Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En Marche, un parti comme les autre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: En Marche, un parti comme les autre?    13/7/2017, 23:46

Rappel du premier message :

Citation :
Qui sont ces Marcheurs remontés contre le fonctionnement du parti de Macron ?

Des militants de base estiment que les cadres de La République en Marche ne sont pas assez à l'écoute de leurs adhérents.

Ne leur dîtes pas qu’ils sont dissidents ou frondeurs, encore moins qu’ils ne soutiennent plus Emmanuel Macron. Les "Marcheurs en colère", un collectif qui revendique plus de 6.700 membres à l’heure où ces lignes sont publiées, sont pourtant remontés contre leur parti et sa direction. La raison ? Selon eux, La République en Marche n’aurait plus un fonctionnement assez "démocratique". C’est en tout cas ce que quatre d’entre eux ont expliqué à Matthieu Chauzy et Houda Khammari, deux responsables des structures territoriales du parti, qui les ont reçus mardi.

"Seigneuries locales". Au premier rang des plaintes émanant des marcheurs déçus, figure la question des investitures aux législatives. Une partie des marcheurs de la première heure, ceux qui étaient déjà présents quand Emmanuel Macron était encore ministre de l’Économie de François Hollande, s’estiment lésés par rapport à des convertis de dernière minute ou des candidats contestés localement. "On a constaté des dérives : des parachutages ou la sélection de personnes non fiables, qui pourraient avoir des problèmes avec la justice", expliquait samedi au FigaroTiphaine Beaulieu, porte-parole de ces mécontents.

Et l’adhérente finistérienne de regretter mardi dans Le Parisien l’emprise des "seigneuries locales" sur le parti. "On a réellement cru au renouvellement du paysage politique, mais il y a une négation de ce qui se passe dans les territoires", poursuit auprès d’Europe1.fr l’enseignante en sciences et techniques du médical et du social. Parmi les propositions transmises à la direction de La République en Marche, le collectif préconise notamment l’élection d’un référent départemental directement par les adhérents, avec un mandat de trois ans renouvelable une fois.

Main de fer. Certes, la gronde n’est pas tout à fait nouvelle : le collectif a été créé fin mai, après l’élection d’Emmanuel Macron, et plusieurs candidatures macronistes dissidentes avaient déjà été déposées aux législatives. Certes, ces 6.700 marcheurs mécontents paraissent bien peu nombreux face aux 375.000 adhérents affichés de La République en Marche après sa première convention nationale, qui a eu lieu samedi. Mais le collectif ne revendiquait que 34 membres le 28 mai et 300 au 14 juin, contre 30 fois plus un mois plus tard. Un chiffre qu’Europe1.fr n’est d’ailleurs pas en mesure de confirmer. Rien ne dit par ailleurs que le mouvement va s’essouffler, alors qu’Emmanuel Macron et ses proches ont décidé de garder une main de fer sur la majorité présidentielle.

"Point mort". Ce contrôle s’exerce surtout sur le groupe REM, dont le Canard enchaîné révèle mercredi le très strict "règlement intérieur" : outre la menace d’une exclusion en cas d’une double absence à la réunion de groupe, soumise à la confidentialité, les règles prévoient de déférer devant le bureau du parti un député qui co-signerait une proposition de loi ou un amendement venu d’un autre groupe parlementaire. Cette étroite mainmise commence également à être critiquée au sein-même des rangs des parlementaires REM. "C’est un copier-coller des règles du groupe PS", peste ainsi un député REM auprès de Marianne, mercredi. Pour les Marcheurs en colère, cette "vieille" manière de faire de la politique ne passe pas : "La déception est à la hauteur de l’engagement. On n’est pas encore en marche arrière, mais on est au point mort", résume à Europe1.fr Tiphaine Beaulieu, qui prévient : "Aujourd’hui, le collectif régule des gens qui sont en colère, et qui pensent aller en justice."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Marieden



Nombre de messages : 5624
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    20/7/2017, 05:24

le remboursement de notes de frais risquent de coûter plus cher s'il n'y a pas de plafond fixé et pour l'instant, je n'ai entendu personne parler de "'plafond"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quantat

avatar

Masculin Nombre de messages : 5394
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    20/7/2017, 09:27

Younes bis a écrit:
EddieCochran a écrit:
16 -
Je pense que Quantat doit apprécier un gazier qui a consacré un mémoire de DESS remarqué sur Freud et Lacan Wink  !
.

Voilà qui explique beaucoup de choses !
La fac de psycho de Grenoble a une orientation scientifique et expérimentale ! Autant dire que la secte des lacaniens n' y est pas pigno sur rue..Les lacaniens c'est les témoins de Jéhovah de la psychanalyse...On ouvre un sujet?  

Laughing

C'est très méprisant pour les témoins de Jéhovah Suspect

_________________
La j'ouïs sens est inter-diteJL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    20/7/2017, 17:41

quantat a écrit:

C'est très méprisant pour les témoins de Jéhovah Suspect

Oui mais c'est pratique, on ne risque pas d'être accusé d'antisémitisme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    20/7/2017, 17:44

Ce contenu est temporairement accessible gratuitement.


Citation :

Alain Tourret, le député LREM qui redoute d'être condamné au McDo

Débats houleux à l'Assemblée sur l'obligation des notes de frais pour les députés

Les députés au Mcdo? A l'occasion de l'examen en commission du projet de loi "sur la confiance dans l'action publique", le député En marche Alain Tourret s'est ému du projet du gouvernement de remplacer l'indemnité représentative des frais de mandat (IRFM), laissée à la discrétion du député, par un système de notes de frais. Ce serait, selon lui, "dangereux" pour l'indépendance des députés, et les forcerait à aller manger au Mcdo plutôt que dans un "hôtel trois étoiles". En mai, le même avait été accusé d'avoir détourné 16 000 euros de son IRFM.

https://www.arretsurimages.net/articles/2017-07-19/Alain-Tourret-le-depute-LREM-qui-redoute-d-etre-condamne-au-McDo-id10057

Les notes de frais c'est dangereux, vous avez mangé avec tel responsable industriel , avec tel responsable politique , cela va ce savoir

Oui et alors ? On a pas le droit de savoir avec qui nos élus mangent dans le cadre de leur mandat? Qu'est-ce qu'il y a a cacher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 10246
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    20/7/2017, 18:00

Younes a écrit:
Oui et alors ? On a pas le droit de savoir avec qui nos élus mangent dans le cadre de leur mandat? Qu'est-ce qu'il y a a cacher?

Là , j'approuve si leurs agapes sont payées avec de l'argent public !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    20/7/2017, 18:26

Le seule mouvement d'indépendance et d'insoumission des députés LREM c'est à propos de leurs rétributions!
Pour le reste il votent sans rechigner comme un seul homme , tous ce que le pouvoir leur demande!

Citation :

L'évasion et la fraude fiscales à grande échelle ont de beaux jours devant elles.
Loi votée vite fait bien fait, pas un mot aux infos, comme d'habitude.
"Les députés ont rétabli mercredi de justesse en commission le "verrou de Bercy". Cette mesure donne à l'administration fiscale le monopole des poursuites pénales en matière fiscale et empêche les poursuites pour fraude fiscale sans l'accord du ministère des Finances."
Des députés insoumis, communistes, LR, "constructifs", socialistes et également MoDem ont voté contre,



Moralisation/fraude fiscale: les députés rétablissent à une voix près le "verrou de Bercy"

https://www.challenges.fr/politique/moralisation-fraude-fiscale-les-deputes-retablissent-a-une-voix-pres-le-verrou-de-bercy_488283
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    21/7/2017, 17:15

Citation :

Collectif des marcheurs en colère


Adhérents du mouvement en marche en France et à l'étranger, nous croyons en l'intérêt général et au fait que la politique doit transcender les intérêts particuliers et se dresser contre les corporatismes, dans le respect des lois de la République, du respect d'autrui, de l'honnêteté et de la probité.

 

http://collectifdesmarcheursencolere.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    21/7/2017, 17:18

Citation :
Législatives : ces nouveaux députés En marche ! qui ont (déjà) des casseroles
Plusieurs élus de La République en marche ou du MoDem pourraient bientôt se retrouver devant la justice.

Travail dissimulé, prise illégale d'intérêts... Malgré les promesses de probité du président de la République et l'exigence d'un casier judiciaire vierge pour se présenter aux législatives sous son étiquette, plusieurs députés de La République en marche, élus dimanche 18 juin, sont sous la menace d'une procédure judiciaire ou ont été condamnés par le passé. Franceinfo dresse la liste des députés qui ont (déjà) des casseroles.
http://www.francetvinfo.fr/elections/legislatives/legislatives-ces-nouveaux-deputes-en-marche-qui-ont-deja-des-casseroles_2239237.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12699
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    22/7/2017, 00:57

32 -

Younes bis, qui chine, a écrit:

Législatives : ces nouveaux députés En marche ! qui ont (déjà) des casseroles
Plusieurs élus de La République en marche ou du MoDem pourraient bientôt se retrouver devant la justice.
(...)

C'est déjà de la vieille neige et à en croire les descriptions des reproches, hormis l'éventuelle abus de congés
maladie, il n'y aurait pas d'argent public en jeu. C'est marrant que FI cherche à protéger l'argent privé...



Voila une réponse en suite de l'article de francetvinfo.fr  qui me convient:



J'ai écouté le député FI Adrien Quatennens à la téloche et j'ai apprécié sa conception du rôle de l'opposition : être dans le reproche et le tacle permanents est contre-productif.
Apparemment sur les rézoasocios et les fori ce n'est pas la même musique...

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    22/7/2017, 10:22

Bonjour Eddie
Cette robe noire vous va à ravir! En plus elle pourrait faire double usage , en plus de votre fonction d'avocat de LREM elle pourrait marquer signifier le deuil de vos illusions perdue!
Mais je dois avouer que vous avez du talent ! J'apprends beaucoup à votre contact!
De tous les articles cités vous avez trouvé le plus faible et le plus nul pour placer votre contre attaque..Une stratégie hérité de votre culture militaire sans doute.


Oui vous avez raison l'opposition systématique n'est pas constructive...etc
Mais cela n’enlève pas cette question de fond : la volonté de Macron de contrôler et de tenir son parti LREM ne pose-t-il pas de sérieux problèmes ??? Jupiter ne risque -t-il pas rapidement d'être pire que le mal qu'il avait la prétention de combattre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2567
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    22/7/2017, 11:01

Younes bis a écrit:

Oui vous avez raison l'opposition systématique n'est pas constructive...etc
Mais cela n’enlève pas cette question de fond : la volonté  de Macron de contrôler et de tenir son parti  LREM  ne pose-t-il pas de sérieux problèmes ??? Jupiter ne risque -t-il pas rapidement d'être pire que le mal qu'il avait la prétention de combattre.

Bonjour du oukaind Younes,

L'idolatrie qu'exige Melenchon de ses sujets est sans doute un excellent indice de projection quant à la fixette que font les auto-proclamés Insoumis sur l'unité reclamée par Emmanuel Jupiter aupres des tout frais deputés En Marche (mais pas trop vite, ne confondons pas vitesse et precipitation).

Je m'en vais de ce pas faire vivre à votre maniere le fil ouvert à la gloire de Meluche, avec la somme de ragots et soupçons glanés sur le ouaib.

Mab, dans le move

Post-Socialistemelenchoncompris : Eddie porte une petite robe noire ? C'est un parfum de femme, voyons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    22/7/2017, 15:24

Mara-des-bois a écrit:

L'idolatrie qu'exige Melenchon de ses sujets

Quand, où, comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara-des-bois

avatar

Féminin Nombre de messages : 2567
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    22/7/2017, 16:07

Younes bis a écrit:
Mara-des-bois a écrit:

L'idolatrie qu'exige Melenchon de ses sujets

Quand, où, comment ?


Sous-entendriez-vous que ça remue un peu dans les rangs des insoumis, que ça a un avis perso et que desfois, ça contredit Yanlouque Imperator ? (avec l'accent espagnol, ça rend bien, essayez).

Pas vous en tous cas, je le jurerais sur l'honneur et tout le reste pour vous sauver la mise si un jour on soupçonne une quelconque tiedeur dans votre engagement melenchonniste.


Mab -ne me remerciez pas, c'est tout naturel-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    22/7/2017, 16:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    22/7/2017, 16:43

Mara-des-bois a écrit:
Younes bis a écrit:
Mara-des-bois a écrit:

L'idolatrie qu'exige Melenchon de ses sujets

Quand, où, comment ?


Sous-entendriez-vous que ça remue un peu dans les rangs des insoumis, que ça a un avis perso et que des fois, ça contredit Yanlouque Imperator ? (avec l'accent espagnol, ça rend bien, essayez).

Pas vous en tous cas, je le jurerais sur l'honneur et tout le reste pour vous sauver la mise si un jour on soupçonne une quelconque tiedeur dans votre engagement melenchonniste.


Mab -ne me remerciez pas, c'est tout naturel-

Je suis déçu , j'ai cru que vous alliez me révélez des cultes de la personnalité avec des portraits de Mélenchon, des foules scandant son nom...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    22/7/2017, 19:01

Mara-des-bois a écrit:
Ouest France raconte ....
Oui j'avais remarqué que Ouest France était faché avec Mélenchon ...des bretons ne peuvent pas comprendre le niveau de civilisation de Marseille! 3000ans d'histoire...

Mais vous Mab vous n’êtes pas d’Occitanie?

Citation :


La démobilisation des adhérents d’En Marche en Haute-Garonne

Publié par midi-pyrenees-politiques-france3 le 21/07/2017

Couacs et grincements de dents. Au niveau national, le nouveau parti d’Emmanuel Macron traverse ses premières turbulences. En Haute-Garonne, pas de tangage ouvert. Et pour cause. Les adhérents « sèchent » les réunions et désertent les comités locaux.


Le groupe LREM à l’Assemblée est à la peine. Les nouveaux députés sont peu actifs en commission et commettent des faux pas. Le tangage prend parfois une tournure surréaliste avec un parlementaire La République En Marche qui s’oppose à l’établissement de notes de frais. Motif : il redoute de manger au…Mac Do.

Les turbulences ne se limitent pas à l’Assemblée Nationale. Dans certaines régions, les mouvements locaux sont frappés par une désertion des troupes. La principale force LREM en Occitanie est concernée. L’ancien référent départemental, Michaël Nogal, revendiquait, avant la victoire d’Emmanuel Macron, 12 000 adhérents. Visiblement, ils sont en vacances et font relâche. Le 19 juillet dernier, des comités toulousains veulent se réunir. Un responsable écrit :

Personne de mon comité. J’ai eu une réponse pour s’excuser de ne pas venir ! Pas facile de motiver les adhérents


Un autre responsable toulousain préfère jouer sur l’appât du gain :

Peut-être faudrait les payer (ndlr : les adhérents) maintenant que LREM a un trésor !


Le parti d’Emmanuel Macron a effectivement les caisses pleines. Son succès aux législatives lui permet d’obtenir 20,5 millions d’euros de financement public annuel. Un financement qui va se renouveler tous les ans durant les 5 années du quinquennat Macron. Mais La République En Marche est surtout « riche » de projets. Réforme du Code du Travail. Décisions fiscales. Loi organique sur la confiance publique. L’été 2017 est une plage…de travail pour le nouveau Pouvoir. Les responsables LREM de la Haute-Garonne ont compris qu’ils doivent occuper le terrain.

Un des organisateurs de la réunion du 19 juillet écrit dans un mail adressé à ses camarades :

Il y a du pain sur la planche, si nous voulons nous approprier les décisions pour les porter. 2 thèmes emblématiques de la campagne doivent être abordés rapidement…la réforme du dialogue social…celle qui se révèle sans doute la plus difficile à conduire…les décisions concernant le gel du point d’indice des fonctionnaires et autres mesures d’économie envisagées dans la fonction publique


Les responsables locaux de LREM ne se préoccupent pas uniquement des réformes en cours. Ils sont également attentifs aux deux affaires qui marquent le début de la présidence Macron : les déboires judiciaro-immobiliers de Richard Ferrand et la mise en cause de la ministre du Travail dans l’organisation d’une soirée à Las Vegas.

Nos adversaires vont déclencher des campagnes de dénigrement en prenant appui sur les enquêtes concernant la « French Tech Night » et les Mutuelles de Bretagne


Cet appel à la vigilance a perdu de son actualité. Les révélations du Canard Enchainé se sont calmés depuis une dizaine de jours. Le feuilleton des affaires Ferrand et Pénicaud est loin d’être terminé. Le 2 juin dernier, la justice a ouvert une enquête visant l’ancien ministre et actuel président du groupe LREM à l’Assemblée.

Mais, en attendant, la fin juillet apporte un répit aux soutiens locaux d’Emmanuel Macron.

Laurent Dubois (@laurentdub)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    24/7/2017, 22:55

Citation :
Des adhérents LREM saisissent la justice contre les nouveaux statuts du parti

Un collectif d'adhérents du parti présidentiel demande à la justice d'annuler la convocation à l'assemblée générale où doivent être adoptés les nouveaux statuts de la formation politique. Il dénonce le manque de démocratie au sein du parti.



http://www.bfmtv.com/politique/des-adherents-de-la-republique-en-marche-saisissent-la-justice-1222715.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    25/7/2017, 18:27

Citation :
Absentéisme à l'Assemblée nationale: «Il faudrait que je fournisse une attestation médicale ?» lance le député LREM Patrick Vignal

Le député de La République en marche de l’Hérault Patrick Vignal n’est pas intervenu une seule fois dans l’hémicycle depuis sa réélection. Il s’en explique auprès de « 20 Minutes »…  

Il se fait discret dans l’hémicycle… Et discret dans les médias, aussi. Le député LREM de la neuvième circonscription de l’Hérault Patrick Vignal est depuis quelques jours pointé du doigt pour son absentéisme. L’observatoire nosdeputés.fr relève que, depuis sa réélection (il a déjà effectué un mandat de député, sous l’étiquette PS), Patrick Vignal n’a pas posé une seule question, pas écrit un seul amendement et n’est jamais intervenu, ni en séance ni en commission. Après plusieurs jours de silence médiatique, il a accepté de s’expliquer auprès de 20 Minutes.

Pourquoi êtes-vous aussi peu présent depuis le début de la session parlementaire, le 27 juin ?


Je suis malade, je suis fatigué. Mon toubib m’a dit « tu prends quelques jours, tu redescends, tu te reposes ». Ça a été cinq ans difficiles, je suis aussi chef d’entreprise avec mon club de judo, alors je suis lessivé. Il faudrait que je fournisse une attestation médicale peut-être ?

Il était pas obligé de se représenter! Non? A moins que ?

Citation :
Lors de votre précédent mandat, vous faisiez également partie des députés les moins assidus et les moins actifs dans l’hémicycle, avec seulement 32 interventions longues et six questions orales en cinq ans.

Je suis un député de terrain. Je ne suis pas un godillot. J’ai fait venir une dizaine de ministres à Lunel [sur la question du djihad], j’ai lancé une école de la deuxième chance, fait la déviation de la nationale 113… Si j’ai été réélu à 65 %, ce n’est pas un hasard. Et puis, lors du précédent mandat, j’étais vraiment fatigué par les frondeurs.
Avec cette fatigue, envisagez-vous de passer la main à votre suppléante ?

Non ! Dans une dizaine de jours, je serai tout neuf ! [L’Assemblée nationale interrompt ses travaux le 3 août]. Ce n’est rien de très grave. J’ai plusieurs dossiers en cours : la paupérisation dans les centres-villes, l’autorisation du MMA… Je repars sur un nouveau cycle, avec une nouvelle équipe, puisque je dois recruter des assistants parlementaires.

Il pouvait démissionner?

Rappeler moi le rôle d'un député ? Faire des déviations ? Représenter les électeurs au niveau du parlement? Prendre 6000 euro par mois ?


Citation :
Il faudrait que je fournisse une attestation médicale peut-être ?

Pourquoi pas ? Et trois jours de carences ?
Dans son entreprise cela ce passe comment ? Il demande pas de certificats et paye tous les jours d'absence?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12699
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    25/7/2017, 20:08

41 -

Younes bis, talent scout chez les piétineurs, a écrit:

Absentéisme à l'Assemblée nationale: «Il faudrait que je fournisse une attestation médicale ?» lance le député LREM Patrick Vignal

(...)
Il pouvait démissionner?

Surtout pas, sinon nous n'aurions plus une bonne occase de nous marrer pendant 20 minutes Laughing  !!!

Toujours le même excellent participant a écrit:
(...)
Dans son entreprise cela ce passe comment ? Il demande pas de certificats et paye tous les jours d'absence?

Dans son club de judo il est de tradition de tout mettre sur le tapis.


_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    25/7/2017, 20:46

Bonsoir Eddie
Vous m'avez fait sourire 2 fois , du coup je suis désarmé et je n'ai même plus le gout de poster celui-là:

Les débuts balbutiants d'une députée LREM provoquent la pagaille à l'Assemblée nationale

C'est la trêve ce soir ! Partie remise!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    26/7/2017, 17:59

Citation :
Le centralisme En marche
Par Laurent Joffrin — 25 juillet 2017


Le «nouveau monde» dans lequel nous entrons rappelle parfois de très anciens souvenirs. Les adhérents d’En marche sont invités ces jours-ci à ratifier par référendum les futurs statuts de leur mouvement. Une poignée de macronistes mécontents du texte ont porté l’affaire devant les tribunaux. On les présente comme une escouade d’aigris, frustrés d’une candidature à la députation. Pourtant, la lecture du projet éclaire leur démarche d’une lumière différente. Le texte peut même faire ressortir d’une forme de comique involontaire. Bien sûr les règles proposées, enrobées dans un épais sirop de démocratie participative 2.0, comportent des innovations judicieuses - limitation des mandats dans le temps, stricte parité, consultation fréquente des adhérents grâce aux bienfaisantes technologies numériques. Les promoteurs du texte soulignent surtout l’audacieuse disposition qui prévoit de tirer au sort 25 % des membres du «Parlement» du parti. Un esprit candide, toutefois, se demande comment sont choisis les 75 % restants. Réponse : ce sont les élus d’En marche, les délégués nationaux et les membres de droit. Lesquels sont tous issus d’un processus de désignation étroitement contrôlé par la direction. Autrement dit, dans ce parti radicalement neuf, c’est la direction qui désignera les trois quarts des membres de l’instance principale. Discussion en bas, décision en haut : dans l’ancien monde, ce système portait un nom, le centralisme démocratique, jadis inventé par le bon Lénine. La comparaison s’arrête là, bien sûr. En marche n’établira pas en France un régime de parti unique. Mais tout de même : le parti qui domine désormais la démocratie française sera tout sauf démocratique.

Laurent Joffrin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    26/7/2017, 19:09

Citation :
"On va droit vers un club de supporters", résume Romain Massey, l'un des "marcheurs" à l'origine du collectif.

Spoiler:
 

Ouf on a échappé à la secte, mais c'est pas passé loin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12699
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    27/7/2017, 15:18

47 -

Cela faisait un moment déjà que j'avais noté que Laurent Joffrin était très chiffon de ne plus avoir accès à l'Elysée jusque dans le boudoir présidentiel.

Ces couillons de journaleux n'ont pas prévu en encensant L'Enmarcheur-en-Chef pendant sa campagne pour avoir un alibi faux-cul de tacler leur grand pote le Mou à Teinture sans en avoir l'air, perdraient plus tard leur sésame 7/7 et 24/24 dans tous les bureaux du Château comme c'était le cas avant, quand c'était les journaux bien en cour qui faisaient l'annonce au ministre marri qu'il était viré ad nutum.

Aujourd'hui, ces bavasseurs l'ont sec. Bien fait pour leur suffisance!

Alors ils radotent des cancans de Pipelet...

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    27/7/2017, 20:19

Pour le titre!

En Marche, ça Ne Marche pas entre eux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    27/7/2017, 21:56

Very Happy

Citation :
Bonjour à tous,
Je viens de voter (NON) aux nouveaux statuts car je ne les trouve pas à la hauteur de la promesse de renouvellement démocratique qui est l'une de nos valeurs!
J'attire cependant votre attention sur un point important: notre identité n'est pas contrôlée lors du vote et n'a jamais été contrôlée depuis notre adhésion. Autrement dit, il est impossible de savoir si une personne physique se cache bien derrière chaque adhérent et si chaque adhérent ne dispose que d'un seul compte... Je connais des marcheurs qui ont plusieurs comptes (pour diverses raisons techniques) et qui sont appelés à voter plusieurs fois.
Si votre engagement politique cette année, vous a conduit à tenir des bureaux de vote, vous comprendrez aisément que la sincérité du vote n'est pas assurée! C'est tout simplement la porte ouverte au bourrage d'urnes.
Que nous souhaitions que le OUI ou le NON l'emporte, voulons nous que notre congrès fondateur repose sur un vote insincère?
Que de tristesse ce matin... n'étions nous pas censés laisser les erreurs des vieux partis derrière nous? Aurions-nous déjà enclenché la marche arrière?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2280
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    28/7/2017, 16:08



Spéciale dédicace à Mab  

Citation :

Une candidate En Marche ! tentée par le FN ?

30 mai 2017

Du Front national à... En Marche ! ? L'investiture de Claire O'Petit, chroniqueuse aux « Grandes Gueules » sur RMC, dans la 5 e circonscription de l'Eure sous l'étiquette LREM surprend au FN. « Lors des dernières régionales, elle nous avait demandé à être investie en position éligible sur la liste de Nicolas Bay, en Normandie », assure, sous couvert d'anonymat un cadre du parti. Une rencontre avait été organisée dans un restaurant du XVII e entre la chroniqueuse, Gilbert Collard, le député du Gard, lui aussi à l'antenne de RMC, et Nicolas Bay. « Gilbert est un copain des Grandes Gueules, il m'a invitée à déjeuner. Là-dessus, Nicolas Bay est arrivé inopinément, mais jamais nous n'avons parlé d'investiture », se défend Claire O'Petit. Elle se rappelle toutefois avoir mangé des « gambas ».

 Le Parisien

Non pas çà , pas çà !

Qui est Claire O'Petit, surnommée "la Nadine Morano" d'Emmanuel Macron ?
http://www.planet.fr/.WXoUKa_-QAM.facebook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En Marche, un parti comme les autre?    

Revenir en haut Aller en bas
 
En Marche, un parti comme les autre?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: