Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Les Cohortes Célestes ont le devoir et le regret de vous informer que Libres Propos est entré en sommeil. Ce forum convivial et sympathique reste uniquement accessible en lecture seule. Prenez plaisir à le consulter. Merci de votre compréhension.

Partagez | 
 

 Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
AuteurMessage
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   16/10/2011, 19:47

Rappel du premier message :

Les conditions étaient un traité de paix .
Et un engagement de déploiement de forces réduits que je peux te détailler si tu veux (pièces d'artillerie,hommes,véhicules,etc ,len tout sur 3 lignes de désengagement successives .
La question d'Eilat n'a à mon avis pas été soulevée ,donc a été entérrinée "de facto" .
Revenir en haut Aller en bas
http://hadrianwall.site.voila.fr

AuteurMessage
Biloulou



Nombre de messages : 54566
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   27/10/2013, 14:10

@Zora232 a écrit:
Ce sont les raisons inhumaines pour lesquelles ce prisonnier refusait de manger qui ont fait tant de tort à Israel qui se prétend un pays démocratique ou l'on respecte les droits de l'homme comme à Paris  ,etc ... etc ...Evil or Very Mad
C'est à quel propos, Zora ? Quel prisonnier ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
LE GAVE



Masculin Nombre de messages : 1722
Age : 101
Localisation : LOURDES - EILAT - NOUEBA
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   27/10/2013, 15:50

@Zora232 a écrit:
Ce sont les raisons inhumaines pour lesquelles ce prisonnier refusait de manger qui ont fait tant de tort

à Israel qui se prétend un pays démocratique ou l'on respecte les droits de l'homme comme à Paris  ,etc ...


etc ...Evil or Very Mad
flower 

ZORA

Alors que Guilad CHARIT était detenu dans un trou, sans visite de la crox rouge sans pouvoir donner de se nouvelles , subissant des sevices physiques et moraux des miliers de Palestiniens recevaient dans les prisons ISRAELIENNES toutes les conditions reserves aux prisonniers. Droit de visiste des familles, de la croix rouge, des medias et de leurs avocats qui ne se genent pas a la vue de tous d'etre leur 5eme colonne, droit a la tele aux journaux. "CUISINE PREPAREE PAR EUX" tous les soins médicaux jusqu'à hospitalisation si il le faut. De plus tous ces prisonniers ont du sang d'innocents sur les mains. Un peu plus grave que la faute de Guilad pour qui on n'a pas respecte les conventions de GENEVE dont les prisonniers Palestiniens se réclament mais ne respectent pas pour LE prisonnier de leur cage. Beaucoup d'Israéliens réclamaient la supression des visites des parents Palestiniens si on ne laissait pas la croix rouge visiter Guilad. Je signalerai que beaucoup continuent ou commencent leurs etudes en prison et en sortent super-titres, c'est le le cas des 3/4 des dirigeants du Fath. Mais ma question était plus simple, qu'elle aurait été la reaction si Israel avait colle au mur un Palestinien pour une victime ?

Amicalement☀ 
Revenir en haut Aller en bas
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   27/10/2013, 16:04

@LE GAVE a écrit:


ZORA

Alors que Guilad CHARIT était detenu dans un trou, sans visite de la crox rouge sans pouvoir donner de se nouvelles , subissant des sevices physiques et moraux des miliers de Palestiniens recevaient dans les prisons ISRAELIENNES toutes les conditions reserves aux prisonniers.  
 
Même ceux qui sont détenus dans les anciennes prisons britanniques ,aujourd'hui reconverties en prisons secretes ....?Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://hadrianwall.site.voila.fr
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   27/10/2013, 16:14


Le poste 1391 par exemple .....


Specialement écrit pour Le Gave qui a la mémoire courte .... a écrit:
Etablissement 1391 : Prison Secrète d’Israël

Par Chris McGreal

Il a été enlevé des cartes et effacé des vues aériennes. Mais l’Etablissement 1391 existe bien – Vous n’avez qu’à demander aux Palestiniens et aux Libanais qui y ont été emprisonnés et torturés.


Une fois que les bandeaux et les menottes sont enlevées, les hommes sous leurs cagoules noires ont tous la même question : «Où suis-je ?».

Une voix filtrant par une fente étroite dans la porte d'acier a dit à Sameer Jadala qu’il était «à Honolulu», Raab Bader a dit qu’il était "dans un sous-marin" et "à l’extérieur des frontières d’Israël», Bashar Jadala a dit qu’il «était sur la lune».

Nombre d’entre-eux l’ont imaginé à ce moment-là, parce que seule une poignée d’hommes politiques et de la sécurité savent qu’une telle chose existe, mais ils étaient prisonniers dans le Guantanamo d’Israël : l’Etablissement 1391.

« J’étais pieds-nus, en pyjama lorsque j’ai été arrêté et il faisait vraiment froid, » explique Sameer Jadala, un chauffeur de bus palestinien. « Quand je suis arrivé dans cet endroit, ils m’ont demandé de me déshabiller et m’ont donné un uniforme bleu Puis, ils m’ont donné un sac en tissu noir.
Ils m’ont dit : c’est ton sac. Tu dois le garder avec toi. Lorsque quelqu’un vient dans ta cellule, tu dois le mettre sur ta tête. Lorsqu’on t’ammène de la nourriture, tu dois le mettre sur ta tête. Tu ne dois jamais voir le visage des soldats. Tu n’aimerais pas savoir ce qu’il t’arriverait si tu l’enlevais. » Parfois, je pensais que je pourrais mourir dans cet endroit et que personne ne le saurait. »

L’Etablissement 1391 a été effacé des vues aériennes et enlevé des cartes modernes.

Une fois qu'un commissariat de police a été marqué, il y a maintenant un espace blanc. Parfois, même la route qui y conduit a été effacée. Mais la prison secrète israélienne, à l’intérieur d’une base de Renseignements de l’armée, près de la route principale entre Hadera et Afula au Nord d’Israël, est bien réelle.

Depuis 20 ans ou plus, elle a été installée dans un grand et imposant batiment d’un seul étage conçu par un ingénieur britannique, Sir Charles Taggart, dans les années 30, tout comme une série d’autres garnisons destinées à contenir l’agitation croissante en Palestine. Aujourd’hui, les énormes murs de béton et les portes de fer sont eux-mêmes protégés par des doubles barrières surveillées par des miradors et patrouillées avec des chiens d’attaque.

La prison a détenu des Libanais enlevés par l’armée israélienne comme otages, des déserteurs Irakiens et un officier des Services de Renseignements Syrien qui a tenté de déserter mais a été accusé d’espionnage et a choisi de rester dans une autre prison plutot que de rentrer chez lui et affronter le peloton d’exécution. Plus récemment, de nombreux Palestiniens ont été incarcérés dans la prison 1391 pour interrogatoire ce qui a mené à la révélation presque accidentelle d'une prison que l'Etat avait décrété ne pas exister.

Ceux qui en ont passé les portes savent que ce n’est pas une illusion. Un ancien détenu a intenté un procès soutenant qu'il avait été violé deux fois lors de son interrogatoire – une fois par un homme et une autre fois avec un baton. Mais la plupart de ceux qui en sont sortis disent que la vraie torture est l’impact psychologique du confinement solitaire dans la saleté, des cellules noircies si mal éclairées que les résidents peuvent à peine voir leurs propres mains et n’ont aucune idée de l’endroit où ils sont et, dans de nombreux cas, pourquoi ils y sont.

“Notre principale conclusion est que cela existe pour rendre possible la torture – une sorte particulière de torture qui créé des états progressifs de terreur, de dépendance et de débilité" explique Manal Hazzan, un avocat des Droits de l’Homme qui a aidé à faire connaitre l’existence de la prison. "La Loi donne à l’armée assez d’autorité pour cacher des prisonniers, alors pourquoi auraient-ils besoin d’un établissement secret ?"

Contrairement aux autres prisons israéliennes, la Croix Rouge Internationale, des avocats et des membres du parlement israélien se sont vu refuser l’accès.

Un membre de la Gauche Israélienne, Zahava Gal-On, décrit l’Etablissement 1391 comme “l’un des signes des régimes totalitaires et du Tiers-Monde”. Le gouvernement israélien refuse de discuter de la prison secrète autrement que de donner une réponse standard : « L’Etablissement 1391 est situé sur une base militaire secrète. La base est utilisée par les services de sécurité pour des activités confidentielles diverses et donc son emplacement est tenu secret».

Mais il n’y a pas que les avocats des droits de l’homme et les députés de Gauche qui ont un problème. Ami Ayalon est un ancien chef des Services Secrets israéliens, le Shin Bet. Il a été questionné au sujet de l’Etablissement 1391 mais il a dit qu’il ne voulait rien avoir avec cela. "Je savais qu’il existait un Etablissement qui n’était pas sous la responsabilité des Services Secrets, mais sous la responsabilité des militaires. Je ne pensais pas alors et je ne pense toujours pas aujourd’hui qu’une telle institution devrait exister dans une démocratie" a t’il dit.

Sameer Jadala a été arrêté chez lui à Naplouse, l’an dernier à 3 h du matin un jour de décembre. Pendant 3 jours, le Palestinien agé de 33 ans a été transféré d’une cellule de prison à une autre. Le quatrième jour, il a eu les yeux bandés, les mains liées et les pieds attachés. Des lunettes teintées ont été mises sur ses yeux alors qu’il était mis de force sur le sol à l’arrière d’une voiture. Puis, il a été recouvert d’une couverture.

Jadala estime qu’ils ont roulé pendant à peu près une heure. "Nous avons été sortis un par un. J’ai su qu’il y avait deux autres prisonniers dans la voiture par le bruit des chaines." dit-il. "J’ai eu les yeux bandés jusqu’à ce qu’ils me mettent dans ma cellule. Il y avait une petite fente dans la porte. Elle n’était même pas assez large pour y passer une cigarette. Une voix a dit : "enlève le bandeau de tes yeux mais à chaque fois que je viendrai, tu dois le mettre et poser tes mains contre le mur."

Raab Bader, un comptable de 38 ans, père de deux enfants, est passé également par ces cellules, bien que les deux hommes n’aient pas été en contact. Il a été, lui aussi, arrêté à Naplouse, bien qu'il ait été convaincu qu'il n'avait rien à cacher : "J’ai été détenu comme une taupe aveugle, sauf pendant les longues heures où un agent (des renseignements) m’a interrogé." dit-il.

A Bader, on lui a dit, à diverses occasions, qu'il était sur un sous-marin, dans l'espace ou à l’extérieur des frontières d’Israël. Il a été poussé dans une cellule sans fenêtre de 2 m2. Un ventilateur au plafond amènait l’air dans la cellule mais les détenus disent que le bruit est assourdissant.

"La cellule était peinte en noir. Je n’ai jamais vu le plafond. Quand je levais les yeux, je ne voyais que l’obscurité. La lumière, pas plus forte que celle d’une bougie arrivait d’une étrange façon de l’un des côtés de la pièce," dit-il en prêtant serment.

"Le lit était un matelas mince et humide posé sur un bloc de béton à quelques centimètres au dessus du sol. Les toilettes était un seau qui était vidé tous les quelques jours. L’eau arrivait dans la cellule par un trou dans le mur contrôlé par le gardien. "Au neuvième jour consécutif dans la cellule qui empestait, un des soldats est venu me faire sortir. Il a presque vomi et est sorti en courant." dit Bader. "J’ai passé beaucoup de jours dans ce mitard et dans d’autres comme celui-ci, et heure après heure, je me parlais et je pensais que j’allais devenir fou, ou je me suis retrouvé à rire de moi-même."

Jadala essayait toujours de comprendre pourquoi il avait été arrêté. "J’ai demandé à celui qui effectuait l’interrogatoire : Pourquoi suis-je ici ? Que voulez-vous de moi ? Quand j’ai demandé où j’étais, ils m’ont dit que j’étais à Honolulu. Je ne leur ai plus jamais demandé." dit-il.

Il vint plus tard à l’esprit de Jadala qu’il était là parce que les jours précédents, son frère, Mohammed, et un cousin, Basher, avaient été arrêtés alors qu’ils traversaient la Cisjordanie en provenance de la Jordanie. Les services secrets d’Israël suspectaient Mohammed d’appartenir au Hamas. Sameer Jadala pense maintenant qu’il a été détenu comme partie d’un jeu psychologique élaboré afin de faire pression sur son frère pour parler.

Mohammed Jadala, qui est encore prisonnier, a signé une déclaration sous serment prétendant qu’il avait été torturé jusqu’à l’aveu. Il dit qu’il avait été battu lors de son premier interrogatoire dans une prison normale puis il a été transféré à l’Etablissement 1391. Quand il a demandé où il était, la réponse fut : "Sur la lune".

"Ils m’ont gardé dans un mitard pendant 67 jours. Lors de cette période, ils ont continué à me torturer mais ils utilisaient différentes méthodes. Ils ne me laissaient pas dormir plus de 2 heures par nuit. Quand je commençais à m’endormir, ils me réveillaient en faisant du bruit ou en me jetant de l’eau. Comme résultat de la torture, ils ont pu obtenir de moi que j’admette toutes sortes de délits." nous a t’il dit.

Les investigateurs ont amenés brièvement ensemble les deux frères, apparemment comme moyen de faire savoir à Mohammed que Sameer paierait le prix s’il ne parlait pas. "Ils ont amené mon frère et mon cousin dans la prison secrète et ils me les ont montré alors qu’ils pleuraient. Les investigateurs m’ont dit qu’ils pleuraient à cause de moi." dit Mohammed.

Les premiers prisonniers de l’Etablissement 1391 étaient probablement des Libanais. La prison fait partie d’un camp militaire qui abrite un groupe des renseignements de l’armée, l’Unité 504, qui est spécialisée dans les interrogatoires.

L’unité a une mauvaise réputation et certains de ses membres ont falsifiés des rapports. L’un a été accusé de meurtre et un autre d’espionnage. Les jours glorieux de l’Unité 504 eurent lieu lors des 18 ans d’occupation du Sud-Liban lorsqu’ils interrogeaient les combattants capturés du Hezbollah et qu’ils dirigeaient un vaste réseau de collaborateurs, dont certains sont toujours en jugement et risquent leurs vies devant les autorités Libanaises.


A la fin des années 1980, l’Unité 504 est partie à la recherche d’une nouvelle sorte de prisonniers, des hommes qui pouvaient être pris comme otages puis échangés contre des soldats et des pilotes israéliens qui avaient été capturés. En 1989, les Israéliens se sont emparés du Sheikh Abd al-Karim Obeid, un leader spirituel du Hezbollah. Cinq ans plus tard, ils ont enlevé Mustafa Dirani, un important combattant Shi'ite. Les deux ont été emmenés directement à l’Etablissement 1391.

Les soldats qui ont pris Obeid, ont également enlevé ses gardes du corps, des membres de sa famille et Hashem Fahaf, un jeune homme qui était venu rendre visite au sheikh pour chercher une bénédiction et qui s’est retrouvé enfermé durant les 11 années à suivre, dans un premier temps à la prison 1391.

Fahaf n’a jamais été accusé d’aucun crime mais il lui a été refusé l’accès à un avocat et à tout contact avec le monde extérieur. Pendant les premières années, les Israéliens ont nié même qu’ils le détenaient. En avril 2000, la Cour Suprème Israélienne a finalement donné l’ordre de libérer Fahaf. Le gouvernement a dit qu’il le retenait ainsi que 18 autres Libanais comme otages – ou « valeurs de négociation » comme préfèrent l’appeler les officiels israéliens – dans l’espoir d’obtenir la libération d’un navigateur de l’armée de l’air, le Colonel Ron Arad.

Mustafa Dirani, la principale cible des enlèvements, a été Chef de la Sécurité du mouvement Shi'ite, Amal, et a détenu Arad pendant environ 2 ans, conduisant, de temps en temps, le colonel dans le coffre de sa voiture. Dirani a été interrogé pendant 5 semaines sans interruption.

Libéré de l’établissement 1391, huit ans plus tard mais encore enfermé dans une prison israélienne, il a intenté un procès devant les Tribunaux Israéliens prétendant qu’il avait été sodomisé par ses investigateurs. Le procès a nommé "un Major George" qui a donné l’ordre à un soldat de le violer. A une autre occasion, le prisonnier Libanais a accusé le Major d’avoir enfoncé un baton dans son rectum. D’autres anciens prisonniers de 1391 ont décrit comment ils avaient été déhabillés totalement pour un interrogatoire, les yeux bandés et les mains liées, et un baton appuyé sur leurs fesses alors qu’ils étaient menacés d’être violés.

En réponse au procès, le gouvernement israéliens a nié que Dirani ait été violé mais il a confirmé que les prisonniers étaient habituellement nus pour les interrogatoires. Néanmoins, le Bureau du Procureur Général est allé plus loin et a dit que "dans le contexte d'une enquête de police militaire, le soupçon existe qu'un enquêteur qui a interrogé le plaignant ait menacé d'exécuter un acte sexuel sur le plaignant."

Le “Major George” a été renvoyé. Des dizaines d’autres enquêteurs ont signé une pétition protestant contre sa punition pour l’utilisation de méthodes qu’ils ont dit être sanctionnées par les autorités.

Un autre prisonnier Libanais, Ahmed Ali Banjek, a été reconnu coupable de contrebande d’un missile surface-air dans une zone sous contrôle israélien du Sud Liban sur la base d’une confession faite à la prison 1391. Il a dit, plus tard, au Tribunal militaire que cela lui avait été arraché sous la torture, et qu’il avait été forcé à s’asseoir sur un baton jusqu’à ce qu’il pénètre dan son anus. Le Tribunal a été persuadé que la confession n’était pas sérieuse et a libéré Banjek.


L’Etablissement 1391 est resté secret pendant 2 décénnies ou plus parce que ceux parce que ceux qui ont été livrés entre ses mains pourraient être faits pour disparaître. Mais même dans la sévérité de l’occupation, Israël doit reconnaître que les Palestiniens ont des droits. L’an dernier, alors que l’armée a regroupé des milliers de Palestiniens pendant la réoccupation des villes de la Cisjordanie , elle a été à court de places pour les interroger. Certains ont été emmenés à la prison 1391.

Une organisation des droits humanitaires de Jérusalem, le Centre pour la Défense des Individus, (Hamoked), sont partis à la recherche d’un homme, Muatez Shahin, qui avait été emmené de sa maison par l’armée, il y a un an. Les militaires ont insisté sur le fait qu’il n’était sur aucune liste de prisonniers. Hamoked a adressé une pétition devant la Haute Cour et, après plusieurs tentatives par l’Etat de bloquer la vérité, ils ont gagné, au début de cette année, la reconnaissance sans précédent que Shahin avait disparu dans la prison inconnue auparavant. Les Procureurs de l’Etat avaient dit initialement au Tribunal que la prison n’était plus en service. Quelques semaines plus tard, l’Etat a été obligé de l’avouer autrement.

"Les circonstances ont changé et les membres de la sécurité nous ont informé que les détenus sont actuellement prisonniers dans l’Etablissement 1391," ont dit les procureurs au Tribunal.

La directrice de Hamoked, Dalia Kerstein, une Israélienne, était horrifiée. "Je suis choquée de voir qu’ici, il existe un tel établissement. Je ne veux pas qu’il existe une telle prison secrète dans le pays où je vis," a-t’elle dit. "Nous remettons en question la légitimité de cet endroit. Nous cherchons à le fermer et nous remettons en question tout le système d’interrogation qui est pratiqué dans cet établissement et qui est une conséquence du fait que l’endroit est secret, y compris la torture."

“La torture psychologique est très intense. Les gens sont là depuis des mois. J’ai rencontré 5 personnes venant de villes différentes de la Cisjordanie , de différentes organisations et ils ont tous décrit les mêmes méthodes. Ils ne battent pas les personnes mais il y existe une très forte torture psychologique qui entraine chez les personnes des hallucinations ou des dépressions."

Sameer Jadala était proche de la dépression alors qu’il était trainé d’interrogatoire en interrogatoire qui semblaient mener nulle part et que ses inquisiteurs tentaient d’obtenir de lui qu’il implique son frère ou qu’il avoue être un membre du Hamas. Puis ses investigateurs lui ont offert la chance de gagner sa liberté par un test au détecteur de mensonges.

"J'ai dit que je savais qu’en dehors du doute, il n'y avait rien sur moi. J’ai pris le test. A la fin, ils ont dit "Félicitations, Sameer" et je ne les ai jamais revu," dit-il. "La nuit, des soldats m’ont rendu visite. Ils m’ont mis un bandeau sur les yeux et des chaines aux mains et aux pieds. Ils m’ont mis dans une voiture, m’ont recouvert d’une couverture et j’ai été conduit devant un tribunal près de Jénine…"

"D’abord, j’ai vu un docteur qui m’a demandé où j’étais. J’ai dit : « Je ne sais pas, je ne sais réellement pas ». Le docteur a demandé au soldat où j’étais. Le soldat a fait signe de la main sa main en l’air comme s'il indiquait une planète éloignée. Le docteur a arrêté de poser des questions."

Puis, Jadala a été trainé devant un juge, qui également voulait savoir où j’avais été détenu. Le procureur a dit qu’il ne savait pas. "Le juge voulait savoir si j’avais un avocat. J’ai demandé comment je pouvais choisir un avocat alors que je ne savais même pas où j’étais. Il n’y avait aucune possibilité de contacter quelqu’un à l’extérieur." dit-il.

Ce n’était pas la fin de l’épreuve. Les avocats du gouvernement ont demandé à plusieurs reprises aux Tribunaux militaires d’étendre sa détention "pour raisons de sécurité" - par période d’une semaine ou deux – mais n’ont jamais dit de quoi il était suspecté.

"Pendant une audition, j'ai fondu en larmes. Le juge m’a demandé pourquoi je pleurais. J’ai dit que pendant 30 jours, je n’ai pas su où j’étais, je n’ai eu aucun contact avec un avocat, j’ai été transporté de façon brutale. Le juge a finalement dit qu’ils devaient présenter des preuves contre moi ou me laisser partir. Et, ils m’ont laissé partir."

Source : www.guardian.co.uk
Revenir en haut Aller en bas
http://hadrianwall.site.voila.fr
Ungern

avatar

Masculin Nombre de messages : 17713
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   27/10/2013, 16:24

Revenir en haut Aller en bas
http://hadrianwall.site.voila.fr
Zora232

avatar

Masculin Nombre de messages : 9176
Localisation : Bérbérie
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   27/10/2013, 17:28



" je signalerai que beaucoup continuent ou commencent leurs etudes en prison et en sortent super-titres, c'est le le cas des 3/4 des dirigeants du

Fath."




...s'il vous plait le nom d'un seul de ces dirrigeants !!! alien 
Revenir en haut Aller en bas
LE GAVE



Masculin Nombre de messages : 1722
Age : 101
Localisation : LOURDES - EILAT - NOUEBA
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   28/10/2013, 11:00

@Zora232 a écrit:


"  je signalerai que beaucoup continuent ou commencent leurs etudes en prison et en sortent super-titres, c'est le le cas des 3/4 des dirigeants du

Fath."




...s'il vous plait le nom d'un seul de ces dirrigeants !!!  alien 
Suspect Suspect 

Je n'ai pas les noms sous les yeux, je ne tapisse pas ma maison comme UNGERN de documentations, mais je vous le promet je le ferai a votre demande si vous persistez et vous serez tres surprise. Mais une fois de plus une petite phrase repecheuse a detournee la vrai question. Celle-ci était : que ferait le monde et tous les protestataires si ISRAEL se conduisait AUJOURD'HUI avec ses milliers de prisonniers comme ils se conduisent avec les leurs ? Justement cette semaine Israel liberera , contre son opinion publique, une vingtaine de prisonniers qui ont du sans sur les mains pour pouvoir parler de propositions de paix, qu'a donne en echange le gouvernement Palestinien ? Rien sinon de durcir ses positions, faudrait savoir cela aussi.

 study flower flower 
Revenir en haut Aller en bas
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   20/11/2013, 19:16

Dubai : 150 milliards de dollars de commandes d'avions en une matinée
(latribune.fr | 17/11/2013, 13:07)



Boeing 777-X Le B777 X de Boeing est proposé en deux versions de capacités respectives de 342 et 440 passagers  

L'appétit des compagnies du Golfe, en pleine croissance, et la bataille acharnée que se livrent les deux géants Airbus et Boeing, font flamber les commandes d'appareils au salon de Dubaï, où le B777 X tient la vedette.

Le salon aéronautique de Dubaï s'est ouvert dimanche avec un déferlement de commandes de plus de 100 milliards de dollars des compagnies du Golfe, en particulier d'Emirates qui a jeté son dévolu sur le futur 777X de Boeing mais aussi l'A380 d'Airbus.

En ajoutant aux commandes fermes d'Emirates, Etihad, Qatar Airways et leurs options ainsi que des intentions d'achats de Flydubai et Qatar Airways, ce sont plus de 154 milliards USD qui ont été engrangés en quelques heures par les deux géants incontestés de l'aéronautique.

Une bonne surprise pour l'A380

Si les 150 commandes par Emirates Airline du long-courrier 777X valant 76 milliards de dollars étaient attendues, la compagnie de Dubaï a créé la surprise en annonçant l'acquisition de 50 Super Jumbo A380 d'une valeur de quelque 20 milliards de dollars.

"Emirates a compris depuis le début les avantages de l'A380 en terme d'efficacité, d'économies et de confort des passagers. Elle continue à contribuer au développement rapide du hub de Dubaï", a commenté Fabrice Brégier, PDG d'Airbus.

Cette annonce est particulièrement bienvenue pour l'avionneur européen qui, depuis le début de l'année, n'avait pas vendu un seul exemplaire du plus gros avion de ligne au monde, capable de transporter quelque 500 passagers. Il atteint ainsi en une seule commande son objectif de vente de 25 exemplaires cette année.

Deux versions pour le "Triple 7"

Pour autant, Airbus accroît sa dépendance à Emirates, qui possède désormais 38 appareils en service et 102 appareils en commandes. Emirates a également renouvelé sa confiance dans le "Triple 7" de Boeing en commandant 150 exemplaires de la future version, le 777X qui doit entrer en service en 2020.

Cet appareil officiellement lancé à Dubaï sera présenté en deux versions, le 777-8X qui pourra emporter 342 passagers en trois classes et le 777-9X qui comptera plus de 440 sièges, en deux classes, selon des configurations choisies par le transporteur.

La compagnie d'Abou Dhabi, Etihad Airways, a de son côté annoncé une commande de 56 long-courriers Boeing, dont 25 futurs 777-X. En incluant 26 options, le contrat s'élève à 25,2 milliards de dollars, a indiqué son PDG James Hogan.

"Etihad Airways est la première compagnie à commander des 777-8X, et sera la compagnie de lancement pour cet appareil" dans sa version 8X, a indiqué Boeing. Les 26 options portent sur 12 777-X, 12 Boeing 787 et deux 777 cargo.

Le 787 redécolle

Cette annonce est une bonne nouvelle pour le 787, qui a connu de nombreuses avaries depuis son lancement commercial il y a deux ans. La flotte mondiale de cet avion nouvelle génération en composites avait même dû être immobilisée pendant plusieurs mois en début d'année. Avec ce contrat, le Dreamliner franchit la barre symbolique des 1.000 commandes depuis le lancement du programme en 2004.

La compagnie Qatar Airways a annoncé quand à elle une commande de cinq Airbus A330 cargo d'une valeur de 1,1 milliard de dollars. Son PDG a indiqué qu'en incluant les 8 options, le contrat était estimé a 2,8 milliards de dollars. Qatar Airways a également signé une lettre d'intention d'achat avec Boeing portant sur 50 futurs long-courriers 777-X d'une valeur de 19 milliards.

De son côté, la jeune compagnie aérienne à bas prix Flydubai a dévoilé une intention de commande de 111 Boeing 737 dont 100 pour la version remotorisée du moyen-courrier vedette de l'avionneur américain. Ce contrat est potentiellement évalué à 11,4 milliards de dollars.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

C'est la joie pour les avionneurs et les motoristes, tandis que pour les transporteurs occidentaux s'annoncent des lendemains qui déchantent.
Avec une masse d'avions du dernier cri, du fuel bon marché et des capitaux qui permettent toutes les prises de risque financier, les compagnies du Golfe vont leur (nous) mener la vie dure...
Revenir en haut Aller en bas
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23689
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   24/8/2014, 07:17

Arabie Saoudite : décapitation au sabre de trois hommes en place publique comme au Moyen-Age


Revenir en haut Aller en bas
chat noir

avatar

Masculin Nombre de messages : 5160
Age : 59
Localisation : NANTERRE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   24/8/2014, 08:00

Oui mais dans ce cas précis vos responsablent la ferme, parece que c est les Saoud,sinon on annule les contrats, quelle bande d hypocrites
Revenir en haut Aller en bas
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23689
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   24/8/2014, 10:06

@chat noir a écrit:
Oui mais dans ce cas précis vos responsablent la ferme, parece que c est les Saoud,sinon on annule les contrats, quelle bande d hypocrites

Pour une fois,nous sommes d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Zora232

avatar

Masculin Nombre de messages : 9176
Localisation : Bérbérie
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   24/8/2014, 11:01



...décapitation au sabre de trois hommes en place publique comme au Moyen-Age .


.....tu veux dire au bon vieux temps du du roi des bèlges Leopold II

qui a zigouillé 10 000 000 000 millions d'innocents congolais ? What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23689
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   24/8/2014, 11:10

@Zora232 a écrit:


...décapitation au sabre de trois hommes en place publique comme au Moyen-Age .


.....tu veux dire au bon vieux temps du du roi des bèlges Leopold II

qui a zigouillé 10 000 000 000 millions d'innocents congolais ? What a Face 

dix milliards de millions ???? et au sabre ???
Ce n'est pas encore terminé alors ???  Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Zed

avatar

Masculin Nombre de messages : 16907
Age : 52
Localisation : Longueuil, Québec, Canada, Amérique du nord, planète Terre, du système solaire Galarneau de la voie lactée
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   24/8/2014, 18:44

@chat noir a écrit:
Oui mais dans ce cas précis vos responsablent la ferme, parece que c est les Saoud,sinon on annule les contrats, quelle bande d hypocrites


En fait nous ne sommes pas responsable du comment les arabes traitent d'autres arabes, mais il est vrai que nous sommes hypocrites parce que nous laissons faire les arabes entre-eux.

Et vive Mahomet le bel exemple cheers 
Revenir en haut Aller en bas
EddieCochran
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 12765
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   24/8/2014, 19:04

363 -

Charly au fil de l'eau et de l'épée a écrit:
Arabie Saoudite : décapitation au sabre de trois hommes en place publique
comme au Moyen-Age




chat noir qui marque le cou(p) a écrit:
Oui mais dans ce cas précis vos responsables la ferment, parce que c'est les Saoud,sinon on annule les
contrats, quelle bande d'hypocrites

Le bourreau en keffieh avait pris soin de vérifier le fil de son sabre pour s'assurer de son tranchant
 impeccable  juste avant de nettoyer sa lame avé un désinfectant par respect pour le supplicié auquel 
il convenait de ne pas inoculer une septicémie. Le décollement net et porté d'un seul coup de taille
 démontre la parfaite maîtrise de son art par l'exécuteur de la peine capitale (de caput la tête en latin , 
rien à voir avé l'allemand même si in fine le circoncis du caillou est pareillement foutu ).


On ne saurait soutenir que les hauts responsables politiques français soient hypocrites dans leur silence
 envers les autorités saoudiennes car, dégoulinant de la culture de l'exception française, ils savent 
qu'aux temps anciens de la monarchie les bourreaux français officiant du sabre avait une réputation
 mondialisée au point que les rois anglais recouraient à leur entreprise lorsqu'il s'agissait de soulager 
de son chef avé élégance et soudaineté un ou une condamné(e) de marque. L'on parlait de cette touche
 française sous l'appellation "décapitation à la française", une gauloiserie très prisée alors.


L'on raconte qu'un bourreau originaire de Calais était si talentueux et rapide dans l'exécution du geste fatal
 qu'il avait acquis le sobriquet de "Fend l'éclair". Commissionné pour exécuter un haut dignitaire de la
 couronne britannique qui avait obtenu la faveur de n'avoir pas à fléchir les genoux en s'agenouillant 
pour poser sa tête sur le billot, Fend l'éclair procéda de manière si fulgurante que le condamné le tança
 en s'exclamant : "Alors Fend l'éclair, qu'attends-tu, ta réputation serait-elle usurpée ?". 
Le French Executioner lui répondit : "Si son Excellence voulait avoir simplement l'obligeance de hocher
 son auguste tête...". Et par le simple jeu de la gravité newtonienne la bobinette du Lord déchu chut 
sous les vivats des spectateurs qui s'étaient fendus de quelques pences pour avoir la possibilité
 d'assister à cette décoiffante représentation.


Des artistes comme celui-ci nous manquent énormément pour sabrer sans attendre dans la dette et les
 déficits publics de la République francaouie, en épinglant au passage les têtes de quelques
 prévaricateurs et perpétrateurs de gabegie.


C'est fou qu'un pays perde ainsi un si remarquable savoir-faire unique au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Zed

avatar

Masculin Nombre de messages : 16907
Age : 52
Localisation : Longueuil, Québec, Canada, Amérique du nord, planète Terre, du système solaire Galarneau de la voie lactée
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   24/8/2014, 19:16

Ça doit être vraiment le pied de couper une tête d'arabe.

Sérieusement si j'étais arabe j'en ferais autant, mais peut-être avec un peu plus de plaisir pirat 
Revenir en haut Aller en bas
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   24/8/2014, 20:31

@EddieCochran a écrit:
363 -
Charly au fil de l'eau et de l'épée a écrit:
Arabie Saoudite : décapitation au sabre de trois hommes en place publique comme au Moyen-Age
chat noir qui marque le cou(p) a écrit:
Oui mais dans ce cas précis vos responsables la ferment, parce que c'est les Saoud,sinon on annule les contrats, quelle bande d'hypocrites

Le bourreau en keffieh avait pris soin de vérifier le fil de son sabre pour s'assurer de son tranchant (...)

Eddie, vous savez manier cette arme redoutable qu'est l'humour et la marier aux thèmes les plus sérieux dans un cocktail absolument jubilatoire.
C'est un plaisir de vous lire et laisser un sourire s'interrompre pour le reprendre une fois la tranche sérieuse passée.

C'est du grand art, merci !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence

avatar

Masculin Nombre de messages : 11709
Age : 72
Localisation : Marbella
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   27/10/2017, 12:22

Le prince héritier saoudien bouscule l'ordre établi


 
Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane à Ryad le 24 octobre 2017

Ryad (AFP) - Venu dévoiler les plans d'un méga-projet futuriste sur la mer Rouge, le jeune prince héritier d'Arabie saoudite a fini par livrer une vision audacieuse pour transformer radicalement le royaume ultraconservateur musulman.

Mardi à Ryad, devant un forum économique baptisé le "Davos dans le désert", Mohammed ben Salmane, 32 ans, a promis une Arabie "modérée", en rupture avec l'image d'un pays arabe longtemps considéré comme l'exportateur du wahhabisme, une version rigoriste de l'islam qui a nourri nombre de jihadistes à travers le monde.

Le surprenant discours a été prononcé en plein chantier de réformes inspirées par le prince et qui marquent le plus grand bouleversement culturel et économique de l'Histoire moderne du royaume, avec une marginalisation de fait de la puissante caste des religieux conservateurs qui ont dominé l'espace public pendant des décennies, selon des analystes.

"Nous n'allons pas passer 30 ans de plus de notre vie à nous accommoder d'idées extrémistes et nous allons les détruire maintenant", a assuré celui qu'on surnomme "MBS", sous les applaudissements des participants au forum qui a attiré 2.500 décideurs du monde entier.

Il a promis un retour à un "islam modéré, tolérant et ouvert sur le monde et toutes les autres religions", alors que ses détracteurs dénoncent régulièrement son "autoritarisme".

L'intervention de mardi, au milieu de la promotion d'un projet de développement de plus de 500 milliards de dollars sur la mer Rouge, cadre avec l'image d'un réformateur audacieux dans un pays où la moitié de la population a moins de 25 ans.

"C'est la vision la plus claire que nous ayons jamais eue" pour l'Arabie saoudite, a dit à l'AFP l'analyste Lori Boghardt du Washington Institute for Near East Policy. "Il est clair qu'il est en train de transformer le royaume, ce qui implique une sphère religieuse plus docile et moins influente".

- 'Réfractaires' -

La vision d'une "Arabie modérée", longtemps considérée comme un oxymoron, est risquée et pourrait déclencher une réaction des conservateurs.

Mais elle se concrétise. Le mois dernier, les femmes ont obtenu le droit de conduire, les cinémas vont bientôt ouvrir et des Saoudiennes ont célébré la fête nationale mêlées aux hommes. Du jamais vu.

Le gouvernement a de plus annoncé la création d'un centre chargé de "certifier" les paroles du prophète Mahomet et d'écarter toute interprétation "fausse et extrémiste". Et la police religieuse, chargée de faire respecter la ségrégation des sexes, a presque disparu des villes saoudiennes.

Certains religieux conservateurs, qui se sont longtemps opposés à toute évolution du statut de la femme, ont cautionné la décision de la laisser conduire.

Selon Ali Shihabi, directeur de l'Arabia Foundation à Washington, le prince héritier a oeuvré en coulisse avec autorité pour amener certaines dignitaires religieux à soutenir ses réformes.

"Il y aura toujours des réfractaires et des réactionnaires, mais son dynamisme et sa force, combinés à une forte proportion de jeunes en faveur du changement, lui ont permis d'avancer sur cette voie", dit-il.

- Place aux 'rêveurs' -

Pour des experts, les déclarations et les mesures annoncées par le prince Mohammed, fils du roi Salmane (81 ans), constituent un bouleversement pour le royaume régi depuis sa création par le wahhabisme.

Dans le même temps, il a oeuvré pour renforcer son emprise politique sur le pouvoir, procédant notamment à une vague d'arrestations de dissidents, dont des religieux influents et des intellectuels.

Chez les partisans de "MBS", une idée domine: il est impossible de parvenir à un consensus dans un pays qui est le théâtre de réformes sans précédent.

Au forum, le prince Mohammed était venu initialement pour vendre aux investisseurs étrangers son projet portant sur une gigantesque zone de développement aux confins de la Jordanie et de l'Egypte, qui s'étendra sur 26.500 km2.

Une vidéo de promotion a montré des villes futuristes avec des femmes habillées à l'occidentale en train de faire du sport ou travailler aux côtés d'hommes. Des images qui contrastent avec le strict code vestimentaire en Arabie saoudite.

Lors de la conférence, des femmes étaient aussi habillées à l'occidentale.

Certains responsables gouvernementaux ont comparé la campagne de réformes à un autobus lancé à vive allure: soit on monte soit on reste sur place.

"Seuls les rêveurs sont les bienvenus", a clamé le prince Mohammed, alors que des analystes économiques redoutent des changements trop rapides dans le royaume.

"On peut dire qu'il en fait trop, trop peu ou trop tard", a dit Stephen Potter, vice-président de la compagnie Northern Trust basée à Chicago, présent au forum.

"Mais on est tous d'accord: le changement est nécessaire et c'est mieux que de ne rien faire".


cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.marbellafirst.net
Alande

avatar

Masculin Nombre de messages : 1278
Age : 51
Localisation : Caluire et Cuire
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   27/10/2017, 17:45

Lawrence, qui rapporte a écrit:
Le prince héritier saoudien bouscule l'ordre établi

A titre personnel, issu d'une civilisation française, imprégné des valeurs de notre République... Je trouve cela, très bien !

Maintenant lorsque je pense à ce jeune prince saoudien, issu d'une famille régnante et dont la culture est aux antipodes de la mienne même si ce prince est biberonné depuis longtemps au sirop irrésistible de la "Occidental Way of Life", il me semble que beaucoup de membres plus agés de sa parentés, doivent le trouver... Comment dire ? Gênant !

Une famille qui s'accapare depuis des siècles, l'un des piliers fondateur de l'Islam, à savoir la Mecque, ne peut se permettre une déclaration aussi permissive.
Nous observerons de prés le devenir de ce jeune prince...Donc !

Alande study

Revenir en haut Aller en bas
Lawrence

avatar

Masculin Nombre de messages : 11709
Age : 72
Localisation : Marbella
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   27/10/2017, 17:53

Nous observerons de prés le devenir de ce jeune prince...Donc !

Alande study


Inch'Allah !!!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.marbellafirst.net
Alande

avatar

Masculin Nombre de messages : 1278
Age : 51
Localisation : Caluire et Cuire
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   27/10/2017, 18:40

Lawrence, dubitatif a écrit:



Si, si... Nous observerons mais nous connaissons les hommes comme ils sont et non comme un idéal, voudrait qu'ils soient !
Ainsi donc, en tenant compte de la culture dont vient ce jeune prince, nous verrons et apprécierons ces progrès...

Alande - Mais, c'est mal barré quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Proche (ou Moyen) Orient - Nouvelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: