Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Les Cohortes Célestes ont le devoir et le regret de vous informer que Libres Propos est entré en sommeil. Ce forum convivial et sympathique reste uniquement accessible en lecture seule. Prenez plaisir à le consulter. Merci de votre compréhension.

Partagez | 
 

 Code du travail par l'exemple!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Code du travail par l'exemple!    13/7/2017, 19:02

Rappel du premier message :

Mon chantier du moment :



C'est la cantine d'une école primaire , donc un chantier payé par nos impôts , donc en théorie avec un cahier des charges



La commune de ...:
 

Donc la législation du travail dit : un point d'eau ( lavabo)  pour 5 personnes

Point d'eau du chantier:
 

Et un chiotte pour 25

Au Chiotte Macron et sa réforme du code du travail:
 
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Younes bis



Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    27/9/2017, 18:35

Citation :
La ministre du Travail Muriel Pénicaud s'est totalement embourbée quand la journaliste lui a présenté les conséquences de sa réforme par ordonnances du code du travail pour Nelson, victime d'un licenciement abusif.




Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    27/9/2017, 18:37

@Marieden a écrit:

Le chef de l’Etat n’a pas mâché plus ses mots « Les révolutionnaires sont souvent des ratés du suffrage universel.




Revenir en haut Aller en bas
Alande

avatar

Masculin Nombre de messages : 1278
Age : 52
Localisation : Caluire et Cuire
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    27/9/2017, 19:10

Younes qui rapporte a écrit:
La ministre du Travail Muriel Pénicaud s'est totalement embourbée quand la journaliste lui a présenté les conséquences de sa réforme par ordonnances du code du travail pour Nelson, victime d'un licenciement abusif.

Il est vrai que cette conne ne connait pas ses ordonnances mais :
Pour ce cas précis de la journaliste...

III- L’article L. 1235-3-1 est ainsi rédigé :
« Art. L. 1235-3-1.- L’article L. 1235-3 n’est pas applicable lorsque le juge constate que le
licenciement est nul en application d’une disposition législative en vigueur
ou qu’il est
intervenu en violation d’une liberté fondamentale. Dans ce cas, lorsque le salarié ne demande
pas la poursuite de son contrat de travail ou que sa réintégration est impossible, le juge lui
octroie une indemnité, à la charge de l'employeur, qui ne peut être inférieure aux salaires des
six derniers mois.



Dans ce cas, le juge est libre de ne pas tenir compte du barème.

Alande - Dans le pdf fourni plus avant
Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    27/9/2017, 19:46

[quote="Marieden"]
Citation :

" Emmanuel Macron serait excédé par le comportement du chef de file des Insoumis, qui a organisé samedi dernier une manifestation « citoyenne » contre la réforme du Code du travail. Un rassemblement par ailleurs qualifié de « raté » par le chef de l’État."

Macron essaye de faire oublier ses sénatoriales ratées?

Citation :

Sénatoriales : La République en marche trébuche

Le mouvement d’Emmanuel Macron passait un premier test dimanche lors des sénatoriales. Avec environ 25 sièges contre une cinquantaine attendue, l’échec est patent.

Le soufflé de La République en marche est définitivement retombé. Alors que la popularité d’Emmanuel Macron est déjà en forte baisse, le résultat des élections sénatoriales de dimanche est venu confirmer que l’état de grâce est terminé.
http://www.europe1.fr/politique/senatoriales-la-republique-en-marche-trebuche-3444755
Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    27/9/2017, 20:41

@quantat a écrit:
Quand le travail et l'emploi seront libérés celui qui est pas content de bosser à liddl trouvera vite fait un boulot ailleurs...

Tu veux dire que le chômage aura baissé je suppose ! Parce que le travail ne se libère pas ...une place se libère éventuellement voir si j'osais : "le travail libère ", mais je vais être accusé de passer le Point Godwin.

Donc quant le chômage aura baissé , quand on est pas content on pourra changer d'employeur!
C'est pourquoi quand le chômage baisse trop aux USA la bourse baisse ...Risque d'inflation qu'ils disent ...
Mais t’inquiète pas trop pour tes placements , le chômage ne baissera pas grace à la casse du code du travail. D'ailleurs le gouvernement l' a reconnu ...
Les réforme équivalente en Allemagne on fait baisser le chômage mais à heures totales travaillée constante: beaucoup de temps partiels ...Comme les caissière dans les super marchés.


@quantat a écrit:
Un père d'élève vient de fermer sa boite parce que le dixième employé qu'il venait d'embaucher ne convenait pas et qu'il voulait le virer: prud'hommes, fermeture de la boite, 10 personnes au chômage et une famille ruinée: vive la protection sociale made in France... quand je pense qu'avec les nouvelles lois rien de tout cela ne se serait produit ...

C'est dingue le nombre d'injustices et d'erreurs judiciaire qu'il y a en France ...en prison la moitié des détenus affirment qu'ils sont innocent ...
Tu as lu le contre rendu du jugement des prud'homme concernant l'affaire du parent d'élève ou tu t'es contenté de sa version ?

Parmi les parents d’élèves , il y en a aucun qui est venu te dire qu'il a été licencié abusivement par un patron indélicat? Sans doute cela arrive tellement rarement que c'est très improbable , alors que des patrons victimes de ses salauds d'employés qui abusent de leurs droits abusifs ...

http://www.lemonde.fr/societe/article_interactif/2008/12/03/les-prud-hommes-c-est-la-roulette-russe_1126261_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
quantat

avatar

Masculin Nombre de messages : 5399
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    28/9/2017, 10:00

@Younes bis a écrit:
@quantat a écrit:
Quand le travail et l'emploi seront libérés celui qui est pas content de bosser à liddl trouvera vite fait un boulot ailleurs...

Tu veux dire que le chômage aura baissé je suppose ! Parce que le travail ne se libère pas ...une place se libère éventuellement   voir si j'osais : "le travail libère ", mais je vais être accusé de passer le Point Godwin.

Donc quant le chômage aura baissé , quand on est pas content on pourra changer d'employeur!
C'est pourquoi quand le chômage baisse trop aux USA  la bourse baisse ...Risque d'inflation qu'ils disent ...
Mais t’inquiète pas trop pour tes placements , le chômage ne baissera pas grace à la casse du code du travail. D'ailleurs le gouvernement l' a reconnu ...
Les réforme équivalente en Allemagne on fait baisser le chômage mais à heures totales travaillée constante: beaucoup de temps partiels ...Comme les caissière dans les super marchés.


@quantat a écrit:
Un père d'élève vient de fermer sa boite parce que le dixième employé qu'il venait d'embaucher ne convenait pas et qu'il voulait le virer: prud'hommes, fermeture de la boite, 10 personnes au chômage et une famille ruinée: vive la protection sociale made in France... quand je pense qu'avec les nouvelles lois rien de tout cela ne se serait produit ...

C'est dingue le nombre d'injustices et  d'erreurs judiciaire qu'il y a en France ...en prison la moitié des détenus affirment qu'ils sont innocent ...
Tu as lu le contre rendu du jugement des prud'homme concernant l'affaire du parent d'élève ou tu t'es contenté de sa version ?

Parmi les parents d’élèves , il y en a aucun qui est venu te dire qu'il a été licencié abusivement par un patron indélicat? Sans doute cela arrive tellement rarement que c'est très improbable , alors que des patrons victimes de ses salauds d'employés qui abusent de leurs droits abusifs ...

http://www.lemonde.fr/societe/article_interactif/2008/12/03/les-prud-hommes-c-est-la-roulette-russe_1126261_3224.html

Et les 9 employés qui se retrouvent au chômage à cause d'un seul connard... ça te gène pas ça ?

Je ne suis pas étonné: ta réponse est identique à celle de tous les gauchistes avec qui j'en ai parlé ... l'idéologie passe avant les individus ( : un patron c'est forcément un salaud... et tant pis si sa famille perd son toit ) ... c'est bien ce que Camus reprochait aux marxistes (et aux hégéliens)
Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    28/9/2017, 18:09

@quantat a écrit:


Et les 9 employés qui se retrouvent au chômage à cause d'un seul connard... ça te gène pas ça ?

Je ne suis pas étonné: ta réponse est identique à celle de tous les gauchistes avec qui j'en ai parlé ... l'idéologie passe avant les individus ( : un patron c'est forcément un salaud... et tant pis si sa famille perd son toit ) ... c'est bien ce que Camus reprochait aux marxistes (et aux hégéliens)


J'ai pas dit que ce patron était un salaud, j'ai dit que je n'avais pas les éléments pour juger...Tu as peut-être eu accès au dossier!? Chacun est libre de présenter les choses sous l'angle qui l'arrange avec plus ou moins de mauvaise foi...Son entreprise a coulé à cause d'une personne, il le dit !la réalité est peut-être plus complexe !
Si un homme vient te voir avec un œil crevé , attend avant d'accabler son agresseur , peut-être lui a-t-il les deux yeux crevé!

Dans ton milieu il n' y a que de gentils patrons victime de méchants d'ouvriers soutenu par des salaud de gauchistes!
Dans mon monde c'est un peu plus complexe , j'ai un patron avec ses qualités et ses défauts, mais dont je reconnait les mérites ...je vois aussi de l’intérieur beaucoup d'entreprises , privée publique petites moyennes grandes...Je suis sans doute moins manichéen qu'un prof du privé.
Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    28/9/2017, 22:59

@Alande a écrit:
Younes qui rapporte a écrit:
La ministre du Travail Muriel Pénicaud s'est totalement embourbée quand la journaliste lui a présenté les conséquences de sa réforme par ordonnances du code du travail pour Nelson, victime d'un licenciement abusif.

Il est vrai que cette conne ne connait pas ses ordonnances mais :
Pour ce cas précis de la journaliste...

III- L’article L. 1235-3-1 est ainsi rédigé :
« Art. L. 1235-3-1.- L’article L. 1235-3 n’est pas applicable lorsque le juge constate que le
licenciement est nul en application d’une disposition législative en vigueur
ou qu’il est
intervenu en violation d’une liberté fondamentale. Dans ce cas, lorsque le salarié ne demande
pas la poursuite de son contrat de travail ou que sa réintégration est impossible, le juge lui
octroie une indemnité, à la charge de l'employeur, qui ne peut être inférieure aux salaires des
six derniers mois.



Dans ce cas, le juge est libre de ne pas tenir compte du barème.

Alande - Dans le pdf fourni plus avant


Indemnités prud'homales : les trois mensonges de Pénicaud face à Elise Lucet

Par Pauline Moullot — 28 septembre

la ministre du Travail allait devoir justifier sa réforme, qui risque d’aggraver la situation de bon nombre de personnes. Interrogée sur les indemnités prud’homales et le barème contraignant mis en place par les ordonnances, Muriel Pénicaud a notamment dû s’expliquer sur à la situation de Nelson, licencié abusivement alors qu’il avait moins d’un an d’ancienneté. Aux prud’hommes, il a touché six mois de salaire d’indemnités, alors qu’avec le nouveau barème il n’aurait touché qu’un mois. Elle a donc essayé de s’en sortir au prix de plusieurs mensonges.
Premier mensonge

Avant même de rentrer dans le vif du sujet, elle a tenté de justifier le bien-fondé de ce barème : «On a mis un barème qui correspond à la moyenne de ce qui se fait aujourd’hui aux prud’hommes.»

Voici le barème des ordonnances Pénicaud :


Désintox a eu accès à une étude du ministère de la Justice sur l’indemnisation des licenciements abusifs en 2014. Elle a été faite «dans le cadre de la réflexion sur l’instauration d’un barème d’indemnisation devant les juridictions prud’homales». Muriel Pénicaud a forcément cette étude dans ses tiroirs puisqu’elle a été commandée par le ministère du Travail en 2015, et puisque c’est ce même ministère qui nous l’a transférée, mais elle l’a visiblement consultée. Voire, elle s’en serait servie pour établir son barème fixant les minima et maxima accordés en cas de licenciement abusif. Commandée avant la loi Macron de 2015, qui prévoyait déjà d’établir un barème avant d’être retoquée par le Conseil constitutionnel, cette étude est d’ailleurs citée dans l’étude d’impact des ordonnances.

Et même si nous attendons encore que le ministère nous éclaire sur cette étude, penchons-nous sur l’un des tableaux régulièrement cités pour comprendre ce que touchent en moyenne les salariés selon leur ancienneté. Il suffit de regarder ce tableau 6 pour comprendre que si le ministère s’est appuyé sur «la moyenne de ce qui se fait habituellement» pour établir son barème comme l’affirme Pénicaud, il s’en est surtout servi pour transformer cette moyenne… en plafond maximal. Les salariés licenciés abusivement ne pourront pas toucher plus que ce qu’ils percevaient jusque-là en moyenne.


On constate ainsi que les salariés ayant moins de 10 ans d’ancienneté sont ceux qui vont le plus pâtir de la réforme Pénicaud. Les plafonds mis en place sont inférieurs à ce qu’ils touchaient en moyenne. Alors qu’entre 2 et 5 ans d’ancienneté, ils touchaient en moyenne 7,7 mois de salaire. Ils auront au maximum 3 à 6 mois de salaire. Pour ceux ayant entre 5 et 10 ans d’ancienneté, ils touchaient en moyenne 10,4 mois, contre 6 à 10 mois maximum avec la réforme.

Les salariés ayant entre 10 et 20 ans d’ancienneté vont eux toucher des indemnités dont le plafond est à peu près égal à la moyenne de ce qu’ils pouvaient percevoir en moyenne avant l’instauration d’un barème. Ainsi, alors que ceux ayant entre 10 et 15 ans d’ancienneté touchaient en moyenne 10,4 mois alors qu’ils ne pourront obtenir au maximum qu’entre 10 mois (avec 10 ans d’ancienneté) et 12 mois (avec 14 ans d’ancienneté) avec le nouveau barème. Pour les salariés ayant travaillé entre 15 et 20 ans dans leur entreprise avant d’être licenciés abusivement, ils ne toucheront que 15 mois d’ancienneté maximum quand ils auront 19 ans d’ancienneté, alors qu’ils obtenaient en moyenne 14,5 mois de salaire. Les salariés ayant plus de 20 ans d’ancienneté toucheront au maximum entre 15,5 et 20 mois de salaire. Avant l’instauration du barème, ils touchaient 15,1 mois de salaire en moyenne.

Un autre tableau de l’étude semble indiquer que les conséquences pourraient être encore plus lourdes sur le niveau d’indemnisation. Si l’on s’y fie, il apparaît que 50% des salariés du panel l’étude au moins ont touché plus qu’il ne pourraient mécaniquement obtenir avec le nouveau barème. Problème, ce tableau est incompatible avec les données moyennes. Nous avons demandé des explications depuis quinze jours… sans réponse.


Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    28/9/2017, 23:05

Citation :
Deuxième mensonge

Muriel Pénicaud ne s’est pas contentée de cette intox. Elle a aussi tenté de justifier la mise en place du barème en affirmant à nouveau que les prud’hommes, «comme il n’y a pas de point de repère et qu’il n’y a pas d’encadrement, c’est très inéquitable, ça va du simple au quadruple. Pour la même situation, deux salariés auront l’un 100, l’autre 400 ou 1 000, 4 000». C’est vrai. Mais il est très malhonnête de faire croire que le barème réglera ce problème, il suffit de regarder les planchers et les plafonds du nouveau barème pour s’apercevoir qu’un salarié pourra toucher du simple au quadruple selon les juges. A partir de 9 ans d’ancienneté, la différence entre le plancher et le plafond des indemnités accordées va du simple au triple : 3 mois minimum, contre 9 mois maximum. A partir de 14 ans d’ancienneté, cet écart peut aller théoriquement du simple au quadruple, et à partir de 19 ans d’ancienneté, on va même du simple au quintuple. En fait, c’est bien à une baisse des indemnités que conduisent les ordonnances, sous couvert d’équité.

Troisième mensonge

Confrontée au cas de Nelson, Muriel Pénicaud a essayé de se justifier. Il faut dire que ce salarié de Lidl suivi par Cash Investigation a touché 6 mois de salaires d’indemnités, alors qu’avec le nouveau barème il n’aurait touché qu’un mois.

«Le plancher est à 3 mois donc ça n’est pas possible. C’est au moins 3 mois dans une entreprise de plus de 11 salariés ce qui est manifestement le cas donc il a au moins 3 mois», tente-t-elle d’avancer d’abord. «Il a moins d’un an d’ancienneté», rétorque Lucet. «Ah oui, s’il a moins d’un an d’ancienneté d’accord… Sauf si le juge considère qu’il y a eu une discrimination et donc que… Le juge va apprécier le motif, c’est pas la loi qui fixe le motif», concède enfin Pénicaud au prix d’une nouvelle intox.

Premièrement, affirmer qu’il ne peut pas toucher moins de 3 mois d’ancienneté est faux. En effet, le plancher de 3 mois est le même pour tous les salariés à partir de… 2 ans d’ancienneté, ce que Pénicaud omet de préciser en se contentant juste de confirmer que le seuil de 3 mois ne s’appliquait pas à quelqu’un qui a moins d’un an d’ancienneté. Un salarié ayant entre 1 et 2 ans d’ancienneté touchera avec le barème un mois minimum et… 2 maximum. Et surtout, il n’existe pas de plancher pour un salarié ayant moins d’un an d’ancienneté. Le plafond est, lui, fixé à un mois max.

Deuxièmement, Pénicaud essaie de changer de sujet en affirmant que le barème ne s’applique pas en cas de discrimination. C’est vrai, sauf que Nelson n’a pas été licencié pour discrimination. Un licenciement abusif n’est pas toujours discriminatoire. Le barème prévu par les ordonnances se serait donc bien appliqué à son cas

L’article L. 1235-3-1 est ainsi rédigé ::
 


Dans ce cas, le juge est libre de ne pas tenir compte du barème. dixit Alande

et

Le barème prévu par les ordonnances se serait donc bien appliqué à son cas
dixit désintox libé



Qui a raison? Une chose est sur les avocats ont encore de beaux jours devant eux


Revenir en haut Aller en bas
quantat

avatar

Masculin Nombre de messages : 5399
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    29/9/2017, 08:57

@Younes bis a écrit:
[

1) Dans ton milieu il n' y a que de gentils patrons victime de  méchants d'ouvriers soutenu par des salaud de gauchistes!
2)...Je suis sans doute moins manichéen qu'un prof du privé.

1) J'ai jamais dit ça ... j'en ai juste marre qu'en France on considère systématiquement le patron comme un salaud assoiffé de fric... en oubliant systématiquement que le gars donne du boulot aux autres et qu'il a mouillé sa chemise et engagé ses biens pour le faire ...

2) Laughing
C'est truffé de communistes chez les profs ... même dans le privé
Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    29/9/2017, 16:32

@quantat a écrit:


2) Laughing
C'est truffé de communistes chez les profs ... même dans le privé

Oui c'est même ce qui les a tué!

A l'origine il y avait beaucoup d'ouvriers au PC , des personnes ayant un niveau d'instruction souvent faible ...
Le Parti communiste a fait un formidable travail d'éducation populaire dans les quartiers .
De mon coté je connais nombre de personnes issus de l’immigration maghrébine ayant vécu dans des banlieues rouges qui ont bénéficié de ce soutien scolaire , des bibliothèques de rue...Cette éducation populaire leur a permis plus surement que l'éducation nationales de s'élever socialement ...

Le parti communiste a aussi formé beaucoup de ses cadres en interne...Bref parmi tous ce petit monde instruit beaucoup sont rentré dans les métiers de l'éducation ..
Résultat aujourd'hui il y a beaucoup de prof au PC et mais l'ouvrier se fait rare.

A cela il faut ajouter que autrefois il y avait peu d'intellectuel quantitativement ... Ils s'adressait au peuple pour leur expliquer , transmettre leurs analyses ....Puis le niveau d'instruction montant les intellectuels se sont trouvé plus nombreux et se sont mis à débattre entre eux ...Aujourd'hui ce n'est plus que cela , et plus personne ne s'adresse au peuple .
Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    29/9/2017, 21:43

Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    29/9/2017, 22:47

Citation :
Poussé à bout et poussé au suicide
Entre la vie et la mort. Harcelé par son chef au boulot, il s’immole devant lui

Qu’est-ce qui pousse un homme de 51 ans, marié, père de deux enfants, travaillant dans une entreprise de nettoyage industriel depuis 25 ans, à s’asperger d’essence et de s’immoler ? Qui plus est sur son lieu de travail, et devant son supérieur hiérarchique ?

Selon sa famille, c’est le harcèlement systématique, moral et psychologique, dont faisait l’objet Manuel Lopez De Melo qui l’aurait poussé à ce geste désespéré. C’est l’une de ces proches qui a rendu public à Sud Ouest ce cas de violence extrême au travail qui est survenu lundi, à Bussac-Forêt, en Charente-Maritime.

Manuel Lopez De Melo travaille depuis 25 ans dans le nettoyage industriel. Il est employé chez Onet, et travaille sur le site de la cimenterie de Bussac, propriété du groupe Italecementi. Mais « on veut le pousser à la démission ». Pour cela, toutes les méthodes sont bonnes. Et les chefs, les DRH, les supérieurs, savent y faire.

Lundi, Manuel Lopez s’est donc aspergé d’un mélange de produits inflammables et s’est donné le feu, devant son supérieur et plusieurs de ses collègues.
Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    1/10/2017, 18:02

Citation :
Dans l’enfer  du travail précaire

Le journaliste Thomas Morel s’est infiltré pendant deux ans dans cinq entreprises. Il en a tiré des reportages saisissants sur la vie quotidienne de millions de salariés.


L ’usine, beaucoup l’imaginent. Peu la connaissent. » Faire ressentir – un peu – la réalité du travail le plus dur et le plus précaire, c’est ce que parvient à faire Thomas Morel, journaliste infiltré pendant deux ans dans cinq entreprises des Hauts-de-France. Il a tour à tour « disposé en cadence des chocolats industriels dans leurs boîtes alvéolées, répondu en boucle à des clients invisibles, tenté de vendre des contrats de gaz et d’électricité au porte-à-porte, réclamé de l’argent à des débiteurs pris à la gorge, et monté et vissé des trains arrière de voiture ». En relatant ces expériences, l’auteur rend palpable la douleur physique et psychologique causée par les cadences, l’inanité du travail ou la grande précarité. Comme une boucle, le livre débute et se termine sur un vestige du « vieux monde », le travail à la chaîne, dans une usine de chocolats Cémoi puis chez Toyota, inventeur d’une organisation du travail ultraparcellisée et standardisée. Dans cet univers digne des Temps modernes de Chaplin, le temps avance au ralenti au cours de créneaux où les vies sont « plongées en apnée huit heures durant ». On découvre comment les objectifs de production et la pénibilité détruisent à petit feu le corps des ouvriers, tel Didier, à la retraite, « qui boite et se déhanche comme si ses articulations étaient de guimauve ».

J'ai peu bossé à la chaine , quelques petites missions d'intérim. Je me souviens en particulier du routage de catalogue "Camif" ..T'a l'impression d'être là depuis 1 heure cela fait 1/4 d'heure et là tu te rend compte que la journée et la semaine sera longue...L'enfer. J'étais sur Lyon et je m'étais inscrit dans plusieurs boite d'intérim , et pour prouver à une de ces boites que j'étais sérieux, capable 'être à l'heure et de me tenir au taf j'avais accepté cette mission d'une semaine , pour lui rendre service car ils n'avaient personne pour cette semaine là .
Résultat à la fin de la semaine l'usine voulait me garder , j'ai dit que non que c'était claire dés le départ avec la boite d'intérim ...On m' a sucré ma précarité d'emploi puisque c'est moi qui n'avais pas prolongé mon contrat ...
Pour la petite histoire en discutant avec d'autre ouvriers j'ai appris que non seulement c'était mal payé , mais que la boite d'intérim c'était fait coincé pour avoir escroqué ses ouvriers en les payant moins que le SMIC ...C'est en présentant des fiches de paye à la Sécu qu'un fonctionnaire c'est rendu compte qu"un employé étaient en dessous du SMIC .
Comment on peut accepter de bosser des années dans des conditions comme çà c'est un mystère pour moi ...
Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    3/10/2017, 18:28

Citation :
L’ordonnance sur la pénibilité supprime toute obligation pour l’employeur de traçabilité de l’exposition des salariés aux risques chimiques. Un retour en arrière de plus de 15 ans.

Le choc de simplification annoncé par le Premier ministre, Edouard Philippe, concernant la pénibilité au travail, ne se contente pas d'effacer ce qui avait été décidé par le gouvernement précédent. Il va bien plus loin sur un sujet particulièrement sensible : celui de l'exposition des salariés à des agents chimiques dangereux, et en particulier à des agents cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques, dont les effets sont différés dans le temps.

Depuis le 1er octobre, date de l'entrée en vigueur des ordonnances réformant le Code du travail , ces agents chimiques ne font plus l'objet d'un suivi et d'une information obligatoires des salariés,
contrairement aux expositions à l'amiante et aux rayons ionisants.
Revenir en haut Aller en bas
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2572
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    3/10/2017, 18:49

@Younes bis a écrit:
Citation :
L’ordonnance sur la pénibilité supprime toute obligation pour l’employeur de traçabilité de l’exposition des salariés aux risques chimiques. Un retour en arrière de plus de 15 ans.

Le choc de simplification  annoncé par le Premier ministre, Edouard Philippe, concernant la pénibilité au travail, ne se contente pas d'effacer ce qui avait été décidé par le gouvernement précédent. Il va bien plus loin sur un sujet particulièrement sensible : celui de l'exposition des salariés à des agents chimiques dangereux, et en particulier à des agents cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques, dont les effets sont différés dans le temps.

Depuis le 1er octobre, date de l'entrée en vigueur  des ordonnances réformant le Code du travail , ces agents chimiques ne font plus l'objet d'un suivi et d'une information obligatoires des salariés,
contrairement aux expositions à l'amiante et aux rayons ionisants.

Deja, c'est faux quant à la date : un petit tour sur le site du ministere du travail (quand on pretend pondre un article, ce devrait etre le minimum, non ?) et on s'aperçoit que non, les modalités d'application feront l'objet de decrets et en attendant, les choses restent en l'etat.

Ensuite, je suis allée cliquer benoitement sur les chapitres liés aux risques professionnels et aux obligations des employeurs (puis j'ai suivi la piste jusqu'aux ordonnances, comme il se doit), et la, je ne comprends plus : il y est clairement ecrit que les employeurs sont tenus de declarer les risques aux caisses, sont tenus de connaitre les risques et d'en informer les employés, de negocier patin couffin.

Alors soit les ordonnances mentent (et le calendrier avec), soit...


Mab. Bref.

Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    4/10/2017, 21:45

Citation :
Syndicats et patronat du secteur routier sont d'accord pour protéger des éléments liés à la rémunération par accord. Mais la réforme du code du travail ne le leur permet pas.

http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/greve-des-routiers-l-accord-trouve-va-t-il-faire-bouger-les-ordonnances_1949486.html

Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    4/10/2017, 22:00

@Mara-des-bois a écrit:
@Younes bis a écrit:
Citation :
L’ordonnance sur la pénibilité supprime toute obligation pour l’employeur de traçabilité de l’exposition des salariés aux risques chimiques. Un retour en arrière de plus de 15 ans.

Spoiler:
 

Deja, c'est faux quant à la date : un petit tour sur le site du ministere du travail (quand on pretend pondre un article, ce devrait etre le minimum, non ?) et on s'aperçoit que non, les modalités d'application feront l'objet de decrets et en attendant, les choses restent en l'etat.

Ensuite, je suis allée cliquer benoitement sur les chapitres liés aux risques professionnels et aux obligations des employeurs (puis j'ai suivi la piste jusqu'aux ordonnances, comme il se doit), et la, je ne comprends plus : il y est clairement ecrit que les employeurs sont tenus de declarer les risques aux caisses, sont tenus de connaitre les risques et d'en informer les employés, de negocier patin couffin.

Alors soit les ordonnances mentent (et le calendrier avec), soit...


Mab. Bref.



Donc l'article :
https://www.lesechos.fr/economie-france/social/030647045934-penibilite-lobligation-de-suivi-de-lexposition-aux-risques-chimiques-supprimee-2118888.php


Cela me rappel le référendum sur le traité européen , tous ce que ses opposants disaient était faux , mal interprété , procès d'intention ...etc . Résultat après le non on nous a imposé le traité par ruse , et ce qui avait été dénoncé c'est produit ...

Le peintre ce matin peignait avec un masque à gaz une saloperie de peinture ...C'est le seul qui en avait d'ailleur , dans la pièce d' à coté les carreleurs n'avaient rien ...et les menuisiers posaient les portes ...Bon les carreleurs cela compte pas c'était des turc qui parlent même pas français ...mais les menuisiers ...

Quand au peintre ( Un portos ça compte? ) je l'interrogerait demain sur son suivi et son niveau d'information ! Il avait mis son masque à cartouche c'est qu'il doit avoir un minimum d'info...
Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    4/10/2017, 22:30

Citation :
Compte pénibilité : ce qu'Edouard Philippe a accordé au Medef
Par Magazine Marianne
Publié le 09/07/2017


Quatre critères modifiés


Comme le nom, les critères modifiés sont ceux-là mêmes que le patronat jugeait "inapplicables" car difficilement mesurables : la manutention de charges lourdes, les postures pénibles, les vibrations mécaniques et les risques chimiques sortiront du compte à points.

Les salariés exposés à ces risques pourront toujours bénéficier d’un départ à la retraite anticipé mais uniquement si "une maladie professionnelle a été reconnue" et quand "le taux d’incapacité permanente excède 10%". La "prévention" se fera donc moins en amont qu'aujourd'hui, puisqu'elle exigera un avis médical reconnaissant déjà de premiers effets des tâches pénibles sur la santé des salariés concernés.


L'espérance de vie des ouvriers est de 15 ans de moins que celle d'un prof de phillo , sans doute parce que les ouvriers sont des alcooliques ...Ces cons payent des taxes sur l'alcool cotisent à la retraite et mœurs d'un cancer dans les quelques années qui suivent la fin de leur d'activité professionnelle ...Les cons se tuent au travail , heureusement que les profs de phillo eux savent vivre et profiteront des cotisation des ouvriers pendants de longues années...
Revenir en haut Aller en bas
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2572
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    5/10/2017, 09:14

@Younes bis a écrit:

L'espérance de vie des ouvriers  est de 15 ans de moins que celle d'un prof de phillo , sans doute parce que les ouvriers sont des alcooliques ...Ces cons payent des taxes sur l'alcool cotisent à la retraite et mœurs d'un cancer dans les quelques années qui suivent la fin de leur d'activité  professionnelle ...Les cons se tuent au travail , heureusement que les profs de phillo eux savent vivre et profiteront des cotisation des ouvriers pendants de longues années...


Vous voyez, c'est exactement pour cela que Melenchon m'effraie et me degoute : vous avez bien appris la leçon, vous restituez un racisme de "classe" degueulasse et au final, vous opposez les profs et les ouvriers.
C'est vrai que le fond de cuvette de ce genre de doctrine envoyait plus volontiers les intellectuels au goulag pour les reformater selon ses principes.


Mab
Revenir en haut Aller en bas
Charly

avatar

Masculin Nombre de messages : 23689
Localisation : belgique
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    5/10/2017, 10:17

@Mara-des-bois a écrit:
@Younes bis a écrit:

L'espérance de vie des ouvriers  est de 15 ans de moins que celle d'un prof de phillo , sans doute parce que les ouvriers sont des alcooliques ...Ces cons payent des taxes sur l'alcool cotisent à la retraite et mœurs d'un cancer dans les quelques années qui suivent la fin de leur d'activité  professionnelle ...Les cons se tuent au travail , heureusement que les profs de phillo eux savent vivre et profiteront des cotisation des ouvriers pendants de longues années...


Vous voyez, c'est exactement pour cela que Melenchon m'effraie et me  degoute : vous avez bien appris la leçon, vous restituez un racisme de "classe" degueulasse et au final, vous opposez les profs et les ouvriers.
C'est vrai que le fond de cuvette de ce genre de doctrine envoyait plus volontiers les intellectuels au goulag pour les reformater selon ses principes.


Mab

AHHHHH !!!!

Parce que les profs ne sont pas alcolos ?
Existe-t-il des chiffres officiels à ce sujet? drunken
Revenir en haut Aller en bas
quantat

avatar

Masculin Nombre de messages : 5399
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    5/10/2017, 13:57

@Younes bis a écrit:
Citation :
Compte pénibilité : ce qu'Edouard Philippe a accordé au Medef
Par Magazine Marianne
Publié le 09/07/2017


Quatre critères modifiés


Comme le nom, les critères modifiés sont ceux-là mêmes que le patronat jugeait "inapplicables" car difficilement mesurables : la manutention de charges lourdes, les postures pénibles, les vibrations mécaniques et les risques chimiques sortiront du compte à points.

Les salariés exposés à ces risques pourront toujours bénéficier d’un départ à la retraite anticipé mais uniquement si "une maladie professionnelle a été reconnue" et quand "le taux d’incapacité permanente excède 10%". La "prévention" se fera donc moins en amont qu'aujourd'hui, puisqu'elle exigera un avis médical reconnaissant déjà de premiers effets des tâches pénibles sur la santé des salariés concernés.


L'espérance de vie des ouvriers  est de 15 ans de moins que celle d'un prof de phillo , sans doute parce que les ouvriers sont des alcooliques ...Ces cons payent des taxes sur l'alcool cotisent à la retraite et mœurs d'un cancer dans les quelques années qui suivent la fin de leur d'activité  professionnelle ...Les cons se tuent au travail , heureusement que les profs de phillo eux savent vivre et profiteront des cotisation des ouvriers pendants de longues années...

y'a qu'un l à "philo" ...
Si que je répondrais à le même niveau, je direz que cé feignasse d'ouvrier y zavaient qu'a bosser pour fair prof de fillo...

Mais bon j'ai plein de potes qui sont ouvriers .... et beaucoup parmi eux qui ont fini par se mettre à leur propre compte ... et qui gagnent aussi bien leur vie que moi, voire parfois mieux (et tant mieux: si j'auré voulu le même salère j'aura qu'a du fere comme eu)

Comme le dit Mab : le racisme de classe des FI ... ... c'est affligeant ... c'est ce qui t'aveugle sur les qualités des individus (dans un sens comme dans l'autre) ... C'est Vasco qui m'a permis de comprendre ça (entre autres...) ... à l'époque où j'étais de gôche, j'avais aussi ce sale réflexe à la con... et puis je me suis étonné de voir qu'on ne me détestait pas pour mes idées - en ouvrant les yeux j'ai vu où se trouvait le véritable humanisme... certainement pas dans le fait de considérer les classes populaire comme des victimes et les autres comme des persécuteurs (jette un oeil au triagle de Karpmann)
Revenir en haut Aller en bas
quantat

avatar

Masculin Nombre de messages : 5399
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    5/10/2017, 13:59

@Charly a écrit:
@Mara-des-bois a écrit:
@Younes bis a écrit:

L'espérance de vie des ouvriers  est de 15 ans de moins que celle d'un prof de phillo , sans doute parce que les ouvriers sont des alcooliques ...Ces cons payent des taxes sur l'alcool cotisent à la retraite et mœurs d'un cancer dans les quelques années qui suivent la fin de leur d'activité  professionnelle ...Les cons se tuent au travail , heureusement que les profs de phillo eux savent vivre et profiteront des cotisation des ouvriers pendants de longues années...


Vous voyez, c'est exactement pour cela que Melenchon m'effraie et me  degoute : vous avez bien appris la leçon, vous restituez un racisme de "classe" degueulasse et au final, vous opposez les profs et les ouvriers.
C'est vrai que le fond de cuvette de ce genre de doctrine envoyait plus volontiers les intellectuels au goulag pour les reformater selon ses principes.


Mab

AHHHHH !!!!

Parce que les profs ne sont pas alcolos ?
Existe-t-il des chiffres officiels à ce sujet? drunken

Very Happy

Y'en a un paquet d'alcoolos chez les profs ... et beaucoup de profs sont des FI... un rapport causal ???? Suspect Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2572
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    5/10/2017, 14:57

Messieurs, je ne supporte plus votre sexisme : il y aussi des alcoolos chez les meres de famille, je vous ferais dire !
Vous n'avez pas le monopole des sports à risque.


Mab
Revenir en haut Aller en bas
Shansaa

avatar

Féminin Nombre de messages : 1674
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    5/10/2017, 15:40

@Mara-des-bois a écrit:
Messieurs, je ne supporte plus votre sexisme : il y aussi des alcoolos chez les meres de famille, je vous ferais dire !
Vous n'avez pas le monopole des sports à risque.


Mab

Mais, mais yzon jamais dit qu'il n'y avait pas de femmes incluses dans la denomination "Profs"... Ils ne savent juste pas s'exprimer comme il faut.
Le cablage du cerveau des garcons est vertical, celui des filles, horizontal. Les garcons traitent l'information rapidement, sans profondeur mais les filles sont favorisees des lors qu'il s'agit de l’intégration du raisonnement, du langage et de l’intuition.clown **

Bon un p'tit verre? Very Happy

** Etude scientifique legerement adaptee...
Revenir en haut Aller en bas
Alande

avatar

Masculin Nombre de messages : 1278
Age : 52
Localisation : Caluire et Cuire
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    5/10/2017, 18:24

@Shansaa a écrit:
Le cablage du cerveau des garcons est vertical, celui des filles, horizontal.

Tout à fait d'accord. Cela leur permet un fonctionnement multitâche, ce dont je suis incapable.
Je donne plusieurs activités à mes collègues féminines et certaines trouvent le temps de me faire un café, mes réservations de voyages, d’hôtels, de manger à leur bureau (ce que j'autorise, pas folle la guêpe ! cheers) et de me complimenter sur mon organisation verticale du service.

Alande - Bien entouré
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Code du travail par l'exemple!    

Revenir en haut Aller en bas
 
Code du travail par l'exemple!
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: