Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ils Nous ont Quittés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 30  Suivant
AuteurMessage
andre

avatar

Masculin Nombre de messages : 7215
Localisation : Fluctuante
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Ils Nous ont Quittés   13/3/2014, 09:26

Rappel du premier message :

@Mara-des-bois a écrit:
@andre a écrit:
C'est ainsi qu'un de ses amis s'est autorisé un mot d'esprit durant les derniers jours du chanteur : " Qu'il était vert mon vallée " ... parodiant ainsi avec humour Richard Llewellyn.

Il est vrai qu'avec toutes ses chimios ...   alien 


Noooon, vous connaissez ça, vous ?
Vous etes vraiment beaucoup beaucoup plus vieux que je ne croyais...


Mab

Hein ?  Surprised 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Sylvette



Nombre de messages : 2037
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   14/10/2016, 00:35

Je me trompe peut-etre mais je croyais qu'Elizabeth venait de feter ses 90ans? Ce qui ferait d'elle la monarque la plus agee en exercice. En revanche, c'est vrai qu'il etait "assis" sur le trone 6 ans de plus qu'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   14/10/2016, 07:41

@Sylvette a écrit:
Je me trompe peut-etre mais je croyais qu'Elizabeth venait de feter ses 90ans? Ce qui ferait d'elle la monarque la plus agee en exercice. En revanche, c'est vrai qu'il etait "assis" sur le trone 6 ans de plus qu'elle...

Je pense que vous avez raison, Sylvette.
Si je suis assez évasif, c'est qu'une certaine sagesse masculine me commande d'éviter de parler de l'âge des dames...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23295
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   11/11/2016, 07:23

Leonard Cohen s'est éteint


Le musicien canadien Leonard Cohen, poète mélancolique et symbole d'une génération post-soixante-huitarde bercée par sa voix grave, est décédé à l'âge de 82 ans, a annoncé son entourage.

"C'est avec une profonde tristesse que nous faisons part du décès du poète, compositeur et artiste légendaire Leonard Cohen", a écrit son agent sur la page Facebook du chanteur. "Nous avons perdu l'un des visionnaires les plus prolifiques et respectés du monde de la musique", poursuit le communiqué.

Une cérémonie sera organisée aux Etats-Unis, à Los Angeles où il vivait, "à une date ultérieure". "La famille demande à ce qu'on respecte son intimité pendant son deuil", ajoute le texte.

"Leonard Cohen était un musicien sans égal, dont l'oeuvre époustouflante et originale avait touché des générations de fans et d'artistes", a écrit de son côté sa maison de disques, Sony Music. "Nous sommes fiers et nous nous sentons extrêmement privilégiés d'avoir pu célébrer son art tout au long d'une carrière ayant porté sur six décennies. La famille de Sony Music Canada se joint au monde entier dans le deuil de Leonard Cohen", poursuit le communiqué.

Denis Coderre, le maire de Montréal, ville natale de Leonard Cohen, a annoncé sur Twitter qu'il avait demandé "de mettre nos drapeaux en berne. Nous allons nous assurer de rendre hommage comme il se doit à un de nos plus grands Montréalais".

Né le 21 septembre 1934 dans une famille juive aisée de Montréal, Leonard Cohen a composé certains des hymnes les plus envoûtants des dernières décennies. Plusieurs générations ont fredonné et dansé sur ses titres les plus célèbres. "Suzanne" ou "So Long Marianne" illustrent, en 1967, un premier recueil de chansons marquées par le mal-être et le dépit amoureux. Son album suivant, deux ans après, est à la fois marqué par des influences country avec "Bird on the Wire" -l'un de ses plus grands succès, repris par de nombreux artistes comme Johnny Cash ou Joe Cocker-, mais aussi par des titres plus sombres. "The Partisan", adaptation de "La Complainte du Partisan", ou encore "Seems so long ago, Nancy" reflètent cette noirceur.

Avec un héritage et une influence incontestés, Leonard Cohen avait disparu de la scène dans les années 1990, préférant se réfugier dans le bouddhisme, devenant même moine en 1996. Dépouillé par son impresario, Cohen était revenu à la chanson moins d'une décennie plus tard, plus créatif et productif que jamais. Il avait alors jugé qu'à son âge, il était temps d'être moins sage avec sa santé et, sous forme de cabotinage, il avait pris comme résolution de recommencer à fumer.

Il avait fêté le 21 septembre ses 82 ans avec un nouvel album hanté par la mort, noyant sa solitude dans des chansons toujours aussi sombres. Avec sa voix grave toujours murmurée, Leonard Cohen s'interrogeait dans "You Want It Darker", son 14e opus, sur la nature de l'homme et d'un dieu tout puissant. La mort planait dans cet album, comme un rappel d'une issue inexorable sans doute plus manifeste avec le décès en juillet de sa muse Marianne Ihlen, amoureuse devenue célèbre dans sa chanson "So Long Marianne". En forme de clin d'oeil, la pochette de son dernier album montre un Leonard Cohen mal rasé, une cigarette entre les doigts.

Il apparaissait affaibli dans un entretien publié en octobre dans le magazine New Yorker. "Il était assis dans une grande chaise médicale bleue, afin d'alléger la douleur des fractures par compression dans son dos", écrivait le journaliste David Remnick, qui l'avait rencontré. "Il est maintenant très aminci, mais toujours beau, avec une chevelure poivre et sel et des yeux perçants. Il portait un costume bien coupé bleu nuit, même dans les années 1960 il portait des costumes", décrivait-il.

"Je pense que je te suivrai bientôt", avait écrit Leonard Cohen juste après le décès de Marianne Ihlen. "Sache que je suis si proche derrière toi que si tu tends la main, je crois que tu peux toucher la mienne."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2331
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   11/11/2016, 09:26

RIP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9864
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   11/11/2016, 10:35

Il avait avoué que sa voix rauque était due à des tonnes de tabac et de whisky (j'vais essayer son truc...)

PS : "Suzanne" : très belle chanson, et l'accompagnement des choristes est superbe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2331
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   11/11/2016, 11:51

@kalawasa a écrit:
Il avait avoué que sa voix rauque était due à des tonnes de tabac et de whisky [b](j'vais essayer son truc...)

Est-ce bien necessaire, pour entonner "Aaaah le petit vin blaaaanc" ?


Anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9864
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   11/11/2016, 12:16

Merci Mab : votre amabilité vous perdra !  


(malgré tout :  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12699
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   11/11/2016, 15:19

606 -

My obituary tribute to Leonard, a piece of my memories still for you my loved Ch.... :



Ici sa voix rauque est à son apogée...

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23295
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   13/11/2016, 07:33

Le dernier des sept mercenaires est mort d'une leucémie


Robert Vaughn a également écrit un livre, en 1972, intitulé "Only victims", consacré aux purges et aux listes noires hollywoodiennes. Il était marié et père de deux enfants.

L'acteur américain Robert Vaughn, dernier survivant des sept mercenaires, connu pour sa carrière à la télévision plutôt que dans des productions hollywoodiennes, est mort vendredi d'une leucémie aiguë à l'âge de 83 ans, a annoncé son agent.


"M. Vaughn est décédé entouré de sa famille" à New York, a confirmé Matthew Sullivan au magazine Deadline Hollywood. Né le 22 novembre 1932 à New York, Robert Vaughn grandit dans une famille de comédiens. Son père est une voix pour la radio et sa mère monte sur les planches. Après des études, notamment en sciences politiques, il bifurque vers le cinéma.

Après avoir tenu un rôle dans "Les dix commandements" de Cecil B. DeMille (1957), il concourt pour les Oscars après sa prestation dans "Ce monde à part" de Vincent Sherman, en 1959.

"Delta Force"
Un an plus tard, il joue dans le film culte "Les Sept mercenaires" de John Sturges, donnant la réplique à des monuments tels que Steve McQueen, Charles Bronson ou James Coburn. Il y incarne Lee, le plus élégant et le plus nerveux des défenseurs du village mexicain, dans cette version américaine des "Sept Samouraïs" d'Akira Kurosawa.

Sa carrière bifurque par la suite vers les productions télévisées, n'apparaissant plus sur grand écran que pour des productions moins prestigieuses telles que "Delta Force", au côté de Chuck Norris, en 1986.

Livre
A la télévision, il acquiert sa célébrité grâce à son rôle de Napoleon Solo dans "Des agents très spéciaux", réponse du petit écran à "James Bond". Il tourne également dans diverses séries policières (Columbo, Perry Mason).

Robert Vaughn a également écrit un livre, en 1972, intitulé "Only victims", consacré aux purges et aux listes noires hollywoodiennes. Il était marié et père de deux enfants.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12699
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   13/11/2016, 11:15

608 -

C'est avé émotion que notre chrétien Charly a écrit:
Le dernier des sept mercenaires
est mort d'une leucémie

(...)
"M. Vaughn est décédé entouré de sa famille" à New York, a confirmé Matthew Sullivan au magazine
Deadline Hollywood. Né le 22 novembre 1932 à New York, Robert Vaughn(...)

Finalement il ne sera pas mort en Solo, ce fut un réconfort pour lui. Par contre c'est ballot pour les proches
et amis qui avaient anticipé l'achat d'un cadeau pour son anniversaire dans 9 jours Sad !

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1910
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   13/11/2016, 21:12

@Charly a écrit:
Le musicien canadien Leonard Cohen, poète mélancolique et symbole d'une génération post-soixante-huitarde bercée par sa voix grave[/b] , est décédé à l'âge de 82 ans

Ben oui on écoutait Leonard Cohen chez moi ...Il a bercé mon enfance en effet!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12699
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   16/11/2016, 12:19

610 -




China's first female J-10 pilot dies in training


14 November 2016 Last updated at 16:11 GMT


Yu Xu, China's first female J-10 jet pilot, was killed during an aerobatic training session on Saturday.


Ms Yu hit the wing of another aircraft while trying to pull open the parachute, Chinese media reported.


Ms Yu, from Sichuan province, joined the air force in 2005. She was the first of four female pilots to 
qualify to fly the two-seater, multi-role J-10 fighter jet.


******
 Honneur, Capitaine Yu Xu. (30 ans, ce n'est pas juste de la perdre)


Notre ami lointain André doit être bien triste.

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2037
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   16/11/2016, 13:21

-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23295
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   26/11/2016, 09:05

Fidel Castro est mort



Fidel Castro, le père de la Révolution cubaine, qui a tenu son île d'une main de fer et défié la superpuissance américaine pendant plus d'un demi-siècle avant de céder le pouvoir à son frère Raul, est mort vendredi soir à l'âge de 90 ans.

"Le commandant en chef de la Révolution cubaine est décédé à 22h29 ce soir" (03h29 GMT samedi), a annoncé Raul Castro en lisant une déclaration sur l'antenne de la télévision nationale. Le président Raul Castro n'a pas révélé les causes du décès, mais il a précisé que sa dépouille serait incinérée samedi.

"Conformément à la volonté exprimée par le camarade Fidel, sa dépouille sera incinérée dans les premières heures" de la journée de samedi, a-t-il dit. "L'organisation de l'hommage funèbre qui lui sera rendu sera précisée" ultérieurement, a-t-il ajouté dans cette brève allocution conclue par un tonitruant: "Jusqu'à la victoire, toujours! " ("Hasta la victoria, siempre"), l'antienne bien connue du Comandante.

Passage de pouvoir en 2006
Le "Lider Maximo" avait cédé le pouvoir à son frère Raul à partir de 2006 après une hémorragie intestinale. Il avait abandonné en avril 2011 ses dernières responsabilités officielles, en cédant son poste de premier secrétaire du Parti communiste de Cuba (PCC) à Raul, numéro deux du parti depuis sa fondation en 1965.

L'ex-président cubain avait totalement disparu des écrans cubains entre février 2014 et avril 2015, ce qui avait alimenté de nombreuses rumeurs sur son état de santé. Mais depuis un an et demi, même si ses déplacement restaient limités, il avait recommencé à publier des "réflexions" et s'était remis à recevoir chez lui personnalités et dignitaires étrangers.

Fidel Castro avait surpris en ne recevant pas le Premier ministre Canadien Justin Trudeau, malgré la forte amitié qui liait l'ex-président cubain à son père Pierre-Elliott Trudeau. Pourtant, la veille, il s'était entretenu avec le président vietnamien Tran Dai Quang.

Tourner la page de la guerre froide
Son décès, qui survient à peine deux ans après l'annonce historique du rapprochement entre Cuba et les États-Unis, vient définitivement tourner la page de la guerre froide, qui a mené le monde au bord du conflit nucléaire lors de la crise des missiles d'octobre 1962.

Avec le décès de Fidel, Raul Castro se retrouve pour la première fois seul aux commandes, lui qui avait assuré au moment de sa nomination qu'il consulterait le "Commandant en chef" pour toutes les décisions importantes.

Raul, âgé de 85 ans depuis le 3 juin, a engagé depuis 10 ans un lent processus de "défidélisation" du régime, défini en avril 2011 par l'adoption lors d'un congrès historique du PCC d'un ensemble de mesures économiques destinées à sauver Cuba de la faillite.

Il a également orchestré dans l'ombre un rapprochement historique annoncé mi-décembre avec les États-Unis, révélant un pragmatisme qui tranche avec l'anti-américanisme viscéral de son aîné.

"Impérialisme américain"
Célèbre pour ses coups d'éclat et ses discours interminables, mais aussi pour son uniforme vert olive, ses cigares et sa barbe légendaire, Fidel Castro était un symbole de la lutte contre l'"impérialisme américain", tout en affichant lui-même un piètre bilan en matière de droits civiques et de libertés.

Fils d'un grand propriétaire terrien d'origine espagnole, Fidel Castro avait surpris jusqu'à ses propres partisans en se tournant vers Moscou peu après la conquête du pouvoir par les "barbudos" en janvier 1959.

Il a défié 11 présidents américains et survécu à maints complots pour l'assassiner (un record de 638 selon le Livre Guinness des records) ainsi qu'à une tentative ratée de débarquement d'exilés cubains soutenus par la CIA dans la baie des Cochons (sud de l'île) en avril 1961.

John F. Kennedy devait décréter peu après, en février 1962, un embargo commercial et financier. Toujours en vigueur, celui-ci pèse lourdement sur l'économie du pays malgré une série d'assouplissements consentis par l'administration de Barack Obama dans le cadre du dégel.

Che
En octobre 1962, c'est la crise des missiles, provoquée par l'installation de fusées nucléaires soviétiques à Cuba, qui engendre une surenchère et met le monde sous la menace atomique. Washington décide un blocus naval de l'île, et Moscou finit par retirer ses fusées contre la promesse américaine de ne pas envahir l'île.

Compagnon d'armes du guérillero argentin Ernesto "Che" Guevara, le leader cubain s'est voulu le champion de l'exportation de la révolution marxiste en Amérique latine, mais aussi en Afrique, notamment en Angola où les troupes cubaines ont été engagées pendant 15 ans.

Cette révolution suscite alors une certaine fascination et le régime se targue alors d'avoir éradiqué l'analphabétisme et mis en place un système de santé efficace et accessible aux 11,1 millions d'habitants de l'île. Une performance rare pour un pays pauvre d'Amérique latine.

Nouveaux alliés
Mais la chute de l'URSS en 1991, principal bailleur de fonds de l'île, devait porter un coup terrible à l'économie cubaine: la population est confrontée à des pénuries énormes, Fidel Castro proclame une "période spéciale en temps de paix" et beaucoup prédisent la fin de son régime.

Maître de la survie politique, le "Lider Maximo" trouve une nouvelle manne avec le tourisme et surtout de nouveaux alliés avec la Chine et le Venezuela du président Hugo Chavez, présenté par Fidel Castro comme son "fils spirituel".

Le "Lider maximo" a toujours maintenu secrète sa vie privée. Sa compagne Dalia Soto del Valle, qui partageait sa vie depuis les années 1960 et lui a donné cinq fils, devrait assister aux obsèques de celui qui a eu au moins trois autres enfants - dont une fille vivant à Miami - avec trois autres femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   26/11/2016, 09:10

Viva la muerte ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11135
Age : 43
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   26/11/2016, 09:50

Hasta siempre, Lider Maximo !




Une page de l'histoire du monde qui se tourne...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ump25.probb.fr/forum.htm
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1910
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   26/11/2016, 21:25

Biloulou, fasciste un jour fasciste toujours a écrit:
Viva la muerte ! cheers

C'est bien vous : vous n'aimez les dictateurs que quand ils sont au service de la bourgeoisie et du capital ...Si je devais douter de la pertinence du matérialisme historique , vous me vous ramèneriez vite à la doxa marxiste , car avec vous la lutte de classe n'est pas un vain mot ...
Mais au moins vous avez une certaine cohérence ( contrairement à d'autre qui sans l'ombre d'un doute peuvent être et contre l’impôt sur la fortune et nostalgique du Che...)

El pueblo unido, jamás será vencido

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   26/11/2016, 22:31

@Younes bis a écrit:
Biloulou, fasciste un jour fasciste toujours a écrit:
Viva la muerte ! cheers

C'est bien vous : vous n'aimez les dictateurs que quand ils sont au service de la bourgeoisie et du capital ...Si je devais douter de la pertinence du matérialisme historique , vous me vous ramèneriez vite à la doxa marxiste , car avec vous la lutte de classe n'est pas un vain mot ...
Mais au moins vous avez une certaine cohérence ( contrairement à d'autre qui sans l'ombre d'un doute peuvent être et contre l’impôt sur la fortune et nostalgique du Che...) (...)

La lutte des classes implique DES classes. Faut bien se sacrifier et donner le change... Wink
Tiens Younes, dis-moi : quels sont les dictateurs que j'aime (faut bien que je me laisse attendrir...)

(Rhooo... tu viens d'atteindre le point Godwin !) Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1910
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   26/11/2016, 23:19

@Biloulou a écrit:

(Rhooo... tu viens d'atteindre le point Godwin !) Evil or Very Mad

Cela se discute!
Franquisme un fascisme? :
 


Au fait tu as été un proche de Salazar non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1910
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   26/11/2016, 23:37

@Biloulou a écrit:
Tiens Younes, dis-moi : quels sont les dictateurs que j'aime (faut bien que je me laisse attendrir...)

Pour ne pas risquer le HS du présent topic  je ne vais citer que les morts :
Donc tu as déjà sur ton tableau de chasse Franco et  Salazar auxquels nous pouvons ajouter sans risques Pinochet et Pétain ...Peut-être  Batista même si je ne me souviens pas que tu  en est fait l'éloge  . Il est Blanc, catholique , militaire et pro américain normalement il réunit tous les critères... J'ai bon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   27/11/2016, 09:47

@Younes bis a écrit:
@Biloulou a écrit:
Tiens Younes, dis-moi : quels sont les dictateurs que j'aime (faut bien que je me laisse attendrir...)

Pour ne pas risquer le HS du présent topic  je ne vais citer que les morts :
Donc tu as déjà sur ton tableau de chasse Franco et  Salazar auxquels nous pouvons ajouter sans risques  Pinochet  et Pétain ...Peut-être  Batista même si je ne me souviens pas que tu  en est fait l'éloge  . Il est Blanc, catholique , militaire et pro américain normalement il réunit tous les critères... J'ai bon?

Bonjour Younes ! sunny

Tu m'embarrasses, ils sont tous morts, donc de braves types.
Alors que puis-je dire, comme ça, au débotté, moi qui ai une sainte horreur de la politique ?

- Batista : tout ce que je sais c'est que, de son temps, il y avait à Cuba un parti communiste avec deux représentants au parlement. Et sous Castro, d'autres partis que le parti communiste ? Tu le sais mieux que moi.
- Franco ? Je ne pouvais pas téter mon biberon et militer pour lui en même temps. Ayant déclenché la Révolution Espagnole, pour utiliser le vocabulaire local, il a sauvé l'Espagne du communisme a l'a rendue à la démocratie sous une forme que les Espagnols semblent plébisciter : le Monarchie.
- Pinochet ? Oui, il a pris le pouvoir par un coup d'État militaire à un moment où le Chili était en situation prérévolutionnaire. Il a remis son pays en état et l'a rendu au pouvoir civil.
- Pétain. Dictateur ? Je ne savais pas.
- Salazar ? Là je connais un peu mieux, enfin, mon père le connaissait un  peu mieux, il militait dans l'opposition, ce qui ne l'a pas empêché d'être pressenti pour le marocain de l'Éducation Nationale, poste qu'il a refusé avec fracas, et a continué à mener sa carrière professionnelle (un petit peu fonctionnaire) avec brio.
Salazar n'a jamais pris le pouvoir de quelque façon que ce soit, il a été nommé chef du gouvernement par un Président de la République élu.
Et chaque fois (trois ?) que les critiques lui semblaient excessives, il a démissionné et réintégré son poste de professeur d'Économie à l'université de Coimbra. Et chaque fois on a été le rechercher. Dictateur ? Ah bon....
Évidemment, les poseurs de bombes allaient en prison.

Pour la triste cohorte des dictateurs dits de gauche, je les laisse pourrir en paix, tu as d'ailleurs eu la bonne idée de ne pas les mettre à mon Panthéon personnel. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2331
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   27/11/2016, 11:38

Biloulou, rassure-moi, Franco et Pinochet de braves types qui ont "rendu" leur malheureux pays à la democratie, c'est de l'humour nouâr?

Non parce qu'à ce compte, Petain etait un defenseur du patrimoine, Ceaucescu un protecteur des orphelins et Hitler un genereux donateur à 30 millions d'amis.


Mab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   27/11/2016, 12:39

@Mara-des-bois a écrit:
Biloulou, rassure-moi, Franco et Pinochet de braves types qui ont "rendu" leur malheureux pays à la democratie, c'est de l'humour nouâr?
Non parce qu'à ce compte, Petain etait un defenseur du patrimoine, Ceaucescu un protecteur des orphelins et Hitler un genereux donateur à 30 millions d'amis.
Mab

Bonjour Mab ! sunny

Des braves types ?
Ça c'est toi qui l'avance, je me limite à dire que Franco et Pinochet ont rendu leurs pays au pouvoir civil dans un état économique et social bien meilleur que lorsqu'ils ont pris le pouvoir.
Quant aux moyens employés, je ne les absous pas du sang versé dans la violence qui régnait à cette époque, pas toujours de leur fait.
Mais... t'es-tu penchée sur les méthodes utilisées dans l'immédiat après-guerre dans d'autres pays, la patrie auto-proclamée des droits de l'homme, par exemple, par des "services" tels que le BCRA, DGER, SDECE, Service Action, Service 29, etc., sous l'autorité de l'État gaulliste ?
C'était il y a soixante ans ? Oui. Disons que ce fut une réalité, voire nécessité, en période trouble au XXe siècle et dans des différents pays, quelles que soient nos sensibilités.

Je n'approuve pas, je ne préconise pas, je constate en lisant toutes les pages de l'Histoire, pas uniquement celles qui me conviennent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2331
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   27/11/2016, 13:15

Biloulou, manesie selective charmante, a écrit:


Des braves types ?
Ça c'est toi qui l'avance, je me limite à dire que Franco et Pinochet ont rendu leurs pays au pouvoir civil dans un état économique et social bien meilleur que lorsqu'ils ont pris le pouvoir.


Non, c'est toi : "(...) ils sont tous morts, donc de braves types."
Raccourci fastoche et un peu léger, non ?

Quant à comparer De Gaulle et pinochet, bon, la... J'ai un peu envie de rire quand meme (il parait que c'est bon pour la santé, donc, merci).


Par acquis de conscience tout de meme, je vais chercher en France un pendant equivalent à la torture institutionnalisée sur l'Esmeralda (joli bateau sur lequel on torturait allegrement, le pere Michael Woodward par exemple, et moi ça me rend mechante qu'on torture des pretres), à la colonie Dignidad (fondée par un pedophile nazi*, forcement, Augusto Salopio ne pouvait passer à côté), la villa Grimaldi (ah non, rien à voir avec les assistés chroniques du Rocher de Monc'). On parle bien du type arreté pour genocide et torture et qui a eu le mauvais gout de claquer avant d'etre jugé ?


Ben dis donc, heureusement qu'il a fini par "rendre" le pouvoir contraint et forcé, le vieux saligaud.

Juste en passant... Le communisme en France n'a jamais été interdit et ça n'a tué personne.
Note bien que personnellement, j'aurais liquidé d'office un parti qui a trahi son pays en 40, mais personne ne me demande jamais mon avis.

Je passe sur Franco juste parce que je ne pourrais jamais avouer à certains amis qu'en 2016, j'ai lu qu'il avait un lien avec la democratie (et pourquoi pas l'humanisme, tant qu'on y est. Voila, c'est ça, de 40 à 75, ce type a fait dans l'humanisme). Ah non, ch'peux pas leur faire ça.


Mab

* Ca va faire de la peine à Quantat, mais il y en a qui ont vraiment un karma caca...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   27/11/2016, 14:01

@Mara-des-bois a écrit:
Biloulou, manesie selective charmante, a écrit:

Des braves types ?

Non, c'est toi : "(...) ils sont tous morts, donc de braves types."
Raccourci fastoche et un peu léger, non ?

D'accord, fastoche et léger.

Mab, comparatrice de prix, a écrit:
@Biloulou a écrit:
Ça c'est toi qui l'avance, je me limite à dire que Franco et Pinochet ont rendu leurs pays au pouvoir civil dans un état économique et social bien meilleur que lorsqu'ils ont pris le pouvoir.

Quant à comparer De Gaulle et pinochet, bon, la... J'ai un peu envie de rire quand meme (il parait que c'est bon pour la santé, donc, merci).

Je suis impardonnable, j'aurais dû ajouter Charles De Gaulle à ces deux-là.

Mab, acquise d'avance, a écrit:
Par acquis de conscience tout de meme, je vais chercher en France un pendant equivalent à la torture institutionnalisée sur l'Esmeralda (joli bateau sur lequel on torturait allegrement, le pere Michael Woodward par exemple, et moi ça me rend mechante qu'on torture des pretres), à la colonie Dignidad (fondée par un pedophile nazi*, forcement, Augusto Salopio ne pouvait passer à côté), la villa Grimaldi (ah non, rien à voir avec les assistés chroniques du Rocher de Monc'). On parle bien du type arreté pour genocide et torture et qui a eu le mauvais gout de claquer avant d'etre jugé ? Ben dis donc, heureusement qu'il a fini par "rendre" le pouvoir contraint et forcé, le vieux saligaud.

Je ne me suis pas penché sur les histoires qu'on raconte sur eux pas plus que sur la biographie réelle ou romancée d'aucun des personnages cités, ni sur leur vie privée, tares, vices, performances au lit, after-shave préféré, état de santé, turpitudes, vertus chrétiennes, rien ; je suis resté dans les points relevés : leur action politique et ses effets sur leurs pays.
Esmeralda c'est très joli. Note que les services français n'avaient pas ce romantisme latrino-américain, des caves sombres et humides anonymes leur suffisaient.

Mab, qui passe, a écrit:
Juste en passant... Le communisme en France n'a jamais été interdit et ça n'a tué personne.
Note bien que personnellement, j'aurais liquidé d'office un parti qui a trahi son pays en 40, mais personne ne me demande jamais mon avis.

Non, le communisme n'a jamais été au pouvoir en France, mais Franco et Pinochet connaissaient bien le marxisme-léninisme de Staline, la valeur sûre de l'époque, pour l'avoir côtoyé (le communisme, pas Staline). Communisme dont les bonnes gens désinformés et à peine décillés venaient seulement de découvrir les horreurs.

Mab, qui laisse passer sa chance, a écrit:
Je passe sur Franco juste parce que je ne pourrais jamais avouer à certains amis qu'en 2016, j'ai lu qu'il avait un lien avec la democratie (et pourquoi pas l'humanisme, tant qu'on y est. Voila, c'est ça, de 40 à 75, ce type a fait dans l'humanisme). Ah non, ch'peux pas leur faire ça.
Mab

Tu vois, tu avais mis le doigt sur la vérité et tu lui tournes le dos (à la vérité, pas au doigt). Enfin, si c'est par amitié....

Mab, sans pitié, a écrit:
* Ca va faire de la peine à Quantat, mais il y en a qui ont vraiment un karma caca...

N'aie pas de regrets, Quantat trouvera chez Saint Lacan une main secourable. Very Happy


PS pour Younes : ne t'en fais pas qu'on soit HS à ce point, ce sont les célèbres respirations de LP... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   30/11/2016, 11:59

Mara-des-bois, Dim 27 Nov - 13:15 a écrit:
Biloulou, manesie selective charmante, a écrit:

(...) Augusto Salopio (Pinochet) (...) On parle bien du type arreté pour genocide et torture et qui a eu le mauvais gout de claquer avant d'etre jugé ? (...)
Mab

Tout comme Fidel, n'est-ce pas ? * Rolling Eyes
(Ah, cette fichue charmante amnésie sélective...)

* On dirait qu'ils fuient tous leur passé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ils Nous ont Quittés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ils Nous ont Quittés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 25 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 30  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: