Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Les Cohortes Célestes ont le devoir et le regret de vous informer que Libres Propos est entré en sommeil. Ce forum convivial et sympathique reste uniquement accessible en lecture seule. Prenez plaisir à le consulter. Merci de votre compréhension.

Partagez | 
 

 Sciences, techniques, inventeurs & inventions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11154
Age : 44
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   10/6/2009, 00:51

Citation :


Membre éminent de l'Académie des Sciences, Camille Edmond Auguste Rateau, né en 1863 et mort en 1930, est le très génial inventeur du turbocompresseur multicellulaire.


  • Comment ça marche ?


Le principe est assez simple. Il s'agit d'une turbomachine dans laquelle on communique au gaz, au moyen d'une roue, de l'énergie cinétique transformée ensuite en pression dans un ensemble de conduites fixes entourant cette même roue.



Revenir en haut Aller en bas
http://ump25.probb.fr/forum.htm
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23689
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   7/7/2009, 19:57

Microsoft détecte une faille sur son navigateur Internet Explorer


var id2 = '0.8553976641362204';

Le groupe informatique américain Microsoft a averti mardi qu'une nouvelle faille de sécurité détectée sur son logiciel de navigation sur internet, Internet Explorer, pouvait permettre à des personnes mal intentionnées de prendre à distance le contrôle d'un ordinateur.

La faille réside dans le module ActiveX Video Control, qui permet de lire des contenus audio et vidéo, sur les systèmes d'exploitation Windows XP et Windows Server 2003, a précisé le groupe dans une note de sécurité mise en ligne à l'intention de ses usagers.

"Un pirate informatique capable d'exploiter cette faille avec succès serait susceptible de s'octroyer les mêmes droits que l'utilisateur principal. Nous avons été mis au courant d'attaques visant à tirer profit de ce défaut", a indiqué Microsoft.

Les pirates peuvent notamment utiliser ce défaut de conception lorsque les internautes visitent des sites préalablement piégés. Une fois en mesure de prendre le contrôle d'un ordinateur, un pirate peut y consulter ou supprimer des données, y installer des programmes, ou même créer de nouveaux comptes utilisateurs, explique Microsoft.

Le groupe américain a annoncé qu'"il travaillait actuellement à créer une mise à jour pour Windows pour remédier à la faille" du module ActiveX, qui est également un composant principal de Windows Media Center.

Par mesure de précaution, Microsoft demande cependant aux usagers d'Internet Explorer sur Windows XP et 2003 de désactiver la fonction ActiveX Video Control jusqu'à ce qu'une solution puisse être apportée au problème.(belga/chds)


07/07/09 19h01
Revenir en haut Aller en bas
jam

avatar

Masculin Nombre de messages : 1404
Age : 62
Localisation : saint-nectaire land
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   7/7/2009, 20:52

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Pascaline_calculator_front.png




la pascaline, inventée par blaise pascal est la plus ancienne machine à calculer connue (le boulier n'étant pas vraiment une machine mais juste une forme d'écriture mécanisée)
dont on possède la documentation et des exemplaires encore fonctionnels
(dans les années 1970 j'ai fait des calculs avec l'une d'entre elles)

elle avait des roues à 10 dents pour le calcul décimal classique et d'autres roues à 6, 12 ou 20 dents pour les conversions de mesures
on pouvait faire des additions et soustractions (pour les multiplications et divisions c'était faisable moyennant l'utilisation de tables)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pascaline
Revenir en haut Aller en bas
Glenn-Matthews

avatar

Masculin Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   8/7/2009, 01:44



Le Minitel est une technologie de communication télématique développée par la Direction générale des télécommunications française (Ministère des Postes et Télécommunications) et utilisée en France, essentiellement dans les années 1980 et 1990, avant d'être supplantée par Internet.
Toutefois, en février 2009, selon le Groupe France Telecom, le réseau de Minitel enregistre encore 10 millions de connexions mensuelles sur 4 000 codes de services Vidéotex, dont 1 million sur le 3611 (annuaire électronique). Selon la Tribune,
France Telecom n'entend pas fermer le service, qui a généré environ 100
millions d'euros de chiffre d'affaires en 2007, avant la fin 2011.
Revenir en haut Aller en bas
EddieCochran
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 12765
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: 4 - L'Internet du pauvre   8/7/2009, 02:40

Citation :
Le Minitel est une technologie de communication télématique...

Faut tout de même avouer que lors des interrogatoires poussés le Minitel est beaucoup moins pratique que l'annuaire des pages jaunes pour tambourinner le crâne d'un suspect...

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   1/10/2009, 20:40

t
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   1/10/2009, 20:40

t
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   1/10/2009, 20:41

t
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   1/10/2009, 20:41

t
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   1/10/2009, 20:41

t
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   1/10/2009, 20:43




  • <H1>Etude - Trop de bonbons enfant = adulte violent ?</H1>


  • Une étude britannique prétend que les enfants qui mangent des sucreries tous les jours présentent plus de risques de devenir des adultes violents.

  • La Fédération britannique des industries alimentaires et des boissons estime qu'il s'agit "soit d'absurdités complètes soit d'un très mauvais poisson d'avril".


- le 01/10/2009 - 20h23
Mis à jour le 01/10/2009 - 20h26

Les enfants qui mangent des sucreries tous les jours présentent plus de risques de devenir des adultes violents, selon une étude de chercheurs de l'université de Cardiff (pays de Galles) publiée jeudi. L'étude, publiée dans le numéro d'octobre du British Journal of Psychiatry, est la première à examiner les effets de l'alimentation des enfants sur la violence à l'âge adulte. L'analyse portant sur plus de 17.415 Britanniques nés en 1970, qui participent à une étude interdisciplinaire à long terme, a conclu que les enfants de 10 ans qui mangeaient des sucreries de façon quotidienne ont un taux de condamnation pour violences plus élevé entre 29 et 34 ans.

Les scientifiques ont observé que parmi les individus violents dans cette tranche d'âge, 69% avaient mangé des sucreries et des chocolats presque tous les jours dans l'enfance, tandis que chez les adultes non violents, seulement 42% avaient reçu une dose quotidienne de sucreries. "Notre meilleure explication est que donner aux enfants des sucreries et des chocolats régulièrement pourrait les empêcher d'apprendre à patienter avant d'obtenir ce qu'ils veulent" et les pousser "à un comportement impulsif, étroitement associé à la délinquance", a indiqué Simon Moore, responsable de l'équipe scientifique. "Accorder plus de ressources pour l'amélioration de l'alimentation des enfants pourrait avoir un effet bénéfique sur leur santé et réduire l'agressivité", conclut l'étude.

Selon les chercheurs, le lien entre la consommation de sucreries et la violence demeure valide après correction des autres facteurs. Ces conclusions ne font cependant pas l'unanimité. Julian Hunt, responsable de la communication de la Fédération britannique des industries alimentaires et des boissons (FDF), estime qu'il s'agit "soit d'absurdités complètes soit d'un très mauvais poisson d'avril". "Les comportements antisociaux sont issus de facteurs sociaux très profonds et de l'environnement, comme une éducation déficiente, un manque d'autorité parentale, et ne sont pas lié au fait de manger ou non des bonbons dans l'enfance", a-t-il protesté.

D'après agence

________________

j'opte pour le poisson d'avril

j'espère que les chercheurs ne sont pas sur le sujet depuis 20 ans !!!
Revenir en haut Aller en bas
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   1/10/2009, 21:10

Non c'est probablement pas un poisson d'avril,
c'est uniquement des statistiques livrées à des incapables .

Il y a de toutes évidences un "overlaping des items" .

Exemple très clair que je donnais à mes élèves :

. Plus tu bois de la bière,plus tu as de chances d'avoir un cancer du poumon .
. Ca c'est une certitude statistique incontournable .
. Maintenant,est ce pour autant que le fait de boire de la bière te donne le cancer du poumon ?
. Absolument pas,mais statistiquement parlant toujours,un gros buveur de bière est presque toujours un gros fumeur aussi .
Or le lien cigarette-cancer du poumon n'est plus à démontrer...

Vous voyez tout de suite ce que peuvent donner des statistiques "en de mauvaises mains" ...



Dands le cas qui nous occupe,le fait de donner des sucreries aux gosses à tout bout de champ est classique dns des familles "démissionaires" .
Donc,il n'y a aucun lien entre le sucre et la délinquance,
mais il y a en a un énorme entre la démission parentale et la délinquance ...
Revenir en haut Aller en bas
http://hadrianwall.site.voila.fr
quantat

avatar

Masculin Nombre de messages : 5399
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   2/10/2009, 12:09

Tiens ? je ne serai pas le seul disciple de Hume ici ?

Si on fondait une religion Ungern?

Commandement N°1: "Si vous être TOUS d'accord, c'est que quelque chose cloche !"
Revenir en haut Aller en bas
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23689
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   11/4/2011, 20:00

Le FBI dévoile un document sur des soucoupes au Nouveau-Mexique





Le FBI a rendu publics les scans de plus de 2.000 documents dans une nouvelle base de données en ligne appelée The Vault (soit la "chambre forte"). Parmi ces dossiers, plusieurs documents évoquent des cas d'OVNI, dont un crash dans l'Etat américain du Nouveau-Mexique, ont repéré plusieurs journaux. Le document daté de mars 1950 reproduit ci-dessous dans son intégralité devrait particulièrement intéresser les amateurs de théories du complot. Cette note de l'agent spécial Guy Hottel, téléchargeable à l'adresse vault.fbi.gov, évoque la découverte de trois soucoupes volantes d'une quinzaine de mètres de diamètre au Nouveau-Mexique, mentionnée par un enquêteur de l'armée de l'air.

"Chacune d'elles était occupée par trois corps, de forme humaine mais d'à peine un mètre de haut", écrit l'agent Hottel. Selon la source, ces êtres étaient habillés avec un vêtement métallique d'une texture très fine, comparable aux combinaisons utilisées par les pilotes d'essai.

L'informateur suggère que les soucoupes ont pu s'écraser au Nouveau-Mexique parce qu'un radar hyper-puissant du gouvernement aurait fait des interférences avec leur système de navigation. L'agent intermédiaire n'a pas poussé les recherches plus loin, conclut le texte.

Ce document pourrait alimenter les fabulations de "l'affaire Roswell", restée jusqu'ici à l'état de légende urbaine, jamais confirmée par les autorités. L'histoire veut qu'un OVNI se soit écrasé en juillet 1947, à proximité d'une base militaire dans le désert, et que l'armée ait récupéré et autopsié les corps d'extra-terrestres. (7sur7)






11/04/11 16h05

http://vault.fbi.gov/hottel_guy/Guy%20Hottel%20Part%201%20of%201/view

Charly,l'oeil de Moscou
Revenir en haut Aller en bas
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   4/11/2011, 21:20

Revenir en haut Aller en bas
EddieCochran
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 12765
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Temp   5/11/2011, 01:59

899 -

C'est ingénieusement pensé ce système Osimo ou X3 kekchoz. Et si simple à utiliser que même une blonde peut s'en servir sans difficulté.
Par contre pour danser le slow frotté c'est pas encore le pied ce truc.


_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23689
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   7/8/2012, 19:42

Math Attack : Connaissez vous les 10 nombres sans lesquels le monde moderne ne tournerait pas ?


Pi, le nombre d'Euler, le nombre d'or, la constante de Planck... autant de nombres aux noms étranges mais aux applications déterminantes.

E = mc²


Publié le 7 août 2012

  • RSS

  • 76


  • inShare0









Certains nombres ont révolutionné le monde. C’est par exemple grâce à eux que des ponts ont été construits. Crédit DR






  • 1
  • 2
  • 3
  • suivant ›
  • dernier »

"Or il n'est rien qui soit meilleur marché ni d'un usage plus facile
que précisément les nombres, rien qui soit davantage au pouvoir
de l'intelligence humaine"

Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716)



L’ADN en hélice, la sélection naturelle de Darwin…ou encore l’héliocentrisme de Galilée. Ces grandes découvertes scientifiques ont changé le cours de l’Humanité. Mais il n’y a pas qu’elles qui ont "compté". D'autres nombres ou constantes mathématiques ont révolutionné le monde. C’est grâce à eux que des ponts ont été construits, par exemple.

Voici donc dix nombres essentiels à retenir :

1 / Pi ou la constante d’Archimède : 3,141 592 65…





Wikimédia

Le mathématicien grec Archimède est le premier à avoir calculé Pi, dont la valeur est estimée entre 3 + 10 / 71 et 3 + 1 / 7. Il s'agit du rapport constant entre la circonférence d'un cercle et son diamètre.

Son application: Pi est la clé constante dans toute équation qui inclut un mouvement circulaire ou harmonique. C’est une des relations les plus essentielles en mathématiques.

L'éclairage de Jean-Paul Truc, docteur en mathématiques : On en trouve une valeur approchée dans la bible (livre des Rois, 7.23). La lettre π est la première du mot circonférence ou périmètre en grec. Cette notation a été introduite vers 1600 pour désigner ce nombre. Dans le papyrus Rhind en Égypte, vers 1800 Av J.C. il est donné approximativement pour 3,16. Archimède au troisième siècle utilise une méthode de recouvrement partiel du disque par des polygônes, méthode qui le conduit à l’encadrement : 3 + 10 / 71 < π < 3 + 1 / 7 ou encore : 3,1408 < π < 3,1428. L’approximation de π par des nombres rationnels (i.e. des fractions) a été un souci constant ; la théorie des fractions continues fournit par exemple des réduites comme 22 / 7 ou 333 / 106 . Toutefois on sait depuis le XVIIème siècle grâce au mathématicien Jean Henri Lambert, né à Mulhouse, que
 est un nombre irrationnel (on ne peut l’écrire de manière exacte comme quotient de deux nombres entiers). La formule de Leibniz suivante :



qui dit que π sur quatre est la somme infinie des inverses des entiers impairs, affectés d’un signe alterné, montre que π n’est pas lié au cercle mais serait présent dans toute civilisation sachant compter, c’est à dire connaissant la suite des nombres entiers 0, 1, 2, 3... . La quadrature du cercle consiste à construire géométriquement, avec la règle et le compas, un carré de côté x dont la surface soit égale à celle du cercle, ce qui revient à résoudre géométriquement  π = x², en prenant le rayon R = 1. Elle a occupé longtemps les mathématiciens de l’antiquité à la renaissance ; nous savons maintenant que c’était “mission impossible”. En effet une longueur constructible à la règle et au compas est représentée par un nombre x algébrique, ce qui signifie qu’il est solution d’une équation de la forme



où les a i sont des rationnels et m un entier. La diagonale √2 du carré de côté 1 est par exemple un nombre algébrique puisque vérifiant l’équation x² - 2 = 0. Si la quadrature du cercle était possible, x donc x² serait algébrique, et donc π également. Or Carl Louis Ferdiand Von Lindemann a prouvé au dix-neuvième siècle que π n’était pas un nombre algébrique ! (On dit que  est un nombre transcendant). La recherche des décimales de π est devenue un objectif pour les plus gros ordinateurs, afin de montrer leur puissance de calcul. On connaît aujourd’hui dix mille milliards de décimales de π. Le meilleur algorithme est récent : il a été trouvé par le mathématicien canadien Simon Plouffe ; ce dernier figurait dans le livre des records en 1977, pour avoir récité par cœur 4096 décimales de π !



2 / Le nombre d’Euler (e) : 2,71828




Wikimédia

Le nombre d’Euler est aussi connu sous le nom de "constante de la croissance exponentielle".

Il s'agit de la base des logarithmes naturels et on le retrouve dans beaucoup de domaines des mathématiques.

Application: En finance, le nombre d’Euler est utilisé afin de déterminer les intérêts composés, un élément vital dans la compréhension de la valeur temporelle de la monnaie – la colonne vertébrale de la finance. De plus, ce nombre est crucial en physique, dans la loi de décroissance radioactive – prenez par exemple la datation au Carbone 14.

Jean-Paul Truc : C'est en 1614 que le mathématicien écossais Jean Neper invente les logarithmes, afin de simplifier les calculs astronomiques de l'époque en remplaçant la multiplication par l'addition, conjointement avec l'utilisation de tables, selon la formule : ln(ab)=ln a + ln b. Le nombre e (cette notation apparaît dans la correspondance entre Euler et Huyghens)estl'unique nombre réel dont le logarithme népérien ait pour valeur 1, ce qui s'écrit : ln e=1. Une valeur approchée en est 2,71828. En élevant le nombre d'Euler à une puissance quelconque x, puis en calculant le logarithme du nombre obtenu, on retrouve le nombre x. La fonction exponentielle de base e qui à x associe ex est donc l'inverse de la fonction logarithme, ce qui justifie l'importance de ce nombre, indispensable en analyse mathématique. Le célèbre mathématicien suisse Léonard Euler, prouva notamment que e était irrationnel et établit la relation :



qui dit que e est la somme infinie des inverses des factorielles des nombres entiers (la factorielle de l'entier n, notée n!, est égale au produit de tous les nombres entiers inférieurs ou égaux à n ; par exemple : 4!=4 x 3 x 2 x 1=24, et par convention 0!=1). Remarquons que e est également un nombre transcendant (résultat démontré par Charles Hermite en 1873).

3 / Le Nombre d’or : 1,6180...




Il s’agit d’un nombre souvent retrouvé dans les ratios des distances, dans les figures géométriques.

Il est tiré de la suite mathématique de Fibonacci (1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34) : chaque terme est égal à la somme des deux nombres qui l'ont immédiatement précédé. Plus on va loin dans la série, plus le résultat de la division d'un nombre par le précédent tend vers 1,618 (nombre d'or).

Application : le nombre d’or est souvent utilisé en analyse technique financière, pour déterminer le potentiel des cycles des marchés financiers.

Ce nombre est aussi souvent trouvé dans la nature, notamment dans la spirale logarithmique d'une coquille d'escargot, ou encore celle d'une galaxie, en passant par les proportions du corps ou du visage humain.

Jean-Paul Truc : Il est défini par



et admet la valeur approchée 1,61803300. C'est un nombre algébrique, puisque racine de l'équation x2-x-1=0, comme on peut le vérifier par un calcul élémentaire. C'est le nombre des artistes et des architectes, celui de la « divine proportion ». Euclide écrit à son sujet : « une droite est dite coupée en extrême et moyenne raison lorsque la droite entière est à son plus grand segment ce que le plus grand segment est au plus petit ». Un rectangle de côtés a et b est un rectangle d'or si ses côtés sont dans le rapport : a/b= Φ. Cette relation est encore équivalente à a/b=(a+b)/a, car à partir de cette dernière relation, en posant x=a/b, on arrive facilement à x2-x-1=0, équation dont la seule racine positive est bien x=Φ. Le rectangle d'or est censé être le plus agréable possible à regarder pour notre oeil. On le trouve dans la composition des oeuvres de Léonard de Vinci, dans les proportions des temples grecs et plus près de nous chez des artistes modernes comme Piet Mondrian. Le nombre d'or permet également d'engendrer les célèbres nombres de Fibonacci Fn. Historiquement, Fibonacci les introduit en considérant un couple de lapins au mois n=0 ; ils ne se reproduisent pas le premier mois, mais à partir du deuxième ils se reproduisent de la façon suivante : si on note Fn le nombre de couples de lapins au mois n, on aura : Fn =Fn-1 + Fn-2. Cette suite de nombres : 1,1,2,3,5,8,... est connue sous le nom de suite de Fibonacci. Quand n est très grand le nombre Fn est pratiquement proportionnel à la puissance nième du nombre d'or.


4 / La constante de Planck : 6,626068 x 10^-34 m^2 kg/s



Elle tient son nom du physicien Max Planck (1858 - 1947), un des pères de la théorie quantique. La constante reflète la taille et l’énergie d’un quanta (plus petite mesure indivisible) en mécanique quantique. Werner Heisenberg s’en est servi pour déterminer son Principe d’Incertitude. Ce dernier énonce que pour une particule massive donnée, on ne peut pas connaître simultanément sa position et sa vitesse.

Application: Certains affirment que ce principe peut être utilisé pour déterminer la stabilité et la durabilité d’un instrument financier. Mais si vous souhaitez voir une application plus concrète, et terre à terre, il faudra attendre quelques années. L’ordinateur quantique existe encore à l’état théorique. Mais peut-être qu’il verra le jour – si les ingénieurs réussissent à créer un ordinateur qui peut stocker des informations, non pas sur un système de bits (qui ont pour états 0 ou 1), mais sur un système de qbits (pouvant prendre un ensemble de valeurs beaucoup plus large). Cela aura un impact énorme sur le monde.

Jean-Paul Truc : Elle est appelée ainsi en hommage au physicien allemand Max Planck (1858-1947), auteur en 1900 de la théorie des Quanta. L'énergie E d'un photon se déplaçant à la fréquence ν est donnée par E=h ν, où h est la constante de Planck, à peu près égale (en Joules seconde) à 6,62606957.10-34 J.s. On utilise souvent la constante de Planck réduite notée « h barre », égale au quotient de h par 2 Π.



Elle intervient fréquemment en mécanique quantique, par exemple dans la célèbre inégalité d'Heisenberg qui borne inférieurement le produit des écarts types d'une mesure de position et celui d'une mesure de quantité de mouvement. La particularité de h est d'avoir perdu son statut de constante en passant de la physique aux mathématiques. En mécanique semi-classique, en effet, les mathématiciens n'hésitent pas à faire tendre « h barre » vers zéro pour retrouver les lois de la mécanique classique par un passage à la limite à partir de la mécanique quantique.

5 / Le nombre d’Avogadro : 6,0221515 x 10^23


Il s’agit d’une constante utilisée pour expliquer les atomes, des molécules, des ions et des électrons. C'est le nombre d'atomes dans 12 grammes de carbone 12, soit le nombre d'identités identiques contenues dans une mole.

La masse relative des atomes en grammes contient le nombre d’Avogadro.

Application: La constante d’Avogadro offre un regard intéressant sur la relation entre nombre de différentes propriétés chimiques. Un ingénieur chimiste pourrait faire un usage quotidien de ce savoir, appelé stoechiométrie – tous les jours.

C’est une "merveille" du monde réel, lorsque vous avez précisément le nombre d’atomes dans une pile de façon à cette pile pèse, en grammes, le poids atomique de la substance qui se trouve sur une table périodique. Cette pile est appelée une "mole" d’atome. Donc, une mole de carbone contient exactement 6.022 x 1023 atomes de carbone, et si vous la pesiez, son poids atomique serait de 12.011 grammes.

[b]6 / La vitesse de la lumière : 299 792 458 mètres par seconde.[/b]


Comprendre la vitesse de la lumière est l'un des plus grands accomplissements de la physique, mais c’est aussi la source de beaucoup de questionnement. De quoi donner le vertige.

Application: La vitesse de la lumière est utilisée dans différentes formules mathématiques pour analyser les trajets dans l’espace. C’est en partie grâce à la célèbre théorie de la relativité d’Einstein qu’il a été possible de comprendre la relation entre masse et énergie. Il s’agit du "c" dans "E = mc² "



7 / Constante de la gravité (G) : 6,67300 x 10^-11 m^3 kg^-1 s^-2


C’est une constante physique fondamentale qui apparaît dans la loi de Newton sur la gravité, aussi connue sous le nom de constante "G". Elle apparaît aussi dans la théorie de la relativité général d’Einstein.

Application: "G" permet de déterminer la force entre deux masses. La connaissance de "G" est cruciale pour tout ingénieur civil, mécanique, ou aérospatial. Pour s’assurer qu’un pont est stable, même sous le poids de voitures roulant dessus, "G" est indispensable dans les calculs : cela nous fait nous rendre compte de l’importance de la constante gravitationnelle.



8 / La constante de Boltzmann : 1,380650 x 10^23 joule par degré Kelvin


La constante Boltzmann est une constante fondamentale en physique, qui apparaît dans presque toutes les formulations statistiques en physique quantique.

Application: elle explique pourquoi les cubes de glaces fondent dans l’eau chaude, sans se transformer immédiatement en eau tiède. Entres autres.

Jean-Paul Truc : A la différence des autres nombres vus jusque là, la constante de Boltzmann a une « dimension », ce qui signifie qu'elle a une signification physique et que sa valeur dépend du système d'unités utilisé. Introduite par Ludwig Boltzmann, physicien autrichien, en 1873, elle est égale au quotient de la constante R des gaz parfaits par le nombre d'Avogadro NA et vaut environ 1,3806. 10-23 J/K (en Joules par degrés Kelvin). Cette constante apparaît dans l'équation de Boltzmann ; c'est l'équation préférée de Cédric Villani, dont une partie des travaux porte sur la physique statistique du chaos moléculaire.

9 / L’unité imaginaire : i


"i" est égale à la racine carrée de -1, ce qui veut dire que la racine carrée de i est -1.

Application: Les nombres négatifs n’ont pas de racine carrée. Ce qui empêchait beaucoup de progrès.

La solution de certains polynômes ont à la fois des solutions réelles qui pourraient être utilisées dans la vraie vie, et des solutions qui débouchent sur la racine carrée d’un nombre négatif, celui-ci pouvant peut être écarté.

Jean-Paul Truc : L'Italie de la Renaissance où les cités commerçantes rivalisent entre elles, est le lieu d'une activité économique importante qui engendre des progrès dans le domaine de la comptabilité et donc des mathématiques. C'est ici qu'au XVIème siècle des mathématiciens italiens comme Bombelli et Cardan, introduisent le nombre imaginaire i dont le carré est égal à l'opposé de l'unité : i2=-1, puis les quantités complexes ou imaginaires que l'on écrit aujourd'hui a+ib, (a et b étant des nombres réels). Grâce à elles, Jérome Cardan établit ses formules pour résoudre l'équation du troisième degré (« empruntées » probablement à son collègue Tartaglia...). Le miracle est qu'en donnant une solution à l'équation x2 +1=0, on crée du même coup un ensemble de nombres (le corps C des nombres complexes) où toute équation algébrique de degré n admet exactement n solutions (qui peuvent être des racines multiples). Par exemple l'équation x3-1=0, qui n'admet que la racine réelle x=1, va posséder deux autres racines complexes, notées j et j2, ce qui permet la factorisation complète x3-1=(x-1)(x-j)(x- j2). Ces nombres sont très utile en physique, notamment pour l'étude des courants électriques et plus généralement des phénomènes ondulatoires où une fonction d'onde est souvent représentée par l'exponentielle d'un nombre imaginaire.

10 / L’identité d’Euler : e^(i*pi) = -1




L’identité d’Euler relie beaucoup de choses entre elles.

D’une part, nous savons par la trigonométrie que eix = cosine(x) - i * sine(x) à cause des séries infinies qui constituent sine, cosine, and e. Quand vous remplacez pi par x, sine(pi) = 0 and cosine(pi) = -1. Cette formule est particulièrement élégante parce qu’elle implique les plus célèbres constantes en maths, ainsi que 1, zéro et 1.

Application: Longer le bord d'un cercle dont le radius est de 1, dans un plan complexe, faire la moitié du chemin. Jusqu'à ce que la valeur soit égale à -1.
Revenir en haut Aller en bas
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   7/8/2012, 19:45

Tout va bien, Charly ? Tisane ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23689
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   7/8/2012, 21:02

@Biloulou a écrit:
Tout va bien, Charly ? Tisane ? Laughing

Je sais,c'est dur à assimiler clown
Revenir en haut Aller en bas
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   7/8/2012, 21:07

@Charly a écrit:
Je sais,c'est dur à assimiler clown
Une petite verveine, alors ? Ou une camomille ?
Ah oui, je sais, une boldoflorine ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23689
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   7/8/2012, 21:18

@Biloulou a écrit:
@Charly a écrit:
Je sais,c'est dur à assimiler clown
Une petite verveine, alors ? Ou une camomille ?
Ah oui, je sais, une boldoflorine ! Laughing

comme tous les p'tits vieux,une Suze clown

Mais essayez de comprendre les maths,tout se contredit. Twisted Evil

Un seul moyen,"la preuve par l'absurde" Cool ou "apagogie"
Revenir en haut Aller en bas
Zed

avatar

Masculin Nombre de messages : 16907
Age : 52
Localisation : Longueuil, Québec, Canada, Amérique du nord, planète Terre, du système solaire Galarneau de la voie lactée
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   8/8/2012, 00:49

@Charly a écrit:
@Biloulou a écrit:
@Charly a écrit:
Je sais,c'est dur à assimiler clown
Une petite verveine, alors ? Ou une camomille ?
Ah oui, je sais, une boldoflorine ! Laughing

comme tous les p'tits vieux,une Suze clown

Mais essayez de comprendre les maths,tout se contredit. Twisted Evil

Un seul moyen,"la preuve par l'absurde" Cool ou "apagogie"


Par exemple, Spinoza démontre par l'absurde que « la production d'une substance est chose absolument impossible » (Éthique I, proposition VI, corollaire). En effet, si une substance pouvait être produite, la connaissance de cette substance devrait dépendre de la connaissance de sa cause (sachant que la connaissance de l'effet suppose celle de la cause) et ainsi elle ne serait plus une substance, puisqu'une substance est précisément ce qui est en soi et est conçu par soi.


Je suis donc je sais que je suis, mais qui ou quoi suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   8/8/2012, 08:44

@Zed a écrit:
@Charly a écrit:
@Biloulou a écrit:
@Charly a écrit:
Je sais,c'est dur à assimiler clown
Une petite verveine, alors ? Ou une camomille ?
Ah oui, je sais, une boldoflorine ! Laughing
comme tous les p'tits vieux,une Suze clown
Mais essayez de comprendre les maths,tout se contredit. Twisted Evil
Un seul moyen,"la preuve par l'absurde" Cool ou "apagogie"
Par exemple, Spinoza démontre par l'absurde que « la production d'une substance est chose absolument impossible » (Éthique I, proposition VI, corollaire). En effet, si une substance pouvait être produite, la connaissance de cette substance devrait dépendre de la connaissance de sa cause (sachant que la connaissance de l'effet suppose celle de la cause) et ainsi elle ne serait plus une substance, puisqu'une substance est précisément ce qui est en soi et est conçu par soi.
Je suis donc je sais que je suis, mais qui ou quoi suis-je?

Pour moi ce sera une verveine, siouplait... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   8/8/2012, 17:32

@Biloulou a écrit:
Pour moi ce sera une verveine, siouplait...

Et pour moi ce sera deux autres bières, des grosses, siouplait itou!
Revenir en haut Aller en bas
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11154
Age : 44
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   25/9/2012, 12:50

Citation :
La Chine lance "l'extracteur de sperme"

de Europe1.fr

Serait-ce la fin des magazines pornographiques dans les cabines des centres de procréation assistée ? En Chine, peut-être. Dans certaines villes du pays, un nouveau matériel assiste les aspirants à la paternité : l'"Automatic sperm extractor", soit, littéralement, un extracteur de sperme automatique, rapporte le site du Matin.

Muni d'un écran, l'appareil diffuse des films. Il est exclusivement réservé aux patients désireux d'avoir des enfants. Vingt à trente personnes auraient quotidiennement recours à cet appareil, selon le service d'urologie de Zhengzhou.

Une vidéo en explique le principe :


> C'est calqué sur le principe des trayeuses électriques... le seul problème, c'est que, une fois lancée, la machine ne s'arrête pas avant 10 litres ...

Basketball
Revenir en haut Aller en bas
http://ump25.probb.fr/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sciences, techniques, inventeurs & inventions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sciences, techniques, inventeurs & inventions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: