Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Les Cohortes Célestes ont le devoir et le regret de vous informer que Libres Propos est entré en sommeil. Ce forum convivial et sympathique reste uniquement accessible en lecture seule. Prenez plaisir à le consulter. Merci de votre compréhension.

Partagez | 
 

 L'Amérique Selon Trump

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11154
Age : 44
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: L'Amérique Selon Trump   9/11/2016, 13:04

Donald Trump est élu 45e président des États-Unis



À 70 ans, le magnat de l'immobilier new-yorkais a remporté la majorité des 538 grands électeurs qui étaient en jeu, a assuré dans la nuit l'Associated Press. Le candidat républicain deviendra ainsi le 20 janvier 2017, contre toute attente, le 45e président des États-Unis. Hillary Clinton n'est pas immédiatement apparue en public mais a appelé Trump pour reconnaître sa défaite.

Arrow Lire la suite sur huffingtonpost.fr

---------------------

Un industriel à la Maison Blanche : le rêve de Ford et de Rockfeller enfin réalisé...

Ne devant son élection à aucun lobby, aucun financement autre que sa fortune personnelle, il aura séduit toute une partie des "oubliés" des pontes de Washington : petits employés, ouvriers... mais attention à ne pas les trahir ou sinon, comme Sarkozy en 2012, il ne fera qu'un seul mandat. Pas deux.
Revenir en haut Aller en bas
http://ump25.probb.fr/forum.htm
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10293
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   10/11/2016, 00:41

Youpi....Alleluia....Allah akbar....Je suis heureux! cheers

Que Donald Trump soit devenu le nouveau président des USA ne me regarde pas : c'est une affaire américaine dont je n'ai pas à me mêler . Nous avons assez à faire avec nos charlots hexagonaux !

Mais je suis heureux en voyant les têtes des sondeurs qui n'ont toujours pas compris qu'il faut intégrer dans leurs algorithmes hyper sophistiqués un paramètre essentiel : l'identité !

Je suis heureux parce qu'une élection a affolé les bourses du monde entier Mad

Je suis heureux pour les journaleux dont les commentaires superlatifs atteignent des sommets de débilité .Par ex. ce matin : "c'est un jour que le monde n'a jamais connu" (sic)

Je suis heureux pour nos politicards qui se forcent à tirer une sale gueule, en faisant semblant d'être catastrophés pour mieux influencer notre prochain vote...

Je suis heureux pour les intellos qui affichent ouvertement leur mépris pour les sans-dents et les ploucs qui ont choisi Trump ...
Un exemple : les commentaires d'une femme d'un expatrié français en Californie : "ce sont les gens sans culture qui ont voté Trump" . Les personnes cultivées (latinos, noirs...) ont voté Hillary !



Please, stop your conneries!
Revenir en haut Aller en bas
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10293
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   10/11/2016, 00:41

Youpi....Alleluia....Allah akbar....Je suis heureux! cheers

Que Donald Trump soit devenu le nouveau président des USA ne me regarde pas : c'est une affaire américaine dont je n'ai pas à me mêler . Nous avons assez à faire avec nos charlots hexagonaux !

Mais je suis heureux en voyant les têtes des sondeurs qui n'ont toujours pas compris qu'il faut intégrer dans leurs algorithmes hyper sophistiqués un paramètre essentiel : l'identité !

Je suis heureux parce qu'une élection a affolé les bourses du monde entier Mad

Je suis heureux pour les journaleux dont les commentaires superlatifs atteignent des sommets de débilité .Par ex. ce matin : "c'est un jour que le monde n'a jamais connu" (sic)

Je suis heureux pour nos politicards qui se forcent à tirer une sale gueule, en faisant semblant d'être catastrophés pour mieux influencer notre prochain vote...

Je suis heureux pour les intellos qui affichent ouvertement leur mépris pour les sans-dents et les ploucs qui ont choisi Trump ...
Un exemple : les commentaires d'une femme d'un expatrié français en Californie : "ce sont les gens sans culture qui ont voté Trump" . Les personnes cultivées (latinos, noirs...) ont voté Hillary !



Please, stop your conneries!
Revenir en haut Aller en bas
quantat

avatar

Masculin Nombre de messages : 5399
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   10/11/2016, 08:28

Quand je vois aujourd'hui le nombre de bobos qui pleurent à cause de l'élection de Trump et qui savent pas m'expliquer clairement le problème (à part le mur entre les usa et le Méxique) ... ça me fait presque plaisir qu'il soit vainqueur Very Happy

Comme toi Kala, je m'en fous : c'est ça le droit des peuples à disposer d'eux mêmes ....

(le seul truc qui me chagrine c'est que ça fasse de la peine à Mab)
Revenir en haut Aller en bas
Marieden

avatar

Féminin Nombre de messages : 5695
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   10/11/2016, 08:30

@quantat a écrit:
Quand je vois aujourd'hui le nombre de bobos qui pleurent à cause de l'élection de Trump et qui savent pas m'expliquer clairement le problème (à part  le mur entre les usa et le Méxique) ... ça me fait presque plaisir qu'il soit vainqueur Very Happy

Comme toi Kala, je m'en fous : c'est ça le droit des peuples à disposer d'eux mêmes ....

(le seul truc qui me chagrine c'est que ça fasse de la peine à Mab)

Smile le mur de Calais, c'est Trump ? j'ai pas trop suivi mais il doit bien être dans le coup cheers
Revenir en haut Aller en bas
quantat

avatar

Masculin Nombre de messages : 5399
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   10/11/2016, 08:35

@Marieden a écrit:
@quantat a écrit:
Quand je vois aujourd'hui le nombre de bobos qui pleurent à cause de l'élection de Trump et qui savent pas m'expliquer clairement le problème (à part  le mur entre les usa et le Méxique) ... ça me fait presque plaisir qu'il soit vainqueur Very Happy

Comme toi Kala, je m'en fous : c'est ça le droit des peuples à disposer d'eux mêmes ....

(le seul truc qui me chagrine c'est que ça fasse de la peine à Mab)

Smile    le mur de Calais, c'est Trump ?    j'ai pas trop suivi mais il doit bien être dans le coup cheers    

Oui et ça m'ennuie : moi qui suis au Mexique, à Lille, je ne peux me rendre librement à Londres (aux USA) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10293
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   10/11/2016, 08:47

@Quantat a écrit:
(le seul truc qui me chagrine c'est que ça fasse de la peine à Mab)

Je te comprends, Quantat : je suis dans le même cas . Je réfléchis deux fois avant de poster ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2572
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   10/11/2016, 09:09

@kalawasa a écrit:
@Quantat a écrit:
(le seul truc qui me chagrine c'est que ça fasse de la peine à Mab)

Je te comprends, Quantat : je suis dans le même cas . Je réfléchis deux fois avant de poster !  Embarassed


Vous etes mignons tous les deux, mais vous savez, en toute franchise, je me moque eperduement de cette histoire de mur. C'est un os à ronger à l'intention des vieilles gens qui ne comprennent plus la donne et à celle des gens qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Et vous ne devriez pas trop vous en preoccuper non plus parce-que si Donald a la promesse aussi bien accrochée que la perruque, il ne tiendra pas grand chose. J'en veux pour preuve sa declaration d'amour à Hillary (la dame un peu enrobée au dentier qui defrise Charly) hier, alors qu'il a repeté cent fois durant ses meetings qu'il fallait la mettre en prison.
Vla t'y pas main'nant que l'Amerique lui doit beaucoup de gratitude passk'elle a bossé bien dur...


Tous les memes. Le pouvoir a un effet anesthesiant sur le courage, je ne vois pas autre chose.

Sinon Kalawasa, continuez à reflechir Very Happy



Mab
Revenir en haut Aller en bas
Sylvette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2098
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   11/11/2016, 03:11

@kalawasa a écrit:
Youpi....Alleluia....Allah akbar....Je suis heureux! cheers

Que Donald Trump soit devenu le nouveau président des USA ne me regarde pas : c'est une affaire américaine dont je n'ai pas à me mêler . Nous avons assez à faire avec nos charlots hexagonaux !

Mais je suis heureux en voyant les têtes des sondeurs qui n'ont toujours pas compris qu'il faut intégrer dans leurs algorithmes hyper sophistiqués un paramètre essentiel : l'identité !

Je suis heureux parce qu'une élection a affolé les bourses du monde entier Mad

Je suis heureux pour les journaleux dont les commentaires superlatifs atteignent des sommets de débilité .Par ex. ce matin : "c'est un jour que le monde n'a jamais connu" (sic)

Je suis heureux pour nos politicards qui se forcent à tirer une sale gueule, en faisant semblant d'être catastrophés pour mieux influencer notre prochain vote...

Je suis heureux pour les intellos qui affichent ouvertement leur mépris pour les sans-dents et les ploucs qui ont choisi Trump ...
Un exemple : les commentaires d'une femme d'un expatrié français en Californie : "ce sont les gens sans culture qui ont voté Trump" . Les personnes cultivées (latinos, noirs...) ont voté Hillary !



Please, stop your conneries!

Extra, Kalawasa. Si je pouvais, je vous ferais la bise! Very Happy

(P.S.: "Un exemple : les commentaires d'une femme d'un expatrié français en Californie : "ce sont les gens sans culture qui ont voté Trump" . Les personnes cultivées (latinos, noirs...) ont voté Hillary" Je vais repeter ca a Scotty, ca va lui plaire... Smile!! )
Revenir en haut Aller en bas
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10293
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   11/11/2016, 08:51

@Sylvette a écrit:
Extra, Kalawasa. Si je pouvais, je vous ferais la bise!

Oh , Sylvette : ch'sais plus où me mettre... Embarassed Je suis en train de bricoler sur l'intrication quantique : on devrait pouvoir se voir  ! I love you   (pas un mot à Scotty, qui, je suppose, est vot' mec...)
Revenir en haut Aller en bas
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23689
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   11/11/2016, 09:27

@kalawasa a écrit:
@Sylvette a écrit:
Extra, Kalawasa. Si je pouvais, je vous ferais la bise!

Oh , Sylvette : ch'sais plus où me mettre... Embarassed Je suis en train de bricoler sur l'intrication quantique : on devrait pouvoir se voir  ! I love you   (pas un mot à Scotty, qui, je suppose, est vot' mec...)

Ici,au Parti Populaire , c'est la joie,l'euphorie quant à l'élection de Trump.cheers
C'est certainement le seul parti,avec l'extrème droite Flamande (majoritaire) pour
qui c'est une victoire.
Revenir en haut Aller en bas
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10293
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   11/11/2016, 10:44

Est-ce que la presse belge, à l'image de la française, est déchainée contre Trump ?
Revenir en haut Aller en bas
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23689
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   11/11/2016, 11:31

@kalawasa a écrit:
Est-ce que la presse belge, à l'image de la française, est déchainée contre Trump ?

non,pas beaucoup ,à part les journaux à tendance socialo bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
EddieCochran
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 12765
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   11/11/2016, 15:54

13 -

kalawasa, qui jubile en bégayant sur le fil, a écrit:
Youpi....Alleluia....Allah akbar....Je suis heureux! cheers

(...)
Un exemple : les commentaires d'une femme d'un expatrié français en Californie : "ce sont les gens sans culture qui ont voté Trump" . Les personnes cultivées (latinos, noirs...) ont voté Hillary !



Please, stop your conneries!

L'autre jour je donnais mon plein assentiment à  une fille qui voulait mettre un terme à sa grossesse mais
quand elle m'a avoué que son état était des œuvres d'un homme noir hispanophone j'ai regretté de l'avoir
encouragée cette petite sotte car en réfléchissant je pris conscience qu'elle allait priver ce Cher & Vieux Pays
en déclin d'un être génétiquement intelligent et cultivé. Je vais aller la gourmander à la façon de Naldo.


Oh ! J'ai honte ! J'ai honte !

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   11/11/2016, 17:45

@quantat a écrit:
Quand je vois aujourd'hui le nombre de bobos qui pleurent à cause de l'élection de Trump et qui savent pas m'expliquer clairement le problème (à part  le mur entre les usa et le Méxique) ... ça me fait presque plaisir qu'il soit vainqueur Very Happy

Il suffit de demander:


Revenir en haut Aller en bas
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23689
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   11/11/2016, 18:41

Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   11/11/2016, 20:10

Et bien Charlie ! Bravo...



Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   11/11/2016, 20:12

Au passage , pour info , quand vous faites un test de QI gratuit sur le net , ou un test de personnalité sur Facebook , vous alimentez peut-être sans le savoir la base de donné pour vous cibler ...


http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/nouveau-monde/nouveau-monde-comment-trump-envoie-des-publicites-ultra-ciblees-aux-electeurs-grace-au-big-data_1900441.html

Citation :
La société s’appelle Cambridge Analytica. Elle est basée à Londres. Sa spécialité ? Analyser les comportements des internautes-électeurs afin de leur envoyer des publicités ultra ciblées pour le candidat Républicain. Par exemple, en Floride, la société a ciblé les électeurs hispaniques concernés par la sécurité nationale, avec des publicités présentant Donald Trump comme un puissant commandant en chef. En Arizona, Cambridge Analytica a fait en sorte que les électeurs hispaniques ne reçoivent pas de messages concernant l’idée de Trump de construire un mur à la frontière avec le Mexique.

Profilage numérique

Cela se passe en deux temps. D’abord, Cambride Analytica fait du profilage psychologique en croisant jusqu’à 5000 éléments, concernant la personnalité et les croyances, pour un électeur potentiel. Comment ? Grâce aux réseaux sociaux et en soumettant des questionnaires mais sans dire que c’est dans un but politique. Des « data scientists », des scientifiques de la donnée, analysent ces informations grâce à des logiciels spéciaux et établissent des modèles. Ensuite, il ne reste plus qu’à faire en sorte que des bannières publicitaires très ciblées s’affichent sur les écrans d’ordinateurs et de smartphones des intéressés grâce à la bonne vieille technique des cookies, ces petits marqueurs permettant de cibler les publicités en fonction des utilisateurs.
Efficacité incertaine

L’équipe de Trump a payé cinq millions de dollars à Cambridge Analytica. La société s’était déjà occupée de cibler les électeurs britanniques pour les inciter à voter en faveur du Brexit, avec le résultat que l’on sait. Cependant, l’efficacité du dispositif n’est pas reconnue par tous et même le candidat Donald Trump ne serait, dit-on, pas vraiment convaincu par cette assistance technologique.
Revenir en haut Aller en bas
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2572
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   12/11/2016, 15:11

Il faut toujours essayer devoir le bon coté des choses; l'arrivée de Donaldounet à la Maison Blanche va certainement créer des emplois chez les dessinateurs et les caricaturistes.






Mab, optimiste
Revenir en haut Aller en bas
Sylvette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2098
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   12/11/2016, 19:50

Bof, les caricaturistes avaient de quoi faire pendant les 8 dernieres annees et ils ne s'en sont pas prives d'ailleurs. Il se trouve que comme du temps de Bush 43 comme, sans aucun doute, ce sera le cas pendant au moins les 4 annees a venir, les opposants aux idees autres que les leurs, les Bonnes! (vive la pensee unique), etant particulierement virulents et preferant le travail tout mache, se feront sans aucun doute un plaisir de les faire fleurir partout. Un dessin c'est tellement plus prenant que des mots...

Je me permettrai deux choses tout de meme: Se moquer des resultats des elections americaines quand on a Francois comme president, c'est un peu comme la charite qui se moque de l'hopital...

et puis et puis, tout de meme, les ceusses qui attaquent Trump et se moquent de ses supporters sont les memes que ceux qui ont pousse Obama a la presidence. il y a 8 ans. Formidable jugement... Smile! Alors merci, ca me dit qu'on a une chance.

(Ah au fait: le parti democrate regrette avoir delaisse les "cols bleus" (qui ont largement soutenus The Donald) et ne referont pas la meme erreur la prochaine fois.. Alors, ils ne seront plus "deplorables" comme Hillary les avaient surnommes et ils auront meme ete corriges (impossible selon elle...)!!

Ah la politique!

Merci pour les bons voeux aux Etats Unis! Smile !
Revenir en haut Aller en bas
EddieCochran
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 12765
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   12/11/2016, 20:13

20 -

Bonsoir Chère Sylvette, pourquoi effacer votre message, il me plaisait bien ?

A propos de piques anti-Naldo, voici celle balancée par une célébrité (people pour les Francaouis)
issue des électeurs éduqués et qui se la joue Good Girl  Gone Bad, la talentueuse barbadienne
Riri plus connue sous le nom d'artiste de Rihanna qui justement lit People
magazine dont elle possède toute la collection depuis 18 ans :



...ou en francaoui dans le texte :
"Mais l’une des stars qui avait aussi fait campagne contre le gagnant, est toujours
désorientée par rapport au verdict des urnes, il s’agit de Rihanna. La chanteuse a publié sur Instagram une
surprenante déclaration qu’avait faite le candidat républicain au magazine People en 1998, et l’image a été
amplement partagée et commentée sur les réseaux sociaux. « Si je devais me présenter, je le ferais en tant
que républicain, indiquait Donald Trump il y a 18 ans. C’est le groupe d’électeurs le plus stupide du pays. Ils
croient tout ce que diffuse Fox News [une chaîne d’info en continu conservatrice, ndlr]. Je pourrais mentir et
ils le goberaient quand même. Je parie que j’aurais un score extraordinaire. »"

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   12/11/2016, 22:32



kalawasa, qui jubile en bégayant sur le fil, a écrit:
Youpi....Alleluia....Allah akbar....Je suis heureux! cheers

(...)
Un exemple : les commentaires d'une femme d'un expatrié français en Californie : "ce sont les gens sans culture qui ont voté Trump" . Les personnes cultivées (latinos, noirs...) ont voté Hillary !



Citation :

Une Américaine musulmane s’explique sur son vote en faveur de Donald Trump

J’ai toujours soutenu la position du parti Démocrate sur l'avortement, le mariage homosexuel et le changement climatique », souligne-t-elle, avant de vider son sac : « Mais je suis une mère célibataire qui ne peut toujours pas se payer une assurance santé, malgré la loi Obamacare. Je n’arrive pas à joindre les deux bouts, et je suis loin d’être la seule dans ma ville natale de Morgantown, en Virginie, là où l’Amérique rurale s’est appauvrie et vit plus mal qu’avant, après 8 années d’administration Obama », explique Asra Q. Nomani, sur un ton indigné.

« Les révélations de dons de plusieurs millions de dollars à la Fondation Clinton, émanant du Qatar et d’Arabie Saoudite, ont eu raison de mon hésitation et des doutes qui me tiraillaient. Cela m’a scandalisée. Oui, je veux un salaire honorable. Non, je n’aime pas la gouaille populiste de Trump, et oui, je rejette de toutes mes forces l'idée d'un mur entre les États-Unis et le Mexique, ainsi que le refoulement des musulmans à l’entrée des Etats-Unis ! Mais je fais confiance à mon pays pour ne pas sombrer dans le nationalisme, le protectionnisme, la xénophobie et l’islamophobie prônés par Trump », clame-t-elle, peut-être pour mieux se convaincre que le pire aurait été d’offrir le pouvoir sur un plateau d’argent à Hillary Clinton.


Revenir en haut Aller en bas
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10293
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   13/11/2016, 00:28

Pourquoi Trump le milliardaire a battu Clinton la "fundraiser"

Le 12.11.2016 à 11h20

Le nouveau président a été pour partie élu parce qu’il payait sa campagne lui-même là où Hillary Clinton devait, elle, faire appel à des bailleurs de fonds vus comme autant de corrupteur.

Trump présumé honnête et indépendant grâce à sa fortune


C’est là que l’on revient à l’élection de Trump. Hillary Clinton n’est pas riche, mais elle est célèbre pour être une « fundraiser » de première classe. Sans aller jusqu’à considérer, comme le prétendent certains de ses ennemis, qu’elle est l’incarnation de la corruption, force est de constater qu’elle a réussi, au fil du temps, à lever des sommes considérables auprès de donateurs très puissants et peu réputés pour leur désintéressement, à commencer par les grandes institutions financières. A tort ou à raison, beaucoup d’électeurs frustrés par la stagnation de leurs revenus ou la perte de leur emploi imputent leurs malheurs à des décisions publiques qui favoriseraient les puissants à leur détriment, décisions prises sous l’influence des gros donateurs.

Par contraste, deux candidats inspiraient cette année particulièrement confiance à l’opinion : le démocrate Bernie Sanders, qui a collecté la quasi-totalité de ses fonds auprès de petites gens donnant chacun quelques dollars, et le républicain Donald Trump, qui a très largement financé lui-même sa campagne. Hillary Clinton a eu, comme on sait, beaucoup de mal à se défaire du premier durant les primaires. Elle vient de succomber au deuxième que, malgré ses frasques, beaucoup d’Américains présument honnête pour la simple raison que sa fortune le dispense, lui, de tendre la sébile et de devenir l’obligé de ses bienfaiteurs.
Revenir en haut Aller en bas
EddieCochran
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 12765
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   13/11/2016, 00:50

23 -



"Au terme de cette folle semaine qui a vu l'élection d'un 45ième président des Etats-Unis totalement
inattendu, les réseaux sociaux se retrouvent sur le banc des accusés. Facebook, qui avait contribué à
l'élection de Barack Obama il y a huit ans, a-t-il facilité celle de Donald Trump en 2016? Alors que
beaucoup le pensent à l'instar du président sortant, Mark Zuckerberg se justifie plutôt maladroitement.

A ce stade, il paraît très difficile de se plonger dans les milliards de données créées sur le web durant la
campagne pour démêler la réalité du fantasme. Sans parler de l'analyse qui reste à faire sur le
renforcement du biais des utilisateurs de Facebook: la plateforme nous expose-t-elle avec ses algorithme
à ce que nous croyons déjà au risque de nous fermer à d'autres points de vue?

Là où le patron du plus important réseau mondial ne joue pas franc jeu, c'est qu'il ne peut pas réaliser des
milliards de bénéfices en vendant de la publicité pour influencer ses utilisateurs, sans imaginer que
l'exposition aux informations diffusées par sa plateforme puisse affecter d'autres domaines de la vie de
ces derniers. Notamment lorsqu'il s'agit de choisir le prochain président, par exemple.

C'est une revendication qui monte de la part de nombreux milieux depuis des mois: le géant de Palo Alto
ne peut plus éviter de réfléchir à son impact et ses pratiques. Les conséquences de la dissémination de
fausses nouvelles, de la censure de certaines photos ou de la diffusion d'images en direct par des
terroristes démontrent à quel point les réseaux sociaux ont une responsabilité éditoriale, comme l'ont les
journaux. La leur est d'autant plus forte qu'ils sont globaux, immédiats et qu'ils agissent comme un
accélérateur, de nouvelles bonnes ou mauvaises, vérifiées ou falsifiées. Des informations de mauvaise
qualité ou tout simplement fausses, partagées des millions de fois et sans contradiction au sein d'une
communauté qui dépasse le milliard d'utilisateurs, ont pour conséquence de détruire purement et
simplement le débat public
.  

Donald Trump n'est pas l'ami des géants de la tech qu'il souhaite recadrer: son frein à l'immigration va
contrarier le recrutement de talents étrangers et le souhait d'inciter à produire aux Etats-Unis pourrait
empêcher Apple et d'autres de sous-traiter en Chine. Ironiquement, la Silicon Valley a peut-être aidé à
fabriquer une créature qui - comme le monstre dans Frankenstein - va lui échapper et se retourner
contre elle. "


***********************
Je suis bien content que nos amis suisses du journal Le temps fassent ce constat d'un fait de société
que je déplore et dénonce auprès de qui veut bien m'entendre depuis bien des années.
Regardez comme nos politicards francaouis ne jurent plus que par les "rezzous asociaux**" pour réagir
par l'émotion et la fébrilité aux remous ou bourdonnements (buzz pour les Francaouis)  que leurs
preneurs de pouls de la Toile leur communiquent, en croyant bêtement qu'il s'agit d'opinions avérées de
concitoyens en chair et en os qui composeraient leur bassin électoral supputé....

** : rezzou = expédition militaire, incursion, raid, attaque; troupe armée pour faire une razzia, par
métaphore un accaparement en essaims et pervertis de l'opinion générale,
et asociaux par ce qu'ils ne sont pas sociaux mais épidermiquement egocentrés et distraits
de l'intérêt commun, au point parfois de n'avoir d'autre but que de nuire tout en se rendant intéressants.

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2098
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   13/11/2016, 02:36

@kalawasa a écrit:

Pourquoi Trump le milliardaire a battu Clinton la "fundraiser"



Le 12.11.2016 à 11h20

Le nouveau président a été pour partie élu parce qu’il payait sa campagne lui-même là où Hillary Clinton devait, elle, faire appel à des bailleurs de fonds vus comme autant de corrupteur.

Trump présumé honnête et indépendant grâce à sa fortune




C’est là que l’on revient à l’élection de Trump. Hillary Clinton n’est pas riche*, mais elle est célèbre pour être une « fundraiser » de première classe. Sans aller jusqu’à considérer, comme le prétendent certains de ses ennemis, qu’elle est l’incarnation de la corruption, force est de constater qu’elle a réussi, au fil du temps, à lever des sommes considérables auprès de donateurs très puissants et peu réputés pour leur désintéressement, à commencer par les grandes institutions financières. A tort ou à raison, beaucoup d’électeurs frustrés par la stagnation de leurs revenus ou la perte de leur emploi imputent leurs malheurs à des décisions publiques qui favoriseraient les puissants à leur détriment, décisions prises sous l’influence des gros donateurs.

Par contraste, deux candidats inspiraient cette année particulièrement confiance à l’opinion : le démocrate Bernie Sanders, qui a collecté la quasi-totalité de ses fonds auprès de petites gens donnant chacun quelques dollars, et le républicain Donald Trump, qui a très largement financé lui-même sa campagne. Hillary Clinton a eu, comme on sait, beaucoup de mal à se défaire du premier durant les primaires. Elle vient de succomber au deuxième que, malgré ses frasques, beaucoup d’Américains présument honnête pour la simple raison que sa fortune le dispense, lui, de tendre la sébile et de devenir l’obligé de ses bienfaiteurs.

Pour le moment il ne supporte pas que qui que ce soit agisse autrement, pourvu que ca dure. Chris Christie qui etait responsable de la transition vient de se voir supplante par le Vice-President pour avoir offert des postes a des amis a qui il devait des faveurs.

* Hillary n'est effectivement pas riche en comparaison du Donald, mais bon 45 millions de dollars a son nom - 80 a celui de Bill - 15 millions a fifille qui trouve qu'apres tout la soupe n'est pas si mauvaise qu'elle a decide de tenter sa chance au Congres.. - 2 milliards de dollars en fonds recueillis par la Fondation Clinton (nous savons maintenant grace a WikiLeaks la corruption qui l'infeste) tout ca en n'etant que d'humbles "public servants" avec des salaires somme toute pas tres eleves pour la responsabilite du poste.

Le Vice-President, Mike Pence, semble lui etre a honnete homme ("From those early days, Pence has been a success, but he has not amassed a fortune anywhere near his running mate's, nor does he have the hard-to-explain wealth many of his colleagues manage to amass while in office. Instead, Pence's financial disclosure, filed with the Federal Election Commission, shows a man who makes a comfortable salary with good retirement benefits.") Ca existe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Amérique Selon Trump   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Amérique Selon Trump
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 13Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: