Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le plan de Macron pour réformer le travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Le plan de Macron pour réformer le travail   5/6/2017, 10:49

Rappel du premier message :

Ce document confidentiel, préparé à l’abri des regards, comporte huit réformes d’envergure qui s’insèrent dans «un mouvement d’ensemble de fléxi-sécurité».

C’est un test. Le premier du quinquennat qui intronisera Emmanuel Macron comme réformateur européen... ou pas. Bruxelles regarde de très près ce pays - la France - «impossible à réformer». Dans ses «recommandations pays par pays», publiées le 22 mai, la Commission européenne a confirmé qu’elle attendait avec impatience la future réforme du Code du travail.



Pour l’instant, tout se passe bien avec les partenaires sociaux, reçus depuis le 23 mai par le président de la République, puis le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. La trame des discussions était connue : l’élargissement du champ des accords d’entreprise, le plafonnement des indemnités prud’hommales et la fusion des instances représentatives du personnel. En tout et pour tout, trois réformes annoncées.


Des points jamais évoqués figurent dans un document de travail de 10 pages

Mais selon l’«avant-projet de loi habilitant le gouvernement à prendre, par ordonnances, des mesures pour l’emploi» que nous nous sommes procuré et que nous dévoilons dans les colonnes du Parisien/Aujourd'hui en France ce lundi 5 juin, tout n’a pas encore été mis officiellement sur la table. Loin s’en faut, car certains thèmes figurant dans ce document - une version de travail de 10 pages et datée du 12 mai 2017 - vont bien au-delà des éléments annoncés par Emmanuel Macron jusqu’à présent.



En effet, neuf ordonnances y sont listées, dont certaines portent sur des points jamais évoqués. Lesquels ? Par exemple, le contrat de travail, la durée du travail, la santé ou la sécurité des salariés... pourront être négociés au sein de l’entreprise. Des éléments qui d’ailleurs ne figureront pas forcément dans le document d’orientation que les syndicats et le patronat doivent recevoir dans le courant de cette semaine.


Mener une «révolution copernicienne»




L’essentiel de ce qui leur sera envoyé, puisé dans l’exposé des motifs de l’avant-projet de loi, reprend sous trois priorités les discours d’Emmanuel Macron pendant la campagne et des textes du site En Marche ! Comment tordre le cou au chômage de masse qui frappe la France depuis trente ans et enclencher «une évolution radicale du modèle» ? Comment mener une «révolution copernicienne» des relations sociales pour créer une «République contractuelle» ?



L’objectif principal est de «faciliter la création d’emplois grâce à une meilleure fluidité du marché du travail.» Pour y parvenir, le gouvernement fait le «choix résolu du dialogue social de terrain, là où il produit des accords et des solutions économiquement et socialement efficaces».



Si «cet agenda de réforme ne peut être mené en cent jours», précise l’avant-projet de loi d’habilitation, «les premiers déclics de confiance doivent être donnés rapidement». A condition que les syndicats ne déclenchent immédiatement pas les hostilités...



http://www.leparisien.fr/politique/exclusif-le-plan-de-macron-pour-reformer-le-travail-04-06-2017-7017384.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Mara-des-bois



Nombre de messages : 2206
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   9/6/2017, 14:48

Bon courage, Younes, vraiment navrée pour votre femme...

En ce qui concerne l'auto-exploitation (non mais qu'est ce que c'est que ce concept vicieux ? Very Happy ), apprenez à vous detendre : la liberté a un prix, certes, mais si elle fait autant rever, c'est parce-qu'elle le vaut bien.

Cela dit, les scop, quand ça marche, ce n'est pas mal.


Mab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   9/6/2017, 21:28

Citation :
Comment Sanofi encourage ses cadres à sous-noter ses salariés, selon des quotas arbitraires de "mauvais éléments"
Des cadres de Sanofi seraient obligés de sous-noter des salariés pour respecter des quotas de mauvais collaborateurs imposés par la hiérarchie, selon une enquête menée par franceinfo. Une pratique condamnée par la Cour de cassation en 2013.


http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/comment-sanofi-encourage-ses-cadres-a-sous-noter-ses-salaries-selon-des-quotas-arbitraires-de-mauvais-elements_2229399.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   9/6/2017, 23:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   13/6/2017, 20:14

Citation :
La future loi travail va-t-elle aggraver le risque de catastrophes industrielles majeures ?

par Nolwenn Weiler 6 juin 2017


« Un accident comme celui d’AZF est toujours possible », rappellent ceux qui travaillent au sein de sites industriels classés « Seveso », considérés comme très dangereux pour les salariés et l’environnement en cas d’accidents. La pression de la rentabilité, la perte des savoir-faire, le recours à la sous-traitance massive font peser une menace sur la sécurité de tous. Peu, voire pas formés, les salariés sous-traitants accomplissent les tâches les plus difficiles et les plus dangereuses, mettant leur santé en péril et risquant les accidents les plus graves. Cette sous-traitance permet cependant aux grandes entreprises de se défausser de leurs responsabilités. La situation ne va pas s’améliorer avec la future loi travail qui prévoit la fin des instances spécialisées en matière de santé et de sécurité et une restriction du « droit d’alerte » des salariés. Décryptage.

https://www.bastamag.net/La-future-loi-travail-va-t-elle-aggraver-le-risque-de-catastrophes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2206
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   14/6/2017, 08:34

@Younes bis a écrit:

Oui, et Hitler a été elu, dites donc, comme Macron (on va direct au point Godwin, sans passer par la case depart et sans toucher 20000 euros).
Les coincidences ne peuvent etre que troublantes, moi j'dis.

Pour AZF, pas de commentaires. je n'ai pas cru à l'accident à l'epoque, et toujours pas.


Mab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12528
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   14/6/2017, 15:11

29 -

De toute façon, si le Francaouireich était un village de 100 Gaulois toutes pigmentations confondues, ils seraient 100 qui aspireraient au changement contre 110 qui, dans la foulée, seraient contre le jour où il serait à l'ordre du jour... Ça défie le principe de finitude.

Il semblerait donc que la démocratie à la sauce républicaine consiste à désirer la fermière et son argent, mais pas son beurre, il est trop pénible de le baratter !

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   16/6/2017, 22:04

Citation :
Les méthodes brutales d'Alexandre Zapolsky, PDG et candidat LREM
16 juin 2017 Par Mathieu Magnaudeix

Alexandre Zapolsky pourrait être élu dimanche député du Var. D’anciens salariés pointent le management « violent » de ce patron, décoré par le gouvernement précédent et donateur d’Emmanuel Macron.

Spoiler:
 

https://www.mediapart.fr/journal/france/160617/les-methodes-brutales-dalexandre-zapolsky-pdg-et-candidat-lrem?utm_source=20170616&utm_medium=email&utm_campaign=QUOTIDIENNE&utm_content&utm_term&xts&xtor=EREC-83-%5BQUOTIDIENNE%5D-20170616&xtloc&url
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   16/6/2017, 22:10

@Mara-des-bois a écrit:

Oui, et Hitler a été elu, dites donc, comme Macron (on va direct au point Godwin, sans passer par la case depart et sans toucher 20000 euros).
Les coincidences ne peuvent etre que troublantes, moi j'dis.

Pour AZF, pas de commentaires. je n'ai pas cru à l'accident à l'epoque, et toujours pas.


Mab

Oui Hitler n' a jamais eu la majorité comme Macron . Hitler a eu le soutien des grandes entreprises et de la grande bourgeoisie qui ont financé ses campagnes comme Macron...

Si non faire appel au point godwin de la part de quelqu'un qui demande à la France Insoumise d'assumer tous les morts du stalinismes...
Que voulez vous Pinochet c'est votre Chavez à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2206
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   17/6/2017, 07:30

@Younes bis a écrit:


Oui Hitler n' a jamais eu la majorité  comme Macron . Hitler a eu le soutien des grandes entreprises et de la grande bourgeoisie qui ont financé ses campagnes comme Macron...

Si non faire appel au point godwin de la part de quelqu'un qui  demande à la  France Insoumise d'assumer tous les morts du stalinismes...
Que voulez vous  Pinochet c'est votre Chavez à vous !


Pinochet n'a pas eu l'occasion de s'acoquiner avec Hitler, voyons, ne dites pas n'importe quoi.
Je crois savoir, cependant, que Hitler avait deux jambes, comme Macron.
Si ça conforte votre opinion, j'en suis ravie.


Mab

PS : en realité, c'est Nadine Morano qui est notre Melenchon, par ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   22/6/2017, 20:47

Citation :
Surprise, le code du travail n’est pas (du tout) le principal frein à l’embauche
21 juin 2017 Par Manuel Jardinaud


La note de conjoncture de l’Insee révèle, grâce à une enquête auprès de chefs d’entreprise, que les difficultés pour recruter sont très peu liées à la législation du travail. C’est-à-dire l’inverse de ce que le gouvernement affirme avec sa réforme du code du travail.


Il y a un très lourd droit du travail en France. Il y a aussi un très grand nombre de chômeurs. On ne peut pas ne rien faire. Le président de la République a indiqué pendant sa campagne qu’il entendait moderniser le droit du travail. » Le 15 mai, sur TF1, le premier ministre Édouard Philippe rappelait cette évidence, à ses yeux : pour relancer l’emploi, il convient en urgence de modifier le code du travail. Depuis, le mouvement est bel et bien lancé. La séquence s’achèvera, après consultation des partenaires sociaux, en octobre, avec l’adoption par l'Assemblée nationale des ordonnances réformant ce code du travail si entravant pour l’activité des entreprises.


Malchance, à cette époque, Édouard Philippe n’avait pas lu la note de conjoncture de l’Insee avec, en particulier, le focus intitulé « Que nous disent les entreprises sur les barrières à l’embauche ? ». Et pour cause, le document a été rendu public le 20 juin par l’institut statistique. Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire… Que dit cette note fort instructive ? D’abord, que les deux principaux freins à l’embauche sont l’incertitude économique pour 28 % des entreprises et la difficulté à trouver une main-d’œuvre compétente pour 27 % d’entre elles. Loin, loin devant la réglementation du marché de l’emploi, que seuls 18 % des employeurs considèrent comme une barrière pour recruter. Celle-ci est même moins importante aux yeux des entrepreneurs que le coût du travail (23 %), où le niveau potentiellement élevé des salaires n’est quasiment pas mentionné (7 %). Une pierre dans le jardin des partisans de la modération salariale.

https://www.mediapart.fr/journal/economie/210617/surprise-le-code-du-travail-n-est-pas-du-tout-le-principal-frein-l-embauche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   22/6/2017, 21:54

Citation :
Elle a enchaîné 1 117 CDD en 12 ans : "Je me sentais rabaissée, bonne à rien"

   Je faisais des journées aussi bien que des nuits, cela dépendait. Je travaillais comme agent de service hospitalier. D’abord, j’ai fait le ménage. Ensuite, j’ai été veilleuse de nuit, puis j’ai travaillé auprès des patients. Parfois je faisais des contre-postes, c’est-à-dire que je prenais un poste à 21 heurs et que j’enchaînais avec un autre qui commençait à 6 heures. Une fois, j’ai même fait trois semaines sans une seule journée de repos"

En 2014, Sylvie Rausa passe son diplôme d’aide-soignante. Cela tombe bien, il y a cette année-là des embauches en CDI, explique le quotidien régional. Mais sept postes lui passent sous le nez, donnés à d’autres, ou à des personnes extérieures à la Carmi. Elle finit bien par obtenir un CDI, mais à temps partiel, avec une baisse de revenus donc…

Pour l’employeur, son "profil ne correspondait" simplement "pas à celui des postes". Quant aux multiples CDD, la Carmi explique à La Voix du Nord qu’ils "correspondaient bien à des remplacements de personnes, en arrêt maladie ou autre".

   Elle n’a pas pu se lancer dans l’achat d’une maison car les banques, faute d’un contrat en CDI, n’acceptaient pas de lui prêter. Cette façon de maintenir les gens en CDD afin de les avoir sous la main, taillables et corvéables à merci, est inacceptable. Ils les gardent sous pression, dans la précarité…"  

L’été dernier, Sylvie Rausa a donc fini par envoyer à la Carmi un courrier de rupture de contrat aux torts de l’employeur. Son avocate estime qu’en additionnant "indemnité légale de licenciement, préjudice moral, dommages et intérêts, requalification du contrat de travail à temps partiel en temps plein, elle arrive à plus de 100 000 euros".

Ce sera aux prud’hommes de trancher. En attendant, sa cliente a retrouvé un emploi. Et le sourire.http://www.sudouest.fr/2017/06/22/elle-a-enchaine-1-117-cdd-en-12-ans-je-me-sentais-rabaissee-bonne-a-rien-3555263-4688.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2206
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   23/6/2017, 09:13

[quote="Younes bis"]
Citation :
Elle a enchaîné 1 117 CDD en 12 ans : "Je me sentais rabaissée, bonne à rien"


COMMENT ?
Et malgré le code du travail auquel il ne faut pas toucher comme un livre sacré ? clown

Sissi, ce code est un frein à l'embauche. Enfin, vu du coté des chefs d'entreprise, et quelle que soit la taille de leur boîte. La part des prelevements n'y est pas pour rien non plus, mais que M. Jardinaud se donne donc la peine d'aller discuter avec les employeurs potentiels...
Mais que sur le papier, il n'y soit absolument pour rien, ça ne m'etonne pas.


Mab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   23/6/2017, 18:13

Citation :
SYNDROME DU LARBIN

   17 avr. 2014 Par jolemanique Blog

I) Définition


Chez un individu, le syndrome du larbin est un comportement pathologique visant à prendre systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celles dont il est issu. Ce syndrome diminue les capacités d’analyse du larbin et se traduit par un blocage psychologique l’incitant à agir préférentiellement contre ses propres intérêts au profit de ceux qui l’exploitent.


II) Analyse des symptômes


L’amour démesuré qu’affiche le larbin à l’égard des patrons, des rentiers ou des milliardaires, est l’acte de foi qui structure son discours. Le larbin agit sans discernement de ce qui pourrait être bon pour lui, il intellectualise le débat pour tenter de nous convaincre que piocher chez les riches est toujours la pire des solutions, quand bien même il en serait bénéficiaire. Les arguments économiques qu’il invoque inlassablement n’ont pas servi à forger sa conviction, le syndrome du larbin est malheureusement une vocation qui se trimbale dès le plus jeune âge et contre laquelle il n’existe aucun remède. Le larbin n’a pas choisi d’aimer les riches, il aime les riches parce qu’il est un larbin. De tendance nettement libérale le larbin est celui qui vous vante les bienfaits du bouclier fiscal alors même qu’il ne paye pas d’impôts. C’est encore le même larbin qui voudrait réduire ou supprimer l’impôt sur la fortune même s’il sait qu’il ne sera jamais concerné par la question. Un écervelé victime du syndrome du larbin n’a pas de conscience politique, il vote instinctivement dans l’intérêt de ceux qui l’exploitent pour s’attirer leur bienveillance. Le larbin estime que l’argent qui lui fait défaut, est beaucoup plus utile dans le coffre d’un riche qui pourra ainsi le réinvestir beaucoup plus utilement qu’il ne l’aurait lui même dépensé. Le larbin cautionne tous les sacrifices et les plans d’austérité dont il pourrait être l’objet comme la baisse des salaires, ou encore l’augmentation de l’âge de la retraite même si son travail ne lui convient d’aucune façon et que ses maîtres ne lui offrent aucune perspective d’améliorer sa condition.


III) Hypothèses sur l’origine du syndrome


Deux théories principales s’affrontent pour expliquer l’origine du syndrome : la thèse génétique et la pathologie mentale.
Après des siècles d’esclavage et de féodalité, les larbins pourraient être le produit d’une sélection artificielle des soumis par leurs maitres. La transmission génétique des caractères aurait favorisée la sélection d’une souche vivace de larbins domestiques au profit d’une nouvelle espèce de primates : l’homo larbinus.
Selon cette hypothèse le mécanisme en œuvre serait similaire à la sélection des chiens et des chevaux mais directement appliqué à l’homme.
Pour les tenants de la pathologie mentale le caractère héréditaire n’est pas retenu, il s’agirait plutôt d’un trouble qui se développerait dès l’enfance. Le processus s’aggraverait au passage à l’âge adulte lorsque le sujet prend conscience de la médiocrité de sa condition, le larbin développerait des stratégies inconscientes visant à restaurer un équilibre cognitif pour justifier l’acceptation de sa subordination. Le larbin finit ainsi par s’identifier à ses maîtres en s’imaginant appartenir au corps social qui l’exploite.


IV) Quelques exemples

Le larbin réagit vivement à toute discussion qui ose remettre en cause les privilèges des plus fortunés, incapable de se livrer à une argumentation convaincante, ses messages distillent la peur et les intimidations dont il est l’objet. En réaction le larbin brandit instinctivement une succession de termes caractéristiques qu’il essaye de glisser dans son discours tels que : communisme, bolchévisme, tirage vers le bas, la Stasi, Corée du Nord, isolement, dictature socialiste, évasion fiscale, paupérisation, millions de morts...

Citation :

Les quelques messages qui suivent portent la quasi-signature "littéraire" d’un larbin digne de ce nom :


- Les riches il faut les bichonner, les câliner, si on les spolie trop ils s’installeront ailleurs.

- Le Bolchévisme ? Non merci les Russes ont essayé en 17...

- Comme en Corée du Nord ou au Zimbabwe ?

- La fortune de Bill Gates ? Ça fait 3 pizzas par Africain et après on fait quoi ?

- Si les riches disparaissent on pourra plus leur vendre des produits de luxe !

- Ma patronne paye trop de charges !

- Les parachutes dorés c’est une compensation pour dissuader de saboter davantage l’entreprise, divisé par le nombre de salariés ça fait beaucoup moins que dans une seule poche.


V) Population affectée


Le syndrome du larbin ne prolifère pas seulement chez les plus démunis intellectuellement comme on pourrait le penser, il affecte une large fourchette de la population sans corrélation apparente avec le niveau d’étude (20% de la population pense faire parti des 1% les plus riches). Les larbins sévissent en masse sur les forums d’économie dont l’étude de cette discipline semble en aggraver les symptômes. Le paysage politique avec l’élection d’un président au service des ploutocrates révèle un seuil de contamination critique dans la patrie des droits de l’homme. La situation est grave mais peut-être pas complètement désespérée et les symptômes ne cessent d’évoluer au fil de l’actualité, aussi aidez-nous à maintenir et à diffuser ce document pour lutter efficacement contre ce fléau des temps modernes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9538
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   23/6/2017, 23:56

Je réfléchis encore (eh oui, ça m'arrive)...mais j'avoue que l'analyse est intéressante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2206
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   24/6/2017, 11:44

@kalawasa a écrit:
Je réfléchis encore (eh oui, ça m'arrive)...mais j'avoue que l'analyse est intéressante !

Disons que quelqu'un redecouvre la roue Wink
Cette posture est connue, reconnue, racontée depuis des lustres. Il n'est qu'à lire les auteurs des XVIIIe et XIXe -il n'y en avait pas beaucoup de mauvais, à l'epoque- pour se rendre compte...
En revanche, cette generalisation est troublante et malvenue, et ce meme sur le ton d'un humour matiné d'aigreur. Defendre la classe dont on ne serait pas issu serait preuve de de servilité et de frayeur.

Elle suggere qu'une humble condition rend idiot (si on ne se commet pas dans la revolte pure et dure ?).
Or, entre les deux, il y a la conscience, l'Histoire, la curiosité, la bonté et/ou l'obscure conviction qu'il est contreproductif, voire dangereux, de virer bébé avec l'eau du bain.
L'auteur suggere que la majorité des electeurs ne sont pas aptes à la reflexion.
C'est moche pour la democratie... Le texte d'un militant du FN, sans doute...


Mab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9538
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   24/6/2017, 12:02

Mab a écrit:
Elle suggere qu'une humble condition rend idiot

Ça se discute , Mab . L'auteur voulait certainement dire que les riches défendent les pauvres (mais uniquement jusqu'à l'élection...) , et ça c'est beaucoup plus vieux que le XVIIIème siècle !  pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2206
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   24/6/2017, 12:46

@kalawasa a écrit:

Ça se discute , Mab . L'auteur voulait certainement dire que les riches défendent les pauvres (mais uniquement jusqu'à l'élection...) , et ça c'est beaucoup plus vieux que le XVIIIème siècle !  pirat [/b]


Les riches defendent les pauvres ??
Depuis quand ?
(Si c'est de l'humour, prevoyez un single pub, parce-que je tourne au ralenti, aujourd'hui...)

Nanan, franchement, je ne crois pas que les choses se soient jamais presentées sous cette forme, c'est un concept tordu (et retordu dans tous les sens).
Si vous me dites "Les forts protegent les faibles" -ou devraient-, là, je vous dis OK. Mais que la fortune des uns aient jamais été au service des autres sans contrepartie, et ce edicté en principe... Jamais entendu parler.


Mab -si ça se trouve, je suis passée dans une autre dimension...-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   24/6/2017, 20:14

910.000 contrats "zéro heure" en Angleterre : le salarié reste disponible à tout moment et n'a aucun temps de travail garanti. L'avenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2206
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   25/6/2017, 10:38

@Younes bis a écrit:
910.000 contrats "zéro heure" en Angleterre : le salarié reste disponible à tout moment et n'a aucun temps de travail garanti. L'avenir ?


C'est en projet, mais uniquement pour les melenchonistes clown


Mab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   25/6/2017, 20:22

Citation :
Boulots de merde : « On revient à une économie de type féodale, une économie de la domesticité »

par Nolwenn Weiler 30 novembre 2016


Produire ou servir plus, avec moins : c’est l’injonction faite à tous les travailleurs, des chaînes de montage automobiles aux couloirs des hôpitaux, en passant par les salles de classe ou les bureaux de poste. A la souffrance de ces boulots dégradés, s’ajoute la précarité grandissante de travailleurs qui quittent le salariat pour la « liberté » de l’auto-entrepreunariat. Une violence sociale féroce dans laquelle les journalistes Julien Brygo et Olivier Cyran ont plongé pour écrire leur ouvrage Boulots de merde. Ils y décrivent l’âpre quotidien de celles et ceux qui exercent des métiers difficiles et souvent utiles, à comparer avec certains boulots très bien payés et plutôt confortables, mais qu’ils jugent socialement nuisibles. Entretien. https://www.bastamag.net/Intensification-du-travail-Le-patronat-et-ses-relais-politiques-sont-prets-a-l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   25/6/2017, 22:26

@Mara-des-bois a écrit:
@Younes bis a écrit:
910.000 contrats "zéro heure" en Angleterre : le salarié reste disponible à tout moment et n'a aucun temps de travail garanti. L'avenir ?


C'est en projet, mais uniquement pour les melenchonistes clown


Mab


Êtes vous certaine?


Citation :

La France suivra-t-elle le modèle allemand? Transformer les chômeurs en travailleurs pauvres


près les lois Macron, Rebsamen et El-Khomri sous le précédent quinquennat, le gouvernement d’Edouard Philippe prépare une réforme encore plus profonde du droit du travail, précédant une remise à plat de l’assurance chômage. Ce big bang annoncé a un modèle : les réformes « Hartz », engagées en Allemagne au début des années 2000, aujourd’hui parées de toutes les vertus par de nombreux commentateurs avec, en apparence, l’un des taux de chômage les plus bas d’Europe. La réalité des chiffres montrent au contraire que ces réformes du marché du travail n’ont pas radicalement réduit le chômage et la sous-activité et, surtout, ont provoqué une explosion des travailleurs pauvres, dont le nombre est l’un des plus élevés d’Europe.

Emmanuel Macron et son gouvernement vont désormais entrer dans le vif du sujet : s’atteler à des « réformes structurelles », notamment celle du « marché du travail », qui serait une condition indispensable à la baisse du chômage. Le gouvernement français emboîte ainsi le pas à son voisin allemand. Le taux de chômage en Allemagne s’élevait, il y a quinze ans, à 10,5 % selon l’agence allemande pour l’emploi. La première réforme du marché du travail allemand – la loi dite Hartz, du nom de Peter Hartz, ancien DRH de Volkswagen qui a dirigé la commission qui a concocté ces réformes sous le gouvernement du social-démocrate Gerhard Schröder – entre alors en vigueur. Trois autres réformes ont suivi : elles se sont attaquées à l’assurance chômage, en réduisant la durée d’allocation et en renforçant les contrôles et la surveillance des chômeurs, et ont ouvert grand la porte au développement des emplois à bas-salaire.

Après avoir atteint un record, plus de 11,5 % et 4,9 millions de chômeurs en 2005, le chômage allemand commence finalement à diminuer. Il passe sous des 10 % deux ans plus tard. Depuis, les chiffres sont en baisse continue. Et l’Allemagne fait figure de modèle de ce côté-ci du Rhin pour tous les politiques, chefs d’entreprise et économistes orthodoxes qui vantent les mérites de la dérégulation du droit du travail pour relancer l’emploi. Mais l’un a-t-il vraiment permis l’autre ? Les chiffres du travail et du chômage allemand sont-ils si bons que ça ?

suite: https://www.bastamag.net/La-France-va-t-elle-suivre-le-modele-allemand-et-transformer-ses-chomeurs-en

Pour la défense de Macron ces cons de précaires sont aussi souvent les mêmes qui se sont abstenu! Qui ne dit mot consent! Sauf que la presse libre de notre beau pays n' a peut-être pas fait son travail pour les informer? Et cette belle presse libre ( sale engeance gauchiste d’après les héritiers spirituel de Bil, paix à son âme ) détenu par les amis milliardaires d'EM  n'a-t-elle pas intérêt que que les précaires et chômeurs ne soient pas trop informé sur la marnière dont il vont se faire manger...histoire de faire grossir encore un peut plus la fortune de nos milliardaires?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1384
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   26/6/2017, 22:04

Aprés on dira que j'ai mauvais esprit , alors que je cite un article de capital qui sous entend que les syndicalistes sont aussi corrompu que les politiques !!

Citation :

Code du travail : l’arme qu’utiliserait le gouvernement pour faire chanter les syndicats

Publié le 26/06/2017


Alors que le gouvernement présente ce mercredi son projet de loi d’habilitation, Le Parisien affirme que les syndicat seraient tenus par une “épée de Damoclès” : un possible élargissement de la loi de moralisation de la vie politique aux organisations syndicales.
http://www.capital.fr/votre-carriere/code-du-travail-l-arme-qu-utiliserait-le-gouvernement-pour-faire-chanter-les-syndicats-1234340


Vu en concert à l'age de 13 ans ceci explique peut-être cela  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shansaa

avatar

Féminin Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   Hier à 00:41

@Younes bis a écrit:
Aprés on dira que j'ai mauvais esprit , alors que je cite un article de capital qui sous entend que les syndicalistes sont aussi corrompu que les politiques !!

Citation :

Code du travail : l’arme qu’utiliserait le gouvernement pour faire chanter les syndicats

Publié le 26/06/2017

Alors que le gouvernement présente ce mercredi son projet de loi d’habilitation, Le Parisien affirme que les syndicat seraient tenus par une “épée de Damoclès” : un possible élargissement de la loi de moralisation de la vie politique aux organisations syndicales.
http://www.capital.fr/votre-carriere/code-du-travail-l-arme-qu-utiliserait-le-gouvernement-pour-faire-chanter-les-syndicats-1234340

Si cela s'averait exact, pourquoi donc les syndicats ne seraient-ils pas soumis a cet elargissement?
Vu qu'en France, ils se comportent plus en formations politisees qu'en syndicats... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9538
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   Hier à 08:38

La relation syndicats/gouvernement/fric a fait l'objet d'une discussion ce matin . Si la moralisation fait le ménage dans ces magouilles, les syndicats sont cuits , les fonds pour la formation étant la principale source de financement ! Ces fonds représentent des dizaines de milliards, avec des résultats minables !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quantat

avatar

Masculin Nombre de messages : 5126
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   Hier à 08:51

@Younes bis a écrit:

Vu en concert à l'age de 13 ans ceci explique peut-être cela  :
 

Bernie à viré à droite depuis .... Laughing

_________________
La j'ouïs sens est inter-diteJL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2206
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   Hier à 09:59

@Younes bis a écrit:
Aprés on dira que j'ai mauvais esprit , alors que je cite un article de capital qui sous entend que les syndicalistes sont aussi corrompu que les politiques !!

Citation :

Code du travail : l’arme qu’utiliserait le gouvernement pour faire chanter les syndicats

Publié le 26/06/2017


Alors que le gouvernement présente ce mercredi son projet de loi d’habilitation, Le Parisien affirme que les syndicat seraient tenus par une “épée de Damoclès” : un possible élargissement de la loi de moralisation de la vie politique aux organisations syndicales.
http://www.capital.fr/votre-carriere/code-du-travail-l-arme-qu-utiliserait-le-gouvernement-pour-faire-chanter-les-syndicats-1234340


Je ne comprends pas ce qui vous choque, Younes... La moralisation serait-elle à geometrie variable ? Ne touchent-ils pas d'argent public ? Est-il normal que leurs comptes soient si opaques ?
Cette "normalisation" morale fait partie du programme de Melenchon, je suppose, car il n'existe pas un gene de la probité propre aux syndicalistes. Ils ont été plusieurs fois touchés par les affaires, eux aussi.


Mab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le plan de Macron pour réformer le travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: