Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fukushima : c'est pas bon pour la santé tout çà ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Fukushima : c'est pas bon pour la santé tout çà ....   11/3/2013, 07:35

Rappel du premier message :

Citation :
La difficile vie des "liquidateurs" de Fukushima


Ils sont environ 3 000 à se relayer jour et nuit sur le site de la centrale accidentée de Fukushima au Japon. On les surnomme les "liquidateurs", car ce sont eux qui gèrent la catastrophe nucléaire depuis le 11 mars 2011, à l'image de celle de Tchernobyl vingt-cinq ans plus tôt. Si la situation sur le site est maintenant considérée comme stable – tous les réacteurs et piscines étant continuellement refroidis – l'inquiétude et les effets sur la santé n'en ont pas moins disparu pour ces travailleurs de l'extrême.
Nombre d'entre eux, employés par des sous-traitants de l'exploitant du site Tokyo Electric Power (Tepco), se plaignent du stress du travail, de la peur, de la solitude et de l'inconfort des longues journées passées à étouffer dans des masques, gants et blouses de protection.

Un ouvrier déclarait ainsi à Reuters : "J'ai mal au ventre et je suis constamment stressé. Quand je reviens dans ma chambre, tout ce que je peux faire, c'est me soucier du lendemain. Ils devraient nous donner une médaille." "Qui peut accepter de travailler dans ces conditions ?", s'interroge un autre.

SENTIMENT DE CULPABILITÉ ET DE RESPONSABILITÉ

Cette tension, couplée avec la critique de l'opinion quant à la lenteur des opérations de décontamination, en aurait incité plusieurs à démissionner, livre le Guardian. D'autres confient leur manque de motivation, soulevant la perspective d'une pénurie de techniciens et d'experts lorsque le nettoyage de Fukushima atteindra son étape la plus critique – le retrait du combustible usagé des piscines de stockage.

"Les travailleurs sont les plus exposés aux radiations nucléaires et ils participent d'un processus qui va durer des décennies. Pourtant, ils sont critiqués car ils appartiennent à Tepco, explique Jun Shigemura, maître de conférences au département de psychiatrie du National Defense Medical College, cité par le Guardian. Ils ne dirigent pas l'entreprise ni ne sont responsables de la catastrophe, mais ils éprouvent un sentiment de culpabilité et de responsabilité. Ils méritent plus de respect, dans la mesure où ils font l'un des métiers les plus difficiles au monde."

"Les salariés de Tepco risquent de suivre la trajectoire des vétérans de la guerre du Vietnam, qui se sont vus rejetés par la société à leur retour, ont fini sans abri, ont sombré dans l'alcoolisme et les drogues ou se sont suicidés", prévient l'expert, qui a mené une étude sur 1 500 travailleurs japonais du nucléaire.

Surtout, ces difficiles conditions de travail ne sont pas compensées par un salaire avantageux. Selon un sondage mené par Tepco auprès de 3 200 travailleurs de septembre à octobre, plus de 70 % d'entre eux gagnaient 837 yen (6 euros) de l'heure, alors que les journaliers réguliers sur les chantiers de la région peuvent toucher jusqu'à 1 500 yens (12 euros). Le droit du travail n'était par ailleurs pas respecté dans la moitié des cas et un tiers de ces salariés ne possédaient même pas de contrat de travail.

SCANDALES ET FRAUDES

Depuis deux ans, les opérations de décontamination ont été entachées de révélations sur les conditions de travail illégales et les violations des règlements sur la santé et la sécurité. Ce mois-ci, le ministère de la santé a ainsi divulgué qu'au moins 63 travailleurs de Fukushima avaient été exposés à des niveaux de radiation supérieurs à ceux enregistrés dans leurs dossiers personnels. Fin décembre dernier, 146 travailleurs Tepco et 21 sous-traitants avaient par ailleurs dépassé leur exposition maximale admissible de 100 millisieverts sur cinq ans.

Ce même mois, le quotidien Asahi Shimbun révélait que la société de construction Build-Up aurait demandé à une dizaine de ses ouvriers de recouvrir de plomb leurs dosimètres – instrument servant à évaluer le cumul de radiations auxquelles ils étaient exposés – lorsqu'ils intervenaient dans les zones les plus radioactives de la centrale accidentée afin de sous-déclarer leur exposition et permettre à la société de continuer à travailler sur le site.


Dernière édition par Ungern le 11/3/2013, 07:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hadrianwall.site.voila.fr

AuteurMessage
Biloulou



Nombre de messages : 54566
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Fukushima : c'est pas bon pour la santé tout çà ....   25/8/2013, 18:09

@ToG a écrit:
@Biloulou a écrit:

[*]Sur ces entrefaites, la mise au point et exploitation d'autres types de réacteurs nucléaires devrait être envisagée. Je pense notamment aux machines dites à amplification d'énergie de Carlo Rubbia, fonctionnant au thorium et qui restent en permanence en régime subcritique. De plus, elles pourraient "digérer" les résidus des réacteurs actuels et les rendre moins nocifs ; les mettre à l'arrêt est aussi simple que d'éteindre une lampe de chevet. Il n'y a pas de hasard, IBA est intéressée au projet.

[/list]La diabolisation d'un progrès raisonnable et maîtrisé, n'a jamais conduit l'homme à autre chose qu'à l'obscurantisme, il n'y pas de raison de s'endormir dans les brumes du passé, mon bon ToG !Wink
Le problème c'est que je ne vois pas affluer les capitaux mondiaux vers les technologies nucléaires dont les centrales produiraient moins de matières radioactives qu'elles n'en consomment mais plutôt vers les bonnes vieilles technologies des chaudrons d'apprentis sorciers qui augmentent lentement mais surement la radioactivité du globe.

T flower G
Très juste, les capitaux sont en effet le problème.

Si ma mémoire est bonne, une société a été  constituée et a commencé à construire près de Saragosse le prototype d'un réacteur du type à amplification d'énergie aux fins de validation... et ils ont dû interrompre leur projet par manque de sous... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fukushima : c'est pas bon pour la santé tout çà ....   8/11/2013, 18:39

Revenir en haut Aller en bas
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9739
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Fukushima : c'est pas bon pour la santé tout çà ....   19/11/2013, 20:42

Finalement, Fukushima n'est pas si mauvais pour la santé....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Fukushima : c'est pas bon pour la santé tout çà ....   19/11/2013, 22:02

Bof, même mille fois plus, le Pacifique (non, pas le pastis) va te recycler tout ça en moins de deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Fukushima : c'est pas bon pour la santé tout çà ....   15/7/2017, 10:59

@Biloulou a écrit:
Bof, même mille fois plus, le Pacifique (non, pas le pastis) va te recycler tout ça en moins de deux...

Citation :

Fukushima: de l'eau radioactive va être déversée dans l'océan Pacifique




L'exploitant de la centrale nucléaire japonaise Fukushima, l'entreprise Tepco, va déverser l'eau contaminée par du tritium, un isotope radioactif de l'hydrogène, dans l'océan Pacifique, rapportent vendredi différents médias japonais.

"La décision a été prise", confirme Takashi Kawamura, nouveau président de Tepco, à l'agence de presse japonaise Kyodo.

L'eau contaminée subsiste un problème pour la centrale nucléaire, frappée le 11 mars 2011 par un tremblement de terre suivi d'un tsunami. Trois des six réacteurs sont continuellement arrosés d'eau pour les refroidir.

L'eau ainsi contaminée est ensuite traitée, grâce à un processus censé supprimer 62 différents types de matières radioactives, à l'exception du tritium.

La population locale inquiète

Cette substance radioactive empêche ainsi la mise hors service de la centrale, quelque 777.000 tonnes d'eau contaminée par le tritium étant stockées dans environ 580 réservoirs.

Shunichi Tanaka, président de l'autorité de la régulation nucléaire au Japon, a exhorté l'opérateur de déverser l'eau dans l'océan. Le tritium, présent en petites quantités, ne présenterait en effet que peu de risques.

Mais la population locale, et surtout les pêcheurs, s'inquiète de cette mesure. L'absence de communication aux riverains a notamment été déplorée.
https://www.rtbf.be/info/societe/detail_fukushima-de-l-eau-radioactive-va-etre-deversee-dans-l-ocean-pacifique?id=9660153
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fukushima : c'est pas bon pour la santé tout çà ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fukushima : c'est pas bon pour la santé tout çà ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: