Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Gilles de Rais, un psychopathe au Moyen Age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11135
Age : 43
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Gilles de Rais, un psychopathe au Moyen Age   2/4/2015, 18:39


Gilles de Retz (ou de Rais), fils du comte Guy de Laval, de l'illustre maison des Montfort de Bretagne, se rendit tristement célèbre par ses crimes.
Il était pourtant au nombre des plus vaillants compagnons de Jeanne d'Arc et avait même été fait Maréchal de France à Reims, le jour même du sacre du roi Charles VII, en 1429. Il avait alors 25 ans.

Il s'était ensuite éloigné de la vie publique pour vivre en grand seigneur sur ses terres de Tiffauges, de Machecoul et de Champtocé.
Remarquablement cultivé, "de bon entendement, belle personne et bonne façon", il mena grand train et dilapida follement son immense fortune.

On admirait surtout sa "chapelle", ses nombreux musiciens et ses enfants de choeur, qui l'accompagnaient dans tous ses déplacements.
Pour avoir de l'or, il n'hésita pas à se livrer à des pratiques de magie noire, appelant auprès de lui des sorciers italiens, fit un pacte avec le diable et immola des enfants au nom de Satan.

"Une vielle femme", raconte Jules Michelet, "qu'on appelait la Meffraie, parcourait les campagnes, les landes ; elle approchait des petits enfants qui gardaient les bêtes ou qui mendiaient ; elle les flattait ou les caressait, mais toujours en se tenant le visage à moitié caché d'une étamine noire ; elle les attirait jusqu'au château du sire de Rais, et on ne les revoyait plus."

L'évêque de Nantes, cousin et chancelier du duc de Bretagne, découvrit ces atrocités, et une commission fut constituée pour juger le criminel.
Après avoir tué pour le diable, Rais en était arrivé à tuer pour le plaisir de tuer. Il tranchait lui-même ou faisait trancher la gorge aux enfants ; "il leur faisait couper le col par derrière pour les faire languir".
Il poussait alors de grands éclats de rire en les voyant se tordre dans leurs dernières convulsions, s'asseyant sur ses petites victimes agonisantes pour les achever.

Lorsque le 20 octobre 1440, le tribunal eut prononcé la sentence qui le condamnait à périr par le feu, son premier soin fut de réclamer un prêtre, ayant tout donné au diable, "hors de sa vie et de son âme".
Le bûcher fut dressé dans la prairie de la Madeleine, près de Nantes. Toutefois, par égard aux services rendus pour le roi de France, le duc Jean V ordonna que Rais fût étranglé avant d'être atteint par les flammes.
Le corps ne fut pas consumé.
"Aucunes dames et demoiselles de son lignage" obtinrent l'autorisation de recueillir ses restes pour les inhumer en terre consacrée ; elles levèrent le corps de leurs propres mains, avec l'aide de quelques religieuses, et le déposèrent dans une église après un service solennel.
"Aucuns furent prendre des ossements du bon sire et les conservèrent pieusement, en souvenir de son grand repentir."

Gilles de Rais reste une exception monstrueuse, même pour son temps. Mais ses contemporains, sans approcher des mêmes raffinements, eurent par leurs excès, leurs rapines et leurs violences, ruiné leur prestige et leur influence morale.

Il semble que Gilles de Rais aurait inspiré Perrault dans la rédaction de son conte "Barbe-Bleue". Toutefois, quelques auteurs ont plutôt cherché l'origine de ce récit dans la légende du roi Comor, prince breton du VIe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ump25.probb.fr/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gilles de Rais, un psychopathe au Moyen Age   26/6/2015, 21:31

Si je me souviens de ce qu'en dit Jacques Heers, il semblerait qu'il n'ait pas vraiment été l'un des grands compagnons de route de Jeanne, il l'a même peut-être très peu côtoyée. Qu'en dites vous ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Gilles de Rais, un psychopathe au Moyen Age
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: Dossiers utiles-
Sauter vers: