Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marine Le Pen: jusqu'où ira t-elle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 39, 40, 41
AuteurMessage
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11120
Age : 43
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Marine Le Pen : "Le FN n'est pas à vendre"   8/3/2010, 10:01

Rappel du premier message :

Citation :


À l'approche du premier tour des régionales, lepoint.fr interroge
les leaders des principaux partis politiques. Aujourd'hui, c'est la
vice-présidente du FN Marine Le Pen qui se livre.

lepoint.fr : Quel est l'objectif du FN pour ces régionales ?

Marine Le Pen :

Ce que nous voulons aujourd'hui, c'est revenir au premier plan de la
vie politique française alors que l'on nous a enterrés cent fois ces
dernières années. Il s'agit de montrer que nous poursuivons le
redressement entamé aux européennes, mais en deçà de nos espérances à
cause de l'abstention. On ne comparera pas avec les résultats des
régionales 2004. Nous étions alors dans une très bonne période
électorale, sortant d'une présidentielle où nous avions atteint le
second tour. La dynamique n'est pas la même. Pour cela, il faut que
nous nous approchions ou atteignions la barre des 10 %. Cela nous
permettra de développer tous les espoirs pour la présidentielle 2012.

Si vous passez la barre des 10 % dans certaines régions, vous maintiendrez-vous ou accepterez-vous de parler "alliances" ?


Nous nous maintiendrons partout où nous le pouvons, comme nous l'avons
toujours fait, parce que nous ne sommes pas à vendre. Nous sommes
d'ailleurs la seule formation libre. Les Verts vont se vendre au PS, le
PCF va essayer de se vendre au PS aussi, le MPF, les chasseurs et le
Nouveau Centre se sont déjà vendus à l'UMP. Quant au MoDem, il est à
vendre, mais personne ne veut l'acheter. Notre rôle est donc essentiel
d'autant plus que l'UMP et le PS pratiquent la même politique.
Simplement, ils se sont partagé les rôles. L'UMP, c'est le chirurgien
qui ampute. Le PS, avec les régions, c'est l'anesthésiste qui rend avec
un certain nombre de subventions la douleur moins vive... Mais il n'en
demeure pas moins que le patient termine cul-de-jatte. Le FN est là
pour le réveiller avant qu'on l'ampute.


En parlant de vente, où en sont vos finances ?


Nous cherchons toujours à vendre notre siège à Saint-Cloud. Une fois
que ce sera fait, nous pourrons rembourser nos dettes. Mais ce n'est
pas évident, cela ne se vend pas comme une paire de chaussures !

Vous êtes vous-même candidate dans le
Nord-Pas-de-Calais. Un bon résultat vous est-il indispensable dans la
course à la succession à Jean-Marie Le Pen ?
Évidemment, il vaut mieux toujours avoir un bon
résultat qu'un mauvais lorsqu'on est candidat à la direction d'un
mouvement. Mais je pense que personne ne conteste ma légitimité
électorale au vu des résultats des législatives 2007, des municipales
2008, de la municipale partielle en 2009 et des européennes 2009. J'ai
apporté des résultats non négligeables à mon parti...


Appréhendez-vous l'après-Jean-Marie Le Pen ?


Je fais combat après combat ! Après les régionales, nous rentrerons
effectivement dans une campagne interne. Nous allons discuter au sein
des instances, parce que c'est une première fois pour nous. Mais, non,
je ne l'appréhende pas. Les adhérents du FN connaissent ma
personnalité, mes priorités thématiques. J'ai pris un certain nombre de
risques sur le plan de l'expression de mes idées. Ils savent donc que
je reste rarement dans le flou. Je suis sûre que tout va se passer dans
le respect et la tranquillité.

Vous restez rarement "dans le flou", comme lorsque vous faites éclater

la polémique du Quick halal de Roubaix


en pleine campagne régionale... Vous avez réfléchi en termes de retombée électorale ?


Bien sûr, je pense pouvoir en tirer un bénéfice électoral. Mais ce que
je veux provoquer surtout, c'est un débat de fond. Comme lorsque je
soulève l'affaire Mitterrand, je ne veux pas attaquer l'homme, dont je
me moque comme de ma première chemise, mais soulever un vrai problème,
celui de la morale publique. Par ailleurs, je pense que cette affaire
du Quick est très symbolique. La question de la laïcité dont découle la
question de notre identité nationale fait partie des règles de notre
jeu républicain. C'est un problème fondamental et ce sera l'un des
grands débats de la prochaine présidentielle.


Un débat dont s'est emparé l'UMP. Cela vous oblige-t-il à donner dans la surenchère pour vous faire entendre ?


Non, il ne faut pas parler plus fort, il faut parler plus juste. L'UMP
et le gouvernement enfument les Français, notre objectif, c'est le
désenfumage. Le ministre de l'Immigration Éric Besson ne m'a toujours
pas répondu quant aux chiffres des régularisations de l'année dernière,
mais ils n'ont jamais été si hauts. Il faut donc dire que les discours
sont en contradiction avec les actes. D'autant plus qu'à chaque fois
que l'on ouvre les yeux d'un électeur on est susceptible d'entraîner un
vote.


Quelle leçon retenez-vous de l'affaire Soumaré ?


La campagne en Ile-de-France est pathétique. Aucun grand sujet n'est
abordé, on est dans le pinaillage malsain et dérisoire de cour d'école
dans le but de gagner du temps et d'éviter de parler des grands sujets
que sont l'explosion du chômage et l'effondrement de la laïcité. Sur
l'affaire Soumaré, je retiens qu'il y a une confusion totale des
genres. L'UMP obtient ses infos parce que la droite est au gouvernement
! Il y a eu le même problème pour l'affaire Clearstream
,
l'affaire Penchard
,
l'affaire de la double casquette d'Éric Woerth
(ministre du Budget et trésorier de l'UMP)... On constate la perte
totale du sens de l'État, qui n'est plus l'État. De Gaulle doit faire
le ventilateur dans sa tombe à force de se retourner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ump25.probb.fr/forum.htm

AuteurMessage
kalawasa



Nombre de messages : 9487
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Marine Le Pen: jusqu'où ira t-elle ?   14/6/2017, 14:40


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12526
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Marine Le Pen: jusqu'où ira t-elle ?   14/6/2017, 15:27

1000 -
Citation :

Au pays de Colbroc...

Elle doit être une descendante de l’inénarrable Henri Krascucki !!!


_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marine Le Pen: jusqu'où ira t-elle ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marine Le Pen: jusqu'où ira t-elle ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 41 sur 41Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 39, 40, 41

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: