand. La bête a été placée dans un congélateur afin que le prince puisse décider à quel moment précis il serait en mesure de se séparer définitivement de son chien.

En début de semaine, le prince a indiqué qu'il souhaitait venir voir son chien. Le cadavre a alors été immédiatement dégelé et la bête "remise sur pattes". Le prince a effectué un dernier adieu à son chien jeudi soir, a-t-il indiqué à la vrt par téléphone. (belga/th)

30/10/09 18h48
Cette question va faire l'objet d'un débat au Parlement:
Pourquoi n'a-t-il pas congelé le chien chez lui?
Celà n'aurait rien coûté aux contribuable.
Un scandale de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   31/10/2009, 08:11

charlycharly1940 a écrit:
Le prince Laurent a fait congeler son chien mort
Par respect pour la famille royale je m'abstiens de tout commentaire sur ce princier zozo...

(En tout cas, voilà un fidèle ami de l'homme qui échappera au réchauffement climatique ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23292
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   31/10/2009, 08:27

@Biloulou a écrit:
charlycharly1940 a écrit:
Le prince Laurent a fait congeler son chien mort
Par respect pour la famille royale je m'abstiens de tout commentaire sur ce princier zozo...

(En tout cas, voilà un fidèle ami de l'homme qui échappera au réchauffement climatique ? )

C'est vrai que tu pourrais encore subir les foudres de la Région
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   31/10/2009, 09:12

charlycharly1940 a écrit:
C'est vrai que tu pourrais encore subir les foudres de la Région
Chuuuttt... pour ne rien te cacher c'est moi qui ait assigné la Région... tu connais mon côté Don Quichotte, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   31/10/2009, 09:21

La prochaine a être hibernatusée ?





santa
charlycharly1940 a écrit:
Le prince Laurent a fait congeler son chien mort




Le prince Laurent et ses chiens, dont son bouvier bernois (à gauche) décédé il y a peu.
Le prince Laurent a fait congeler son chien il y a trois mois par le département vétérinaire de l'université de Gand parce qu'il n'était pas en mesure de se séparer tout de suite de son animal de compagnie, rapporte mercredi la vrt. Le prince a demandé en début de semaine de décongeler l'animal.

Le Bouvier bernois du prince Laurent était décédé l'été dernier des suites d'un cancer. L'animal était resté aux côtés du prince pendant sept ans.

Le prince Laurent avait remis le cadavre de son animal préféré à la faculté vétérinaire de l'université de Gand. La bête a été placée dans un congélateur afin que le prince puisse décider à quel moment précis il serait en mesure de se séparer définitivement de son chien.

En début de semaine, le prince a indiqué qu'il souhaitait venir voir son chien. Le cadavre a alors été immédiatement dégelé et la bête "remise sur pattes". Le prince a effectué un dernier adieu à son chien jeudi soir, a-t-il indiqué à la vrt par téléphone. (belga/th)

30/10/09 18h48
Cette question va faire l'objet d'un débat au Parlement:
Pourquoi n'a-t-il pas congelé le chien chez lui?
Celà n'aurait rien coûté aux contribuable.
Un scandale de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23292
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   31/10/2009, 15:29

La Défense accusée d'avoir voulu étouffer une affaire de viol

La Marine belge a tout fait en 2007 pour étouffer une affaire de viol d'une étudiante à bord du navire océanographique du gouvernement, le Belgica, écrit samedi le quotidien De Morgen. Le député Wouter Devriendt (Groen!) demande au ministre Pieter De Crem d'intervenir. La Défense nie avoir étouffé l'affaire.

Soupçonné de viol, un responsable du Belgica vient d'être renvoyé par le Parquet fédéral devant le tribunal correctionnel de Bruges.

Les faits qu'évoque le journal se sont déroulés le 27 mai 2007 dans le port de Brest où le Belgica avait jeté l'ancre. Revenant d'une nuit de permission, M.D., 50 ans, s'est enfermé dans les douches avec une étudiante en océanographie, âgée de 26 ans, et se voit reproché de l'avoir violée.

Le commandant du navire a été mis au courant des faits la nuit-même durant laquelle ils se sont déroulés, omettant d'en avertir les autorités de police françaises, écrit encore De Morgen.

Revenue en Belgique, la jeune femme a été assaillie de courriels émanant du commandant lui suggérant de ne pas ébruiter l'affaire, de chasser ses mauvais souvenirs de son esprit, "d'oublier le loveboat", le surnom donné par l'équipage militaire au navire.

L'affaire a été confiée au chef d'Etat major Georges Heeren, qui le 17 septembre 2007, a reçu personnellement l'étudiante, écrivant le même jour dans un mémo qu'un "changement d'affectation de la partie adverse n'était pas envisagé". Si l'étudiante entendait continuer son doctorat, elle se voyait obligée de voyager en mer en compagnie de son présumé violeur.

A la suite de cela, la victime a décidé d'ester en justice. Le Parquet fédéral vient de renvoyer le présumé coupable devant le tribunal correctionnel.

Réagissant à l'écho du Morgen, la Défense a nié samedi par l'entremise d'une porte-parole avoir tenté d'étouffer cette affaire. "Nous avons transmis directement à la justice les données issues de l'enquête interne et nous collaborons pleinement", a-t-elle certifié.(belga)

31/10/09 12h58

C'est du propre!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23292
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   31/10/2009, 15:31

Des agents dévalisent les pharmacies

Pendant des années, le service médical de la police a délivré gratuitement des médicaments créant une dépendance aux agents de police. Certains -entre autres à Gand- obtenaient ainsi de pleines boîtes de suppositoires ou de vaccins anti-grippe, écrit Het Laatste Nieuws samedi.

"Les sirops pour la toux et les gouttes pour le nez étaient utilisés pour rester éveillé pendant de longs services", explique un ancien policier. "Quelques policiers en utilisaient tellement qu'ils y étaient accros."
Le parquet a ouvert une enquête. (belga)

31/10/09 09h28

C'est du propre!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23292
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   2/11/2009, 16:20

Deux patients subissent une opération erronée




Deux patients ont subi une intervention chirurgicale erronée à l'hôpital Jan Palfijn, à Anvers. L'un des deux a été opéré pour une affection rénale, alors qu'il devait simplement passer un examen sous anesthésie totale. L'autre patient, qui souffrait bel et bien d'un problème aux reins, a subi l'intervention de l'autre patient en question. Une information révélée par Het Laatste Nieuws.

"Le patient avec l'affection rénale a été opéré le jour même, et a pu quitter l'hôpital. Il est en bonne santé. L'autre homme, sur qui on a effectué une mauvaise intervention, est également en bonne santé", a déclaré la porte-parole de l'hôpital.

L'établissement a lancé une enquête interne. "Ce n'est pas encore clair si la responsabilité lors de la procédure d'identification incombe à une ou plusieurs personnes. Cela n'aurait pas pu se produire. Nous déplorons cet incident. Les patients et leurs proches ont été mis au courant", poursuit la porte-parole. (mb)


02/11/09 12h36

C'est comme çà que tu rentre pour les amygdales,et que
tu sors avec une jambe en moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du côté de la Belgitude...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du côté de la Belgitude...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 41Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40, 41  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: