Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11135
Age : 43
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   8/9/2009, 00:16

Rappel du premier message :

Citation :
"Faisons-nous l'amour comme des bêtes ?"



Une réticence à faire l'amour en public, des mamelles transformées en attributs érotiques, une érection phénoménale...

Entre mutations biologiques et influences culturelles, deux spécialistes retracent dans un livre passionnant l'évolution de la sexualité humaine et ses spécificités.



Si les hommes sont tant attirés par la poitrine des femmes, ce n'est pas forcément en souvenir de la tétée enfantine, mais peut-être plutôt parce que les seins ressemblent à des... fesses !

Question d'évolution. En se redressant sur ses jambes, l'homme a musclé son postérieur, arrondissant ainsi cette zone éminemment évocatrice. Mais une fois debout, nos ancêtres se sont mis à s'accoupler face à face. Un point de vue nécessitant une nouvelle stimulation érotique pour les mâles. La sélection naturelle aurait ainsi mené à l'apparition d'individus de sexe féminin possédant une poitrine dont les courbes rappellent celles des fesses. Spécificité humaine, car nos cousins les primates, eux, n'ont ni la fesse rebondie, ni le moindre appétit sexuel pour les mamelles.

Et malgré nos origines communes, les différences ne s'arrêtent pas là. Contrairement aux singes, nous préférons faire l'amour à l'abri des regards. Chez nous, les mâles n'ont ni testicules ni gland colorés, quant aux femelles, elles peuvent coucher quand bon leur semble et pas seulement en période d'ovulation, période qui, par ailleurs, passe quasiment inaperçue.

http://www.lematin.ch/tendances/societe/faisons-amour-betes-161774
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ump25.probb.fr/forum.htm

AuteurMessage
OmbreBlanche



Nombre de messages : 11135
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   15/11/2016, 07:33

Son sexe reste coincé dans une bouteille, il est émasculé



Un quinquagénaire du Honduras a dû être émasculé après avoir passé quatre jours avec son pénis coincé dans une bouteille après un jeu sexuel en solitaire.

L'homme est arrivé à l'hôpital inquiet de voir son organe devenir noir. Interrogé par une télévision locale, le Dr. Dennis Chirinos, l'urologue qui fit l'ablation, expliqua que l'organe était complètement mort à cause d'une constriction des vaisseaux sanguins, un phénomène qui peut vous faire perdre votre sexe en à peine quelques heures.

L'homme, qui entendait "soulager une frustration sexuelle", ne pourra plus avoir de relations. Il pourra uriner presque normalement, a en revanche précisé le médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ump25.probb.fr/forum.htm
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9856
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   15/11/2016, 15:09

En général, on dit d'un quinquagénaire "qu'il a de la bouteille"....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9856
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   18/11/2016, 11:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11135
Age : 43
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   17/1/2017, 18:25

La masturbation en public n'est plus un crime en Italie

Le plus haut tribunal de l'Italie a décidé que se masturber en public n'était pas un problème, sauf si des enfants sont dans les parages.

Un homme de 69 ans a été surpris en train de se masturber devant des étudiantes de l'Université de Catane en Sicile. C'était en mai 2015. Selon des informations de CNN, le plus haut tribunal du pays a estimé que ce n'était pas un crime.

Selon le juge, tant qu'aucun mineur ne se trouve dans les parages, la masturbation est permise. Si des enfants sont présents, par contre, l'accusé risque cinq ans de prison selon la cour.

Dans ce cas précis, l'accusé, qui avait plaidé coupable, risquait trois mois de prison en plus d'une amende. Le juge a décidé de lui laisser sa liberté mais son amende est augmentée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ump25.probb.fr/forum.htm
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12699
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   18/1/2017, 00:24

303 -

OmbreBlanche qui remet ce fil en branle a écrit:
[center]La masturbation en public n'est plus un crime en Italie

(...). Le juge a décidé de lui laisser sa liberté ....

Voilà ce qui s'appelle juger à décharge.

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12699
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   23/1/2017, 18:21

304 -

Le monde des mammifères dotés d'une  queue est surprenant :



"L'alcool rend les mâles volages, mais il renforce l'attachement des femelles.

Les campagnols des prairies, petits rongeurs qui ressemblent à des marmottes, deviennent infidèles
lorsqu'ils sont ivres, selon une étude du département de neurosciences comportementales de l'université
de Portland, publiée dans les Actes de l'académie américaine des sciences (PNAS). L'alcool rend les mâles
infidèles, mais pas les femelles!


C'est en plaçant les campagnols dans un environnement où ils pouvaient trouver de l'eau et de l'alcool que
les chercheurs ont pu observer, d'une part, qu'il était possible d'altérer la fidélité habituelle des mâles
alcoolisés et, d'autre part, que celle-ci était au contraire renforcée chez les femelles.

Les scientifiques ont au moins deux bonnes raisons de s'intéresser au comportement de ces «marmottes»
des prairies. Premièrement, leur monogamie constitue une exception notable chez les rongeurs,
habituellement plus volages. Deuxièmement, les mécanismes neuropsychologiques qui sous-tendent leur
comportement d'attachement se révèlent très prédictifs de ce qui se passe chez l'homme. En particulier
s'agissant de l'activation des systèmes neurobiologiques de récompense du cerveau. Les chercheurs
avaient déjà noté que les différences de production cérébrale d'ocytocine
hormone de l'attachement», présente aussi chez l'homme) pouvaient expliquer la monogamie
des campagnols des prairies (forte production d'ocytocine) et la polygamie de leurs homologues
des montagnes (faible production).

Amour et addiction

De nombreux travaux menés dans la deuxième moitié du XXe siècle ont aussi démontré la proximité entre
les récompenses naturelles du cerveau (nourriture, sexe, par exemple) et les drogues artificielles: cocaïne
, nicotine, cannabis, alcool, etc. «Les neurocircuits impliqués dans les mécanismes d'addiction au
x drogues ou à certains médicaments se superposent en partie avec les neurocircuits impliqués dans les
comportements sociaux
», explique la psychologue Caroline Hostetler dans la revue
Psychopharmacology, ajoutant: «Cela explique la convergence de beaucoup, mais pas toutes, les
caractéristiques de l'amour et de l'addiction.
»

L'analyse des différentes aires cérébrales et neuropeptides impliqués dans cette expérience et d'autres
plus anciennes conduit les chercheurs à émettre une hypothèse. Selon eux, les différences de
comportement entre les mâles et les femelles passent par l'effet anxiolytique de l'alcool. «[i]La prise
d'alcool pendant la cohabitation agit comme un anxiolytique, ce qui facilite l'attachement des femelles
mais l'inhibe chez les mâles
[/i]», soulignent-ils.

Les chercheurs américains espèrent que leurs travaux pourront «conduire à une meilleure
compréhension des facteurs neurologiques et comportementaux conduisant au comportement social
anormal qui survient en cas de prise ou d'abus d'alcool
». Voire à la mise au point de nouvelles
méthodes de traitement de l'alcoolisme reposant sur les interactions sociales. Ils concèdent toutefois que
les effets biologiques de l'alcool sur les mécanismes de l'attachement sont «certainement plus complexes»

 que dans leur modélisation.""

Source >ICI<
***************************

Moralité Messieurs, si vous voulez vous prévenir de porter les cornes, faites boire de l'alcool à vos compagnes !

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9856
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   23/1/2017, 19:55

Cher Eddie, j'ai remarqué (peut-être vous aussi...) que la tentation volage est représentée par une courbe  de Gauss

Un taux de 3g me semble raisonnable.... Au-delà, je redeviens un rongeur normal ( je ronge mon frein !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12699
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   24/1/2017, 10:40

306 -

@kalawasa a écrit:
Cher Eddie, j'ai remarqué (peut-être vous aussi...) que la tentation volage est représentée
par une courbe  de Gauss

(...)

En effet l'aspect callipyge de la courbe de Gauss ne peut pas être occulté. Pour représenter
le côté dynamique des choses, des courbes de Bézier plus rebondies permettraient de donner 
plus de chair à la tentation volage :


_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalawasa

avatar

Masculin Nombre de messages : 9856
Localisation : En haut à droite
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   24/1/2017, 11:55

....des courbes de Bézier.... Gimp ou Photoshop ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11135
Age : 43
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   13/2/2017, 11:45

42% des Japonais de moins de 34 ans sont toujours vierges...



Selon une enquête démographique réalisée par le gouvernement japonais, plus de 40% des célibataires de moins de 34 ans seraient vierges.

Par ailleurs, 70% des hommes et 60% des femmes qui ne sont pas mariés n’auraient pas de relations amoureuses. Il y aurait donc de plus en plus de vierges dans le Pays du Soleil Levant. Cependant, le constat détonne puisque l'industrie du sexe et de la pornographie est à son plus haut niveau, et que 10% des hommes avouent avoir déjà eu recours à la prostitution.

Il semblerait donc que toutes les précédentes tentatives du gouvernement japonais de promouvoir le mariage et la fécondité soient totalement inefficaces, pour l’heure.

Afin de faire passer de 1.4 à 1.8 le nombre d’enfants par femme avant 2025, de nombreux moyens ont été mis en place par le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Ainsi, les couples mariés bénéficieront de réductions d'impôts et de meilleurs services de garderie.

Taux de fécondité en berne et population vieillissante, le Japon frôlerait-il l'apathie sexuelle? Si la population japonaise continue à ce rythme, elle pourrait finir par disparaître d'ici l'an 3766.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ump25.probb.fr/forum.htm
quantat

avatar

Masculin Nombre de messages : 5219
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   13/2/2017, 12:13

Quel rapport entre l'érotisme et la procréation ????? Question

_________________
La j'ouïs sens est inter-diteJL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11135
Age : 43
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   13/2/2017, 13:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ump25.probb.fr/forum.htm
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11135
Age : 43
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   12/6/2017, 13:24

Nouveauté : le robot suceur de pénis !

Ça fait des années que les jouets sexuels se perfectionnent et, selon plusieurs spécialistes, il n’était qu’une question de temps avant que les robots sexuels arrivent sur le marché. Voilà, c’est fait. Un tout premier robot qui taille des pipes vient d’être lancé.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ump25.probb.fr/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sexualité : l'homme et la bête, même combat ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: