Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Douce France - Nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36, 37, 38, 39  Suivant
AuteurMessage
EddieCochran



Masculin Nombre de messages : 11890
Age : 56
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Douce France - Nouvelles   Dim 26 Sep - 2:17

Rappel du premier message :

991 -
J'essaie de gagner de la place...

GIBET - p. 99
Sujet: Re: Douce France - Nouvelles Jeu 23 Sep 2010 à 19:11
Cher GIBET bonsoir/jour,
Permettez-moi de vous remercier d'avoir apporter ici l'éclairage du technicien sur une question d'actualité polémique qui concerne indirectement La Poste par le biais d'un de ses ex ministres mis en cause par un polytechnicien aigri, mais néanmoins très souriant.
Au passage il était intéressant de rappeler que le timbre postal est une créance matérialisée par la vignette non oblitérée marquée d'une valeur (ou ayant valeur de pour les rouges et verts ordinaires) que le public qui en possède détient sur La Poste.
J'ai une question : en est-il de même pour les vignettes d'un millésime dont l'émission est arrêtée ? Si oui quid des valeurs en francs ?

Citation :
C'était oublier dans tout cela que la Poste était une administration sous budget annexe dans laquelle ne rentrait aucun impôt des contribuables depuis 1920 et que les comptes de cet Entreprise ne s'alimentaient qu'avec ses ressources propres, et devaient être présentés obligatoirement en équilibre. Cela n'empêchait pas l'État de taper royalement dans les caisses de la Poste ou du téléphone pour quelques milliards de francs ...que ces deux services renflouaient pas les emprunts PTT ou par diffusion de bons du Trésor.
Ce faisant La Poste et le Téléphone s'endettaient......
J'avais cru comprendre qu'au sein du défunt ministère des Postes et Télécommunications, jusqu'en 1991 environ avant la création de deux EPIC distincts La Poste et France Telecom, les résultats de activité postale ont servi à financer le développement de la branche "téléphone"*. Ce qui a asséché les possibilités financières conséquentes dont l'activitée postale avait besoin pour répondre aux défis posés par la mise en concurrence interne et externe depuis la directive courrier de 1997 (que la France donneuse de leçons a mis un temps fou à appliquer de façon erratique) et le Marche Unique de 1986.
Petite anecdote : dans la fin des années 1980 le ressenti de la performance postale était tellement négatif parmi les postiers, alors que les télécoms avaient le vent en poupe, que lorsqu'on demandait à un postier quel était son métier il ne répondait pas : " je travaille à la Poste" mais disait "Je travaille aux PTT", une appellation ancienne mais qui induisait le côté dynamique des télécommunications alors en plein boum.

Un peu de pipeau à feuilleter :
http://www.geopost.fr/jahia/webdav/site/geopost/shared/documents/LAPOSTE_Corp_3105.pdf


Dernière édition par EddieCochran le Mar 14 Juin - 1:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
kalawasa



Nombre de messages : 8504
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Ven 3 Avr - 14:35

Chère Marieden, je ne fais que transmettre . Mais cette baisse de 1% du gaz va permettre au gouvernement de fanfaronner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4748
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Ven 3 Avr - 15:46

@kalawasa a écrit:
Chère Marieden, je ne fais que transmettre .  Mais cette baisse de 1% du gaz va permettre au gouvernement de fanfaronner...

ah oui, ça .... fanfaronner, il sait fait notre gouvernement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4748
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Sam 16 Mai - 8:53

pô trouver le fil de Charly Sad
--------
Charlie Hebdo : la journaliste Zineb El Rhazoui mise à pied
Ronan Tésorière

« L'après-Charlie» est décidément difficile pour l'hebdomadaire satirique. Les dissensions entre les rescapés de la rédaction et la nouvelle direction apparaissent au grand jour au fil des semaines. Selon le journal Le Monde, la journaliste Zineb El Rhazoui, membre de la rédaction, a reçu, mercredi dernier, un courrier de la direction la convoquant à un entretien préalable à un licenciement pour faute grave, et a été mise à pied dans la foulée.

« Je suis choquée et scandalisée qu’une direction qui a bénéficié d’autant de soutien après les attentats de janvier fasse preuve d’aussi peu de soutien envers un de ses salariés, qui est sous pression comme tous dans l’équipe et fait l’objet de menaces», a déclaré celle que l'on appelle souvent juste Zineb, au quotidien. Le quotidien de cette Marocaine est devenu très compliqué depuis le 7 janvier dernier. Elle ne sort plus que sous escorte policière, difficile dans ces conditions d'exercer son métier. Par ailleurs, sa vie privée est elle aussi durement impactée.

« Mon mari a perdu son emploi car des djihadistes ont dévoilé son lieu de travail, il a dû quitter le Maroc, je suis menacée, je vis dans des chambres d’amis ou à l’hôtel et la direction envisage de me licencier... Bravo Charlie », ironise-t-elle.

Cette mise à pied s'inscrit dans un contexte plombé par la tribune publiée fin mars dans Le Monde appelant à une «refondation» du journal et une nouvelle gouvernance ainsi que le sujet très délicat de la répartition capitalistique. Quinze salariés, dont Zineb El Rhazoui, sur la vingtaine que compte le journal, ont réclamé un statut «d'actionnaires salariés à part égale», disant «refuser qu'une poignée d'individus prenne le contrôle» de l'hebdomadaire.

Le soutien de Patrick Pelloux

Les contestataires, qui comprennent aussi l'urgentiste Patrick Pelloux, le dessinateur Luz et le journaliste Laurent Léger, estimaient que Charlie Hebdo était devenu désormais un «bien commun» Le journal a recueilli près de 30 millions d'euros en dons et ventes depuis l'attentat. Patrick Pelloux, chroniqueur à Charlie, est furieux du courrier envoyé à Zineb El Rhazoui : « On est tous encore en train de gérer l’après-attentat» commente-t-il au Monde. «Convoquer des membres de l’équipe qui sont encore dans des souffrances incroyables, c’est méchant et déloyal. »

Charlie Hebdo est détenu actuellement à 40% par les parents de son ex-directeur de la rédaction, Charb, tué dans l'attaque du 7 janvier, 40% par le dessinateur Riss, nouveau directeur de la publication, blessé à l'épaule lors de l'attaque, et 20% par le directeur financier Eric Portheault.

L'un des rescapés du 7 janvier, Luz, publiera le 21 mai chez Futuropolis un album intitulé «Catharsis», dans lequel il revient sur les événements, raconte son quotidien dévasté et ses doutes sur son envie de dessiner.

Contactée, la direction a refusé de commenter « une procédure en cours et interne », mais insiste sur le fait qu’il ne s’agit que d’une convocation à un entretien, pas d’un licenciement effectif. Une nouvelle polémique au moment même où sort le livre de Jeannette Bougrab où elle évoque sa relation avec Charb, qui risque lui aussi de faire du bruit.

-------------------------

les gros sous sont toujours un problème pour le relationnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4748
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Dim 17 Mai - 11:17

Sa majesté Royal
Hervé Karleskind

Madame,
Vous voici à présent dans la lumière. Autrefois, bannie, proscrite, recluse, vous endurâtes avec stoïcisme la répudiation du roi, les sarcasmes et les foudres de Madame d’Alors, cette infâme gorgone qui vous avait soufflé les faveurs du Flou.

Vous fûtes à ruminer, remâcher vos déboires et malheurs, confinée en votre lugubre château de Poitiers: le temps vous parut long, au point de vous faire douter de votre retour en grâce.
La Cour se montra obligeamment injuste, après que vous échouâtes dans la conquête du trône.
Ceux qui vous avaient servi, souvent avec félonie, se montrèrent d’une implacable cruauté. Ainsi de certains hiérarques sans culotte qui, jadis, vous surnommèrent « Bécassine ».

Les voici beaux à présent! Bécassine s’est muée en Madame de Grand-Air. Votre résurrection force l’admiration de tous, même si vos foucades et vos tocades agacent les jaloux, les envieux, les aigris qui vous donnaient pour morte.

Votre éternel sourire Findus n’est cependant point le reflet de votre bonheur: votre regard, glacial, trahit votre imputrescible détermination. Vous n’avez jamais fléchi, ni courbé l’échine. Les flèches de Madame d’Alors ne vous ont point transpercée; votre armure fut imperméable à son venin.

A présent que vous êtes revenue en grâce, il ne passe plus de jour sans que l’on vous voie aux côtés du roi, rayonnante, lumineuse, sereine, habitée par la restauration de votre grâce.

Votre sagacité vous a guidée: nul triomphe, nulle revanche. Mais une charge de premier plan au sein du cabinet du roi qui vous a rétablie, ainsi qu’une reine mère injustement boudée.

Votre maintien, irréprochable, est le reflet d’une parfaite éducation: à l’exception, de l’archiduc Fabius de Pomponné, vous êtes bien seule à faire respecter une vétilleuse observance de l’étiquette. Voici qui tranche au sein d’une Cour qui semble n’être qu’une clique de gougnafiers.

Ainsi que le mande la roture, vous avez de la branche, Madame, de la classe.

Même notre ami Artois, toujours aussi pressé de se dégorger de bile, vous épargne. Notre rustaud de cousin Roger, sans cesse au cul des bonnes, en vient à dédaigner Youporn pour siffler d’admiration lorsque votre nom si judicieusement prédestiné, vient à rouler dans la conversation.

Seriez-vous, Madame, l’incarnation de la perfection? Vous n’êtes pourtant point de la coterie de ces fashionistas qui emplissent les gazettes. Vous ne défendez nulle cause, jamais ne sombrez dans ces polémiques qui pourrissent la vie du royaume.

Le roi s’en revient d’une grande ambassade en Caraïbe. Vous y fûtes triomphale. La foule, toute à sa tradition d’exubérance, vous interpella de bien triviale façon: « Madame Hollande »! La Cour gloussa.
Mais, par le Ciel, que cache ce maintien de biscuit de Sèvres, ce port hiératique du duchesse de sang? Tout semble glisser sur l’iridescence de votre teint.

Cependant que la foule caribéenne se prenait de scander: « Samba si, trabajo no! », vous teniez en léger retrait du roi, le regard humble, à fixer vos chopines vénitiennes, à des fins de ne point lui faire une ombre sacrilège.

Le Flou a signé l’édit de votre élévation: peut lui chaut de se rappeler combien il se montra goujat, mufle, butor à votre égard. Le roi ne s’étouffe point de principes. Madame d’Alors, l’usurpatrice, fut elle aussi répudiée d’une pichenette. Ce sort funeste viendra-t-il un jour à frapper Mademoiselle de Maintenant?

Votre restauration vous abrite de ces marivaudages, de ces feuilletons de comédie bouffe. Vous voici, Madame, statufiée, vénérée… et crainte.

La Cour s’incline à vos pieds: nul fagot, nulle rumeur ne vient souiller la blancheur de votre âme. La Cour a peur de vous, elle a les foies, les chocottes, la trouille.
Un mot de vous au roi signifie une disgrâce, un aller sans retour chez les Indiens d’Amérique.
Le Flou lui-même, un peu couard et volontiers pleutre, fait de son mieux pour conjurer les scènes de ménage.
Vous faites fi de l’étiquette lorsque vous vous prenez d’entrer, toutes voiles dehors, en son cabinet privé. « La » Royal n’attend point, ne fréquente point les antichambres, tout juste bonnes pour les hobereaux de petit rang.

En votre ministère, Madame, l’on se s’amuse point. La Cour fait ses choux gras des fagots qui rapportent que la vie en votre hôtel ferait pâlir d’envie la mère sup’ d’un couvent de dominicaines. Il se mande ainsi que vous entendez être annoncée sitôt que vous franchissez le seuil de l’un de vos appartements.

Voici peu, les gorges se firent chaudes lorsque l’on apprît que vous vous étiez prise de réglementer l’étiquette de vos gens en proscrivant les décolletés pigeonnants ainsi que les tenues du genre casual, runnnings et street wear.

Seriez-vous, Madame, un peu coinçôsse? Un brin prout-prout?

D’aucuns, à la Cour, ne vous portent point en leur coeur: la baronne Hidalgo vous ferait volontiers servir un bouillon de onze heures. Elle n’a point apprécié que vous vous arrogeâtes le droit de mander si l’air que que l’on respirait en ville était ou non bon pour la santé.

Monsieur de Bartolone, tout dévoué à son roi pour s’en aller décrocher le satrape Huchon de son cocotier, ne vous supporte point non plus, pas même en peinture.

Les Khmers verts, ces sales gamins irrévérencieux, se sont pris de clouer votre effigie sur les portes de leur antre, et se plaisent à larder votre portrait de fléchettes.

Il nous faut avouer, Madame, qu’ils ont quelques raisons de vous maudire. Vous leur avez chipé leur fonds de commerce en convertissant le roi aux bienfaits de la préservation de la nature. Lui qui s’en foutait comme de sa première barboteuse, le voici à présent tout à s’affairer pour organiser un grand congrès sur le réchauffement climatique lorsque l’hiver sera venu.

Au nez et à la barbe des Pastoureaux, spoliés de leur doxa.

Le roi, toute honte bue, a présentement grand besoin de vous, Madame. S’il entend ceindre à nouveau la couronne, ainsi qu’il en rêve la nuit, vous vous devez de figurer à ses côtés, l’oindre de votre karma et faire ainsi de la geste de son règne un vitrail de glamour.

Cette entreprise force notre admiration, Madame. Et forge nos doutes.

---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53902
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Dim 17 Mai - 11:37

Quelle belle langue, le français !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alande



Masculin Nombre de messages : 1089
Age : 50
Localisation : Caluire et Cuire
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Dim 17 Mai - 11:58

N'est il pas ?
Je serai d'avis de soumettre cet écrit de forme épistolaire comme dictée dans nos écoles !


study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53902
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Dim 17 Mai - 12:04

@Alande a écrit:
N'est il pas ?
Je serai d'avis de soumettre cet écrit de forme épistolaire comme dictée dans nos écoles ! study

Que de méchanceté ! Twisted Evil
Tu vas provoquer une fausse couche à votre ministre de l'Éducation nationale...

(Ça aussi, c'est une méchanceté)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alande



Masculin Nombre de messages : 1089
Age : 50
Localisation : Caluire et Cuire
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Dim 17 Mai - 12:19

Tu crois que notre ministre n'a pas à cœur de mener nos chères petites têtes blondes vers l'excellence, le meilleur ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53902
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Dim 17 Mai - 12:26

@Alande a écrit:
Tu crois que notre ministre n'a pas à cœur de mener nos chères petites têtes blondes vers l'excellence, le meilleur ?  

Je n'ose me prononcer de crainte d'être accusé, à juste titre, d'ingérence néocolonialiste.
Mais en osant un petite peu je dirais si, elle a cela à coeur.
Le problème c'est que dans son coeur, l'excellence et le meilleur ont une curieuse couleur, mélange de rouge et de vert - non, aucun rapport avec mon drapeau !

Tout compte fait, je n'ai rien dit... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4748
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Dim 17 Mai - 13:04

@Alande a écrit:
Tu crois que notre ministre n'a pas à cœur de mener nos chères petites têtes blondes vers l'excellence, le meilleur ?


euh !!! affraid j'crois pas non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4748
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Lun 18 Mai - 9:17

Affaire Kerviel : une enquêtrice affirme que la Société générale savait

Le témoignage de la commandante de police en charge de l'enquête dans l'affaire Jérôme Kerviel pourrait venir bouleverser le dossier de l'ex-trader de la Société générale.

Et si l'affaire Jérôme Kerviel était totalement relancée ? Selon les informations du site «Mediapart», la commandante de police Nathalie le Roy, en charge de l'enquête sur les pertes de la Société générale en 2008, aurait déclaré lors d'une récente audition que plusieurs dirigeants de la banque étaient informés des agissements de l'ancien trader.

D'après «Mediapart», Nathalie Le Roy a été auditionnée début avril par le juge d'instruction Roger Le Loire dans le cadre de l'information judiciaire ouverte en juin 2014 pour «escroquerie au jugement», «faux» et «usage de faux». Lors de cette audition, l'ancienne commandante de police de la bridage financière aurait alors mentionné le témoignage d'un ancien salarié de la Société générale.

La banque «ne pouvait ignorer» les actions de Kerviel

Opérant au sein de l'entité «risques opérationnels», celui-ci aurait assuré à l'enquêtrice que «l'activité de Jérôme Kerviel était connue» et affirmé avoir alerté, en avril 2007, Claire Dumas, adjointe au directeur des risques opérationnels, et d'autres par le biais d'un message électronique «avec une tête de mort pour attirer leur attention».

Après avoir demandé l'extraction des messages électroniques du salarié et constaté que le fameux message ne s'y trouvait pas, Nathalie Le Roy aurait sollicité les échanges entre ladite Mme Dumas et le salarié par messagerie électronique, par la voie d'une réquisition judiciaire qui serait restée lettre morte.

«A l'occasion des différentes auditions et des différents documents que j'ai pu avoir entre les mains, j'ai eu le sentiment puis la certitude que la hiérarchie de Jérôme Kerviel ne pouvait ignorer les positions prises par ce dernier», aurait déclaré Nathalie Le Roy, selon «Mediapart».

Deux plaintes déposées par la banque

Dans un communiqué envoyé dans la nuit de dimanche à lundi, la Société générale a dit «s'étonner» de ces informations. «L'affaire liée aux agissements frauduleux de Jérome Kerviel remonte maintenant à plus de 7 ans et a fait l'objet de plusieurs décisions de justice qui ont toutes reconnu la culpabilité pénale exclusive de Jérome Kerviel», souligne la banque.

«Société Générale s'étonne des déclarations qui auraient été faites par un policier au juge d'instruction parisien en charge des plaintes déposées par Jérôme Kerviel alors qu'il avait lui-même déclaré aux policiers qui l'interrogeaient en janvier 2008 qu'il avait agi seul et à l'insu de sa hiérarchie», précise le communiqué.

La banque, «qui n'a pas accès à ce dossier judiciaire d'où seraient extraites les déclarations du policier, rappelle avoir elle-même «déposé deux plaintes pour dénonciation calomnieuse pour répondre aux deux plaintes déposées par Jérome Kerviel».

Nouveau procès au civil en janvier 2016

Lorsque ses positions à risques ont été découvertes, en janvier 2008, Jérôme Kerviel exposait la banque pour quelques 50 milliards d'euros. La Société générale a toujours affirmé qu'en soldant ces positions au plus vite pour ne pas risquer la faillite, elle avait enregistré une perte de 6,3 milliards d'euros, dont a été déduit le gain de 1,4 milliard réalisé par Jérôme Kerviel en 2007.

L'ancien trader a été condamné, par le tribunal correctionnel de Paris puis par la cour d'appel qui a confirmé la peine, à 5 ans d'emprisonnement dont 3 ferme pour abus de confiance, manipulations informatiques, faux et usage de faux. Mi-mars 2014, la Cour de cassation a rendu cette condamnation pénale définitive mais a cassé le volet civil de la décision, qui attribuait 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts à la banque. Jérôme Kerviel est, depuis, sorti de prison et vit sous surveillance électronique.

Un nouveau procès civil doit se tenir du 20 au 22 janvier 2016 pour établir la répartition des responsabilités dans cette perte, la banque ayant reconnu avoir failli sur le plan des contrôles.

---------------------------
alors que du moment que c'est médiapart qui le dit, on va commencer à le croire ???

cette histoire a toujours été cousue de fil blanc, qui peut croire que la banque n'était pas au courant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53902
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Lun 18 Mai - 9:33

Vu que c'est une "révélation" de Médiapart, pas de doute, ça arrivera en haut lieu.
Et j'ai très envie d'y croire, moi... mais hélas, à quelques rares exceptions près (affaire Cahuzac), leurs "révélations" relèvent le plus souvent de la diffamation que de l'information sérieuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4748
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Lun 18 Mai - 9:59

@Biloulou a écrit:
Vu que c'est une "révélation" de Médiapart, pas de doute, ça arrivera en haut lieu.
Et j'ai très envie d'y croire, moi... mais hélas, à quelques rares exceptions près (affaire Cahuzac), leurs "révélations" relèvent le plus souvent de la diffamation que de l'information sérieuse...

c'est quand même incroyable de bousiller la vie d'une personne à ce point et venir nous dire maintenant que les enquêteurs ont été manipulés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53902
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Lun 18 Mai - 10:24

@Marieden a écrit:
@Biloulou a écrit:
Vu que c'est une "révélation" de Médiapart, pas de doute, ça arrivera en haut lieu.
Et j'ai très envie d'y croire, moi... mais hélas, à quelques rares exceptions près (affaire Cahuzac), leurs "révélations" relèvent le plus souvent de la diffamation que de l'information sérieuse...

c'est quand même incroyable de bousiller la vie d'une personne à ce point et  venir nous dire maintenant que  les enquêteurs ont été manipulés.

Les dés étaient pipés dès le départ, les risques pris par les traders au profit de la banque qui les emploie font partie de leur mission et sont parfaitement connus par la banque.

Kerviel, enivré par ses succès, a-t-il dépassé le risque autorisé ? Peut-être, mais où est l'obligation de surveillance de la Banque ? Si l'opération avait réussi comme toujours auparavant, la banque se serait-elle plainte ?
Les succès comme les échecs d'un trader font partie du travail qui leur est confié et, comme tel, sont assumés par l'employeur.

Oui, les dés étaient pipés, et pas seulement au niveau de la banque. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53902
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Lun 18 Mai - 10:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4748
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Lun 18 Mai - 11:52

"""""Affaire Kerviel: "Faute de temps, faute de moyens, l'enquête a été bouclée"""

--

excellent comme excuse madame !! dites le lui à Kerviel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
EddieCochran



Masculin Nombre de messages : 11890
Age : 56
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Lun 18 Mai - 12:00

865 -

Marieden citant le vilain canard à Edwy a écrit:
Affaire Kerviel : une enquêtrice affirme que la Société générale savait

Le témoignage de la commandante de police (...)

Tiens c'est une Espagnole ?

Si le grade de l'OPJ mentionné sur les documents officiels transmis à la justice est orthographié ainsi ce vice de forme devrait annuler toute la procédure Laughing  .

Cette convention de féminiser outrancièrement des appellations de fonction constitue un outrage permanent
à la langue française, juste parce que c'est dans l'air du temps et que ça fait branche de snobiner l'orthographe.

Quand même une fonction, un rang, un grade, une appellation officiels ont une existence en dehors du
genre qui en bénéficie, qui l'exerce et qui l'assume.

Les Anglophones sont moins irrévérencieux envers leur langue que nous envers la nôtre que nous
massacrons chaque jour davantage.

C'est le nivellement par la khônnerie qui est en route et qui lamine le dernier carré d'esprit critique.

Bande de zlatans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53902
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Lun 18 Mai - 12:06

Excellente remarque d'Eddie que moi, modeste francophone d'adoption, approuve totalement.
L'idéologie ambiante n'a pas à se mêler de l'orthographe, voyons ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4748
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 19 Mai - 7:03

Réforme du collège : les enseignants appelés à la grève ce mardi

Après la polémique politique, les enseignants entrent en scène. Plusieurs syndicats ont appelé ce mardi à une journée de grève contre la réforme du collège défendue par la ministre de l'Education Najat Vallaud Belkacem. Elle promet d'être suivie.

A l'appel des syndicats d'enseignants, la ministre de l'Education nationale, Najat vallaud-Belkacem, doit affronter sa première grève ce mardi.

En cause, sa réforme du collège qui suscite déjà une vive opposition de la droite et du centre. Un mouvement approuvé par 60% des Français, selon un sondage Odoxa pour i-Télé.

Une intersyndicale du secteur public, composée d'organisations habituellement opposées entre elles dont le Snes-FSU, premier syndicat du secteur, a appelé à la mobilisation. Objectif : clamer leur opposition à l'autonomie accrue accordée aux collèges, qui se traduira selon eux par un pouvoir exagéré laissé aux chefs d'établissements, et contre les enseignements interdisciplinaires «aux intitulés tarte à la crème», selon le Snes, et qui grignotent à leurs yeux les horaires des disciplines.

Laurent Frajerman, spécialiste du syndicalisme enseignant et chercheur à l'institut de recherche de la FSU, parie sur une très forte mobilisation. Un vif mécontentement des enseignements provoqué selon lui par «la tactique de la guerre éclair et le manque de concertation de la ministre».

Les syndicats de l'enseignement privé soutiennent le texte

Deux syndicats (SE-Unsa et Sgen-CFDT, 20% de représentation) soutiennent toutefois le projet de Najat Vallaud-Belkacem. De même que les syndicats majoritaires de l'enseignement privé (FEP-CFDT, Spelc et CFTC Snec) où la réforme doit aussi s'appliquer.

«On pense que ça va dans le bon sens. Mais cette réforme vient percuter les métiers et nécessite donc une formation continue pour accompagner un changement culturel, sinon la réforme est vouée à l'échec», assure ainsi Bruno Lamour, secrétaire général de la FEP-CFDT. Comme ses collègues des syndicats pro-réforme, il dit sentir des inquiétudes chez ses collègues «mais pas de la colère». L'enseignement privé catholique s'est lui aussi manifesté, appelant à «accueillir favorablement» la réforme, par la voix de son secrétaire général Pascal Balmand.

En cette veille de grève, la bataille politique a continué de faire rage. L'ancien ministre de l'Education, Luc Chatel, a prévenu que la réforme serait abrogée en cas de victoire de l'UMP en 2017. Dans le camp d'en face, le Premier ministre est de nouveau monté au créneau pour défendre le texte. Même l'ancien locataire de la rue de Grenelle, Vincent Peillon, est sorti de son silence pour voler au secours du projet de loi.

---------------------

l'avenir de nos enfants ne devrait pas être une histoire de droite, de gauche, du centre ............
ras le bol de ces politiques incapables de se mettre autour d'une table avec les enseignants pour se mettre d'accord sur le meilleur à donner à nos enfants.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4748
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 19 Mai - 8:11


Parlement : des retraites en or massif

Le Point - Publié le 19/05/2015
Par Sophie Coignard

Le coût des pensions versées par l'Assemblée nationale et le Sénat a encore augmenté en 2014. Globalement, le montant des engagements dépasse les 6 milliards d'euros !

Pour la seconde année consécutive, le Parlement fait oeuvre de transparence. L'Assemblée nationale et le Sénat publient cette semaine la certification de leurs comptes 2014 par la Cour des comptes. Oh, certes, chacun y va de sa petite astuce pour ne pas trop attirer les regards indiscrets. Sur le site de l'Assemblée, on affiche séparément les premières pages, qui ne mangent pas de pain, et le détail des états financiers, où se trouvent des détails plus croustillants. Au Sénat, le rapport est enfoui dans une sous-sous-sous-rubrique concernant le rôle de l'institution, où personne ne risque d'aller musarder.

L'an dernier, le premier contrôle par la Cour des comptes avait montré le caractère pharaonique des retraites en vigueur dans les deux Assemblées. Depuis, la situation ne s'est pas rapprochée de celle des salariés du secteur privé, c'est le moins qu'on puisse dire. Les prestations versées aux élus comme aux fonctionnaires demeurent, en moyenne, huit fois plus élevées que leurs cotisations : 32 millions pour 4 versés chez les sénateurs : 45 millions pour 4,5 chez le personnel du Sénat ; 64 millions pour 7,6 chez les députés... Le reste est financé par une subvention publique.
Le "toujours plus" des engagements financiers

Mais surtout, les engagements en matière de pensions de retraite, autrement dit le total des droits déjà acquis qui devront être payés un jour ou l'autre, ont terriblement dérapé en un an. Ils sont passés de 2,6 à 3,3 milliards d'euros au Sénat, et de 3,1 à 3,8 milliards à l'Assemblée nationale. Ce surcoût affiché de 1,4 milliard d'euros s'explique par une opération vérité de la part de la Cour des comptes. affraid

L'institution de contrôle a considéré que les hypothèses actuarielles retenues par les deux assemblées péchaient jusqu'alors par un excès d'optimisme. Le retour au réel se révèle particulièrement onéreux, pour l'instant sur le papier, mais pour l'instant seulement.

Comment pourrait-il en être autrement avec un système qui demeure incroyablement avantageux, malgré la réforme des retraites de 2010 où même les législateurs ont dû revoir leurs prétentions ? Au Sénat, où le taux de renouvellement des mandats atteint pourtant, indique la Cour, entre 85 et 100 % pour les élus âgés de moins de 55 ans, et plus de 70 % entre 55 et 65 ans, les anciens ne sont pas laissés dans le besoin. En plus des prestations maladie intégralement maintenues est prévu, par exemple, un régime d'allocation funéraire...
Basketball
Des crédits logement (plus de 100 millions d'euros d'encours) à l'accompagnement dans la dernière demeure, on pense à tout au Palais du Luxembourg ! Et l'on frémit en imaginant à quel montant les engagements auraient pu s'élever sans la réforme de 2010...

Il convient néanmoins de saluer un progrès de la transparence, permis par la convention signée en juillet 2013 entre la Cour des comptes d'une part, le Sénat et l'Assemblée nationale d'autre part. Auparavant, il était impossible de porter le moindre jugement sur les retraites de nos élus nationaux, pour la bonne raison qu'il était impossible de connaître le poids financier qu'elles faisaient, déjà, peser sur la collectivité. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
quantat



Masculin Nombre de messages : 4742
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 19 Mai - 9:27

@Marieden a écrit:
Réforme du collège : les enseignants appelés à la grève ce mardi



En cette veille de grève, la bataille politique a continué de faire rage. L'ancien ministre de l'Education, Luc Chatel, a prévenu que la réforme serait abrogée en cas de victoire de l'UMP en 2017. Dans le camp d'en face, le Premier ministre est de nouveau monté au créneau pour défendre le texte. Même l'ancien locataire de la rue de Grenelle, Vincent Peillon, est sorti de son silence pour voler au secours du projet de loi.[/i]
---------------------

l'avenir de nos enfants ne devrait pas être une histoire de droite, de gauche, du centre ............
ras le bol de ces politiques incapables de se mettre autour d'une table avec les enseignants pour se mettre d'accord sur le meilleur à donner à nos enfants.


Pas certain que les républicains abrogent cette réforme ... elle sert les intérêts de la classe politique traditionnelle : continuer à abrutir les enfants ... et verrouiller le système oligarchique sous lequel nous vivons....

On constate que les gamins ont de gros problèmes en math - et aujourd'hui ce sont les écoles d'ingénieurs qui cherchent comment faire avec ces nouvelles générations dont le niveau en sciences s'est effondré (je constate moi même les difficultés immenses que des bac +1, scientifiques, rencontrent avec les lois de l'implication en logique... c'est assez "inquiétant")...
LA SOLUTION (qu'ils veulent imposer) ? apprendre une deuxième langue dès la 5ème geek c'est affligeant ... .... ... ...
On arrive déjà pas à leur apprendre l'anglais .... ...

En revanche on va retirer à ceux qui en ont les compétences la possibilité de le faire (suppression des classes bilangues)....
De véritables fumiers ... ... ...

Pour une fois j'approuve les profs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4748
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 19 Mai - 9:50

moi aussi j'approuve les profs mais c'est peine perdue, la dame NVB et son pote ont dit qu'ils ne céderaient pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
quantat



Masculin Nombre de messages : 4742
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 19 Mai - 9:57

@Marieden a écrit:
moi aussi j'approuve les profs mais c'est peine perdue, la dame NVB et son pote  ont dit qu'ils ne céderaient pas

Peut être pas ... c'est la fin de l'année, ils ont plus envie de bosser -les gamins sont de vrais boulets à cette époque -.... et ils ont besoin de se faire croire qu'ils ont une conscience morale... le seul hic c'est que les jours de grèves sont pas payés (enfin c'est même pire : une seule journée de grève peut leur coûter très très cher - pour ceux qui font des heures sup par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53902
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 19 Mai - 9:59


Réforme du collège : "La droite sait qu'elle est complice de ce qu'elle  dénonce... par rtl-fr

Allez, encore un peu d'huile sur le feu... pas toujours celui auquel on s'attendrait ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4748
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 19 Mai - 10:02

elle supprime aussi les classes européennes............. quelle stupidité surtout de dire que ces classes sont réservées aux élèves dont les parents sont aisés !! ça n'a rien à voir avec les parents, les classes européennes sont choisies par les élèves qui n'ont pas peur de bosser avec des cours et du boulot en plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4748
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 19 Mai - 10:19


Laurent Gerra imitant Régis Laspalès : "Je suis en cessation protestative d’activité professionnelle à caractère social"


La grève des enseignants contre la réforme des collèges ; les nouveaux mots du dictionnaire vus par Jean d'Ormesson ; l'appel de Jean-Pierre Raffarin au Président chinois ; et Dominique Besnehard à Cannes.

par Laurent Gerra , Jade publié le 19/05/2015

À l’appel d’une intersyndicale représentant 80% du corps enseignant, les personnels de l’Education nationale sont en grève ce mardi 19 mai contre la réforme du collège et se préparent à manifester, un peu partout en France.

Un dialogue s'installe entre Philippe Chevallier et Régis Laspalès, imités par Laurent Gerra. Le second tient une pancarte "Non, ça suffit, y'en a marre !". De quoi attiser la curiosité du premier, qui lui demande s'il va manifester. Réponse de Régis Laspalès : "Non monsieur, je vais pas manifester, je suis en déplacement revendicatif de masse en milieu urbain standardisé !"



Je suis pas prof, je suis fonctionnaire au Conseil supérieur des programmes !
Régis Laspalès

Jean d'Ormesson part en cacahuète

Les dictionnaires Larousse et le Robert accueilleront dans leurs éditions 2016 près de 150 nouveaux mots chacun, avec des définitions jusque-là inédites. Jean d'Ormesson adapte le nouveau vocable à la littérature.

L'écrivain, imité par Laurent Gerra, explique avoir placé ces locutions dans un passage des Mémoires d'outre-tombe de François-René de Chateaubriand.

Tendu comme un string (..), je sentis mon cœur partir en cacahuète
Jean d'Ormesson imité par Laurent Gerra

Anno, c’est qui nanapaneille ?

Récemment, le ministre nord-coréen de la Défense aurait été exécuté dans des circonstances qui restent à éclaircir. De quoi inciter Jean-Pierre Raffarin, président du Forum du Comité France-Chine, à appeler un des plus illustres voisins de la Corée du Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douce France - Nouvelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 35 sur 39Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36, 37, 38, 39  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: