Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En Marche, un parti comme les autre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: En Marche, un parti comme les autre?    13/7/2017, 23:46

Citation :
Qui sont ces Marcheurs remontés contre le fonctionnement du parti de Macron ?

Des militants de base estiment que les cadres de La République en Marche ne sont pas assez à l'écoute de leurs adhérents.

Ne leur dîtes pas qu’ils sont dissidents ou frondeurs, encore moins qu’ils ne soutiennent plus Emmanuel Macron. Les "Marcheurs en colère", un collectif qui revendique plus de 6.700 membres à l’heure où ces lignes sont publiées, sont pourtant remontés contre leur parti et sa direction. La raison ? Selon eux, La République en Marche n’aurait plus un fonctionnement assez "démocratique". C’est en tout cas ce que quatre d’entre eux ont expliqué à Matthieu Chauzy et Houda Khammari, deux responsables des structures territoriales du parti, qui les ont reçus mardi.

"Seigneuries locales". Au premier rang des plaintes émanant des marcheurs déçus, figure la question des investitures aux législatives. Une partie des marcheurs de la première heure, ceux qui étaient déjà présents quand Emmanuel Macron était encore ministre de l’Économie de François Hollande, s’estiment lésés par rapport à des convertis de dernière minute ou des candidats contestés localement. "On a constaté des dérives : des parachutages ou la sélection de personnes non fiables, qui pourraient avoir des problèmes avec la justice", expliquait samedi au FigaroTiphaine Beaulieu, porte-parole de ces mécontents.

Et l’adhérente finistérienne de regretter mardi dans Le Parisien l’emprise des "seigneuries locales" sur le parti. "On a réellement cru au renouvellement du paysage politique, mais il y a une négation de ce qui se passe dans les territoires", poursuit auprès d’Europe1.fr l’enseignante en sciences et techniques du médical et du social. Parmi les propositions transmises à la direction de La République en Marche, le collectif préconise notamment l’élection d’un référent départemental directement par les adhérents, avec un mandat de trois ans renouvelable une fois.

Main de fer. Certes, la gronde n’est pas tout à fait nouvelle : le collectif a été créé fin mai, après l’élection d’Emmanuel Macron, et plusieurs candidatures macronistes dissidentes avaient déjà été déposées aux législatives. Certes, ces 6.700 marcheurs mécontents paraissent bien peu nombreux face aux 375.000 adhérents affichés de La République en Marche après sa première convention nationale, qui a eu lieu samedi. Mais le collectif ne revendiquait que 34 membres le 28 mai et 300 au 14 juin, contre 30 fois plus un mois plus tard. Un chiffre qu’Europe1.fr n’est d’ailleurs pas en mesure de confirmer. Rien ne dit par ailleurs que le mouvement va s’essouffler, alors qu’Emmanuel Macron et ses proches ont décidé de garder une main de fer sur la majorité présidentielle.

"Point mort". Ce contrôle s’exerce surtout sur le groupe REM, dont le Canard enchaîné révèle mercredi le très strict "règlement intérieur" : outre la menace d’une exclusion en cas d’une double absence à la réunion de groupe, soumise à la confidentialité, les règles prévoient de déférer devant le bureau du parti un député qui co-signerait une proposition de loi ou un amendement venu d’un autre groupe parlementaire. Cette étroite mainmise commence également à être critiquée au sein-même des rangs des parlementaires REM. "C’est un copier-coller des règles du groupe PS", peste ainsi un député REM auprès de Marianne, mercredi. Pour les Marcheurs en colère, cette "vieille" manière de faire de la politique ne passe pas : "La déception est à la hauteur de l’engagement. On n’est pas encore en marche arrière, mais on est au point mort", résume à Europe1.fr Tiphaine Beaulieu, qui prévient : "Aujourd’hui, le collectif régule des gens qui sont en colère, et qui pensent aller en justice."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    14/7/2017, 15:23

Citation :
Les députés LREM... interdits de collaborer avec leurs alliés à l'Assemblée

L'intransigeance règne au groupe LREM à l'Assemblée : selon le règlement intérieur, les députés macronistes n'ont pas le droit de signer des amendements ou des propositions de loi d'autres groupes. Même des alliés...

A l'Assemblée, les macronistes sont priés de marcher au pas. C'est ce que révèle le Canard enchaîné de ce mercredi 12 juillet, en s'appuyant sur le règlement intérieur du groupe LREM, que tous ses membres doivent obligatoirement respecter. On y apprend notamment que les députés pro-Macron tentés de co-signer un amendement ou une proposition de loi du MoDem ou des Constructifs, pourtant alliés à la majorité... encourent une exclusion ! L'article 16 réprouve en effet la co-signature de ces textes s'ils sont "issus d'un autre groupe parlementaire".

https://www.marianne.net/politique/les-deputes-lrem-interdits-de-collaborer-avec-leurs-allies-l-assemblee


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    14/7/2017, 15:33

https://www.facebook.com/AinEnMarche/videos/vb.323589511010360/1297086373660664/?type=2&theater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2276
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    14/7/2017, 18:14

@Younes bis a écrit:
Citation :
Les députés LREM... interdits de collaborer avec leurs alliés à l'Assemblée

L'intransigeance règne au groupe LREM à l'Assemblée : selon le règlement intérieur, les députés macronistes n'ont pas le droit de signer des amendements ou des propositions de loi d'autres groupes. Même des alliés...

A l'Assemblée, les macronistes sont priés de marcher au pas. C'est ce que révèle le Canard enchaîné de ce mercredi 12 juillet, en s'appuyant sur le règlement intérieur du groupe LREM, que tous ses membres doivent obligatoirement respecter. (...)



OK. J'imagine que ça va peter, il y a trop de sang neuf pour museler l'ensemble.
Ils sont où, ces statuts et ce reglement ?
Parce que j'ai trouvé plusieurs pdf, mais visiblement pas le bon...

Et puis quelque chose me chiffonne; j'ai lu beaucoup de pages sur le sujets. Grosso modo le meme article refagoté avec des synonymes. Mais vraiment presque toujours le meme, pas de plume alternative ou bien d'autres references.

Si une bonne âme possede le Canard Déchainé, j'aimerais bien l'article en question... Bisous.


Mab, merplexe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    15/7/2017, 18:00

Çà va vite il faut être attentif pour comprendre le probléme!

Citation :
https://twitter.com/LCP/status/885497259013455872

“Médecine du travail : quelques députés @enmarche votent avec les @ANConstructifs et la @FranceInsoumise #directAN https://t.co/XRShMa37KF https://t.co/AGeRFISKsX”

Le président de l'assemblée nationale rejette un amendement pour la médecine du travail sans même compter les voix.


Imaginez si ....


Dernière édition par Younes bis le 15/7/2017, 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    15/7/2017, 18:04

@Mara-des-bois a écrit:

Si une bonne âme possede le Canard Déchainé, j'aimerais bien l'article en question... Bisous.
Mab, merplexe

Je doute que mon âme rentre dans vos critères d'évaluation , mais je prend le bisou ( un suffira il ne faut pas être trop gourmand et savoir partager ...)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    15/7/2017, 21:23

Citation :
Les députés Insoumis, premiers vrais parlementaires de l'ère numérique



Adrien Quatennens et François Ruffin réinventent le job de bons élèves à l'Assemblée.


À l’Assemblée, tout le monde en convient, c’est le nouveau monde. Les législatives de juin ont profondément renouvelé le personnel politique et les pratiques. Les députés se répartissent traditionnellement en deux groupes : les bons et les mauvais élèves, en fonction de leur degré de participation aux travaux législatifs.

Du côté des mauvais élèves, c’est une véritable révolution qui s’est opérée. Les 351 députés LREM ont inventé une nouvelle forme de parlementarisme : les députés absents ont été remplacés par des députés silencieux. Ne prenant jamais la parole, ne déposant jamais d’amendement, ils ne font qu’appuyer sur un bouton quand on leur demande.

Le bullshit job des députés LREM


Typique des bullshit jobs modernes, le travail du député LREM est profondément ancré dans son siècle. Comme tous les métiers inutiles, il ne fait aucun doute que ces députés seront tôt ou tard remplacés par des algorithmes: n’importe quel bot Facebook est plus évolué technologiquement qu’un parlementaire En Marche.

On parle moins de la révolution en marche du côté des bons élèves. L’Assemblée a toujours eu ses premiers de la classe, un groupe d’une cinquantaine de députés qui passe des nuits entières à réécrire les lois dans la relative indifférence de leurs concitoyens et dans une impressionnante technicité.



Interventions immédiatement disponibles en catch-up:
 

Le Norman du Code du Travail:
 
Je ne vous ferais pas l'injure de vous dire qui est Norman! Very Happy

François Ruffin et les mojitos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    15/7/2017, 21:39

https://youtu.be/1LH1U1eFYUQ?t=1m14s  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    15/7/2017, 22:59

@Mara-des-bois a écrit:


OK. J'imagine que ça va peter, il y a trop de sang neuf pour museler l'ensemble.
Ils sont où, ces statuts et ce reglement ?


Pas tous des moutons?

Citation :
Des députés macronistes critiquent la baisse du budget de la Défense

Le président de la commission de la Défense nationale à l'Assemblée nationale «regrette» que le gouvernement demande 850 millions d'euros d'économies au ministère de la Défense, en 2017. Et ce, malgré la sévère mise au point d'Emmanuel Macron.

La Grande Muette est-elle à l'origine d'un début de fronde au sein de la République en marche? Parfois présentés comme «caporalisés», plusieurs députés macronistes s'élèvent vendredi contre l'intention du gouvernement de réaliser en 2017 l'équivalent de 850 millions d'euros d'économies au ministère de la Défense, avant une hausse promise du budget dès 2018 qui devrait représenter, en 2025, 2% de la richesse nationale.http://www.lefigaro.fr/politique/2017/07/14/01002-20170714ARTFIG00185-des-deputes-macronistes-critiquent-la-baisse-du-budget-de-la-defense.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9739
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    15/7/2017, 23:24

Younes a écrit:
Autre star du groupe, Danièle Obono

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    16/7/2017, 11:15

Alors Kala toujours cette vielle habitude de faire les poubelles de la fachosphére! (Fachosphére analphabète et acculturé soit dit en passant https://fr.wikipedia.org/wiki/Nik%C3%A9   )
Vous êtes un type sympathique sauf quand vous parlez politique ! Si j'ai la haine des classes , vous avez la haine des races...Sans doute le conditionnement de vos leader de référence!?

Daniel Obono a signé en 2012 une pétition pour le soutien à la liberté d'expression d'un groupe de Rap comme de nombreux autre signataires à l"époque. Comme ces  nombreuses autre signataires Daniel Obono n' a pas dit ni défendu l'idée de niquer la France , mais le droit de le dire...

..Pourquoi la droite xénophobe s'acharne sur elle en particulier? Parce qu'elle est une femme  noire? A chaque quinquennat ils vous faut votre Taubira , votre Belkacem ?


Dernière édition par Younes bis le 16/7/2017, 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    16/7/2017, 11:26

Citation :
Les députés "En Marche !" sommés de boycotter les journalistes
Par Sasha Beckermann Le 15 juillet 2017





Il semblerait que la majorité présidentielle ait décidé de verrouiller de plus en plus sa communication... En effet, plusieurs députés LREM ont avoué à Libération que le vice-président du groupe à l'Assemblée leur avait demandé de ne plus s'approcher des journalistes.

Les médias seraient-ils devenus le nouvel ennemi public N°1 ? En effet, plusieurs députés LREM ont avoué à Libération que les cadres du mouvement, et notamment le vice-président du groupe à l'Assemblée nationale, Gilles Le Gendre, auraient presque obligé les élus à ne plus parler aux journalistes.

Ces députés, qui sont restés anonymes semblent assez choqués. L'une d'entre eux explique : "Il nous a dit que les journalistes étaient là pour nous piéger, qu'il fallait s'en méfier, qu'on ne devait accepter ni déjeuner ni rencontre avec eux. Le problème, c'est qu'il y a une différence de maturité des députés au niveau politique et avec les médias. La plupart sont en attente de conseils..." Un autre ajoutait : "On cherche à nous caporaliser. Ça ne tiendra pas plus de six mois. Il y a une loyauté à Macron, mais nous avons aussi une éthique et une responsabilité envers nos électeurs."

Vers une communication à sens unique ?



Il semblerait qu'Emmanuel Macron ait une volonté concernant sa communication, c'est de tout décider, et de la verrouiller toujours plus.
En effet, le mari de Brigitte Macron souhaiterait tout simplement "rompre avec les pratiques débridées de son prédécesseur et contrôler très sérieusement la moindre parole qui sort du château" selon les informations de l'Obs.
https://www.closermag.fr/politique/les-deputes-en-marche-!-sommes-de-boycotter-les-journalistes-733535


Libé est tiré à quelques dizaines de millier d'exemplaires et est lu par une poignée de bobo , leurs articles sont sans grande conséquence ! Match avec ses une people a plus participé a l'élection de Macron que le Monde qui est pourtant le journal de référence !
Là c'est Closer au mois de juillet! Numéro qui va finir sur la table basse de la salle d'attente du dentiste en septembre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9739
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    16/7/2017, 18:51

Younes, à propos de Obono, a écrit:
..Pourquoi la droite xénophobe s'acharne sur elle en particulier?

Ben, c'est simple : pour l'instant, c'est la seule députée francophobe que je connaisse...à moins que la FI en ait d'autres en stock !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    16/7/2017, 21:05

Younes, à propos de Obono, a écrit:
..Pourquoi la droite xénophobe s'acharne sur elle en particulier?
kalawasa qui fait sont coming out a écrit:
c'est la seule députée francophobe que je connaisse...

Vous connaissez vraiment madame Obono? Dans quels circonstances !? Vous avez fait le quatrième dans une parti de coinche avec Taubira et Belkacem?

Si non que pensez vous des francophiles qui délocalisent leur entreprises en Roumanie pour payer moins cher leurs ouvriers, puis optimise leur fiscalité en ce domiciliant au Luxembourg , tout en ayant bénéficier des meilleurs écoles de la républiques ! Ils niquent bien la France non? Mais publiquement ils sont capable de chanter la Marseillaise la main sur le cœur! C'est le principale ( En plus d'être bien blanc il va sans dire!) .
Zut rechute de haine de classe! Je suis irrécupérable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    16/7/2017, 21:16

@kalawasa a écrit:
...à moins que la FI en ait d'autres en stock !

Cela se pourrait mais pas aussi noir et pas forcément du genre féminin ! Cela risque de ne pas faire aussi bien votre affaire! Mais je vais voir ce que j'ai en stock!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    16/7/2017, 22:02

Citation :
Gauchet : "Le coup de la politique autrement ne fonctionnera pas deux fois"
Le philosophe et historien, spécialiste de la démocratie, réagit à la convention d'En marche ! qui s'est tenue ce samedi à la Villette.
Propos recueillis par Clément Pétreault




Le Point.fr : La République en marche (LREM) a fait élire 309 députés, revendique 3 000 cadres locaux et recevra un financement annuel de 20 millions d'euros ... La petite start-up qui entendait fédérer la société civile, c'est terminé ?

Marcel Gauchet : Sans être un spécialiste de la question des start-up, on sait que leur grand problème, c'est justement le moment où elles passent de la petite structure à la grande entreprise. La plupart meurent à ce moment-là. Pour ce qui est de La République en marche, j'ignore si la structure est équipée pour passer à un autre stade. C'est d'abord un problème de personnel politique. Les plus expérimentés sont au gouvernement ou dans les cabinets. Que reste-t-il pour le parti ? C'est la grande inconnue. Qui sont les cadres locaux ? D'où sortent-ils ? De quoi sont-ils capables ? On ne les connaît pas et eux-mêmes ne se connaissent pas forcément entre eux. Comme dans n'importe quel parti, des tendances vont se dessiner. La difficulté consistera à définir un point d'équilibre pour faire tenir tout ça ensemble.

La République en marche ne veut pas être perçue comme un parti, mais comme un mouvement. Qu'est-ce que ça change ?

Rien. Le terme de mouvement fait plus dynamique et moins hiérarchisé, mais, au fond, ça ne change rien, c'est un simple élément de langage.

Emmanuel Macron a remporté la présidentielle et les législatives sans parti politique. Pourquoi prendre le risque de se constituer en parti et tuer ce qui a fait son succès ?


Le coup de l'homme providentiel et de la politique autrement ne fonctionnera pas deux fois, et ça, Emmanuel Macron l'a très bien compris. S'il compte se faire réélire, il doit remporter des élections locales intermédiaires. Il n'a donc pas d'autre choix que de disposer d'un parti. Et pour cela, il ne peut pas laisser se reconstituer les autres partis depuis leurs bases locales. Ce mouvement est très important pour lui.


Le parti est lancé, l'appellation « société civile » a-t-elle encore un sens ?


Il faudrait enquêter de près pour savoir comment ça se passe concrètement sur le terrain. Il y a eu un élan macroniste indéniable, avec une mobilisation puissante. Des centaines de milliers de gens se sont mobilisés pour un candidat qu'ils ne connaissaient pas, c'était stupéfiant. Nous saurons dans quelques mois ce qui reste de cet élan. L'enjeu, c'est la création d'une culture politique nouvelle. Comment organiser autrement qu'autour d'un seul homme ? Quel corps doctrinal adopter ? Si c'est pour refaire le Parti socialiste ou Les Républicains, c'est inutile. Le temps politique est court, on y verra plus clair à la fin de l'année. S'il n'y a plus un chat dans les réunions de La République en marche, c'est qu'ils auront échoué à entretenir cet élan.

La République en marche a annoncé vouloir se constituer en média... Faut-il s'en offusquer ?

Non, cela est vrai de tous les partis et les députés LREM ne peuvent être les seuls à se faire le relais de l'action gouvernementale. Aujourd'hui, tous les acteurs publics sont des médias, ou tout au moins dans une logique de production et de diffusion de leurs propres messages... Cela existait déjà avant, sauf que les partis traditionnels étaient, sur ce point, franchement médiocres. Ils étaient devenus des machines à diffuser de pathétiques communiqués en langue de bois. Ce n'est pas avec ce genre de publications que vous soulevez les masses. Regardez les documents internes de Les Républicains, c'est consternant. Sur ce point, les équipes LREM, très inspirées par Obama, feront assurément mieux.

Le PS vient de nommer une direction collégiale de 29 personnes, sans en dire plus sur le projet...

Disons qu'ils enregistrent au moins leur vérité sociologique ! Cette direction collégiale est le fidèle reflet d'un parti qui n'a plus aucune cohérence doctrinale, un parti qui est devenu une collection de baronnies locales relayées par un vaste tissu associatif.


Des centaines de milliers de gens se sont mobilisés pour un candidat [Macron]!!!???
clown
Il plane le Gauchet ou il se fout de notre gueule???Une poignée d'oligarques a mobilisé des centaines de milliers d'euro et quelques dizaines de milliers de gogo qui ont marché dans la combine! Nous la France Insoumise nous étions des centaines de milliers avec beaucoup moins de moyens , mais beaucoup de détermination! Les marcheurs macronistes ils étaient où? Meeting minables et vide , youtube walou , FB walou....etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12668
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    18/7/2017, 00:25

16 -

Il est patent que les gauchistes radicaux ne pardonneront jamais à Marcel Gauchet d'avoir quitté leurs rangs
et d'avoir formulé une critique sévère du marxisme et de ses diverses écoles.
C'est khôn pour un fils d'ouvrier...

Je pense que Quantat doit apprécier un gazier qui a consacré un mémoire de DESS remarqué sur Freud et Lacan Wink  !

Au moins faut-il reconnaître que ce philosophe est une illustration vivante de l'adage : "Il n'y a que les
imbéciles qui ne changent pas d'avis
". C'est la sagesse populaire qui le dit, pas moi, mais je me sens
capable de changer d'avis à ce sujet.

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quantat

avatar

Masculin Nombre de messages : 5219
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    18/7/2017, 10:11

@EddieCochran a écrit:
16 -

Il est patent que les gauchistes radicaux ne pardonneront jamais à Marcel Gauchet d'avoir quitté leurs rangs
et d'avoir formulé une critique sévère du marxisme et de ses diverses écoles.
C'est khôn pour un fils d'ouvrier...

Je pense que Quantat doit apprécier un gazier qui a consacré un mémoire de DESS remarqué sur Freud et Lacan Wink  !

Au moins faut-il reconnaître que ce philosophe est une illustration vivante de l'adage : "Il n'y a que les
imbéciles qui ne changent pas d'avis
". C'est la sagesse populaire qui le dit, pas moi, mais je me sens
capable de changer d'avis à ce sujet.

J'ai eu la chance de voir M. Gauchet en "live", invité par ma petite école de psychanalyse.
Il y avait dans le public pas mal de dominicains, très intéressés par ce qu'il avait à dire sur le "désenchantement".
Ce fut une conférence fort intéressante, avec des échanges ouverts et courtois... très loin de l'esprit d'un meeting politique, inutile de le dire ...
J'ai surtout apprécié de voir un philosophe au sens noble du terme, pas un membre de cette espèce d'intellos verbeux, hautains et sûr de lui, machine à débiter des conneries de comptoir dans un vocabulaire ampoulé, avide d'audimat et de reconnaissance populaire (genre Onfray).

M. Gauchet est capable d'entendre la contradiction et étonne par cette capacité à ne pas répondre du tac au tac... à laquelle il semble préférer la réflexion et la mise en question.
Les Pêres étaient peut-être un peu étonnés de ne pas entendre de vives attaques contre leur foi... bien au contraire... un peu comme Lacan lorsqu'il avait prononcé son "discours aux catholiques"

_________________
La j'ouïs sens est inter-diteJL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    19/7/2017, 18:13

@EddieCochran a écrit:
16 -
Il est patent que les gauchistes radicaux ne pardonneront jamais à Marcel Gauchet d'avoir quitté leurs rangs et d'avoir formulé une critique sévère du marxisme et de ses diverses écoles.
C'est khôn pour un fils d'ouvrier...

Si Kala est la fachosphére à lui tou seul , je ne suis pas les gauchistes radicaux ( Surtout que je suis juste un humaniste progressiste , tous ce qu'il y a de plus raisonnable dans ce monde de fous et d'extrémistes!)
Donc je n'en veux pas à ce monsieur Gauchet car j'ignorais jusqu'à présent son curiculum vitae. Je lui reprochait juste une erreur factuelle qui décrédibilisation son propos...

Aprés c'est vous qui en faite une affaire de lutte de classe et de trahison de ses origines sociale...Je n'ai donc pas le monopole de la haine dans la lutte de classe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    19/7/2017, 18:18

@EddieCochran a écrit:
16 -
Je pense que Quantat doit apprécier un gazier qui a consacré un mémoire de DESS remarqué sur Freud et Lacan Wink  !
.

Voilà qui explique beaucoup de choses !
La fac de psycho de Grenoble a une orientation scientifique et expérimentale ! Autant dire que la secte des lacaniens n' y est pas pigno sur rue..Les lacaniens c'est les témoins de Jéhovah de la psychanalyse...On ouvre un sujet?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    19/7/2017, 18:23


Croyant son micro coupé, cette députée En Marche!'(présidente de la commission des lois) se plaint d'avoir "un groupe qui dort"


"Attends, on a une responsable de texte qui est inexistante, c'est comme si elle était à Nouméa sur une chaise longue. Naïma, elle fait ce qu'elle peut. Et on a un groupe qui dort, qui ne sait pas monter au créneau, qui est vautré."

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    19/7/2017, 19:10

Ces députés qui boudent (déjà) les bancs de l'Assemblée nationale

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/assemblees/ces-deputes-qui-boudent-deja-les-bancs-de-l-assemblee-nationale_1928503.html

Spoiler:
 

Plus quelques sos et LR mais eux c'est l'ancien monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    19/7/2017, 20:26

Ils faut dépasser les clivages partisans et mettre en commun nos compétences ! Ben voilà la France Insoumise va se charger de la formation et de mettre au travail les députés LREM,

https://www.facebook.com/FrancoisRuffin80/videos/769884326526440/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    19/7/2017, 21:57

Pour les ordonnances sur la loi travail les députés LREM sont discipliné , pas d'amendements , pas d’initiatives, pas d'états d’âme ...Mais pour l"IRFM ils se réveillent??!!!

Citation :
IRFM : Les improbables arguments des députés pour ne pas renoncer à 5.840€ en plus de leur salaire

"Payer une chambre d'hôtel à une femme dans le besoin", "justifier les tickets de kermesse", "manger au McDo"... Pour défendre le maintien de l'IRFM, les députés de tous bords nous ont présenté un festival !


Remplacer la cagnotte de l'IRFM (Indemnité représentative de frais de mandat) par un système de notes de frais ne semble décidément pas facile pour les députés. Actuellement en discussion à la commission des lois de l'Assemblée dans le cadre du projet de loi de moralisation de la vie politique, cette disposition laisse pour le moins perplexes certains députés. Lors de l'audience de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, en commission le 18 juillet, certains d'entre eux ont rivalisé d'arguments pour démontrer l'utilité de l'IRFM sous sa forme actuelle et tenter de la sauver. Quitte à livrer de curieux exemples.
"Remplir le panier de la ménagère"

Parmi eux, Sébastien Huyghe, député LR du Nord, s'est opposé aux notes de frais en invoquant des "dépenses d'une variété infinie", dans son utilisation de l'IRFM. Pour lui, la cagnotte permettrait de réaliser de bonnes actions à l'égard des citoyens dans le besoin : "Ça va de la chambre d'hôtel que l'on réserve pour une femme qui dort dans sa voiture depuis 8 jours (…), le panier de la ménagère que l'on remplit parce qu'elle n'a plus de quoi donner à manger aux enfants. C'est véritablement une foultitude de choses pour lesquelles on ne peut pas avoir de justificatif".
Citation :

   #IRFM : Tombola, kermesse, paniers-repas… Le député @SebastienHuyghe ne sais pas comment garder le justificatif de ses dépenses #DirectAN pic.twitter.com/Q4v5nKkLTn
   — Nils Wilcke (@paul_denton) July 18, 2017

Aider des personnes dans le besoin ? Une intention fort louable... mais qui n'entre pas franchement dans le périmètre de l'IRFM, d'un montant de 5.840 euros mensuels brut pour les députés, non contrôlé. Certes, ce périmètre est officiellement très large puisque l'Assemblée indique simplement que l'indemnité permet de "faire face aux diverses dépenses liées à l'exercice du mandat qui ne sont pas directement prises en charge ou remboursées par l'assemblée." On évoque généralement le paiement du loyer d'une permanence, les frais pour se vêtir correctement, les frais de déplacement (hors train et avion déjà pris en charge) ou encore le financement d'un site internet personnel. Aider personnellement ses concitoyens est en revanche rarement évoqué...
Pas de ticket de TVA dans les kermesses

Le député LR de la Manche et vice-président de la Commission des lois, Philippe Gosselin, avait également pris la parole plus tôt lors de l'audition de la ministre. Lui avait basé son argumentaire sur les événements festifs locaux : "Tous les week-ends, nous arpentons nos circonscriptions pour participer à quelques fêtes ou braderies (...), et il est de bon ton d'offrir un apéritif ici ou là." Or, soulève-t-il, les kermesses, "comités des fêtes" ou "banques de jetons" ne disposent pas de "tickets de TVA" qui permettraient au député de justifier sa dépense. "Je ne sais pas comment on va contrôler ce bidule, mais ça va être un petit peu compliqué", conclut-il, craignant que la mise en place de notes de frais ne crée "une fois de plus des élus hors sol". Et ne les empêche probablement de dépenser leurs indemnités dans les kermesses.

Citation :
  .@phgosselin s'inquiète des notes de frais : "Le comité des fêtes locales n'a pas de ticket avec la TVA, ça va être compliqué" #DirectAN pic.twitter.com/yX1tJzAGy9
   — LCP (@LCP) July 18, 2017

Obligation Mc Donald's

Côté mauvaise foi, le député LREM du Calvados Alain Tourret ne s'en sort pas mal non plus. Celui qui avait été épinglé en mai par Mediapart pour avoir abusé, justement, de son IRFM, a estimé hier qu'"à partir du moment où vous ne présentez pas que des factures de Mcdo, toutes vos factures vont être rejetées". "C'est extraordinairement dangereux. Ça va être le contrôle pour savoir si vous avez déjeuné avec tel industriel, avec tel responsable politique", a-t-il ajouté, rejetant l'exemple du Royaume-Uni où le système de notes de frais est déjà en place.

Chez les LREM, on est loin de faire bloc derrière la ministre de la Justice, Nicole Belloubet. Comme Marianne l'a raconté, beaucoup souhaiteraient que l'indemnité soit maintenue mais avec une utilisation susceptible d'être contrôlée à n'importe quel moment, et de manière aléatoire, par une autorité indépendante. Bref, un système d'ajout a posteriori pour certains parlementaires. La cheffe d'En Marche à la commission des Lois, Naïma Moutchou, a déposé un amendement précisément en ce sens.

Une première évolution du projet après son passage au Sénat

La suppression de l'IRFM et son remplacement par un système de remboursement des dépenses sur justificatifs de frais avaient été présenté par François Bayrou, alors garde des Sceaux, le 1er juin dernier dans son projet de loi sur la confiance dans l'action publique.

Les sénateurs ont déjà modifié le texte lors de son passage devant la Chambre haute. S'ils ont maintenu la suppression de l'IRFM, ils ont laissé la possibilité à chaque assemblée de définir certains frais qui pourront être directement pris en charge par l'assemblée, notamment via le paiement d'une avance. Cette évolution a été vue comme un "point d'équilibre" par la ministre de la Justice Nicole Belloubet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marieden

avatar

Féminin Nombre de messages : 5294
Age : 16
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    20/7/2017, 05:24

le remboursement de notes de frais risquent de coûter plus cher s'il n'y a pas de plafond fixé et pour l'instant, je n'ai entendu personne parler de "'plafond"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    

Revenir en haut Aller en bas
 
En Marche, un parti comme les autre?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: