Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le plan de Macron pour réformer le travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Le plan de Macron pour réformer le travail   5/6/2017, 10:49

Rappel du premier message :

Ce document confidentiel, préparé à l’abri des regards, comporte huit réformes d’envergure qui s’insèrent dans «un mouvement d’ensemble de fléxi-sécurité».

C’est un test. Le premier du quinquennat qui intronisera Emmanuel Macron comme réformateur européen... ou pas. Bruxelles regarde de très près ce pays - la France - «impossible à réformer». Dans ses «recommandations pays par pays», publiées le 22 mai, la Commission européenne a confirmé qu’elle attendait avec impatience la future réforme du Code du travail.



Pour l’instant, tout se passe bien avec les partenaires sociaux, reçus depuis le 23 mai par le président de la République, puis le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. La trame des discussions était connue : l’élargissement du champ des accords d’entreprise, le plafonnement des indemnités prud’hommales et la fusion des instances représentatives du personnel. En tout et pour tout, trois réformes annoncées.


Des points jamais évoqués figurent dans un document de travail de 10 pages

Mais selon l’«avant-projet de loi habilitant le gouvernement à prendre, par ordonnances, des mesures pour l’emploi» que nous nous sommes procuré et que nous dévoilons dans les colonnes du Parisien/Aujourd'hui en France ce lundi 5 juin, tout n’a pas encore été mis officiellement sur la table. Loin s’en faut, car certains thèmes figurant dans ce document - une version de travail de 10 pages et datée du 12 mai 2017 - vont bien au-delà des éléments annoncés par Emmanuel Macron jusqu’à présent.



En effet, neuf ordonnances y sont listées, dont certaines portent sur des points jamais évoqués. Lesquels ? Par exemple, le contrat de travail, la durée du travail, la santé ou la sécurité des salariés... pourront être négociés au sein de l’entreprise. Des éléments qui d’ailleurs ne figureront pas forcément dans le document d’orientation que les syndicats et le patronat doivent recevoir dans le courant de cette semaine.


Mener une «révolution copernicienne»




L’essentiel de ce qui leur sera envoyé, puisé dans l’exposé des motifs de l’avant-projet de loi, reprend sous trois priorités les discours d’Emmanuel Macron pendant la campagne et des textes du site En Marche ! Comment tordre le cou au chômage de masse qui frappe la France depuis trente ans et enclencher «une évolution radicale du modèle» ? Comment mener une «révolution copernicienne» des relations sociales pour créer une «République contractuelle» ?



L’objectif principal est de «faciliter la création d’emplois grâce à une meilleure fluidité du marché du travail.» Pour y parvenir, le gouvernement fait le «choix résolu du dialogue social de terrain, là où il produit des accords et des solutions économiquement et socialement efficaces».



Si «cet agenda de réforme ne peut être mené en cent jours», précise l’avant-projet de loi d’habilitation, «les premiers déclics de confiance doivent être donnés rapidement». A condition que les syndicats ne déclenchent immédiatement pas les hostilités...



http://www.leparisien.fr/politique/exclusif-le-plan-de-macron-pour-reformer-le-travail-04-06-2017-7017384.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Mara-des-bois



Nombre de messages : 2276
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   27/6/2017, 09:59

@Younes bis a écrit:
Aprés on dira que j'ai mauvais esprit , alors que je cite un article de capital qui sous entend que les syndicalistes sont aussi corrompu que les politiques !!

Citation :

Code du travail : l’arme qu’utiliserait le gouvernement pour faire chanter les syndicats

Publié le 26/06/2017


Alors que le gouvernement présente ce mercredi son projet de loi d’habilitation, Le Parisien affirme que les syndicat seraient tenus par une “épée de Damoclès” : un possible élargissement de la loi de moralisation de la vie politique aux organisations syndicales.
http://www.capital.fr/votre-carriere/code-du-travail-l-arme-qu-utiliserait-le-gouvernement-pour-faire-chanter-les-syndicats-1234340


Je ne comprends pas ce qui vous choque, Younes... La moralisation serait-elle à geometrie variable ? Ne touchent-ils pas d'argent public ? Est-il normal que leurs comptes soient si opaques ?
Cette "normalisation" morale fait partie du programme de Melenchon, je suppose, car il n'existe pas un gene de la probité propre aux syndicalistes. Ils ont été plusieurs fois touchés par les affaires, eux aussi.


Mab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   3/7/2017, 18:28



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   3/7/2017, 18:49

@Mara-des-bois a écrit:


Je ne comprends pas ce qui vous choque, Younes...

Vous voyez Mab, vous vous ne prêtez pas qu'au riches , vous prêtez beaucoup au pauvre Younes...
J'ai partagé une info parce qu'elle me paraissait pertinente ! Aurais-je du la caché car pas dans la ligne idéologique du gauchiste que je suis?
Je n'ai jamais adhéré a aucun syndicat , pas même étudiant , ni même la fédération anarchiste, c'est dire.

D'un point de vu marxiste la lutte de classe entraine la paupérisation des masses laborieuses : les riches de plus en plus riches , les pauvres de plus en plus pauvre ,jusqu'à se que cela pète et , selon le matérialisme historique , cela doit aboutir naturellement à une révolution , une société sans classe ...etc

Hors les syndicats ont permis l'établissement d' une collaboration de classe, et leur action a freiné la paupérisation du prolétariat , et donc empêchè l'inexorable évolution pronostiqué par Marx ! Leur action a été contre-révolutionnaire .

Le germanophile de service de LP pourrait vous faire remarquer que c'est le très droitier et réactionnaire Bismarck qui a légalisé les syndicats en Allemagne bien avant la France...

Aprés la légalisation des syndicats , les manifestation violentes avec pendaison de patrons aux réverbères ont chuté drastiquement .
Craignez les mouvements spontanés , non encadrés ...Les syndicats sont corrompus? Oui pour votre plus grand profit . Ne vous gênez pas pour leur faire la peaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2276
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   4/7/2017, 09:14

Younes bis, qui pense que je pense comme lui alors que non, a écrit:


Vous voyez Mab, vous vous ne prêtez pas qu'au riches , vous prêtez beaucoup au pauvre Younes...
J'ai partagé une info parce qu'elle me paraissait pertinente ! Aurais-je du la caché car pas dans la ligne idéologique du gauchiste que je suis?
Je n'ai jamais adhéré a aucun syndicat , pas même étudiant , ni  même la fédération anarchiste, c'est dire.


Mais enfin ce n'est pas ce que j'ai dit...
J'ai dit que les syndicats etaient aussi enclins à la tricherie que ceux qui possedaient une once pouvoir et ne savaient pas s'en servir.
J'ai parlé de vous, sans blagues ?

Ah vous voulez qu'on parle des syndicats allemands versus les français ?
Mais ils discutent, en Allemagne, monsieur Younes, ils cherchent vraiment l'interet de leurs pigeons, pardon adherents. Ce qui fait une difference fondamentale avec les responsables français, cramponnés pour la plupart à leurs chapelles et leurs avantages plus qu'au respect des droits des travailleurs.

Bon, et puis je vais prendre un ou deux cours de machiavelisme, passke chuis pas au niveau, moi, question projection tordue, face à un sous mis.


Mab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   4/7/2017, 18:31

@Mara-des-bois a écrit:
Je ne comprends pas ce qui vous choque, Younes...

@Mara-des-bois a écrit:

Mais enfin ce n'est pas ce que j'ai dit...

Alors, non rien ne me choque , mais puisse que vous ne l'avez pas dit, je ne vois pas effet pourquoi nous en parlons!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2276
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   5/7/2017, 08:35

Oh si vous voulez jouer à ça...

Vous ecrivez : "Aprés on dira que j'ai mauvais esprit , alors que je cite un article de capital qui sous entend que les syndicalistes sont aussi corrompu que les politiques !!"

Ce à quoi je reponds : "Je ne comprends pas ce qui vous choque, Younes..."

Et cela vous fait dire : "Vous voyez Mab, vous vous ne prêtez pas qu'au riches , vous prêtez beaucoup au pauvre Younes...".

Vous en deduisez que je m'en prends à vous.
Je pas comprendre. Mais sans doute n'y a-t-il rien à comprendre.


Mab (au pire, c'est bien de preter à ceux qui ne sont rien qu'un petit tournesol isolé derriere un barbelé aussi, non ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   10/7/2017, 18:09

Ce contenu est accessible gratuitement 24 heures


Citation :
Réforme du travail : "Evidemment", tous les amendements sont rejetés !
Derrière la vidéo buzz, des députés LREM très bien en "rang"


Tous les amendements rejetés? "Evidemment!" Un échange vidéo tiré de l'examen en commission à l'Assemblée nationale du projet de loi d'habilitation du gouvernement sur la réforme du code du travail a provoqué un mini tollé, après avoir été repris par plusieurs grands médias. De quoi s'agit-il ? Derrière la vidéo, une majorité parlementaire bien "en rang".


https://www.arretsurimages.net/articles/2017-07-07/Reforme-du-travail-Evidemment-tous-les-amendements-sont-rejetes-id10033

extrait "Je suis un peu inquiet":
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9739
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   10/7/2017, 19:24

"Catherine, reviens ! ".....Ça m'a bien sûr fait penser à une célèbre pub....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12668
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   10/7/2017, 21:56

57 -

Younes bis, auquel l'A.N. donne du travail, a écrit:


Citation :
Réforme du travail : "Evidemment", tous les amendements sont rejetés !
Derrière la vidéo buzz, des députés LREM très bien en "rang"

(...)

Vu comme ça, en effet ça suscite quelques interrogations sur la méthode, le style et par conséquence sur le fond.

Si l'on n'est pas un assidu depuis que la chaîne parlementaire LCP existe, l'on est forcément surpris par le
rejet systématique des amendements de l'opposition à un projet de loi. Si l'on connaît la procédure
parlementaire l'on ne l'est pas du tout quand il s'agit pour une Commission quelconque de statuer sur
l'envoi en session d'amendements dits de rejet càd qui demandent la suppression de tout ou partie d'un
texte soumis à débat. 99% des suppressions de tout ou partie du texte à caractère systématique sont
vouées  au retoquage, depuis que le Parlement francaoui existe.

Maintenant, concernant le fond, en ce qui concerne l'opposition, les tirs de barrage systématiques
décrédibilisent aussi ceux qui en font un usage surabondant juste pour donner de la voix. Il lui appartient
aussi de faire des contre-propositions suffisamment travaillées pour que la Commission se retrouve dans
l'obligation de les soumettre au débat en session. Mais, évidemment, pour des huns soumis au Niet-à-tout
c'est vendre son âme.

Madame Brigitte Bourguignon présidente de la Commission des Affaires Sociales, à 58 ans, a encore de
très beaux restes.

Bon coup (tactique) du député FI Adrien Quatennens qui a bien utilisé la présence des caméras de LCP.
Bravo.

Voici la Commission des Affaires Sociales actuelle :


Poste Titulaire Groupe Circonscription
Présidente Brigitte Bourguignon REM Pas-de-Calais (6e)
Vice-président Bernard Perrut LR Rhône (9e)
Vice-président Jean-Louis Touraine REM Rhône (3e)
Vice-président Jean-Pierre Door LR Loiret (4e)
Vice-présidente Monique Iborra REM Haute-Garonne (6e)
Secrétaire Cyrille Isaac-Sibille MoDem Rhône (12e)
Secrétaire Elisabeth Toutut-Picard REM Haute-Garonne (7e)
Secrétaire Gilles Lurton LR Ille-et-Vilaine (7e)
Secrétaire Julien Borowczyk REM Loire (6e)

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   10/7/2017, 22:29

Oui Oui Eddie bien sure ... En même temps !
Citation :

5 amendements LREM, dont 2 de pure forme

Mais pour la majorité, il semble que laisser un texte "suivre son chemin" signifie : ne pas l'amender du tout. On l'a dit : sur les 170 amendements, seuls cinq ont été déposés par LREM. Et sur ces cinq, l'un a été retiré par son auteur, le député Aurélien Taché. Sur les quatre récents, deux portent uniquement sur une modification formelle du texte (amendement rédactionnel), un autre demande la rédaction d'un rapport sur le prélèvement à la source en vue de son adoption au 1er janvier 2018, et le dernier apporte une précision sur la "finalité de l'habilitation à modifier, par ordonnances, le compte pénibilité." Autrement dit : le gouvernement a semble-t-il donné instruction aux députés de la majorité de ne pas amender son projet de loi, et de le "valider" tel quel.[/b[b]] Cela dit, les amendements du groupe Les Républicains et Nouvelle Gauche, ainsi qu'un amendement du groupe "Les constructifs" ont aussi été tous rejetés.

Auparavant, le texte a été examiné en commission des finances. Sur un total de 14 amendements, LREM en a déposé 2 : là aussi des amendements rédactionnels, de pure forme. Et l'unique amendement adopté par un autre groupe parlementaire a été déposé par deux députées Nouvelle Gauche... sauf que son contenu est exactement identique à l'amendement déposé par Joël Giraud, député LREM, en commission des affaires sociales, demandant un rapport sur le prélèvement à la source.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12668
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   11/7/2017, 00:32

58 -
(Le message ci-dessus)

Du travail en commission tout à fait banal, sauf du temps où les frondeurs du style des branquignoles du PS
qui ont coulé leur boîte, en règle générale depuis 1958 les députés de la majorité présidentielle amendent
très peu, voire pas du tout les projets de loi de leur bord. Par contre, ils déposent des contre-amendements
aux amendements de leur opposition débattus en session, ce qui fait travailler la navette entre les deux
chambres et l'entrée en scène des commissions paritaires mixtes A.N.-Sénat. Et au final la distribution de
parts de la réserve parlementaire aux élèves méritants...

Moi, ce qui me plaît, c'est que grâce aux Huns soumis au Niet-à-tout, les citoyens commencent à se former
au fonctionnement de la représentation nationale. Il y a de la pédagogie, minimaliste et débridée certes,
mais ceux qui ont l'esprit curieux ont matière là à s'intéresser au fonctionnement des institutions.

Le paradoxe, mais qui est très léniniste et trotskiste , c'est que les FI utilisent les ressorts des Institutions de
la V° République pour se faire entendre alors même qu'ils ont pour programme l'abolition de ces mêmes
institutions pour mettre en place une constitution qui repose entièrement sur un Parlement.
Le mess qu'ils sont en train de mettre en branle devrait les faire réfléchir sur l'efficacité d'un parlement à
la mode francaouie du style du banquet gaulois qui finit immanquablement en bataille rangée.

Nous vivons un morceau d'époque très passionnant.

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   12/7/2017, 18:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   12/7/2017, 18:52

Citation :
«Pénibilité», le mot de trop pour l’Elysée

«Ce qui n’est pas nommé, n’existe pas», avait averti le psychanalyste Jacques Lacan. C’est ainsi que le compte pénibilité, cette mesure phare du quinquennat de François Hollande qui permet à des salariés exposés à des métiers «pénibles» de partir plus tôt à la retraite ou de bénéficier d’une formation, change de nom. Le Premier ministre veut l’appeler désormais «compte de prévention».

http://www.liberation.fr/france/2017/07/11/penibilite-le-mot-de-trop-pour-l-elysee_1583220


Mon chantier du moment , la température monte à 40 à l'ombre ...le soir je suis rincé!

Je vais vous faire un petit reportage ( on a de nouveaux téléphones pour faire des photos clown )




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12668
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   12/7/2017, 20:15

62 -

@Younes bis a écrit:
Citation :
«Pénibilité», le mot de trop pour l’Elysée

«Ce qui n’est pas nommé, n’existe pas», avait averti le psychanalyste Jacques Lacan. C’est ainsi
que le compte pénibilité, cette mesure phare du quinquennat de François Hollande qui permet à des
salariés exposés à des métiers «pénibles» de partir plus tôt à la retraite ou de bénéficier d’une formation,
change de nom. Le Premier ministre veut l’appeler désormais «compte de prévention».

Mon chantier du moment , la température monte à 40 à l'ombre ...le soir je suis rincé!

Je vais vous faire un petit reportage ( on a de nouveaux téléphones pour faire des photos clown  )


Excellent, faites ce reportage, afin de montrer à un fonctionneux comme Corbillard ce que c'est que de
bosser, de vraiment bosser, par exemple avé une truelle et un casque sur la tête sous un cagnard de
plomb.

A ma connaissance, il ne doit exister personne qui puisse contester que certains métier et certaines tâches
présentent de fortes contraintes sur les organismes et l'équilibre psychique des personnes qui les accomplissent.

Ergoter sur des peccadilles sémantiques est ridicule et démontrerait le peu de considération portée au problème.

Cependant, je sais aussi, que le jargon de la haute administration n'est pas du folklore mais sous-tend des
questions de fond qui ne sont identifiables qu'en épluchant le corps des textes. La bureaucratie a ses rites.

Une chose est certaine, le compte pénibilité est une monstruosité administrative, surtout pour les artisans
employeurs et les TPE-PME. Par exemple chronométrer le temps que met un type pour porter un colis du
point A vers le point B quand le colis excède 10 kg et comptabiliser le nombre de fois dans l'année que ce
type effectuera la même manip, afin de déterminer combien de points de pénibilité que la gars ou la fille
aura obtenu. C'est débile, débile. Seul un peigne-cul de bureaucrate a pu imaginer une aberration pareille !

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   13/7/2017, 21:59

Pour la pénibilité la conséquence c'est une espérance de vie raccourcie.. On cotise à une retraite dont on jouira peu d'années! D’ailleurs la caisse ds cadre ( la Cram je crois) est déficitaire ,car ces cons vivent trop longtemps au lieu d'avoir l'élégance, comme les ouvriers, de crever quelques années après leur retraite

Donc que l'on accorde l'age de la retraite en fonction de l'espérance de vie point barre ...les assureurs sont capables d'avoir des algorithmes pour cela ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   13/7/2017, 22:07

Citation :
L'« énigme » posée par François Ruffin aux députés La République en marche

Dans le cours des débats sur la « loi travail 2 », le député de la France insoumise a, par quatre fois, posé une colle au rapporteur de la loi sur la réforme du code du travail, ancien DRH du groupe Auchan...

Puis-je citer une entreprise que le rapporteur connaît bien ? » Après cette entrée en matière faussement interrogative, François Ruffin évoque en quelques chiffres le cas d'Auchan, au sein duquel Laurent Pietraszewski, le rapporteur de la loi d'habilitation à réformer par ordonnances le code du travail, était Responsable gestion des carrières, recrutement et évaluation. L'enseigne, résume le député de la Somme, « procède à 870 suppressions d’emplois, alors que ce groupe se porte parfaitement puisqu’il a vu son bénéfice augmenter de 14 % l’an dernier, que ses dividendes ont progressé de 75 % au printemps et que son patron, Gérard Mulliez, possède une des grandes fortunes françaises – 26 milliards d’euros, qu’il place largement en Belgique ».

https://www.politis.fr/articles/2017/07/l-enigme-posee-par-francois-ruffin-aux-deputes-la-republique-en-marche-37340/


Mulliez a touché combien grâce au CICE? Là on ne se pose pas trop de questions ( contrairement au compte pénibilité) pour distribuer l'argent aux entreprises sans distinction et sans condition , même celle qui n'en on pas besoin ( la grande distribution n'avait pas nécessité à toucher des milliards pour redevenir compétitive...)!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   13/7/2017, 22:18

Citation :
"Je ne pense pas tenir jusqu'à 65 ans" : l'inquiétude des salariés concernés par la réforme du compte pénibilité
Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé la remise en cause de quatre critères de pénibilité au travail dès 2018. De l'agriculture au bâtiment, en passant par l'industrie chimique, franceinfo a recueilli les témoignages de salariés touchés par cette réforme.

http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/sante-au-travail/je-ne-pense-pas-tenir-jusqu-a-65-ans-l-inquietude-des-salaries-concernes-par-la-reforme-du-compte-penibilite_2279273.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   13/7/2017, 22:27

@EddieCochran a écrit:
58 -

Moi, ce qui me plaît, c'est que grâce aux Huns soumis au Niet-à-tout, les citoyens commencent à se formerau fonctionnement de la représentation nationale. Il y a de la pédagogie, minimaliste et débridée certes, mais ceux qui ont l'esprit curieux ont matière là à s'intéresser au fonctionnement des institutions.

Nous vivons un morceau d'époque très passionnant.

Très passionnant.? Je dirai même plus : Formidable!
Citation :

La présidente En Marche de la commission des Lois ne sait pas ce qu’est un décret


l’élue novice affiche son ignorance dans les couloirs du palais Bourbon, rapporte Le Canard Enchaîné, ce mercredi. “Je ne suis pas constitutionnaliste, a-t-elle ainsi lancé à des fonctionnaires de la commission. Pouvez-vous me dire comment il faut présenter le texte sur l’état d’urgence ? Et, surtout, quand vote-t-on les décrets ?” Ses interlocuteurs ont dû expliquer à cette avocate de formation que les décrets ne sont pas votés mais pris par le gouvernement.

Juste après son élection, en juin, Yaël Braun-Pivet vantait pourtant ses compétences. “Les fonctions de député en elles-mêmes, c’est vrai que de par ma profession d’origine, de par mes connaissances, de par ma formation, c’est quelque chose que j’appréhende tout à fait facilement, c’est un univers quand même que je connais”, affirmait-elle sur BFMTV.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le plan de Macron pour réformer le travail   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le plan de Macron pour réformer le travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: