Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Douce France - Nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39  Suivant
AuteurMessage
EddieCochran



Masculin Nombre de messages : 11876
Age : 56
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Douce France - Nouvelles   Dim 26 Sep - 2:17

Rappel du premier message :

991 -
J'essaie de gagner de la place...

GIBET - p. 99
Sujet: Re: Douce France - Nouvelles Jeu 23 Sep 2010 à 19:11
Cher GIBET bonsoir/jour,
Permettez-moi de vous remercier d'avoir apporter ici l'éclairage du technicien sur une question d'actualité polémique qui concerne indirectement La Poste par le biais d'un de ses ex ministres mis en cause par un polytechnicien aigri, mais néanmoins très souriant.
Au passage il était intéressant de rappeler que le timbre postal est une créance matérialisée par la vignette non oblitérée marquée d'une valeur (ou ayant valeur de pour les rouges et verts ordinaires) que le public qui en possède détient sur La Poste.
J'ai une question : en est-il de même pour les vignettes d'un millésime dont l'émission est arrêtée ? Si oui quid des valeurs en francs ?

Citation :
C'était oublier dans tout cela que la Poste était une administration sous budget annexe dans laquelle ne rentrait aucun impôt des contribuables depuis 1920 et que les comptes de cet Entreprise ne s'alimentaient qu'avec ses ressources propres, et devaient être présentés obligatoirement en équilibre. Cela n'empêchait pas l'État de taper royalement dans les caisses de la Poste ou du téléphone pour quelques milliards de francs ...que ces deux services renflouaient pas les emprunts PTT ou par diffusion de bons du Trésor.
Ce faisant La Poste et le Téléphone s'endettaient......
J'avais cru comprendre qu'au sein du défunt ministère des Postes et Télécommunications, jusqu'en 1991 environ avant la création de deux EPIC distincts La Poste et France Telecom, les résultats de activité postale ont servi à financer le développement de la branche "téléphone"*. Ce qui a asséché les possibilités financières conséquentes dont l'activitée postale avait besoin pour répondre aux défis posés par la mise en concurrence interne et externe depuis la directive courrier de 1997 (que la France donneuse de leçons a mis un temps fou à appliquer de façon erratique) et le Marche Unique de 1986.
Petite anecdote : dans la fin des années 1980 le ressenti de la performance postale était tellement négatif parmi les postiers, alors que les télécoms avaient le vent en poupe, que lorsqu'on demandait à un postier quel était son métier il ne répondait pas : " je travaille à la Poste" mais disait "Je travaille aux PTT", une appellation ancienne mais qui induisait le côté dynamique des télécommunications alors en plein boum.

Un peu de pipeau à feuilleter :
http://www.geopost.fr/jahia/webdav/site/geopost/shared/documents/LAPOSTE_Corp_3105.pdf


Dernière édition par EddieCochran le Mar 14 Juin - 1:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Alande



Nombre de messages : 1089
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Ven 22 Mai - 19:18

Car Eddie a écrit:
Voilà un début d'esplication de la timide reprise de l'économie nationale que nous serine not' très manuel ministre.


Allons bon, voilà une timide reprise de l'économie française, attribuée à un modèle "colombien" selon Car Eddie !



Alande-Pov' de nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran



Masculin Nombre de messages : 11876
Age : 56
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Ven 22 Mai - 19:34

900 -

Car Alande bouonjou,

Je ne l'ai pas dit mais je pense que cette annonce est de la poudre aux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alande



Masculin Nombre de messages : 1089
Age : 50
Localisation : Caluire et Cuire
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Ven 22 Mai - 19:43

Car Eddie, prof d'économie en herbe a écrit:
Je ne l'ai pas dit mais je pense que cette annonce est de la poudre aux yeux.



Au vu de la désespérance de ce gouvernement, Je pense qu'ils y croient fortement...
Prochaine réforme : Rendre l'usage du cannabis libre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Sam 23 Mai - 9:08

Crise des complémentaires : le Medef veut repousser la retraite à 67 ans

Face aux menaces qui pèsent sur le régime des retraites complémentaires, le patronat dévoile ses batteries avant une séance de négociation avec les syndicats prévue mercredi.

La petite bombe a été lâchée avant le week-end de la Pentecôte. Le patronat a bouclé ses nouvelles propositions pour sauver les régimes de retraite complémentaire Agirc-Arrco et elles ne sont pas moins audacieuses ou provocantes, selon le point de vue, que les dernières.

L'échéance approche. Une séance de négociation avec les syndicats est prévue mercredi. Au menu du plan d'action patronal : décote sur les pensions pour les départs avant 67 ans, réversions plus tardives et fin de la caisse des cadres…

Révélée vendredi par le quotidien «L'Opinion», cette liste de mesures drastiques pour renflouer les caisses formulées par le Medef, la CGPME et l'UPA devait être transmise dans la journée aux syndicats. L'Agirc (caisse des cadres) et l'Arrco (celle de tous les salariés du privé) sont en graves difficultés financières. Face aux menaces qui pèsent sur le régime des retraites complémentaires, les partenaires sociaux disposent de trois leviers d'action pour empêcher l'épuisement des réserves de l'Agirc, prévu pour 2018, et celle de l'Arrco d'ici à 2027 : l'âge de départ à la retraite, les cotisations et les pensions.

Les organisations patronales prévoient des mesures d'urgence qui visent 2,3 Mds€ d'économies annuelles dès 2017, 8,3 Mds€ en 2020, 12,1 Mds€ en 2030 et 17 Mds€ en 2040. L'objectif du traitement de choc préconisé désormais par le patronat ? «Ramener à zéro dès 2020 le différentiel entre cotisations encaissées et pensions versées, puis tenir cet équilibre», souligne «L'Opinion».

• Des coupes sévères pour ceux qui partent avant 67 ans. Première solution proposée, les salariés seraient plus que jamais incités à prendre leur retraite à 67 ans. Ceux qui liquideraient leur retraite avant subiraient des abattements dégressifs. Pour un départ à la retraite à 62 ans par exemple, la décote subie serait ainsi de 40% pour commencer, puis de 30% à 63 ans, 18% à 64 ans, de 2% à 65 ans et de 1% à 66 ans. Ces mesures s'appliqueraient à partir de la génération née en 1957 pour les retraites prises à partir du 1er janvier 2017. Objectif pour le patronat : économiser quelque 3,1 Mds€ d'ici à 2020, selon ses projections.

• De rares exceptions. Pour apaiser les syndicats, le patronat propose d'exclure de ce dispositif d'abattements la «population exonérée de CSG», et de «réduire de moitié» les abattements temporaires pour «les retraités assujettis à la CSG à taux réduit».

• Les veuves moins bien loties. Autre piste évoquée : la baisse du taux de réversion (part de la pension du défunt versée à sa veuve ou son veuf) de 60 à 55%, qui ne rapporterait que 0,1 Md€ d'ici à 2030. Le relèvement de l'âge minimum pour toucher une pension de réversion de 55 à 60 ans est également suggéré, ainsi qu'une proratisation en fonction de la durée de mariage.

• Les cadres fondus dans la masse. La fusion de l'Agirc et de l'Arrco en un «régime unifié» d'ici à 2019, plébiscitée par la CFDT, est toujours d'actualité, faisant craindre à la CFE-CGC et à la CGT la fin du statut des cadres.

---------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Sam 23 Mai - 9:18

Hiver 2015 : la grippe a contribué à une surmortalité record, 18 000 décès

Pendant les neuf semaines de l'épidémie de grippe cet hiver, les plus de 65 ans ont représenté 90 % de la surmortalité en France.

Il s'agit de l'excès de mortalité le plus élevé depuis la mise en place du système d'évaluation de l'excès de décès hivernal, c'est-à-dire depuis l'hiver 2006-2007. Dominée par des virus A/H3N2 (dont une partie n'était pas couverte par le vaccin), l'épidémie a conduit 2,9 millions de personnes à consulter pour syndrome grippal.

------------------------------------

la voilà la solution pour retrouver de l'argent pour les retraites, des vaccins qui ne protègent pas Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa



Masculin Nombre de messages : 8474
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Sam 23 Mai - 14:37

@Marieden a écrit:
Crise des complémentaires : le Medef veut repousser la retraite à 67 an

Les retraités n'ont pas fini de passer à la caisse.....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 26 Mai - 7:44

Université de Toulouse : un examen annulé, tout le monde aura la même note
A Toulouse, plus de 3000 étudiants, n'ont pas pu passer leur examen d'anglais jeudi pour des raisons de planning. Résultat : tous écopent de la note de 10/20, sauf s'ils repassent l'examen fin juin.
23 Mai 2015


Les étudiants toulousains ne comprennent pas et ne digèrent pas. L'Université Jean Jaurès, sur le campus du Mirail, a été incapable de les accueillir jeudi pour les deux plus gros examens d'anglais de l'année, a révélé Midi Libre. Plus de 50 promotions dans presque toutes les filières étaient concernés, soit plus de 3000 étudiants.

Les changements ont été annoncés la veille au soir de l'examen, via un simple communiqué électronique, dans lequel l'université explique laconiquement que les épreuves «ne pourront avoir lieu du fait de circonstances indépendantes de notre volonté». Surtout, un second communiqué envoyé aux étudiants dans la foulée annonce que «la note de 10/20 leur serait attribuée par défaut» pour le second semestre, supprimant «les éventuelles notes obtenues en cours du semestre en anglais». Seule alternative pour les insatisfaits : passer le rattrapage le 29 juin.

Thomas Ducados, président de l'APIEM, association représentant les étudiants, explique au Midi Libre ce qui s'est passé : «Cette décision est due à un télescopage entre deux examens dans les amphis. Le même jour, la formation continue a organisé le passage du DAEU, un équivalent du bac, au même endroit.» Selon lui le département d'anglais a alors demandé que les examens aient lieu dans des salles de cours traditionnelles, mais ce n'était pas possible, d'où l'annulation.

Les étudiants se sentent lésés

La nouvelle a fait l'effet d'un tremblement de terre parmi les étudiants. Certains, qui résident loin de l'Université, avaient fait le déplacement la veille de l'examen annulé. D'autres ne digèrent pas de se retrouver avec une moyenne semestrielle de 10 alors qu'elle était nettement plus haute auparavant. D'autres enfin auront du mal à être présents le jour du rattrapage et, de toutes façons, ils estiment qu'avec un rattrapage leur dossier aura moins de valeur car certains masters sont très sélectifs...

«On doit rediscuter de tous les problèmes causés par cette affaire mardi lors d'un conseil d'administration et notamment de la possibilité de rembourser des frais de déplacement» ajoute le président de l'APIEM qui est le seul à s'être exprimé sur le sujet. L'Université s'étant murée dans le silence, après l'envoi ses deux communiqués...

--------------------

fantastique organisation Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53860
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 26 Mai - 7:59

Le nivellement égalitaire suit son cours... drunken

(Dis-je, avec une dose de salutaire mauvaise foi !) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 26 Mai - 8:08

je leur conseille d'y aller le 29 juin.......enfin pour ceux qui veulent une meilleure note, une façon de refuser ce nivellement Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 26 Mai - 8:31


L'UMP peut-elle se rebaptiser "Les Républicains" ?


Le Point - Publié le 26/05/2015 à 06:52

Ce mardi, le tribunal des référés de Paris doit juger de la légalité du nouveau nom du principal parti d'opposition qui sera adopté par l'UMP ce week-end.

À quatre jours d'un congrès refondateur, la justice dit mardi si l'UMP peut d'ores et déjà se rebaptiser Les Républicains, comme le souhaite Nicolas Sarkozy. Saisi en urgence par des associations et partis de gauche, ainsi que quelque 140 particuliers, dont 5 portant le nom de famille Républicain, le tribunal des référés de Paris doit juger de la légalité de ce nouveau nom, qui constitue selon les plaignants une "appropriation du bien commun". Quelle que soit la décision, la partie sera loin d'être finie. Le parti de l'ex-président, dont le directeur général Frédéric Péchenard dénonce "un coup politique honteux", fera appel d'une éventuelle interdiction. Les plaignants doivent quant à eux engager une action sur le fond, le juge de l'urgence ne statuant que sur la base d'un éventuel "trouble illicite". Et une des associations initialement partie à la plainte s'est désistée, annonçant son intention de lancer sa propre action judiciaire.

Pour les plaignants, le trouble est manifeste puisque, selon Christophe Leguevaques, un des avocats portant la plainte, "nous sommes tous républicains de par l'article premier de la Constitution", qui stipule que "la France est une République indivisible", "et là, les deux tiers de la population se trouvent exclus". Reste à démontrer en quoi ce changement violerait la loi. Pour les plaignants, l'UMP se livrerait notamment à un "dénigrement indirect" des autres formations politiques, l'emploi de l'article défini "les" laissant entendre que seul ce parti est républicain. Ils arguent ainsi que si républicain était utilisé comme adjectif, "Parti républicain" par exemple, ils n'y verraient pas d'inconvénient. Ils estiment par ailleurs que le dépôt par une agence de communication proche de l'UMP de trois logos représentant cette nouvelle "marque" viole le droit des marques.
"Vous serez républicains" (l'avocat de l'UMP)

En face, les défenseurs de l'UMP ont tout d'abord contesté la légalité même de l'action, déposant une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) au motif que la procédure violerait l'article 4 de la Loi fondamentale disposant que les partis politiques "se forment et exercent leur activité librement". Et ils ont farouchement nié toute volonté pour la future ex-UMP de se décerner ainsi un brevet d'exclusivité républicaine. "Nous n'allons pas nous approprier le terme républicain", a ainsi martelé Jean Castelain, avocat du parti. Une fois le changement de nom acté, "Les Républicains ce sera nous, mais vous serez républicains," a-t-il lancé aux plaignants.

Il en a également appelé à l'histoire politique, estimant que ce champ lexical est clairement marqué à droite : Union pour la nouvelle République, Union des démocrates pour la Ve République, Rassemblement pour la République, Républicains indépendants ou autre Parti républicain. "Soyons clairs, à gauche, il n'y a pas d'utilisation du terme républicain de façon significative." Argument repris par l'ex-ministre Brice Hortefeux, très proche de Nicolas Sarkozy, qui a également jugé "un peu curieux et inquiétant de constater que les partis de la majorité veulent empêcher l'opposition de choisir son nom".

Le tribunal va d'abord se prononcer sur la QPC. S'il la transmet pour étude à la Cour de cassation, la procédure serait gelée, mais il pourrait néanmoins prendre des mesures conservatoires, étant en procédure d'urgence. Dans le cas contraire, il se prononcera ensuite sur la demande. Le vote des militants UMP, notamment sur le changement de nom, prévu jeudi et vendredi, ne serait pas remis en cause par une éventuelle décision favorable aux plaignants, qui demandent seulement que l'UMP ne puisse utiliser ce nouveau nom avant une décision sur le fond. Mais le congrès "refondateur" de M. Sarkozy prendrait un rude coup. Selon un sondage Harris Interactive pour LCP-Assemblée nationale publié vendredi, 68 % des Français et 40 % des sympathisants UMP estiment qu'"un parti politique ne devrait pas avoir le droit de s'approprier le mot "Républicain".
----------------

Notre Justice indépendante va rendre un jugement équitable sans aucun doute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Sam 30 Mai - 9:30


Juppé, le doge de Bordeaux va-t-il montrer les crocs?

le 29 mai 2015 18H19 | par
Hervé Karleskind

« Est-ce qu’il y a quelqu’un qui m’aime ici ce soir? » Monsieur, vous ne songez point à vous produire telle une rock star au congrès de votre ligue! Nous peinons à vous imaginer, tout de cuir vêtu, vociférant devant une foule en délire.

Ils vous guettent au tournant, les gazetiers, les séides, les prétoriens, les barbouzes de Monsieur de Sarcosie. Les premiers, toujours à quémander leur picotin; les seconds, avides, impatients, fébriles, attendant les lazzis, les sifflets, les huées qu’ils n’auront point manqué susciter.

Ils seront là, Pépé le Moko, alias Monsieur de Péchenard, première gâchette; Giaco, alias le Cardinal; la baronne Morano; le comte Portefeux… la clique, le gang, la bande, au grand complet, tous prêts à savourer votre lapidation, sitôt que vous aurez gravi les marches qui mènent à votre bûcher, enchaîné, trainé sur le Golgotha de cette Villette qui fut autrefois un abattoir célèbre.

Le Bref, Monsieur de Sarcosie, attend fébrilement que le congrès l’adoube, le sacre, le couronne, devant quelques trente mille fidèles.

N’a-t-il point tant oeuvré pour ce moment d’épectase, faisant lui-même le ménage, à nettoyer les écuries d’Augias, allant et venant en tous sens afin que tout fut en ordre pour sa consécration, son come-back?

La victoire au bout du fusil

Vous n’avez point manqué voir, Monsieur, quelle énergie il déployait dans le dessein de souffler la couronne à cet imposteur qu’il se plait désormais à surnommer « Moi-je ». Fier comme bar tabac de ses faits d’armes aux municipales, aux départementales et bientôt aux régionales, il se la pète grave au point de croire que la victoire est au bout du fusil.Il va, court, vole, à des prix exorbitants, mais ne néglige nul préau, nul patelin, nul hameau où il s’en vient prêcher back to the future. Le Bref, notre prince jardinier, ratisse.Quand le temps ne lui est point trop compté, il reçoit, consulte, feint écouter tout ce que Paris cèle de grand esprits. Mais en petit comité, il vitupère, fulmine, s’emporte, tempête, peste et trépigne à la manière de Joe Dalton. La patience n’est point sa vertu cardinale. L’on mande ainsi à la Cour qu’il sculpterait des croix dans le bois de son lit pour chaque jour passé qui le rapproche de la Restauration, au grand dam de la princesse Carla, lassée de ses gesticulations compulsives.

Monsieur de Sarcosie jouerait-il à la poupée?

L’on mande encore qu’il a succombé au culte des Rastafaris! Le soir venu, quand le sommeil le gagne, à l’heure où le lapin Duracell a enfin épuisé ses piles, le Bref se retire dans une sorte de cabinet privé où il se prend d’assouvir son noir désir de planter des aiguilles dans une poupée.

Monsieur de Sarcosie jouerait-il à la poupée? Nous sentons votre étonnement, Monsieur, qui êtes tout d’une retenue si savamment amidonnée. Nous devinons votre grand front se plisser comme plage au ressac, devant tant de perplexité. Ha! Le Bref joue avec sa Barbie! Voici qui est stupéfiant! Si fait, il plante chaque soir une aiguille trempée de curare dans une poupée… à votre effigie!

Ainsi entend-t-il en finir avec vous-même, Monsieur, qui êtes l’unique objet de sa suprême détestation, de son irrémissible jalousie.

Vous êtes, Monsieur, le caillou de son escarpin, le cafard de son plumard, le sable en sa salade, le cauchemar de ses nuits, son Nosferatu. Vient-on à prononcer votre nom en sa présence qu’il convient, toutes affaires cessantes, de lui administrer sels, potions et onguents à des fins de dissiper les funestes effets du haut mal qui le gagne.

Sitôt apaisé, lorsque ses sangs cessent de bouillonner en ses veines gonflées de haine, Monsieur de Sarcosie vous raille, vous-même ainsi que votre commensal, l’encombrant duc de Béarn.

« Les voici beaux, nous rapporte cette pipelette d’Artois, avec qui le Bref se trouve à nouveau collé jusques à la prochaine fâcherie, les voici beaux, ricane ainsi le Bref, Pipo et Mario, Roux et Combaluzier, Nestor et Bouboule, Shirley et Dino: vous croyez qu’ils m’impressionnent?

En vérité, Monsieur, Sarcosie rumine sa vengeance, presse ses gens de dégoter une affaire bien poisseuse qui vous mènerait devant les robins. Ils cherchent, grattent, creusent, fouillent tels des chiens truffiers. En vain.

Vous êtes, Monsieur, son colonel Olrik, son Moriarty. Le petit Monsieur Le Maire, avec sa tête de premier communiant, ne l’inquiète guère, même s’il a su fort habilement faire parler de lui lors de l’épisode de la réforme des collèges, à présent privés de Lumières. Monsieur de Fillon ne hante point ses nuits: à sa façon fleurie de manier la rhétorique de salon, il le considère au mieux comme une belle-mère un peu collante.

Mais pour ce qui vous concerne, Monsieur, la chanson est toute autre. Nul jour ne passe sans qu’il s’inquiète de votre santé. « Et comment va le vieillard, pas encore au cimetière? Est-ce que le viocque tiendra le coup encore deux ans?

Tomberiez-vous malade, Monsieur, qu’il serait aux anges.

Sans doute aucun, vous voici à présent au pied du mur. Montrerez-vous les crocs lors de ce grand congrès refondateur, lors de cette grand messe dédiée à Saint Sarco? Aurez-vous l’heur de distiller la petite phrase assassine, le petit mot qui tue, à des fins de réchauffer les coeurs de vos affidés, eux qui commettent l’outrage de vous préférer comme futur roi de France?

Fenderez-vous l’armure, casserez-vous la baraque, ferez-vous un malheur?

De grâce, Monsieur, épargnez nous la redif’ de l’Eurovision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zora232



Masculin Nombre de messages : 9176
Localisation : Bérbérie
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Sam 30 Mai - 13:47






(Dis-je, avec une dose de salutaire mauvaise foi !) Very Happy



...et moi qui !!! Shocked

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53860
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Sam 30 Mai - 17:59

@Zora232 a écrit:
(Dis-je, avec une dose de salutaire mauvaise foi !) Very Happy

...et moi qui !!! Shocked

Si tu le le dis... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alande



Masculin Nombre de messages : 1089
Age : 50
Localisation : Caluire et Cuire
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Dim 31 Mai - 11:14

Alain Juppé :

Je n'ai jamais compris comment un homme avec un casier judiciaire pouvait encore prétendre à un poste ministériel !
Le simple citoyen qui souhaite passer un concours dans la fonction publique, on lui demande un extrait de ce casier qui doit être vierge.
Comprenne qui pourra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Dim 31 Mai - 11:47

@Alande a écrit:
Alain Juppé :

Je n'ai jamais compris comment un homme avec un casier judiciaire pouvait encore prétendre à un poste ministériel !
Le simple citoyen qui souhaite passer un concours dans la fonction publique, on lui demande un extrait de ce casier qui doit être vierge.
Comprenne qui pourra !

le plus fort est qu'il se présente en 2017 et qu'il risque fort de passer ! les français ont la mémoire courte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Dim 31 Mai - 13:22



--

loin de ce que se défendait de faire........... " moi, Président" pendant sa campagne en 2012
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53860
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Dim 31 Mai - 13:41

Youpi ! Bravo ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 2 Juin - 14:33

@Biloulou a écrit:
Youpi ! Bravo ! cheers

ce fût de courte durée Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 2 Juin - 14:37


Le Souverain Pontife a notre roi dans le pif
le 1 juin 2015 17H33 | par Hervé Karleskind

Nous le savions sans Dieu, apostat, renégat, impie: savions-nous seulement que le roi de notre Hollandistan se prenait d’oser défier le Très Saint Père? L’affaire embrase les chancelleries depuis de longs mois: entre la Cour de France et le Vatican, tout part en quenouille.

Il nous faut vous le confesser, ma chère et tendre: notre roi n’est guère en odeur de sainteté auprès du Souverain Pontife qui a pris ombrage de certains faits qui, à présent, indisposent son infinie bonté à l’égard de la Fille aînée de l’Eglise.

Tout en premier lieu, le Flou s’est pris, au coeur de l’hiver dernier, de nommer un légat auprès du Saint Siège, légat qui n’a point l’heur de recevoir le nihil obstat du pape François qui fait ainsi languir son agrément.

A la vérité, le Très Saint Père s’est offusqué que notre roi le nommât avant même qu’il fut lui-même consulté: assurément une mauvaise manière, en tout point contraire aux usages diplomatiques.
Le pape serait-il chatouilleux au point d’exiger un strict respect de l’étiquette?

On le sait pourtant bonhomme, patelin, de nature infiniment moins ombrageuse que son prédécesseur Benoit XVI, confit dans un mysticisme alambiqué, pourvu d’une nature aussi peu avenante que possible.
La vérité est que François n’est guère entiché du Flou. Que lui reproche-t-il au juste?

« A bas la calotte »

De brandir sa laïcité tel un kakémono d’hypermarché, de bouffer du curé, de se montrer volontiers rustaud à l’égard de la religion? De n’être point marié, pas même devant Dieu? D’avoir pris un édit autorisant le mariage pour tous? De s’être montré favorable à l’euthanasie?

Une belle somme de griefs, assurément! A laquelle s’ajoute encore le fait que le Très Saint Père soupçonne le Flou d’être sournois au point d’avoir choisi un légat homosexuel à des fins d’entretenir son irrémissible détestation de la religion, sachant à l’avance que cette accréditation resterait en la gorge du pape.

Le roi du Hollandistan ne passe point pour grenouille de bénitier: sa doxa sans culotte, même réduite à peau de chagrin, ne badine point avec l’athéisme. « A bas la calotte, nom de Dieu! » Voici, succinctement résumé, les motifs du courroux papal.

Notre cher Artois, toujours au fait des meilleurs fagots, glisse avec malice que le pape François jugerait que notre roi n’est qu’un bouffon teinté de muflerie. Le Très Saint Père a parfois le verbe dru et confesse qu’il fut très froissé par la goujaterie du Flou qui, lors d’une récente entrevue au Vatican, aurait eu le front de prendre un siège avant même que François l’y invitât.

Dans la même veine, François se serait offensé d’apprendre que le Flou, informé de l’abdication de Benoit XVI, se serait livré à son sport favori, la blagounette à deux sols: « Nous ne présentons point de candidat ». François n’aurait point non plus digéré la saillie de l’ancienne ministre des Personnes âgées qui avait affirmé que Benoit XVI ne l’avait point préalablement consultée.

François est vexé


Bref, le pape boude, et sa bouderie semble empreinte de l’Eternité qui forge les fâcheries séculaires. François est donc vexé.

Lors d’une visite au Parlement de Strasbourg, il s’étonna que le Flou ne daigne point l’honorer de sa présence. Il avait séché, déléguant la duchesse Marie-Ségolène, la mère de ses enfants conçus hors mariage! Voici plus encore que pêché capital!

Le Flou vient-il seulement à résipiscence? Vient-il à solliciter l’absolution? Le pardon de ses fautes?
Point. Tout au contraire. Lorsque l’on le presse de s’expliquer sur le mépris qu’il affiche à ce sujet, il ne s’étouffe guère pour rappeler que l’un de ses illustres prédécesseurs, Philippe le Bel, fauché comme les blés, avait fait coffrer Boniface VIII à des fins de lui faire accepter une taxe qu’il entendait lever sur le clergé.

Pas radin pour un sol, le Flou se montre intarissable à propos de Napoléon qui fit enfermer Pie VII à Fontainebleau. Le pape d’alors ne lui en tint pas rigueur: chic type, il accorda même l’absolution du Petit tondu.

« Même pas peur! » aurait bredouillé le Flou, en jouant des biscottos.
Mais il se trouve que cette fois, le roi se trouve dans l’embarras.

Têtu comme sa mule

Artois s’amuse, s’esbaudit, et siffle force coupes de son breuvage favori, le champagne, qui fait pétiller sa médisance et son mauvais esprit.

« Si le Flou entend conserver son trône, persifle-t-il, il convient qu’il invite le Saint Père en visite officielle à des fins de ratisser les suffrages de l’électorat ratichon, aussi peu embéguiné que possible par le mariage pour tous. Certes, il n’obtiendrait pas le pardon de ses pêchés, mais il ferait son content d’une onction, fut-elle formelle, qui lui vaudrait de meilleures grâces de ses sujets rancuniers ».

Il se mande, toujours selon Artois, que notre chancellerie de Rome, privée de chef de mission diplomatique, travaille d’arrache-pied pour obtenir l’assentiment du Saint-Père. En vain.

L’entourage du Pape ergote, chipote, mégote, tournicote, forme in fine des répons bien jésuitiques.
Le Flou, sentant le temps filer entre ses doigts, montrerait quelques signes d’impatience: le pape ne se déciderait-il point trop tard, après l’échéance tant redoutée?

Certes, le Flou qui n’est point punaise de sacristie, feint s’en taper le cul au lustre; mais en son for intérieur, il se voit contraint de s’avouer qu’à des fins d’assouvir son dessein, il lui faudra passer sous les fourches Caudines et, par exemple, renoncer à nommer son légat à Rome. Car il se mande, chez Saint Pierre, que François ne cèdera point. Têtu qu’il serait tout ainsi que sa mule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly



Masculin Nombre de messages : 22450
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mar 2 Juin - 17:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53860
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Mer 3 Juin - 19:31



Un petit tour de l'actualité en France vue et surtout dite par inénarrable Laurent Gerra ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Jeu 4 Juin - 8:51



c'est tout comme ça Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Ven 5 Juin - 8:10


Delphine Ernotte, Mathieu Gallet : les liaisons dangereuses


Le Point - Publié le 05/06/2015 à 07:39

Denis Pingaud, qui conseillait Mathieu Gallet, assure le faire gratuitement pour la nouvelle patronne de France TV. C’est pire que s’il se faisait payer.

L'ancien journaliste Denis Pingaud aurait facturé, au total, 250 000 euros à l’Ina pour conseiller son PDG Mathieu Gallet. Aujourd'hui, il assure travailler gratuitement pour Delphine Ernotte. Pour quel bénéfice ?

La notoriété de Denis Pingaud, ancien journaliste reconverti dans la communication, a dépassé le cercle des initiés lorsque Le Canard encha î n é a multiplié, au début du printemps, les révélations sur les dépenses fastueuses de Mathieu Gallet en consultants lorsqu’il était président de l’Ina. Comme vice-président de l’institut de sondages OpinionWay puis comme patron de la société Balises, qu’il a créée, Denis Pingaud aurait facturé, au total, 250 000 euros à l’Ina.

Cela fait beaucoup d’argent public, surtout si les règles de mise en concurrence n’ont pas été scrupuleusement respectées. Le parquet de Créteil a ouvert, jeudi 4 juin, une enquête préliminaire portant sur ces faits présumés. Les sommes réglées ensuite au titre de Radio France, évaluées à 90 000 euros en moins d’un an, ne sont pas concernées. Une des questions qui seront posées lors des investigations à venir est très simple : une partie des conseils facturés à l’Ina ne se rapportaient-ils pas à la stratégie de Mathieu Gallet pour partir à la conquête de Radio France ?

Cette initiative judiciaire survient alors même que les interrogations se multiplient sur la nomination de Delphine Ernotte-Cunci à la tête de France Télévisions. Non seulement l’ancienne directrice générale d’Orange France ne connaît rien au secteur dans lequel se situe son nouveau métier, mais les circonstances de sa sélection par le CSA provoquent de nombreux haussements de sourcils. Et plus que cela encore. Didier Quillot, ancien patron de Lagardère Active et d’Orange France et candidat malheureux au même poste, soupçonne manoeuvres et pressions. Il vient de déposer une plainte pour abus d’autorité de la part du CSA. Les sages ont riposté par un communiqué protestant de leur indépendance, mais on les imagine mal écrire le contraire.

Amical et b é n é vole … jusqu ’ o ù ? Et jusqu ’à quand ?


Qui a ouvert son carnet d’adresses à Delphine Ernotte-Cunci et l’a accompagnée dans sa stratégie de conquête ? Denis Pingaud, qui va bientôt régner, par PDG interposés, sur la radio et la télévision publique. Alors même que se précisait l’enquête préliminaire sur les factures réglées par l’Ina, son entourage a indiqué qu’il conseillait Delphine Ernotte-Cunci "à titre amical et bénévole".

À moins qu’il ne s’agisse d’une bonne oeuvre - mais la directrice générale d’Orange France n’apparaît pas comme une nécessiteuse -, ce n’est pas du tout rassurant. Pourquoi un chef d’entreprise en général et un consultant en particulier accepterait-il de travailler gratuitement pendant des mois ? C’est une question qui ne trouve pas de réponse logique.

Il semble évident en effet que Denis Pingaud ne pourra plus, une fois sa protégée installée dans son nouveau fauteuil, bénéficier du moindre contrat de France Télévisions. Sinon, il deviendrait évident qu’il a misé sur cette candidate dans l’espoir d’en retirer un bénéfice futur. Delphine Ernotte-Cunci se mettrait, elle aussi, dans un très mauvais cas. Il serait facile de lui reprocher de n’avoir pas payé sur ses deniers un coach rémunéré ensuite par le contribuable. Ce qui, au final, risquerait d’être au moins aussi coûteux et aussi peu justifiable que les taxis d’Agnès Saal.

---------------------

petits arrangements entre amis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Ven 5 Juin - 8:20

je remets cette vidéo pour illustrer l'article ci-dessus Smile Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden



Féminin Nombre de messages : 4721
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Ven 5 Juin - 14:31

Paris : des fidèles du Sacré-Coeur agressés par des adolescents
Stéphane Sellami | 05 Juin 2015

Ce dimanche 31 mai, vers 23 heures, une agression a eu lieu au sein de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre dans le XVIIIe arrondissement à Paris.

Selon nos informations, trois inconnus ont fait irruption dans le lieu de culte et ont tenté de s’emparer du sac à main d’une fidèle.

Un vigile est intervenu avant d’être aspergé de gaz lacrymogène par un des voleurs. L’homme est parvenu, malgré tout, à retenir un des malfrats jusqu’à l’arrivée de la police. Quelques minutes plus tard, les fonctionnaires ont interpellé les deux autres malfrats, restés à proximité de la Basilique.

Les trois voleurs sont âgés de 13, 15 et 16 ans. L’auteur principal des faits est convoqué, au mois d’août prochain, devant le tribunal pour enfants.

--------------------

elle est pas belle la vie ??? âgés de 13, 15, 16 ans ...........à 23 heures ? mais où sont les parents ???

tu parles Charles, le tribunal pour enfants lol! même pas du travail d'intérêt général s'ils le refusent . et puis, en attendant le mois d'août, ils peuvent partir en vacances ? mais oui ce serait dommage de ne pas leur laisser la chance d'aller sur la côte d'Azur pour se refaire un peu, un petit sac à mamie par ci et un par là, ça devrait le faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou



Masculin Nombre de messages : 53860
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   Ven 5 Juin - 15:08

@Marieden a écrit:
elle est pas belle la vie ???   âgés de 13, 15, 16 ans ...........à 23 heures ? mais où sont les parents ???  
tu parles Charles, le tribunal pour enfants lol!   même pas du travail d'intérêt général s'ils le refusent  . et puis, en attendant le mois d'août, ils peuvent partir en vacances ? mais oui ce serait dommage de ne pas leur laisser la chance d'aller sur la côte d'Azur pour se refaire un peu, un petit sac à mamie par ci et un par là, ça devrait le faire

M'enfin, Marieden, soyez raisonnable, vous savez bien que si on traumatise ces tout petits, une fois adultes ils seront de véritables délinquants... Twisted Evil

(C'est comme vous dites : et les parents, dans tout ça ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douce France - Nouvelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douce France - Nouvelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 39Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: