Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La dernière bataille du "général" Custer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11154
Age : 43
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: La dernière bataille du "général" Custer   13/1/2013, 20:52


> En vérité, George Armstrong Custer n'a jamais eu le grade de général. Il n'était que lieutenant-colonel. Il fut surnommé "général" par ses hommes du 7e régiment de cavalerie à la suite de ses faits d'armes durant la guerre de Sécession.

Les Indiens, eux, lui avaient donné un autre surnom, moins reluisant : le "tueur de squaws", à cause de sa haine et de sa cruauté à leur égard.

Custer rêvait depuis longtemps de prendre le territoire des Black Hills aux Sioux. A cette époque, il était sous les ordres du général Terry et commandait le 7e de cavalerie. De leur côté, les Sioux et les Cheyennes, voulant défendre leur territoire de chasse, s'étaient regroupés derrière les chefs Sitting Bull et Crazy Horse dans la vallée de la Little Big Horn.


Terry ordonne à Custer et à sa brigade de 655 hommes de se rapprocher de leur campement mais de ne pas attaquer avant que sa propre colonne et celles de deux autres généraux, Crook et Gibbon, aient pris position autour du camp indien.
Mais dès qu'il découvre le camp indien sur l'autre rive de la Little Big Horn, Custer poussé par sa haine et sûr de l'emporter, enfreint les ordres du général Terry et décide d'attaquer seul. Prévoyant l'attaque des "tuniques bleues", les Indiens ont tendu une embuscade et, d'encerclés, deviennent les "encercleurs" : sur le flanc gauche, en aval du camp, Gall, chef des Sioux Humkpapas ; de front, le gros de la troupe indienne, avec Crazy Horse à sa tête. Crazy Horse est partout, il exhorte ses guerriers au courage.

La tactique des Sioux paie. Les cinq compagnies de Custer sont prises dans un étau, et personne n'en réchappe.

Un des chefs victorieux dira plus tard : "Notre attaque se déclencha comme un ouragan. Elle s'abattit comme une nuée d'abeilles furieuses sortant d'une ruche."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ump25.probb.fr/forum.htm
 
La dernière bataille du "général" Custer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: Dossiers utiles-
Sauter vers: