Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Les Cohortes Célestes ont le devoir et le regret de vous informer que Libres Propos est entré en sommeil. Ce forum convivial et sympathique reste uniquement accessible en lecture seule. Prenez plaisir à le consulter. Merci de votre compréhension.

Partagez | 
 

 Le média.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Le média.   12/10/2017, 21:31

Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le média.   13/10/2017, 17:21

Citation :
Quatre choses à savoir sur Le Média, la web télé initiée par La France insoumise
Juliette Campionfranceinfo – France Télévisions

Mis à jour le 12/10/2017

Devenir le média de la "gauche humaniste, antiraciste, féministe et écologiste dans son ensemble". C'est l'ambition affichée par Aude Rossigneux dans le Journal du dimanche. Elle est la future rédactrice en chef du "pure player" imaginé par les têtes pensantes de La France insoumise et baptisé sobrement "Le Média".

Lors de la campagne présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, leader des Insoumis, préférait déjà s'exprimer sur sa chaîne YouTube plutôt qu'auprès des journalistes. Cette web télé se veut une alternative aux médias traditionnels "par sa gouvernance, son modèle économique et son fonctionnement". Son lancement est annoncé pour le 15 janvier 2018. Franceinfo revient sur ce que l'on sait d'ores et déjà de ce projet.

1 Une web télé avec un journal et la météo

Même si ses concepteurs le souhaitent innovant, Le Média devrait suivre un modèle très traditionnel et construire son offre autour de la tranche horaire de 20 heures. "Il y aura un journal d'information quotidien. Cette tranche est symbolique dans l'espace médiatique" a expliqué Sophia Chikirou, directrice de la communication de La France insoumise sur le plateau de "Quotidien" sur TMC le 29 septembre. Aude Rossigneux, également rédactrice en chef, devrait assurer la présentation du journal.

La rédaction sera composée de journalistes à temps plein. Comme le rapporte Le Monde, les embauches devraient être conséquentes : "De dix à quinze contrats à durée indéterminée, pour un budget de départ aux alentours de 2 millions d’euros." Sophia Chikirou précise : "Pour le moment, on n'aura pas de journalistes d'investigation, de reporters... Mais on va collaborer avec des professionnels. Nous aurons des correspondants." Les équipes prévoient aussi d'"acheter des sujets ou d'en commander". Toujours sur "Quotidien", elle évoque la collaboration avec des agences de production vidéo comme Babel ou Spicee.

Aude Rossigneux explique que l'offre devrait aussi compter une tranche météo. "On peut être de gauche et vouloir savoir comment on va s'habiller demain matin", explique-t-elle dans "Village médias" sur Europe 1.

Les particularités de ce nouveau média résideront donc principalement dans sa ligne politique, résolument ancrée à gauche et sa volonté de "sortir de la dictature de l'urgence" dixit Aude Rossigneux.

2 Un projet qui s'appuie sur un financement participatif

A l'origine de cette plateforme, un collectif de cinquante personnalités marquées à gauche qui publiait le 25 septembre son manifeste dans Le Monde. Parmi les signataires, on trouve Arnaud Montebourg, Jean-Pierre Darroussin ou Eva Joly. Mais on repère surtout de nombreux proches ou membres de La France Insoumise comme Raquel Garrido, Adrien Quatennens, Sophia Chikirou ou Gérard Miller. Sans le citer nommément, ce mouvement a été lancé à l'initiative de Jean-Luc Mélenchon qui souhaitait depuis plusieurs mois créer son propre média.

Le Média se veut indépendant et 100% gratuit comme l'affirmait avec détermination Sophia Chikirou : "On veut qu'il soit gratuit, parce qu'il doit atteindre des gens en dehors de la France, en Belgique, au Canada, en Afrique et au Maghreb."

Pour financer cette web télé, Sophia Chikirou veut que ses spectateurs puissent "en devenir propriétaires". Elle précise : "En achetant des parts sociales. Et donc, au lieu d'avoir quelques investisseurs, on en aura une multitude." Mais avant cela, une collecte de fonds sera lancée à partir du 11 octobre. Les instigateurs du projet espèrent pouvoir compter sur les plus de 30 000 personnes ayant signé la pétition sur Change.org en faveur de la création de ce nouveau média pour mettre la main au porte-monnaie.

Les Insoumis n'excluent pas non plus la possibilité de financement par des mécènes. Dans "Quotidien", Sophia Chikirou se voulait rassurante sur ce point : "Ça ne vous donne aucun droit, si ce n'est celui de donner, de le faire dans un but philanthropique. On sera transparent sur cela".

3 Une ligne éditoriale à gauche, "mais pas militante"

La volonté principale de ce nouveau média politique est de ne pas s'adresser seulement aux Insoumis : "L'idée, c'est qu'on devienne le média des gens", martèle Sophia Chikirou.

Pour autant, ce nouveau venu dans la sphère médiatique est principalement piloté par des proches de Jean-Luc Mélenchon à savoir Sophia Chikirou et Gérard Miller. Ainsi, Le Média ne cache pas sa ligne politique : "La gauche progressiste n'a pas son média audiovisuel" affirmait Aude Rossigneux sur le plateau de "Quotidien". Sur Europe 1, elle nie l'existence d'une quelconque objectivité de la part des journalistes : " Aujourd'hui, on demande aux journalistes de faire comme si on n'avait pas d'avis sur un sujet. Or, ce n'est pas vrai. On a tous un prisme d'analyse qui nous appartient".

Concernant cette filiation directe avec le courant de Jean-Luc Mélenchon, Sophia Chikirou explique dans Le Monde : "Evidemment que les idées de La France insoumise sont inscrites dans la ligne éditoriale du 'manifeste'. Mais ce ne sera pas un organe de propagande 'insoumise'. Cela inclura la pensée de l’insoumission, mais aussi la pensée communiste, socialiste et écologiste."

4 L'héritière d'autres médias de partis

La source d'inspiration du média voulu par Jean-Luc Mélenchon serait, selon L'Obs, à chercher du côté du mouvement espagnol Podemos, qui a lancé il y a quelques années sa propre web télé : La Tuerka. Dans Le Monde, Gérard Miller cite un autre modèle : "Nous nous sommes inspirés de The Young Turks, un collectif de jeunes Américains qui, pendant la campagne de Bernie Sanders [candidat à la primaire démocrate pour la présidentielle américaine de 2016], avait créé un média alternatif diffusé sur internet et qui a joué un rôle important dans l’élection américaine."

Mais côté français, saviez-vous que les grands partis avaient eux aussi leurs propres médias ? Le Parti socialiste publie cette semaine le n°874 de L'Hebdo des socialistes. Un titre tout aussi évocateur du côté des Républicains avec Les Républicains magazine diffusé à hauteur de quatre numéros par an. De son côté, En marche ! affiche depuis juillet sa volonté de créer son propre média.

Jean-Luc Mélenchon, quant à lui, n'en n'est pas à son coup d'essai puisqu'il avait fondé son propre journal en 1979 : L'Heure du peuple. Celui-ci est toujours le média officiel de La France insoumise : "A la fois hebdomadaire et site internet, 46 numéros sont édités chaque année", précise son site web. Son contenu ? "Prenant ses repères dans la société, L'Heure du peuple décrypte l'actualité de manière tranchante et enquête sur les racines des grands problèmes sociaux, économiques et écologiques de notre temps".

Des similitudes avec Le Média, mais ce dernier compte bien se démarquer par son format audiovisuel et surtout par l'ampleur du public visé.
Revenir en haut Aller en bas
Younes bis



Masculin Nombre de messages : 2362
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le média.   13/10/2017, 17:24

Mab en a révé les insoumis l'on fait  Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le média.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le média.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: