Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Les Cohortes Célestes ont le devoir et le regret de vous informer que Libres Propos est entré en sommeil. Ce forum convivial et sympathique reste uniquement accessible en lecture seule. Prenez plaisir à le consulter. Merci de votre compréhension.

Partagez | 
 

 RESTREINDRE LA DELINQUANCE ET LA CRIMINALITE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiersi

avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Date d'inscription : 09/07/2013

MessageSujet: RESTREINDRE LA DELINQUANCE ET LA CRIMINALITE   12/10/2017, 16:58

LOTERIES REVOLUTIONNAIRES
Tranche exclus

Une loterie anti-pauvreté est réservée uniquement aux exclus.
Financement
Elle est financée par une fraction de l’impôt anti-pauvreté que versent le non-exclu et l’entreprise. Les sanctions civiques du programme anti-pauvreté financent cette loterie.
Billet
Chaque exclu bénéficie à échéances régulières d’un «billet» de loterie révolutionnaire.
Vivre ensemble
Pour obtenir un lot, le comportement du gagnant doit être conforme aux critères primordiaux du vivre ensemble.
Pression
Certains points négatifs sont rédhibitoires à l’obtention du gain d’un billet gagnant de cette loterie.
Aucun étranger
Aucun étranger ne peut gagner un lot. Cette mesure rend infructueuses les «ruées vers l’or».
Jeunesse
Une loterie révolutionnaire est réservée uniquement aux jeunes. Elle vise les jeunes de tout niveau social.
Non-Exclus
Une loterie révolutionnaire vise les non-pauvres.
Pression
L’acte délinquant, selon sa gravité, implique un comportement intègre variablement long avant que l’individu coupable ne puisse gagner le moindre lot, le gros lot, d’une loterie révolutionnaire.
Didactisme
Par didactisme, chaque antisocial tiré au sort pour un lot est informé de sa privation.
Coût-avantage
Considérable apaisement social pour un coût modique. L’Etat gagne sur toute la ligne.


ARGENT DE POCHE REVOLUTIONNAIRE
Assimilation

Une sorte d’«argent de poche» est attribué à l’élève exclu.
Pression
Cet argent de poche augmente en fonction d’un comportement favorable au vivre ensemble. «Argent de poche» attribué aussi à l’élève non-exclu.
Financement
Dans la part d’impôt anti-pauvreté du non-exclu, une fraction alimente le budget «argent de poche mutualisé».
Egalité
Qu’il soit en situation d’exclusion ou non, l’élève touche le même argent de poche (hors primes et pénalités).
Fierté
Humiliation dissipée. Avec cet argent de poche mutualisé, chaque élève en situation d’exclusion peut payer la cantine (argent non confié à la famille). Il peut payer les excursions scolaires.
Rémunération
L’adolescent exclu peut effectuer le travail civique. Auquel cas, la rémunération du programme anti-pauvreté s’ajoute à l’argent de poche mutualisé.
Budget familial
L’argent de poche révolutionnaire est retranché du budget familial.
En déléguant l’argent de poche qu’il verse à son enfant au SYAPA, le parent non-exclu ne peut plus se laisser circonvenir par les chantages sentimentaux d’un(e) jeune manipulateur(trice).
Apaisement
Les enfants d’exclus peuvent ainsi bénéficier d’argent de poche. Cela permet d’enseigner très tôt l’égalité reposant sur l’intégrité, propice à l’apaisement d’une société moderne et civilisée.


*******************
POINTS NEGATIFS
AVERTISSEMENT

La rémunération du travail-impôt pour l’exclu diminue s’il nuit au vivre ensemble par son comportement.
Si un individu, seul ou en groupe, cause un préjudice immédiat ou probable à la collectivité, celle-ci n’a aucune raison de le récompenser. Vous transgressez, vous payez!
Certains points sont rédhibitoires pour l’obtention d’un lot d’une loterie révolutionnaire.
Assiduité
Pour manque d’assiduité, de ponctualité, concernant le travail-impôt anti-pauvreté.
Incorrect
Pour la personne qui fait incorrectement ce travail.
Recherche
Pour le chômeur qui ne recherche pas un travail du secteur commercial.
Elève
Pour l’élève qui manque d’assiduité, de ponctualité. Qui n’apporte pas en classe ses fournitures scolaires.
Pour ne pas maîtriser la lecture, l’écriture, du français.
Pour interrompre sa scolarité.
Pour exercice scolaire non fait, mal fait.
Quand l’élève garde son couvre-chef en classe.
Pour une tenue débraillée, discutable, inappropriée, provocante.
Pour l’élève qui critique l’enseignement.
Valeurs
Pour celui qui ignore l’essentiel au sujet des valeurs démocratiques, républicaines, laïques, l’histoire française, européenne.
Bizutage
Pour soutenir, ne pas dénoncer, organiser, participer à un bizutage.
Indépendance
Pour l’exclu, l’élève, qui refuse d’apprendre à coudre et raccommoder (2 sexes), à repasser le linge, à cuisiner, le bricolage domestique, à entretenir, réparer, un véhicule, le jardinage,
Etc.
Revenir en haut Aller en bas
 
RESTREINDRE LA DELINQUANCE ET LA CRIMINALITE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: