Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Electricité de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9861
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Electricité de France   1/5/2016, 10:48

Rappel du premier message :

Slogan de EDF : "Nous vous devons plus que la lumière" !  Eh bien, c'est pas gagné ....Si vous arrivez à voir clair dans une de leur facture, vous êtes très fort !affraid  



Objet : facture EDF

et l'on nous rabat les oreilles que c'est en France que l'électricité est la moins chère !
oui mais sans les taxes !

Votre facture EDF expliquée tout simplement.....

Pour celles et ceux qui n’ont  pas encore renoncé à comprendre leur facture d’énergie électrique.
> > >
L’ensemble de ces abonnements, taxes et tva représentent tout de même 50 % de votre facture d’électricité. Faites le calcul et vous verrez.
> > >

C’est fascinant, une facture EDF:

belle comme une page de Verlaine, elle contient presque autant de lignes qu’un sonnet de Ronsard

À la base, le gros monopole d’État vend des kilowatts/heure et le client, tous les deux mois, paye ce qu’il a consommé.

Exactement comme chez le boucher : je choisis une escalope, il la pèse, je paye le prix affiché et je repars avec une «facture»  en réalité un ticket – qui ne comporte qu’une seule ligne.

Alors, pourquoi la  facture EDF est-elle si copieuse?

On y trouve le prix du kilowatt/heure  9,09 euros pour 100 kWh,qui passera à 9,32 euros après l’augmentation estivale de 2,5 %.

Jusque-là, rien que de très normal.

Les gâteries viennent immédiatement après.

D’abord, EDF facture un abonnement!!!! On se demande bien pourquoi!

Lorsque j’achète une escalope, je ne suis abonné à rien : j’ai, en face de moi, un commerçant qui vend ce dont  j’ai besoin,nous faisons affaire et c’est tout. Non!..

Avec EDF, même en quasi  monopole,  faut s’abonner.

Et ce n’est pas négligeable: 11,6 euros par mois, soit 140 euros par an.

Depuis août 2011, l’abonnement a augmenté de 22 %.

Puis viennent les taxes! Ah! Les taxes…

Le mal français !!!!!!

Oh, pardon, une seule taxe et deux «contributions».

La contribution, c’est  plus sympa, ça fait plus «social»; pour un peu, on serait heureux de s’en acquitter, alors que la «taxe»... Beurk!

Cela commence par la TCFE, la taxe sur la consommation finale d’électricité.

C’est quoi, la  consommation finale ? Y a-t-il une consommation initiale?

Personne ne sait  pourquoi cette taxe existe, même pas EDF, qui se borne à dire que ce  prélèvement est reversé aux collectivités territoriales et à l’État (qui  détient pourtant 84,5 % du capital du mastodonte).

Depuis août  2011, elle a augmenté de 16 %, soit 4 % par an.

Arrive ensuite  la merveilleuse CSPE, la contribution au service public d’électricité.

Moi qui croyais  ingénument que je contribuais à ce service en me contentant d’acheter du courant électrique.

Eh bien, non ! En fait,  cette CSPE sert, entre autres, à compenser le coût exorbitant auquel EDF s’est engagé à acheter l’électricité des petits malins qui se sont équipés de photovoltaïques ou d’éolien.

En août 2011, elle était  de 9 % du coût de la consommation ;

Elle en pèse aujourd’hui   21,5 %.

À ce rythme, elle  représentera la moitié de notre facture dans trois ans !!!!!!!!!

On est parti joyeusement  sur la belle voie rectiligne tracée par les taxes sur les carburants.

Puis vient enfin, toute menue, toute discrète, la CTAE,  contribution tarifaire d’acheminement électrique car, contrairement au boucher vendeur d’escalope, EDF vous apporte votre achat à domicile contre la modeste somme de 50 euros par an.

C’est alors que  surgit la TVA.

Sur la consommation, au  prix fort de 20 % : là aussi, c’est courant!

Mais également sur les taxes ! Chez EDF, les taxes sont taxées!
À 20 % (CSPE, TFCE) ou à  5,5 % (CTAE)!

Et le meilleur pour la fin:

EDF prélève un pourcentage de tout ceci,  1%  , pour son CE
(Comité d’entreprise) c’est à dire uniquement pour
la CGT
Elle pas belle la vie  pour certains ?

Amis étrangers ou expatriés : ne rigolez pas , ça peut vous arriver!Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Biloulou



Nombre de messages : 54566
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Electricité de France   14/3/2017, 17:34

@Shansaa a écrit:
@Biloulou a écrit:

Voilà pourquoi les broyeurs de déchets de cuisine sont obligatoires dans beaucoup de villes des États-Unis et du Canada ; vous ne pouvez pas emménager tant que les services compétents n'ont pas vérifié l'existence d'un broyeur fonctionnel. On m'a dit que dans certaines villes d'Angleterre et de pays nordiques aussi.
De plus, en cas rats en surabondance ça peut servir aussi... What a Face

A ma connaissance et des le 1er Janvier,  seule la ville de Philadelphie rend le broyeur obligatoire et ce pour les nouvelles constructions. Mais a moins de vivre dans des taudis, c'est un appareil plutot "va de soi" dans la plupart des cuisines US.
Je me souviens il ya des annees quand j'avais voulu en faire installer un en France, le plombier et l'electricien se demandaient si je n'etais pas tombee sur la tete. Ils en sont revenus depuis.
Cela dit a la campagne, ma voisine n'en installera jamais, elle garde la plupart de ses dechets alimentaires pour ses poules.

À l'époque où nous en vendions par milliers au Japon (cf. Quizz - Divers) le fabricant Anaheim dans la ville de même nom, nous avait fourni une liste assez longue et disait que Los Angeles avait été une de premières villes à imposer cette obligation, il y avait plusieurs dizaines d'années. Et qu'une épidémie de je ne sais quoi avait été jugulée dans cette ville grâce à la quasi élimination des mouches et moustiques qui ne trouvaient plus de déchets pour se nourrir. (oui, bon...)

Mais je n'ai pas vérifié, ni par moi-même ni via une source sûre, la presse, par exemple...

De vous à moi, j'en installe toujours un là où j'habite.
Les écolos ont fait passer des réglementations d'interdiction, mais bon, leur interprétation joue en ma faveur.... Embarassed


C'était pour la petite histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shansaa

avatar

Féminin Nombre de messages : 1608
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Electricité de France   14/3/2017, 18:03

@Biloulou a écrit:


À l'époque où nous en vendions par milliers au Japon (cf. Quizz - Divers) le fabricant Anaheim dans la ville de même nom, nous avait fourni une liste assez longue et disait que Los Angeles avait été une de premières villes à imposer cette obligation, il y avait plusieurs dizaines d'années.

Mais je n'ai pas vérifié, ni par moi-même ni via une source sûre, la presse, par exemple...

De vous à moi, j'en installe toujours un là où j'habite.
Les écolos ont fait passer des réglementations d'interdiction, mais bon, leur interprétation joue en ma faveur.... Embarassed

Je ne crois pas que ce soit toujours le cas vu les reglementations Califiorniennes sur le traitement des dechets organiques.
Je sais neanmoins qu'ils etaient interdits a Ny par exemple jusqu'a presque l'an 2000.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Electricité de France   14/3/2017, 18:51

@Shansaa a écrit:
Je ne crois pas que ce soit toujours le cas vu les reglementations Califiorniennes sur le traitement des dechets organiques.
Je sais neanmoins qu'ils etaient interdits a Ny par exemple jusqu'a presque l'an 2000.

C'est justement ce qui a emporté l'enthousiasme des gens.
Pas uniquement la facilité, le confort, l'hygiène, mais aussi le traitement des déchets : par les voies fermées à l'abri des regards, existant déjà, les égouts, où le processus de fermentation s'amorce déjà et cela d'autant mieux que des matières organiques broyées s'y trouvent.

Il faut évidemment que les égouts débouchent dans des bassins d'épuration dimensionnés en conséquence, moyennant quoi il en ressort des eaux adaptées à l'agriculture et arrosage, et des briques d'engrais organique.

Il faut aussi que les pouvoirs publics suivent et consacrent les économies réalisées sur le ramassage et traitement traditionnels des ordures organiques, à la construction de ces bassins en nombre et dimensions suffisants.

Je suis passé à autre chose, mais je pense que les autorités on suivi, les Japonais sont très "ce que la population demande, les autorités doivent le faire", même et surtout à un niveau local.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9861
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Electricité de France   18/3/2017, 09:34

Je transmets, c'est tout .

APPLICATION AU 1er JANVIER 2017 !
Trois millions de nouveaux compteurs électriques seront déployés d' ici fin 2017.



L'objectif d 'ERDF est de changer 90% des anciens boîtiers dans 35 millions de foyers d' ici 2020.

La taille du compteur Linky est identique à celui de votre compteur actuel. Il viendra simplement prendre sa place.

Le remplacement ne nécessite ni travaux ni nouveaux câblages.

Il ne prendra que trente minutes environ.



ATTENTION : C'est maintenant qu'individuellement il faudra résister pour ne rien signer !!!

Ces fameux compteurs devraient être installés bientôt et devraient nous être facturés au prix exorbitant d'environ 300 euros -et, de surcroît, ne seraient pas fiables-

Il ne faudra rien signer.

On ne peut pas refuser à EDF d' accéder aux compteurs et de les changer .


Par contre , comme nous n'avons rien demandé, nous n'avons aucune obligation de signer quelque document que ce soit, et, du moment que nous n aurons rien signé, EDF ne pourra pas nous obliger à payer ces compteurs….






Attention : AUCUNE SIGNATURE pas même pour la réception de travaux

Si vous pouvez, faites circuler, sans modération ,autour de vous ,ce message, surtout n' hésitez pas.

Pensez aux personnes qui risquent de se faire berner et, comme d'habitude, les plus agées en premier !

PS: Ce n' est pas une blague c' est bien vrai malheureusement .


ALORS, AUCUNE SIGNATURE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12699
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Electricité de France   18/3/2017, 10:38

53 -

kalawasa, conteur éclectique, a écrit:
Je transmets, c'est tout .

APPLICATION AU 1er JANVIER 2017 !
Trois millions de nouveaux compteurs électriques seront déployés d' ici fin 2017.
(...)


Cher Kalawasa bonjour,

Il y a quelques temps déjà un courriel véhiculant ce message avait atterri dans ma bale.
J'ai donc fureté sur la VTM pour vérifier la véracité du propos. Il est exact que l'Electricien francaoui, via
son démembrement aujourd'hui dénommé socialement ENEDIS qui se substitue au défunt ERDF, envisage
de mettre son parc de compteurs au niveau technologique de pointe du moment.

Mais si ceci est exact, le reste du message est délirant. Si quelqu'un ici a déjà examiné un compteur
électrique d'ancienne génération il aura noté la Mention "Propriété de EDF", un peu comme au siècle
dernier dans les années de grand-papa les postes de téléphones gris ou noirs étaient estampillés
"Propriété des PTT".
Le client n'est jamais propriétaire des terribles engins qu'installe l'opérateur de réseau électrique.

Voici une bien meilleure esplication que la mienne donnée par le sérieux site hoaxbuster.com, dès 2011,
date à laquelle le courriel repris au-dessus s'est mis à serpenter sur la Toile, souvent accompagné
d'autres divagations concernant EDF ; ENEDIS n'avait pas encore été portée sur les fonts baptismaux :

"Linky : le nouveau compteur.

Linky, puisque c'est son nom, est un nouveau compteur électrique qui permettrait de mieux suivre sa
consommation et donc de faire des économies. Il permettrait à EDF de faire des relevés à distance
(par CPL et GPRS) et de suivre nos consommations de façon plus fine qu'auparavant. L'avantage pour
EDF est de pouvoir adapter plus facilement la production à la consommation, l'électricité ne se stockant
pas. EDF détaille les avantages de Linky sur son site.

Pourtant Linky ne fait pas l'unanimité et son utilité est fortement remise en cause. Les associations de
consommateurs lui reprochent notamment une intrusion dans la vie privée, de par le suivi des
consommations du ménage en temps réel
. Elles insistent sur l'apport quasi nul en terme d'économie
réalisée et s'insurgent contre son coût d'installation. Quechoisir.org, dans un article du 16 janvier, revient
par ailleurs sur l'explosion probable des factures de particuliers utilisant l'électricité comme énergie de
chauffage. Il semble donc que les économies soient surtout du côté d'EDF !

Le texte en circulation indique que chacun peut (doit ?) refuser de signer afin de ne pas avoir à payer ledit
compteur. Or, c'est tout bonnement faux. Les compteurs installés n'appartiennent jamais à l'abonné mais
à ERDF, l'opérateur national et il n'est donc pas possible de refuser un changement d'installation. Par
ailleurs, le texte en question affirme que le coût de 300 à 500 euros sera à la charge de l'abonné et que
chacun sera obligé de payer ladite somme. C'est faux, bien qu'étant encore assez nébuleux : aux
dernières nouvelles, le coût devrait être absorbé par ERDF selon Michelle BELLON directrice d'ERDF à
l'heure de la rédaction de cet article. Cependant, comme l'abonnement électrique, quel que soit le
fournisseur, comporte une partie consacrée à l'entretien et la rénovation du réseau, le TURPE, il est
presqu'impossible de savoir comment ce compteur sera financé.

Cette partie du texte est donc pour le moins alarmiste, erronée et grossièrement orientée. Dans le détail,
si l'utilité de ce compteur reste sujette à caution, son coût sera à la charge d'ERDF. Rien ne sert de refuser
de signer non plus, cela ne changera strictement rien à l'histoire... qui n'est pas finie
.""
***********************
Les associations de consommateurs : ces couillonnes s'insurgent contre la gestion en temps réel de la
consommation des ménages, une mesure permettant de moduler et d'adapté la production à la demande
ce qui est fondamental pour le pilotage estrêmement lourd et complexe de la production d'énergie
électrique à partir des centrales nucléaires et qui est aussi un moyen d'apporter une réponse aux pics
de consommations. Il est probables que les gens qui peuplent ce genre d'assoces publient leurs données
personnelles sans retenue sur les réseaux asociaux voire participent à l'échange de photos de leur
anatomie originelle sur le côté obscur des mêmes réseaux, et ce déballage de données personnelles
ne les dérange pas. Mékysonkhôns !


Comme je suis sûr que vous mourrez d'envie de tout savoir sur le TURPE, je vous le dis via le site d'ENEDIS :

"Tarif d'acheminement

Dans le cadre de l’ouverture des marchés à la concurrence, l’acheminement et le raccordement au réseau
public de distribution de l’électricité sont des missions de service public. À ce titre, le tarif payé par les
utilisateurs du réseau est réglementé par les pouvoirs publics. Il s'agit du TURPE (Tarif d'Utilisation des
Réseaux Publics d’Electricité)
, qui assure aujourd’hui 90 % des recettes d’Enedis. Le TURPE permet à
Enedis de financer ses activités, d’assurer sa mission d’entretien du réseau et de le moderniser.

Qu’est-ce que le TURPE ?

Les gestionnaires de réseau d’électricité comme Enedis engagent des frais importants pour assurer
l’exécution de leurs missions.
Le TURPE a donc été mis en place pour :
- couvrir les coûts engagés par les gestionnaires des réseaux,
- rémunérer les investissements des gestionnaires.

Le TURPE est proposé par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) et approuvé par décision
ministérielle. La CRE est devenue (depuis 2011) pleinement compétence pour fixer le TURPE, sous réserve
de l’approbation des pouvoirs publics.

La détermination et l’application du tarif reposent sur 4 principes fondateurs.

- La péréquation tarifaire : le tarif est identique sur l'ensemble du territoire national, conformément au
principe de solidarité territorial mentionné par le code de l’énergie. (Article L 341-3)
- Le principe du « timbre poste » : le tarif est indépendant de la distance parcourue par l'énergie entre le
site producteur et le site consommateur (solidarité individuelle).
- La tarification : elle est établie en fonction de la puissance souscrite et de l'énergie soutirée.
- L’horo-saisonnalité : certaines versions tarifaires connaissent des variations de prix selon les saisons, les
jours de la semaine et/ou les heures de la journée.

Comment est fixé le niveau du TURPE ?

L’ensemble des tarifs applicables au domaine de tension HTA ou BT évolueront à la hausse de +1,1% au
1er août 2016.

Les tarifs TURPE 4 HTA-BT sont établis par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) sur la base de
prévisions d’inflation et de charges d’Enedis sur la période 2014-2017. Les ajustements annuels successifs
permettent de corriger les tarifs, à la hausse ou à la baisse, afin de prendre en compte les écarts de
prévision.


Qui est concerné ?
Cette indexation tarifaire concerne l’ensemble des utilisateurs du réseau de distribution au 1er août 2016.

Quel périmètre ?
Le tarif payé pour l’utilisation du réseau public de distribution est la somme de plusieurs termes
(composantes annuelles de gestion, de comptage, de soutirage…). L’indexation tarifaire du 1er août 2016
s’applique à chacune de ces composantes
.""

********************

Vous êtes maintenant au courant Laughing

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden

avatar

Féminin Nombre de messages : 5384
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Electricité de France   19/3/2017, 05:18

mais j'ai quand même une question, parce que je cherche déjà depuis un bon moment et je ne vois nulle part le prix de l'abonnement à l'année de ce compteur miracle

Il y a un prix d'installation, ok, qui paie vraiment ? on ne sait pas, mais rien n'est gratuit, donc nous le paierons quoi qu'il en soit et d'une façon ou d'une autre........... ensuite, l'abonnement mensuel ou annuel est de combien ?

actuellement, notre bon vieux compteur ne nous appartient pas puisqu'il est propriété d'EDF/ ERDF ( vu le prix de l'abonnement, qui varie selon l'ampérage, il est en or massif)

donc les compteurs installés (dit Linky) sont en sorte une intrusion dans notre vie privée ? comme le reste après tout, notre carte bancaire trace nos faits et gestes, les magasins où nous faisons nos courses épient tous nos achats avec les tickets de caisses, notre portable est pire qu'un détective, notre tablette sait nous situer, les caméras dans les rues ..................

bonjour numéro 9

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9861
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Electricité de France   19/3/2017, 08:28

...qui paie vraiment ?.... Devinez, Marieden , mais vous n'avez droit qu'à une seule réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zed

avatar

Masculin Nombre de messages : 16907
Age : 52
Localisation : Longueuil, Québec, Canada, Amérique du nord, planète Terre, du système solaire Galarneau de la voie lactée
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Electricité de France   19/3/2017, 10:21

@kalawasa a écrit:
...qui paie vraiment ?....  Devinez, Marieden , mais vous n'avez droit qu'à une seule réponse !


Elle est peut-être pas au courant flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden

avatar

Féminin Nombre de messages : 5384
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Electricité de France   19/3/2017, 12:39

@kalawasa a écrit:
...qui paie vraiment ?....  Devinez, Marieden , mais vous n'avez droit qu'à une seule réponse !

mais "NOUS" parce que rien n'est gratuit Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shansaa

avatar

Féminin Nombre de messages : 1608
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Electricité de France   19/3/2017, 19:42

@kalawasa a écrit:
...qui paie vraiment ?....  Devinez, Marieden , mais vous n'avez droit qu'à une seule réponse !

Le nouveau compteur ne nous appartient pas non plus.

COMBIEN VA COUTER LINKY ?

ENEDIS affirme fermement que lors du remplacement, « ni le compteur, ni sa pose ne seront facturés au client ». En effet, bien que son déploiement soit évalué à environ 5 milliards d'euros, soit 140 euros environ pour chaque appareil ; les coûts seraient compensés par les économies et gains réalisés sur les déplacements.

On verra a l'usage!


QUELLES CONSÉQUENCES SI JE REFUSE LE COMPTEUR LINKY ?

Dans l’immédiat aucune. ERDF a 35 millions de compteurs à poser et ne va sans doute pas perdre de temps à tenter de convaincre les récalcitrants. Dans l’avenir, c’est différent. Toutes les opérations se faisant à distance avec Linky, les déplacements pour les relevés de compteurs qui auraient dû être changés pourraient être facturés. Et le jour où l’ancien compteur tombera en panne, l’intervention se soldera par la pose… d’un compteur communicant !

La généralisation des compteurs Linky étant une obligation légale bien cadrée (loi + décret d’application + arrêté), les recours seront difficiles en cas de facturations élevées pour des compteurs classiques. En 2012, l’UFC-Que Choisir avait engagé une action contre l’arrêté de généralisation, sans succès malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1900
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Electricité de France   2/4/2017, 00:35

Cuve de l'EPR de Flamanville : l'incroyable légèreté d'Areva et EDF

La forge du Creusot est dans le collimateur de l'industrie nucléaire pour avoir fabriqué des pièces douteuses. Des documents prouvent qu'EDF et Areva étaient alertées dès 2005.

La forge du Creusot a fourni des pièces non conformes à la réglementation à plusieurs centrales. Parmi elles, la cuve de l'EPR de Flamanville qui attend toujours d'être validée par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Pourtant, deux documents obtenus par France Inter, et plusieurs témoignages démontrent qu'EDF et Areva avaient été alertées dès 2005 des dysfonctionnements de cette usine. Malgré cela, les deux industriels ont continué à lui confier des fabrications sensibles.



https://www.franceinter.fr/sciences/cuve-de-l-epr-de-flamanville-l-incroyable-legerete-d-areva-et-edf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1900
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Electricité de France   4/6/2017, 11:00

Citation :
Ce que cache le démantèlement nucléaire

Le 03.06.2017

Sur les neuf réacteurs arrêtés en France, aucun n’a encore été déconstruit. Et l’estimation par EDF du coût de l’opération est sujette à caution.


Personne ne sait aujourd'hui évaluer le coût du démantèlement-retraitement. " Cette saillie ne vient pas d'un militant écologiste, mais d'Emmanuel Macron. Le démantèlement des réacteurs et la gestion des déchets constituent en effet la grande inconnue de l'industrie nucléaire. On compte 450 réacteurs en activité dans le monde et 110 à l'arrêt. Seule une vingtaine d'unités ont été déconstruites, dont la moitié aux Etats-Unis. Aucune en France. Un paradoxe. Notre pays dispose du deuxième parc nucléaire de la planète. Mais il ne parvient pas à démanteler les neuf centrales de première génération aujourd'hui à l'arrêt. Pour autant, EDF ne panique pas. L'électricien assure qu'il les déconstruira plus tard. Quant aux coûts de l'opération, le nouveau chef de l'Etat peut être rassuré, EDF les a évalués : 26,6 milliards d'euros pour l'ensemble du parc français (58 réacteurs), 60,5 milliards si on intègre la gestion des déchets et le traitement des derniers combustibles.

Dix-sept réacteurs en sursis

" Démanteler un réacteur coûte entre 350 et 500 millions d'euros ", affirme Sylvain Granger, directeur déconstruction à EDF. " Une blague, rétorque le physicien nucléaire Bernard Laponche, de l'association Global Chance. L'allemand E.on estime à plus d'1 milliard d'euros le coût de démantèlement d'un réacteur et les autres électriciens étrangers annoncent des chiffres du même ordre. " Sans compter qu'EDF n'a pas réellement intégré les changements liés à la loi de transition énergétique qui impose une diminution à 50 % de la part du nucléaire dans la production d'électricité à l'horizon 2025. L'électricien pourrait se voir contraint de fermer puis de démanteler dix-sept réacteurs.

suite : https://www.challenges.fr/entreprise/energie/ce-que-cache-le-demantelement-nucleaire_477559

Du simple au double: qui va payer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9861
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Electricité de France   4/6/2017, 11:10

Du simple au double: qui va payer?....Je ne vois pas du tout... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12699
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Electricité de France   4/6/2017, 14:13

2 -

kalawasa, pas branché sur le sujet, a écrit:

Du simple au double: qui va payer?....Je ne vois pas du tout... scratch

Moi pareil, je ne suis absolument pas au courant, la question est pourtant centrale.

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9861
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Electricité de France   15/7/2017, 23:47

Je reconnais que j'ai beaucoup critiqué EdF . Pour me faire pardonner, je les félicite pour leur excellente pub !  cheers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1900
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Electricité de France   14/8/2017, 19:25

@kalawasa a écrit:
Slogan de EDF : "Nous vous devons plus que la lumière" !  Eh bien, c'est pas gagné ....Si vous arrivez à voir clair dans une de leur facture, vous êtes très fort !affraid  
Objet : facture EDF


Citation :


EFFET LINKY : EXPLICATION DE L’AUGMENTATION TARIFAIRE !!!


11 Août 2017


Pourquoi est-ce que l’on disjoncte beaucoup plus fréquemment avec le compteur Linky ?







Publié le 16 juillet 2017 par Collectif Chartres de Bretagne



Nombreux sont les clients d’EDF (ou d’autres fournisseurs d’électricité) qui rencontrent des disjonctions fréquentes après l’installation du compteur Linkyet qui doivent ainsi, augmenter la puissance électrique de leur logement et par conséquent, accroître le coût de leur abonnement, pour ne plus subir ces contraintes répétitives. Explications de ce « phénomène » prévisible.



Les schémas qui sont présentés dans ce document, ont volontairement été simplifiés afin de vulgariser le fonctionnement des compteurs électriques et d’expliquer simplement la raison des disjonctions du Linky.

http://lespiedsalaterre.org/effet-linky-explication-de-laugmentation-tarifaire/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden

avatar

Féminin Nombre de messages : 5384
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Electricité de France   14/8/2017, 22:22

ils ont dit que l'installation était gratuite, mais jamais personne n'a parlé de l'abonnement....... la bonne blague !!!

quelqu'un ici connaît le prix de cet abonnement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1900
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Electricité de France   14/8/2017, 23:06

@Marieden a écrit:
ils ont dit que l'installation était gratuite, mais jamais personne n'a parlé de l'abonnement....... la bonne blague !!!

quelqu'un ici connaît le prix de cet abonnement ?

C'est surtout la manière de calculer la consommation qui change et qui va faire grimper ta facture !

Citation :
Spoiler:
 
Linky coûte cher (7 milliards d'euros) et devra être remplacé dans 10 à 15 ans. Ce coût exorbitant (200 à 300 euros par compteur) contrevient aux directives européennes qui prévoient que les compteurs ‘communicants’ de type Linky ne doivent être déployés que si cela est « financièrement raisonnable ».
Linky a déjà provoqué l'augmentation de nos factures : il est financé par la taxe CTA (Contribution tarifaire d'acheminement) qui finance 90 % du budget d'ERDF

Et cela ne fait que commencer ! Linky mesure l'énergie apparente (correction du déphasage), soit 10 à 20 % en plus pour les appareils domestiques avec moteurs : réfrigérateur, aspirateur, lave-linge, lave-vaisselle, robots ménagers, sèche-cheveux, rasoir électrique, perceuse, tondeuse, ventilateur, etc.

Les ampoules basse consommation fluocompactes ont un Cosinus Phi de 0,5. Linky, qui mesure la consommation réelle, va doubler la consommation mesurée, et donc la facture d'éclairage
!


(Depuis la signature le 19 janvier 2013 de la Convention de Minamata par 140 Etats dont la France, ces ampoules contenant du mercure sont interdites, mais cette interdiction ne prendra effet qu'en 2020.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1900
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Electricité de France   16/8/2017, 19:18

Citation :


Publié le 22 juillet 2017
Déficit budgétaire : Macron muet sur les milliards déjà détruits par EDF et Areva… et sur ceux qui vont suivre !

La polémique fait actuellement rage à propos des 4,5 milliards d’économies exigées par M. Macron pour satisfaire la Commission européenne en contenant le déficit de la France à 3% du PIB. Mais il n’est presque personne pour pointer une des causes principales des difficultés budgétaires de la France : l’industrie nucléaire, avec en particulier la faillite consommée d’Areva et celle programmée d’EDF.

Ainsi, le 8 mars 2017, l’Etat a versé 3 milliards pour recapitaliser EDF. Et, entre le 12 et le 31 juillet 2017, l’Etat injecte pas moins de 5 milliards dans les différentes structures issues de la faillite d’Areva. En particulier, dès le 12 juillet, 2 milliards ont déjà été versés par l’Etat à Areva SA, qui n’est désormais plus qu’une structure de défaisance sur le modèle du fameux "Consortium de réalisation" créé pour faire payer par les citoyens la faillite du Crédit Lyonnais.
.
De toute évidence, ce puits sans fond va continuer à coûter très cher puisque, le 20 juillet, l’opérateur Finlandais TVO a annoncé que la Chambre de commerce internationale (CCI) avait rendu un nouvel arbitrage partiel en sa faveur et au détriment d’Areva concernant le chantier désastreux de l’EPR finlandais. Il est désormais quasiment certain, comme annoncé de longue date par l’Observatoire du nucléaire, que cet arbitrage va se terminer un nouveau fiasco général pour Areva… et donc pour les finances publiques françaises : TVO réclame (à juste titre) près de 3 milliards de dédommagements…
.
On peut ajouter à ce triste tableau la curieuse opération mise sur pied en décembre 2014 par un ministre de l’économie nommé Emmanuel Macron qui, sans la moindre justification, a fait racheter par l’Etat plus de 27 millions d’actions d’Areva (détenues par le Commissariat à l’énergie atomique) à un prix supérieur à la cotation officielle : 12,2 euros au lieu de 9,04 (*). Depuis, comme on pouvait le prévoir, l’action d’Areva a continué à s’effondrer (elle ne vaut plus que 4,4 euros), achevant de faire un nouveau fiasco de cette étrange opération macronienne.
.
On notera aussi la grande "pudeur" du premier ministre Edouard Philippe lorsqu’il s’est ému des 8 milliards manquant dans les caisses de l’Etat, oubliant que plus du quart de cette somme venait des errements d’Areva en particulier à l’époque où il était lui-même un cadre influent de cette entreprise à la dérive !
.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Electricité de France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Electricité de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: