Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le burkini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10267
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Le burkini   19/8/2016, 20:27

Rappel du premier message :

Bien que la saison estivale approche de la fin (sur la plage), je pense que cet accoutrement mérite un fil car la saison de la piscine va commencer... Suspect





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Charly



Nombre de messages : 23623
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Le burkini   30/8/2016, 21:46

Les rabbins ce sont les mêmes que les imams et les évêques.
Ils véhiculent un faux message d'un improbable maître absolu.... un grand manitou Shocked

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Le burkini   31/8/2016, 08:01

Islam, burkini et traditions françaises
(Les 4V - 30 août 2016 par Guillaume de Thieulloy)





Le 26 août, le Conseil d’État a suspendu un arrêté pris le 5 août précédent par le maire de Villeneuve-Loubet, dans les Alpes-Maritimes, pour interdire « le port de tenues qui sont regardées comme manifestant de manière ostensible une appartenance religieuse lors de la baignade et, en conséquence, sur les plages qui donnent accès à celle-ci ».

Cet arrêté fut attaqué par la Ligue des droits de l’homme, organe bien connu de la gauche radicale depuis des décennies (très largement subventionné par nos impôts) et par le non moins tristement célèbre Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF, subventionné, entre autres, par la Commission européenne et par le milliardaire mondialiste Georges Soros). Bref, par des officines de l’anti-France !

Signalons, avant d’aller plus loin, que le CCIF considère officiellement que la fermeture de mosquées salafistes ou l’expulsion de personnes impliquées dans le terrorisme islamique est de « l’islamophobie »
Mais, surtout, « padamalgam » !

Toujours est-il que, derrière cet arrêté du maire de Villeneuve-Loubet, la trentaine de communes ayant pris de semblables arrêtés va mécaniquement être frappée par la jurisprudence du Conseil d’État.
Celle-ci, dans la mesure où elle donne raison aux provocateurs islamistes, ainsi qu’à ces associations spécialisées dans la haine de l’identité française, est une mauvaise nouvelle.

Cependant, c’est aussi une décision logique. Le maire ne pouvait prendre son arrêté qu’en vertu de ses pouvoirs de police lui permettant d’empêcher un trouble à l’ordre public. Porter un « burkini » ne porte pas nécessairement atteinte à l’ordre public. Et le juge des référés du Conseil d’État conclut laconiquement « qu’aucun élément produit devant lui ne permet de retenir que des risques de trouble à l’ordre public aient résulté [du port du burkini par certaines femmes]. En l’absence de tels risques, l’émotion et les inquiétudes résultant des attentats terroristes […] ne sauraient suffire à justifier légalement la mesure d’interdiction contestée. »

Cette défense des libertés fondamentales que beaucoup reprochent au Conseil d’État est aussi, malgré tout, une bonne nouvelle : ce n’est pas aux pouvoirs publics de décider comment nous devons nous habiller.
Mais, surtout, cette décision judiciaire va forcer les décideurs politiques à se saisir du véritable problème : non pas une mode vestimentaire, mais bel et bien la compatibilité des valeurs islamiques avec les nôtres.

Pour le moment, les islamistes ga­gnent à tous les coups : soit on les laisse faire et ils font avancer la charia dans l’espace public ; soit on les en empêche, et ils peuvent dire à tous les musulmans de France que les Oc­cidentaux décadents veulent con­traindre les musulmanes à se baigner à peu près nues.
Il faut lire ce qui circule sur les ré­seaux sociaux musulmans pour constater à quel point l’unité nationale a régressé au cours des dernières semaines.
Au point que l’on peut se demander si certains ne travaillent pas à créer les conditions de la guerre civile (M. Soros, en particulier, est réputé doué en cette matière et les révolutions « de couleur » qu’il a largement financées en Europe de l’Est en témoignent…).

La réponse purement laïciste n’est pas non plus satisfaisante. D’abord, parce que l’on ne va pas raser toutes nos églises pour éviter de « heurter » les non-catholiques par cette présence religieuse dans l’espace public.

Et, surtout, parce que le problème est fondamentalement identitaire. Les is­lamistes s’engouffrent dans une brèche que les politiciens des dernières décennies ont délibérément creusée. En déracinant les Français, en pratiquant à outrance la repentance, ils ont créé un vide identitaire que l’islam remplit fort bien.
Il est temps de nous défendre : nous sommes chez nous et ceux qui veulent agir selon d’autres valeurs ou traditions que les nôtres peuvent le faire en privé, pas en public. Alors que ceux qui agissent selon les valeurs et traditions françaises peuvent naturellement le faire en public.

Nous avons d’autant moins de scrupules à avoir que les pays musulmans ne sont pas spécialement réputés pour leur « accueil de l’autre ». Il n’y a pas une seule église en Arabie saoudite. Célébrer la messe y est passible de la peine de mort. Nous sommes loin de ce régime, en France, et c’est heureux. Mais je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas imposer à toutes les personnes présentes sur notre sol de respecter nos traditions. Cela vaut, en particulier, pour le statut de la femme. Mais cela vaut aussi pour tous les sujets d’opposition entre l’islam et nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Le burkini   31/8/2016, 08:23

Burkini : le Conseil d’État n’a rien résolu !
(Les 4V - 30 août 2016 par Jacques Myard)





La décision du Conseil d’État du 26 août est conforme à la jurisprudence de la haute juridiction administrative ; elle n’est en rien étonnante.


Un maire peut limiter l’exercice d’un culte si, localement, il provoque des troubles à l’ordre public. On pourrait citer (et il y a de la jurisprudence !) le cas d’un curé qui sonnerait les cloches à la volée à chaque heure de la nuit, réveillant toute la ville. Le maire, dans ce cas, même pour le culte, peut en limiter l’exercice.
Pour la religion islamique, on pourrait citer les prières de rues qui provoquent des troubles.

En l’occurrence, la décision du Conseil est intéressante car, en se fondant sur l’exercice d’un culte, il reconnaît que le burkini est un habit religieux et non un simple maillot de bain !
Et c’est en cela que le burkini est bien un marqueur identitaire et un outil prosélyte d’une religion. Il n’est en rien un simple habit de bain ; il porte en lui une certaine conception de la femme qui ne saurait montrer son corps, source de désir et de péché !
Pour parler clairement, c’est là un véritable retour en arrière par rapport à notre conception de l’égalité des sexes.
C’est en en cela que la décision du Conseil d’État n’a rien résolu.


Pire, en donnant raison prima facie aux porteuses du burkini, elle encourage des dérives communautaristes porteuses de tensions à venir.
Le burkini n’est plus une simple question de légalité. C’est devenu un enjeu de société. Il est urgent de s’en rendre compte, avant que nous ne le regrettions amèrement !

Le Parlement doit s’en saisir pour y mettre un terme !

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Loin de faire durer le marronier de l'été, cette rapide analyse est très intéressante, elle sort des sentiers battus pour nous indiquer l'autoroute de demain. Sauf si...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden

avatar

Féminin Nombre de messages : 5637
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le burkini   31/8/2016, 10:32

donc, finalement, chacun fait quoi qui veut et quand qui veut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence

avatar

Masculin Nombre de messages : 11678
Age : 72
Localisation : Marbella
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Le burkini   31/8/2016, 11:32

Marieden a écrit:
donc, finalement, chacun fait quoi qui veut  et quand qui veut      

Et oui c'est la démocratie 2016.......


Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marbellafirst.net
Marieden

avatar

Féminin Nombre de messages : 5637
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le burkini   31/8/2016, 11:48

Lawrence, il y a en du burkini là où vous vous trouvez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le burkini   31/8/2016, 11:55

Marieden a écrit:
donc, finalement, chacun fait quoi qui veut  et quand qui veut      

c'est vrai !

la preuve ci-dessous!

je vous demande expressément de garder votre sérieux !

est-ce que le ridicule tue encore en France!

coco!

PS:http://www.jeanmarcmorandini.com/article-344330-le-maire-de-maisons-laffitte-jacques-myard-interdit-anne-hidalgo-de-sejour-dans-sa-ville.html


Dans un arrêté municipal, le maire de Maisons-Laffitte Jacques Myard prend une mesure radicale.

Dénonçant une "attaque contre les banlieusards", il a décidé d'interdire à la maire de Paris, Anne Hidalgo, de venir dans sa ville.

Dans l'arrêté, Jacques Myard dénonce "l'augmentation des bouchons dans le centre de Paris" consécutive selon lui aux "projets de rendre piétonnière la rive droite de la Seine, rendant impossible la traversée de Paris aux banlieusards".

Une proposition qui, si elle est validée, s'appliquera dès l'été 2016.

Le maire de la commune des Yvelines déclare ainsi que "Sa seigneurie Anne Hidalgo est interdite de séjourner sur tout le territoire de Maisons-Laffitte pour une durée indéterminée, du moins jusqu'à ce qu'elle revienne sur ses projets idéologiques de ghettoïsation de la Ville de Paris".

Jacques Myard va jusqu'à préciser que la police sera chargée de l'exécution de cet arrêté.

Au vu des motifs avancés par le maire, on voit mal comment Anne Hidalgo pourrait être effectivement "interdite de séjourner" à Maisons-Laffitte, si elle est amenée à se rendre dans cette ville.

Jacques Myard à même demandé à "tous les maires des banlieues" de faire de même, dans un texte intitulé "Paris méprise les banlieusards", disponible sur le site du maire.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La nouvelle croisade des catholiques intégristes   31/8/2016, 14:30

Lawrence a écrit:
Marieden a écrit:
donc, finalement, chacun fait quoi qui veut  et quand qui veut      

Et oui c'est la démocratie 2016.......


Twisted Evil




Christianophobie



Mikael Corre - publié le 04/10/2013

Différentes organisations et sites internet ont fait de la lutte contre la christianophobie leur cheval de bataille. Parmi elles : l'Observatoire de la christianophobie, chapeauté par Guillaume de Thieulloy, un assistant de Jean-Claude Gaudin, le sénateur-maire UMP de Marseille. Défense des chrétiens ou propagande d'extrême droite ? Enquête.

«S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi », déclare Jésus dans l’Évangile de Jean (15, 20). Il n'avait pas tort : avec 150 millions de fidèles victimes de violences (1), le christianisme est aujourd'hui la religion la plus persécutée dans le monde, principalement au Moyen-Orient et en Afrique subsaharienne. En France, sur 667 lieux de culte vandalisés en 2012, 543 étaient des sites chrétiens (dont 352 édifices religieux et 191 sépultures), selon le ministère de l'Intérieur. Des profanations auxquelles s'ajoutent une agressivité devenue banale à l'égard des chrétiens. « Elle témoigne de cette culture du mépris dont le christianisme est trop souvent l'objet, écrivait l'historien René Rémond dans Le Nouvel Antichristianisme (2005). On se demande si ses détracteurs oseraient s'attaquer pareillement à d'autres religions. »

La réponse de l'Église est timide. La Conférence des évêques de France dépose quelques plaintes contre des représentations jugées offensantes, par le biais de Croyances et Libertés, une association créée en 1997. Cette dernière reste peu active et peu visible depuis son procès perdu en Cour de cassation en 2005 contre la firme de prêt-à-porter Marithé et François Girbaud, qui avait parodié La Cène de Léonard de Vinci. Depuis une vingtaine d'années, d'autres ont pris le relais. C'est le cas de l'Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l'identité française et chrétienne (Agrif), fondée en 1984 par Bernard Antony, un pionnier de la lutte contre la christianophobie et ancien du Front national. Cette association multiplie les actions coup de poing et les procès, comme, en 2011, contre les auteurs de dégradations dans un cimetière à Toulouse ou contre la photographie Piss Christ, exposée à Avignon.

Délaissée par l'Église, la lutte contre la christianophobie devient le créneau de l'extrême droite catholique. « Les profanations qui se multiplient chez nous, explique par exemple Yves Daoudal, journaliste catholique traditionaliste et ancien du Front national, sont des actes de persécution des chrétiens, particulièrement quand il y a profanation de l’eucharistie, qui est le corps du Christ : or, l’Église est le corps du Christ. » Une Église qui s'identifie, de fait, au Christ souffrant sur la Croix. « Le discours contre la christianophobie relève de la même structure que le racisme anti-blanc, explique le sociologue Raphaël Liogier. On retrouve le stigmate du dominant théorique qui se représente comme dominé. » À travers la lutte contre la christianophobie, certains chrétiens occidentaux s’associent au sort sanglant de leurs frères persécutés dans le monde ; unis dans un « œcuménisme des martyrs », tous partagent la condition du Christ crucifié.

« La banalisation de l’antichristianisme en France, avec la complicité des autorités, permettra que les choses aillent plus mal, prévoit Alain Escada, secrétaire général de Civitas. Mouvement d'extrême droite dont le but est, selon son site internet, « la restauration de la royauté sociale de Notre-Seigneur Jésus-Christ », l'institut Civitas a fait de la lutte contre la christianophobie sa spécialité, ce qui lui a permis de trouver une visibilité médiatique – notamment à l'occasion des manifestations organisées, en 2011, contre des pièces de théâtre et œuvres d'art jugées offensantes. « Bien sûr, nous ne mettons pas sur un pied d’égalité une pièce de théâtre blasphématoire et la situation au Nigeria (ndlr : 13e pays au monde où les chrétiens sont les plus persécutés), mais l’un prépare l’autre », poursuit Alain Escada. Ainsi, le mouvement entend défendre aussi bien les catholiques que les protestants, orthodoxes, coptes, etc. « Nous parlons au nom de tous les chrétiens », affirme Alain Escada.

Une position que déplorait déjà le cardinal André Vingt-Trois, en 2011 : à l'occasion de manifestations organisées par Civitas devant le théâtre de la Ville à Paris, il avait alors rappelé que ce mouvement n’avait reçu « aucun mandat » pour se réclamer de l’Église catholique. L'institut se pose en protecteur du christianisme alors même qu'il n'est pas reconnu par le Saint-Siège. Les intégristes qui forment le gros de ses rangs appartiennent à la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, un groupe qui ne dispose d'aucun statut canonique et dont les prêtres n'exercent, selon la lettre apostolique Ecclesia Dei, « aucun ministère légitime ». Malgré la levée en 2009 de l'excommunication de son fondateur, Mgr Lefebvre, la Fraternité refuse toujours de reconnaître le concile Vatican II – condition sine qua non à une réintégration dans l'Église.

Alain Escada revendique cependant de « nombreux relais au sein de l’Église », le soutien d’un certain nombre de « prêtres, d’évêques, de cardinaux, comme Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon, et Mgr Aillet, évêque de Bayonne », ainsi que d’autres qui peuvent « se réveiller en fonction des circonstances, comme l’évêque d’Avignon lors de l’exposition de la photographie Piss Christ ». Délaissée par les institutions catholiques, la lutte contre la christianophobie serait-elle ainsi le truchement par lequel l’extrême droite catholique retrouverait voix au chapitre à l'intérieur de l’Église ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Des religieux en lien avec Civitas ?   31/8/2016, 14:32

Des religieux en lien avec Civitas ?

Dans un courrier adressé à Civitas, en octobre 2011, Mgr Aillet semblait rejoindre certaines idées du mouvement. « La christianophobie ambiante, diligentée de près ou de loin par de secrètes officines, ne semble pas atteindre outre mesure le moral de nos responsables politiques. Allons-nous revenir à une période de persécution qui ne dirait pas son nom ? Il est peut-être trop tôt pour le dire ; en tout cas, il est du devoir de chaque catholique de défendre le Christ et la sainte Église. Je vous encourage donc à servir cette noble cause en repartant sans cesse de la Croix du Seigneur. » À l’évêché de Bayonne, le service de la communication explique que Mgr Aillet ne souhaite plus s’exprimer sur le sujet : « Il n’y a pas de lien avec Civitas. » Interrogés, Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon, et Mgr Cattenoz démentent eux aussi toute proximité avec Civitas. Ce dernier s’étonne tout de même « de la non-réactivité des autorités civiles lors de dégradations d’églises, elles qui réagissent pourtant lorsque cela touche les autres religions ».
Recenser les actes anti-chrétiens

Du côté du gouvernement, la christianophobie n’est pas prise en compte. Du moins pas sous ce terme. Si le ministère de l’Intérieur comptabilise, depuis 2002, les actes antisémites et, depuis 2010, les actes islamophobes, « il est toutefois impossible de disposer de statistiques similaires pour les actes anti-chrétiens », soulignait, en décembre 2012, Marc Le Fur, député UMP des Côtes-d’Armor, dans une question écrite au gouvernement. « Le gouvernement entend-il, dans un souci de pluralisme et de réciprocité, recenser également les actes anti-chrétiens ?», demandait ce dernier. Pour ce qui est d’une « éventuelle recension des actes anti-chrétiens à l’instar de celles qui sont effectuées pour les actes antisémites et les actes anti-musulmans », le ministère précise que « les responsables des différentes Églises et confessions chrétiennes n’ont jamais fait part de la demande d’un indicateur spécifique auprès des pouvoirs publics. » Signe de plus d'une lutte délaissée par l'Église.

La christianophobie a pourtant son Observatoire depuis 2007, créé en dehors des institutions catholiques, protestantes ou orthodoxes. Ses articles sont aujourd’hui repris très largement sur les réseaux sociaux, mais aussi à l’étranger, par exemple sur le site du patriarcat de Moscou. L’Observatoire est dirigé par Daniel Hamiche, un journaliste traditionaliste et royaliste, et financé par Guillaume de Thieulloy, un personnage emblématique de la lutte contre la christianophobie. La « vocation » de l’Observatoire est, selon lui, de « porter la parole des défenseurs des chrétiens opprimés, que ce soit en France ou dans le reste du monde, auprès des médias et des pouvoirs publics français et européens ». Alors que le ministère de l’Intérieur précise que la plupart des attaques étaient « des dégradations, des vols d’objets ou encore des actes de simple vandalisme, dont les motivations apparaissent rarement fondées sur une idéologie précise », l’Observatoire de la christianophobie ne tire pas les mêmes conclusions.

Dans un courriel envoyé aux abonnés de l’Observatoire, Guillaume de Thieulloy explique les raisons de son action : « Une atmosphère violemment anti-chrétienne s’installe en France. C’est l’atmosphère annonciatrice des pogroms et des persécutions. Il faut donc réagir – et vite ! – si nous ne voulons pas que les chrétiens de France subissent le sort de leurs frères de Corée du Nord ou du Pakistan. »

Ce parallèle fonde la ligne éditoriale de l’Observatoire : les 3 500 articles mis en ligne traitent à part égale des « actes anti-chrétiens » en France et des persécutions à l’international. En juin 2013, par exemple, l’Observatoire publiait autant d’articles sur les exactions commises contre des chrétiens en Syrie que sur la destruction de l’église de Gesté (Maine-et-Loire). Pour l'international, l'Observatoire reprend majoritairement des dépêches comme celles de l'agence Fides, l'organe d'information des œuvres pontificales missionnaires. Concernant la France, les sources sont plus diverses : en juin 2013, seules 15 % des informations publiées proviennent de l'Observatoire, et 49 % de sites d'extrême droite : le blog de Bernard Antony, Riposte catholique, Fdesouche, Novopress, le blog de Jeanne Smits (une militante pro-vie), ou encore Le Salon Beige. Ce dernier site, référence pour l’extrême droite catholique, est par exemple investi dans la lutte contre l’euthanasie, l’avortement, le mariage pour tous, le socialisme ou « l’islamisation » de la France... Cette ligne éditoriale se trouve distillée dans les articles de l’Observatoire de la christianophobie. Rien d’étonnant puisque le directeur de la publication du Salon Beige n’est autre que Guillaume de Thieulloy, qui dirige également la publication de l’Observatoire.
Réseaux d’influence

Guillaume de Thieulloy est en fait à la tête d'un réseau de médias. Il détient une entreprise de presse, GT éditions, et dirige – en plus de l'Observatoire de la christianophobie et du Salon Beige – Nouvelles de France, l'Osservatore Vaticano, le portail Riposte catholique, le magazine Les 4 Vérités, ou encore les éditions Muller, dont le dernier ouvrage édité s’intitule Dix bonnes raisons de restaurer la monarchie. Il est également le créateur du Collectif Famille Mariage (CFM) et de Defensor Christi, une association ayant vocation, explique-t-il, à « mettre en place une mission de sensibilisation au parlement à Bruxelles et à créer un groupe de défense juridique des chrétiens au niveau européen ».

Sur le blog Le Salon Beige, il ajoutait : « Le but est de faire pression sur les décideurs – qu’ils soient politiques ou journalistes – ». Entre ses mains, la lutte contre la christianophobie a quelque chose d’un instrument politique. Docteur en sciences politiques, Guillaume de Thieulloy est l'attaché parlementaire de Jean-Claude Gaudin, le sénateur-maire UMP de Marseille. Loin des cercles restreints de blogueurs d'extrême droite, Guillaume de Thieulloy occupe une place politique de choix, au cœur même des institutions. « Éventuellement j'ouvre des portes, concède Guillaume de Thieulloy, mais j'évite d'être en première ligne. Mon sénateur sait bien ce que je fais. » Interrogé à ce sujet, Jean-Claude Gaudin nous fait savoir qu'il ne cautionne pas les écrits et propos de son attaché parlementaire, ajoutant que « l'activité spirituelle de Guillaume de Thieulloy est extérieure au Sénat ».

En 2012, Guillaume de Thieulloy appelait à un référendum sur l’immigration : « Non pas qu’il y ait un fondement génétique à la délinquance, mais des millions d’immigrés sans emploi, “programmés” à haïr la France qui les a pourtant accueillis avec une générosité sans égale dans le monde, sont évidemment une réserve importante pour les mafias, les barbus, et pour tout ce qui crache sur la France ». Il lançait cet appel sur le site d’extrême droite Riposte laïque, traditionnellement anti-religieux. Étonnant, compte tenu de son engagement catholique.
L’islam, bouc émissaire

Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque explique ce front commun : « Nous sommes beaucoup moins anticléricaux qu’en 2007. La religion catholique n’est plus une menace. L’offensive islamiste a progressé en France, et nous sommes pour un large front de patriotes contre cela. » Un créneau sur lequel s’engagent le Front national et l’un de ses anciens représentants, Jacques Bompard, député du Vaucluse, qui écrivait en juin dernier un article intitulé : « Sur l’inquiétante croissance des actes anti-chrétiens en Europe. » Interrogé, il fustige une classe politique « pénétrée par la franc-maçonnerie » et « servile à l’égard de l’islam ». Dans la lutte contre la christianophobie, les ennemis sont toujours les mêmes. On les retrouve, pêle-mêle, au gré des discours : l’islam, la laïcité, les médias, le communisme, Vatican II et cette « révision stalinienne de l’histoire » qui nie les « racines chrétiennes » de l’Europe, que dénonçait Michel de Jaeghere, rédacteur en chef des hors-séries au Figaro, dans sa très partisane Enquête sur la christianophobie (Renaissance Catholique, 2006).

Ce front commun contre la christianophobie défend une idée bien particulière du christianisme. « Ce qui est défendu, ce n’est pas le christianisme, mais une chrétienté largement fantasmée, explique le sociologue Raphaël Liogier. Par le concept de christianophobie, on cherche à personnaliser le processus de déchristianisation. » À faire croire, finalement, que la désertion des églises et la hausse de fréquentation des mosquées sont des vases communicants, et à désigner un ennemi, l’islam, comme bouc émissaire d’un processus culturel de laïcisation et de sécularisation. « À titre personnel, je critique le dialogue islamo-chrétien tel qu’il est pratiqué en France », explique Guillaume de Thieulloy. Ce dialogue est l’une des principales directions données à l’Église par le concile Vatican II (1962-1965).

Dans L’Anticléricalisme de 1815 à nos jours (Fayard), l’historien René Rémond prévoyait que ce concile mettrait fin à l’anticléricalisme : « À l’apparition avec Vatican II d’un catholicisme plus ouvert et plus tolérant qui reconnaît la légitimité de la liberté des consciences en matière religieuse, ne serait-il pas logique que corresponde une édulcoration de l’anticléricalisme et peut-être, à terme, sa disparition complète ? » Le propos était sans doute optimiste : le concile n’a pas entraîné la fin de l’anticléricalisme mais il a donné naissance, en 1986, à la Rencontre interreligieuse d’Assise, une journée de prières pour la paix à laquelle Jean-Paul II convia les représentants de toutes les religions. Cette première journée fut suivie de trois autres en 1993, 2002 et 2011. Toutes portaient en elle ce qui manque à la lutte contre la christianophobie : l’espérance que du dialogue, de la connaissance mutuelle et de la prière les uns pour les autres, naîtra la paix.

(1) Selon l'Index mondial de persécution 2013 de l’association protestante Portes ouvertes
Revenir en haut Aller en bas
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10267
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Le burkini   2/9/2016, 09:22

Je trouve qu'on ne parle plus assez du burkini à cause du phénomène (feu de paille ? ) Macron .
Ravivons la flamme ...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10267
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Le burkini   4/9/2016, 10:37

Fi des lois et arrêtés anti-burkini : une solution simple existe, grâce aux nouvelles brigades cochonnes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2304
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le burkini   4/9/2016, 21:49




Traduction: Pas de baignade avec des vêtements, Ici il y a une interdiction de Burkinis..





Aprés le passage de la police française
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2304
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le burkini   4/9/2016, 21:57




Toute ressemblance avec un participant de LP serait purement fortuite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10267
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Le burkini   4/9/2016, 23:54

J'ai d'abord songé à ouvrir un fil pour le burkunu, mais je crains la censure ( je ne m'appelle pas Lawrence ... Rolling Eyes )

Sondage : êtes-vous pour le burkini ou le burkunu ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Le burkini   5/9/2016, 08:02

kalawasa a écrit:
J'ai d'abord songé à ouvrir un fil pour le burkunu, mais je crains la censure ( je ne m'appelle pas Lawrence ... Rolling Eyes )

Ah non, ce n'est pas Lawrence sur la photo, ça je peux te le garantir.
À moins qu'après de longs traitements au

http://www.modern-urology.com/de/andrologie.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2304
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le burkini   7/9/2016, 18:22



bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Le burkini   9/9/2016, 08:24

Ce que cache la burqa des plages
(Les 4v - 6 septembre 2016 par Guy Millière)





Le combat mené au cours de l’été contre le burkini, cette burqa des plages, a été largement perdu par ceux qui le menaient.


Il a permis de voir des lignes de démarcation se tracer.
Les partisans de la burqa des plages ont été toute la gauche politique, à l’exception de Ma­nuel Valls, et une partie de la droite, qui a montré une fois de plus qu’elle ne comprenait rien à la gauche et à l’islam.

Les opposants ont été ceux qui, à droite, comprennent que la gauche cherche la destruction et que l’islam est conquérant.
Les premiers, les partisans de la burqa des plages, avaient gagné d’avance : ils avaient avec eux, outre la gauche politique et une partie de la droite, toutes les organisations islamiques et tous les mouvements « anti-racistes », pour qui les porteuses de burqa appartiennent à la « race musulmane », et d'autre part les abrutis de base, aux yeux de qui la burqa est un choix vestimentaire anodin et une marque de « liberté individuelle », les grands mé­dias, bien sûr, et un nombre certain de commentateurs internationaux…

Ce qui me semble ne pas avoir été compris par les partisans de la burqa des plages est ce qu’est réellement celle-ci : une façon d’imposer la conception islamique des femmes aux femmes musulmanes, en les renvoyant vers l’orthodoxie stricte, mais aussi aux autres femmes, de facto qualifiées d‘impudiques.
Ce qui constitue une atteinte très grave à la liberté individuelle de toutes les femmes.

Ce qui me semble ne pas avoir été compris non plus est les conséquences potentielles de cette atteinte pour la société en général.
Quiconque entend comprendre cette atteinte n’a qu’à observer les effets du voile et de la burqa, ces prédécesseurs de la burqa des plages, dans les banlieues islamisées.

Les femmes et les jeunes filles sont sommées de se couvrir, par un diktat non écrit, mais omniprésent : celles qui ne se couvrent pas sont considérées comme des prostituées et du gibier pour violeurs, et femmes et jeunes filles, pour ne pas risquer d’agressions, revêtent, musulmanes ou non, l’uniforme obligatoire.

Quiconque entend comprendre ce qui, dans les banlieues islamisées, va de pair avec l’uniforme obligatoire doit voir que ce­lui-ci s’accompagne d’un endoctrinement intense qui offre aux femmes et jeunes filles voilées une alternative à l’écrasante soumission : la possibilité de devenir militantes de l’islamisation, et de discerner qu’en portant le voile ou la burqa, elles affirment un refus de la société ouverte et de ses valeurs. En outre, elles affirment leur volonté d’abolir cette société ouverte pour la remplacer par une autre société, conforme à la vision islamique du monde.

Le grand islamologue américain Robert Spencer appelle celles qui deviennent militantes des soldats de l’islam, et il a raison.
Le mot soldat est approprié. L’islam est en guerre. Il utilise, pour mener la guerre, la violence. Il utilise le vêtement, l’occupation de l’espace, la propagande. L’occupation de fragments de plage est une occupation de l’espace, et la burqa des plages un moyen de propagande.

Dans toute guerre, il y a des idiots utiles et des complices, et on a vu, avec la burqa des plages, qu’idiots utiles et complices ne manquent pas.
Le combat contre la burqa des plages a été largement perdu par ceux qui le menaient, disais-je.
Il m’arrive de craindre que nous soyons, en France et en Europe, en train de perdre la guerre.

Gagner impliquerait de voir les idiots utiles et les complices comme ce qu’ils sont, de n’avoir strictement aucune illusion sur le caractère délétère de la gauche, toute la gauche, et de discerner – ce qui est en filigrane de ce que je viens d‘écrire – que l’islam en guerre n’est pas une religion, mais un totalitarisme en marche.

Un totalitarisme ne passe ni accord ni contrat, et ne s’arrête que si on le met hors d‘état de nuire ou si, pour le moins, on l’endigue.
Pour l’heure, l’islam n’est pas mis hors d‘état de nuire.
Il n’est pas même endigué. Les quelques tentatives d‘établir des digues ont cédé.
Je dois l’écrire à nouveau : le pire est à craindre. Ceux pour qui vivre libre et debout n’a aucune importance sont d‘un autre avis, bien sûr…

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Certains peuvent trouver Gui Millière antipathique à force d'avoir raison ; n'empêche, c'est rare qu'il se soit trompé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10267
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Le burkini   9/9/2016, 09:00

Cher Biloulou, ton Gui Millière ne m'est pas antipathique, même s'il a raison , et je te remercie de me l'avoir fait découvrir... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Le burkini   9/9/2016, 09:38

kalawasa a écrit:
Cher Biloulou, ton Gui Millière ne m'est pas antipathique, même s'il a raison , et je te remercie de me l'avoir fait découvrir... Cool

Il sera heureux d'apprendre qu'il a au moins deux noms sur sa fan-list... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden

avatar

Féminin Nombre de messages : 5637
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le burkini   9/9/2016, 10:26

Biloulou a écrit:
kalawasa a écrit:
Cher Biloulou, ton Gui Millière ne m'est pas antipathique, même s'il a raison , et je te remercie de me l'avoir fait découvrir... Cool

Il sera heureux d'apprendre qu'il a au moins deux noms sur sa fan-list... Very Happy

plus plus 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Le burkini   9/9/2016, 10:38

Marieden a écrit:
Biloulou a écrit:
kalawasa a écrit:
Cher Biloulou, ton Gui Millière ne m'est pas antipathique, même s'il a raison , et je te remercie de me l'avoir fait découvrir... Cool

Il sera heureux d'apprendre qu'il a au moins deux noms sur sa fan-list... Very Happy

plus plus 1

Mise à jour de la fan-list terminée ! Very Happy


Dernière édition par Biloulou le 12/9/2016, 09:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden

avatar

Féminin Nombre de messages : 5637
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Le burkini   12/9/2016, 09:32

[img][/img]

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10267
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Le burkini   12/9/2016, 09:51

A la limite en blanc, sur le sable....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le burkini   12/9/2016, 09:54

La on dirait des émirs
Revenir en haut Aller en bas
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Le burkini   12/9/2016, 09:56

Rick Hunter a écrit:
La on dirait des émirs

Il faut dire que l'or noir est rarement blanc ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2304
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le burkini   16/9/2016, 16:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le burkini   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le burkini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: