Libres Propos
Frappez, entrez et soyez bienvenu !



Bienvenu Invité, sur le forum Libres Propos
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Grèce en crise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
OmbreBlanche

avatar

Masculin Nombre de messages : 11125
Age : 43
Localisation : Nord Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: La Grèce en crise   4/10/2009, 18:49

Rappel du premier message :

Citation :
Les socialistes favoris aux législatives en Grèce



Après cinq ans de règne conservateur, les socialistes du Pasok pourraient revenir aux affaires à l'issue des élections législatives anticipées de ce dimanche en Grèce, maillon le plus faible de la zone euro.


Costas Caramanlis, actuel Premier ministre, prône deux ans d'austérité, mais la Nouvelle démocratie, dont il est issu, était devancée de six points par le Pasok dans les dernières intentions de vote.

George Papandréou, son rival du Pasok, plaide quant à lui pour un alourdissement de la fiscalité sur les plus hauts revenus et propose d'injecter trois milliards d'euros dans l'économie pour relancer la croissance et alimenter les recettes publiques.

A son arrivée au pouvoir en 2004, Costas Caramanlis promettait de tirer un trait sur une ère socialiste de plusieurs dizaines d'années émaillée de nombreux scandales. De nouvelles affaires de corruption, auxquelles la crise mondiale est venue s'ajouter, ont toutefois eu raison de l'enthousiasme soulevé par les Jeux Olympiques d'Athènes.

Après plusieurs années d'une croissance à 4%, l'évolution du PIB devrait être nulle en 2009. La crise n'est pas aussi grave que dans certains Etats membres de l'Union européenne, frappés par la récession, mais la dette publique, évaluée à 103% du PIB cette année, accroît considérablement la vulnérabilité de l'économie grecque.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/les-socialistes-favoris-aux-legislatives-en-grece_792086.html


Dernière édition par OmbreBlanche le 5/4/2012, 09:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ump25.probb.fr/forum.htm

AuteurMessage
cerclefanonparis2



Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   9/5/2010, 04:35

mais, CEC, en effet nous apprécions beaucoup Obama, ce n 'est pas la raison toutefois de son absence dans ce post, la raison est qu'il n'a rien à voir avec la crise grecque; et pour la banque que vous citez elle n'est qu'un exemple parmi d'autres banques ; est il vrai qu'elle a joué un rôle particulier dans cette dette là ? peut etre mais méfions nous des boucs émissaires ; en tout cas, les banques dans leur ensemble spéculent, ce sont les banques dans leur ensemble que nous devons réformer, ou peut-être fermer ; qui a besoin de banque et pourquoi faire ? on devrait remplacer les banques par des services municipaux de crédit comme ceux ci ont remplacé avantageusement les monts de piété. Qui, aussi terrifiants qu'ils soient, n' ont jamais fait autant de mal et de dégâts que les banques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard75

avatar

Masculin Nombre de messages : 2255
Age : 24
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   9/5/2010, 06:01



Citation :
on devrait remplacer les banques par des services municipaux de crédit comme ceux ci ont remplacé avantageusement les monts de piété.

C'est une idée très intéressante ... des sortes de tontines en somme ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moussa abd al nour

avatar

Masculin Nombre de messages : 2197
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: La Grèce   10/5/2010, 18:29

Actualités
politiques
de Michel de
PONCINS :



LA GRECE.

7
mai

LA GRECE.

Le peuple grec est victime d'un pouvoir mafieux qui l'exploite depuis
des décennies. Une leçon pour d'autres pouvoirs du même type ailleurs.
http://www.radio-silence.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foicatholique.cultureforum.net/
cerclefanonparis2



Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   11/5/2010, 02:31

voyez CEC ce que l on nous repond...juste une déjection sur les grecs...des clichés primitifs...ça tue les débats....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard75

avatar

Masculin Nombre de messages : 2255
Age : 24
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   11/5/2010, 05:48

@cerclefanonparis2 a écrit:
voyez CEC ce que l on nous repond...juste une déjection sur les grecs...des clichés primitifs...ça tue les débats....

C'est un encouragement au travail et à l'effort, rien de plus. "Nous" le faisons tels des pères affectueux qui tanceraient leurs enfants fantasques ...

D'ailleurs les grecs ne sont pas les seuls à devoir être ainsi tancés. Par exemple, les africains doivent l'être aussi ... pour leur propre bien ...


Dernière édition par Bernard75 le 11/5/2010, 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EddieCochran

avatar

Masculin Nombre de messages : 12528
Age : 57
Localisation : Countat da Nissa
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   11/5/2010, 10:15

Désespéré le cerclefanonparis2 a écrit:
voyez CEC ce que l on nous repond...juste une déjection sur les grecs...des clichés primitifs...ça tue les débats....

Je sais bien, soyez patients et indulgents Cher CFF, c'est la crise ici sur Lp en ce qui concerne la politesse, la grossièreté, le cirage de pompe, la sexualité mise à l'Index, les vannes incomprises... J'ai moi-même de grosses difficultés à exister sereinement malgré ça.

Mais dès que j'aurais étudié la crise grecque je viendrais vous donner la réplique hors clichés. J'en suis actuellement à essayer de comprendre comment fonctionnait la BCE. C'est vous dire le chemin qui me reste à parcourir en nageant à contre-courant dans le Styx.

_________________
Rockabilly Yours.
EddieCochran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   11/5/2010, 17:09

@EddieCochran a écrit:
[...] Je sais bien, soyez patients et indulgents Cher CFF, c'est la crise ici sur Lp en ce qui concerne la politesse, la grossièreté, le cirage de pompe, la sexualité mise à l'Index, les vannes incomprises...
Personnellement j'occupe mes doigts à autre chose, mais bon, je ne reproche à personne de les utiliser ainsi.
Mais s'agit-il réellement de sexualité, sujet que plusieurs fils abordent sans complexes, ou du besoin d'étaler ses obsessions en cette matière dans quasiment toutes les discussions ?

Franchement je ne me fais pas à l'idée de voir LP transformé en une sorte de peepshow.

Citation :
J'ai moi-même de grosses difficultés à exister sereinement malgré ça.
Ahhh... si vous aviez une idée des tourments du pauvre pékin qui passe le plus clair de son temps à dos de motocrotte, de fil en fil, tentant tant bien que mal de garder l'équilibre... Sad


Dernière édition par Biloulou le 11/5/2010, 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   11/5/2010, 17:14

Désolé, CCFF, de m'être éloigné du sujet, l'actualité le demandait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard75

avatar

Masculin Nombre de messages : 2255
Age : 24
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   11/5/2010, 19:33

Conseil pour un pauvre grec :

Si tu as encore un peu de blé je te conseille ceci :

100000 euros (il faut commencer petit, il a fait 845 % en 1 semaine) de certificat d'investiment CAC 4100TS 0410C ... tu fais l'ouverture et demain à midi, tu trades à 140000 ...

Si tu es encore en appétit après le repas, tu fais un rebond sur un turbo put coincé sur le CAC et tu attends pénard l'ouverture du Down ...

En principe, tu termineras la journée à 200000 euros ...

PS : n'oublie de couvrir par un turbo sur le gold, si tu vois que ça trade trop avant l'ouverture de WS.

Bon voila, j'ai fait ma bonne action du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laogorus

avatar

Masculin Nombre de messages : 865
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   11/5/2010, 22:25

@Bernard75 a écrit:
Si tu as encore un peu de blé je te conseille ceci : ... etc.


  • Et si on a plus de blé ...
    quelle est la recette ?



L
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ccreest.voila.net/
Bernard75

avatar

Masculin Nombre de messages : 2255
Age : 24
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   11/5/2010, 23:37

@Laogorus a écrit:
@Bernard75 a écrit:
Si tu as encore un peu de blé je te conseille ceci : ... etc.


  • Et si on a plus de blé ...
    quelle est la recette ?




L

Tu essaies alors avec des olives ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard75

avatar

Masculin Nombre de messages : 2255
Age : 24
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   12/5/2010, 13:41

Si tous les trous du cul se donnaient la main, ça ferait un sacré cercle ! ... pas vrai Cercle FF ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chat noir

avatar

Masculin Nombre de messages : 5160
Age : 59
Localisation : NANTERRE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   13/5/2010, 09:54

La crise Grecque n'est que le debut, elle arrive sur toute l'Europe,
la rigueur sera d'actualité pour tous les états , déjà le gouvernement espagnol annonce son plan d'austérité, diminution des salaires, des retraites gel des postes de fonctionnaires, et des dépenses. C'est donc les vaches maigres pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard75

avatar

Masculin Nombre de messages : 2255
Age : 24
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   13/5/2010, 10:18



On peut voir ici Chatnoir hanter les rues du 9-3 et porter la bonne parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce en crise   13/5/2010, 10:19

@chat noir a écrit:
La crise Grecque n'est que le debut, elle arrive sur toute l'Europe,
la rigueur sera d'actualité pour tous les états , déjà le gouvernement espagnol annonce son plan d'austérité, diminution des salaires, des retraites gel des postes de fonctionnaires, et des dépenses. C'est donc les vaches maigres pour tout le monde.

UN CHAT NOIR EST PASSE....
Revenir en haut Aller en bas
chat noir

avatar

Masculin Nombre de messages : 5160
Age : 59
Localisation : NANTERRE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   13/5/2010, 10:21

Les puissances financières vont saigné les peuples, préparez vous au plus grand sacrifice après celui d'Abraham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce en crise   13/5/2010, 10:26

@chat noir a écrit:
Les puissances financières vont saigné les peuples, préparez vous au plus grand sacrifice après celui d'Abraham.

Là tu n'inventes rien...ça fait un moment deja que c'est fait..!! Ca a commencé avec la mondialisation.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard75

avatar

Masculin Nombre de messages : 2255
Age : 24
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   13/5/2010, 12:06



Je conseille cet ouvrage à Cercle et aux grecs ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JACKLELOUP

avatar

Masculin Nombre de messages : 9859
Age : 77
Localisation : Bruxelles .
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   13/5/2010, 15:08

UN CHAT NOIR EST PASSE....

Ca porte malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chat noir

avatar

Masculin Nombre de messages : 5160
Age : 59
Localisation : NANTERRE
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   13/5/2010, 15:18

Je suis en train de chercher un article que j'ai posté l'année dernière,
qui annonçait la faillite des états après la faillite des banques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard75

avatar

Masculin Nombre de messages : 2255
Age : 24
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   14/5/2010, 07:41

Ca devait être (de mémoire), un article titré : " Dans quel état j'erre " non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   18/5/2010, 18:49

Infiniment moins compétent que Drieu Godefridi et moins crédible que lui, je viens de recevoir ce mail de l'Institut Hayek qui pourra utilement alimenter ce sujet, en attendant Eddie, par exemple.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Nous sommes tous allemands

par Drieu Godefridi (*)

Nous vivons une époque formidablement stimulante sur le plan intellectuel, car à la crise financière vient s’ajouter la crise de la dette, pour fusionner dans une crise apocalyptique de nos représentations : nous ne savons plus à quel sein idéologique nous vouer.

La crise financière qui débute en 2007 est une crise du capitalisme, née des expériences-Frankenstein discrètement menées par les banques, sur une échelle titanesque, dans le secteur le moins régulé de leur activité : les dérivés de produits dérivés. Si l’échec des autorités de régulation, en la circonstance, fut sans conteste, il faut une bonne dose de mauvaise foi pour instituer ces autorités publiques en fauteurs de la crise financière. La crise de 2007 est un bourgeonnement obscène du marché; en intervenant de manière déterminée, les gouvernements et banques centrales ont évité un effondrement du système, non seulement financier, mais économique et politique.

Toutefois cette opération de sauvetage n’a pu se réaliser qu’au prix du renflouement, par le contribuable, des institutions too big to fail (TBTF), i.e. qu’on ne peut laisser sombrer que si l’on est prêt à voir s’effondrer l’ensemble du château de cartes. Avec cette arrogance qui leur est coutumière (les interventions publiques du CEO de Goldman Sachs auraient réjoui Lénine lui-même), les TBTF ont beau jeu d’affirmer aujourd’hui que, pour ce qui les concerne, elles ont remboursé aux pouvoirs publics la totalité de ce qui leur avait été avancé : d’abord, cela n’est vrai que pour certains TBTF - la Federal Reserve américaine est toujours lestée de dizaines de milliards de crédits putréfiés, notamment Bear Sterns, qui ne risquent pas de trouver preneur -, ensuite la crise financière a provoqué une formidable crise économique, qui a plongé les comptes de nombre de nos concitoyens, et de nos Etats, dans le rouge écarlate.

Telle est la seconde crise que nous devons à présent confronter, celle de la dette publique. Tandis que suite à la crise financière les posters à l’effigie de Sir John Maynard Keynes recommençaient à se multiplier sur les murs de nos élites politiques - l’Etat vertueux ne venait-il pas de sauver le monde des griffes de fabulous financiers irresponsables ? - voilà que la crise de la dette ramène cruellement les pouvoirs publics à leurs propres contradictions. Car s’il est indubitable qu’une fraction des dettes publiques européennes, US ou japonaise est la suite directe de la crise économico-financière, la problématique de la dette publique transcence très largement, dans le temps et quantitativement, la crise de 2007.

La dette publique exprime en effet une forme d’épuisement de cette démocratie que Bastiat définissait comme le tentative de chacun de vivre aux dépens de tous les autres : depuis un demi-siècle et sous des prétextes divers, les gouvernements occidentaux ne cessent de s’endetter et la part de la richesse nationale qui passe sous leurs fourches caudines, de croître. Le problème est que, pour emprunter, il faut trouver des créanciers qui sont disposés à vous prêter de l’argent ; ce qu’ils ne feront que s’ils pensent avoir une chance raisonnable d’être effectivement remboursés, avec un intérêt. A mesure que votre crédibilité ira s’amenuisant, les taux d’intérêt que l’on vous réclame iront en s’accroissant : une ellipse que connaissent bien les entreprises en souffrance de trésorerie. Jusqu’au jour où votre crédit est à ce point ébranlé que plus personne n’accepte de vous prêter ne serait-ce qu’un peso argentin. De cette situa!
tion délicate pour ne pas dire désespérée, les entreprises sortent soit en redressant leurs comptes (donc en réduisant drastiquement leurs dépenses), soit par la faillite.

C’est à cette croisée des chemins que se trouvent nos malheureux Etats. Dans ce contexte de surendettement, même si les commentateurs ont les yeux rivé sur lui, l’euro n’est, en somme, qu’un détail. Le noeud de la question, c’est la dette. Prévoir l’effondrement ou la sauvegarde de l’euro - prenez les paris - on s’en gardera (encore que la seconde branche de l’alternative paraisse nettement plus probable que la première). Mais parlons de certitudes. La première est qu’un choix très simple s’offre désormais aux Européens, qui est entre le chaos et l’exemple allemand. Pas sur le plan culturel, linguistique - Dieu nous en préserve ! - politique ou autre, mais sur deux aspects fondamentaux : le budget, et la compétitivité.

Quant à la question budgétaire, les élites nationales et européennes vont devoir désapprendre la faiblesse : il convient de fixer des limites, de budget et de déficit, claires quoique souples et, surtout, prévoir des sanctions immédiates, appliquées sans état d’âme, en cas de violation. Pas par rigorisme, mais parce que, d’une part, avec l’euro nos destins sont liés et que, d’autre part, en laissant un Etat régaler trop longtemps ses clientèles, plus dure est la chute (voyez les Grecs, et les Argentins).

Quant à la compétitivité, la situation avantageuse de l’Allemagne ne tient pas à ce qu’elle serait le paradis du capitalisme sauvage, condamnant ses travailleurs à des salaires de misère dans d’atroces conditions de travail, seulement qu’elle a su fixer des limites à la démagogie, et au règne du chantage à la violence de ses syndicats. Il y a, en matière de salaires, des limites à ne pas dépasser et ceux qui veulent gagner plus, doivent, non pas exiger une plus grande part du gâteau, mais travailler davantage, ou se mettre à leur compte. No pain, no gain : c’est une règle universelle, dans le temps et dans l’espace. Existent également, dans la proportion du nombre de fonctionnaires à la totalité de la population active, des limites à ne pas dépasser, et les Etats qui, comme la Grèce, la France ou la Belgique, s’alourdissent de fonctions publiques pléthoriques, en paient journellement le prix. Enfin, nous vivons vingt ans de plus que nos g!
rand-parents ; nous devrons travailler plus longtemps.

C’est en ce sens que nous allons tous devenir allemands, dans le meilleur sens du terme.

(*) Essayiste, auteur de "Le GIEC est mort, vive la science" (à paraître le 24 mai) et fondateur de l'institut Hayek.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie

avatar

Féminin Nombre de messages : 65
Age : 31
Localisation : les grands espaces
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   18/5/2010, 23:39

" ... les Etats qui, comme la Grèce, la France ou la Belgique, s’alourdissent de fonctions publiques pléthoriques, en paient journellement le prix. "

Ce n'est rien de le dire !
Parlons aussi du nombre surprenant de parlements divers et variés rien qu'en France :
la Chambre des députés, le Sénat, le Conseil économique et social, plus de 1500 énormes salaires + les indemnités diverses, etc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cerclefanonparis2



Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: demain la france   30/5/2010, 23:11

on est en train de nous dire que la France est prete de subir le même sort que la Grèce. cela pourrait faire réfléchir ceux qui expliquent le malheur des grecs par les défauts qu'on leur prête sur la base des préjugés et d'images toutes faites sur les méditerranéens...

mais revenons sur les propos de CEC et de Biloulou...sur le contenu du forum...il y a quand même un modérateur en la personne de ''saint pierre'' qui se dit concierge...et nous avions averti depuis longtemps saint pierre, dans plusieurs ''contre-épitres'', de la déviation du forum, naguère si approfondi dans ses discussions, sous l'effet des plaisantins qui ne veulent jamais dire autre chose que des plaisanteries très lourdes...

avant nous étions sérieux, mais pas tristes d'ailleurs, on plaisantait aussi, et puis les facéties des caractères de chacun s'affirmaient dans les posts les plus sérieux..par exemple, on voyait que legolem-zombie était prêt d'abandonner tous ses principes pour lesquels il était prêt à donner sa vie, si à l'horizon apparaissait l'ombre d'une ombre de bout de femme...CEC, toujours sérieux, surfait sur les mots et les références pour donner à des posts réfléchis la brillance d'une coupe de champagne...et biloulou, malgré tout, et en dépit de tout le côté affreux de son réactionnarisme permanent, voyait la vie avec un sourire constant, et, en outre, donnait à certains de ses posts, par l'excès de ses erreurs ou de ses provocations - dont l'immortel post où, trop sur de lui, il donnait dans la propagande américaine sur l'Iraq et confondait un panier à salade avec un accélérateur atomique, et un camion de barbes à papa avec un laboratoire chimique ADM - un caractère également humoristique.

et il y avait bien d'autres caractères remarquables...

humour et sérieux : c'était une bonne combinaison. La retrouvera t-on ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   4/6/2010, 21:26

Bonjour Cercle ! sunny

Je ne vous cache pas le plaisir que j'ai à vous lire à l'idée des bons moments que vous évoquez...

Comment oublier lorsque, contre toute raison, vous tentiez de jeter le discrédit et le ridicule, avec classe, certes, sur les témoins de choses qui vous gênaient... je pense notamment à Mme Thérèse Delpech, commissaire pour les affaires irakiennes à la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection des Nations Unies, en mission officielle à Paris, quand elle faisait un point précis sur le "désarmement" de l'Irak devant les Commissions des Affaires étrangères et de la Défense de l'Assemblée Nationale, à Mme Corinne Héraud, ingénieur français expert en missiles et membre de la commission d'inspection des Nations Unies, quand l'une comme l'autre nous dressaient la liste des ADM trouvées et de celles qui manquaient à l'appel, à David Kay, directeur de la dernière mission d'inspection en Irak, qui, lui, ouvrait les pistes les plus probables pour retrouver les ADM de Saddam Hussein hors d'Irak, au rapport Butler que toute les adversaires de l'Occident attendaint avec impatience et qui sont devenus muets quand ce rapport confirmait que Saddam Hussein avait bel et bien tenté de se procurer de l'uranium au Niger, à Nader Jalilossoltan et son rapport de 740 pages sur les ADM trouvées et détruites, y compris et par colonnes : les nucléaires, les chimiques, les biologiques, les missiles... bon, tout ce qui n'allait pas dans votre sens n'était que des clowneries...

Ah, le bon temps... ou vous confondiez une centrifugeuse à uranium avec une éplucheuse à patates... et avec tout ça la même question lancinante nous taraude encore et toujours : où sont ces ADM ? Que sont-elles devenues ?

Mais voilà, nous sommes aujourd'hui, et maintenant comme alors Saint Pierre se fait le plus discret possible pour ne pas entamer la liberté d'expression de chacun. Certes les trolls tristes ou grotesques et autres démolisseurs croient avoir les coudées franches mais ils finissent toujours par verser dans la vulgarité et grossièreté ce qui les conduit immanquablement à la porte.

Je vois en page d'accueil :

"C’est pourquoi vous ne trouverez pas d’animateur au sens propre du mot, qui se croit obligé d’intervenir sans cesse pour rappeler qu’il existe et, la plupart du temps, pour tenter d’infléchir les participants à ses convictions personnelles. Son rôle ici est uniquement de veiller au respect de ces règles générales."

Et voilà, n'étant que l'un des vétérans de LP que vous dire de plus ? Vous voulez que LP prenne le style que aimeriez lui donner ? Simple, multipliez vos interventions dans ce sens, allimentez vos topics le temps qu'ils attirent les amateurs du genre et vous verrez "votre part" de LP fleurir et même, qui sait, Legolem pointerait à nouveau le bout de son nez ?

Entre-temps nous attendons toujours les lumières d'Eddie, n'est-ce pas ? Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biloulou

avatar

Masculin Nombre de messages : 54566
Localisation : Jardins suspendus sur la Woluwe - Belgique
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: La Grèce en crise   6/6/2010, 12:35

@Biloulou a écrit:
Et voilà, n'étant que l'un des vétérans de LP que vous dire de plus ? Vous voulez que LP prenne le style que aimeriez lui donner ? Simple, multipliez vos interventions dans ce sens, allimentez vos topics le temps qu'ils attirent les amateurs du genre et vous verrez "votre part" de LP fleurir et même, qui sait, Legolem pointerait à nouveau le bout de son nez ?

Quand on parle du loup... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Grèce en crise   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Grèce en crise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libres Propos :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: